AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lanard


lanard
  27 mars 2011
Ballets sans musique, sans personne, sans rien / Louis Ferdinand Céline ; illustrations d'Eliane Bonabel. Gallimard, 1959. 196 p. : ill., couv. ill.

Contient :
1 - Scandale aux Abysses
2 - La Naissance d'une fée
3 - Voyou Paul. Brave Virginie.
4 - van Bagaden.
5 - Foudres et flèches.

Ecriture enlevée, sautillante et gracieuse ; cet effet d'écriture ballet est plutôt réussi ; sortes de didascalies rythmiquement cadencées et ponctuées. le point de suspension mis au renfort de la virgule anime cette série de petits tableaux mythologiques ; le dieu Neptune, les fées, Paul et Virginie y gambadent sous la "petite musique" célinienne. Jambes dansantes des ballerines mutines. Céline chorégraphe des mots ; rigodon. Voilà pour la forme.
Pour le fonds ; le massacre des bébés phoques et de la faune marine par la pêche industrielle (1) ; le bordel contre l'amour (2) ; la technique déshumanisante (3) ; la cupidité affairiste (4) ; la guerre contre l'amour (5) - thèmes bien céliniens eux aussi. le tout posé sur une scène charmante et grotesque dont je retrouve comme un équivalent pictural dans Bosch ou Breughel que Céline admirait particulièrement paraît-il.

Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox