AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253933635
Éditeur : Le Livre de Poche (20/03/2002)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Le succès de l'art nègre a atteint son apogée dans les « années folles » avec l'exposition des Arts décoratifs de 1925 et l'exposition coloniale de 1931. Ces expositions avaient trait principalement à l'expression plastique de la culture primitive noire, animiste et fétichiste. Tout aussi riche est la littérature orale où se découvre une parenté avec les traditions des civilisations primitives blanches.
Dans l'Anthologie nègre, Blaise Cendrars a rassemblé les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO14 janvier 2015
3. LA LÉGENDE DE LA SÉPARATION

En ce temps-là, il y a bien longtemps, les hommes n'étaient
pas encore bien nombreux sur la terre. Non, ils n'étaient pas
nombreux, et toutes les familles de la tribu habitaient le même
grand village. Le Créateur avait fait les hommes, puis après eux
le gorille, et puis le singe, et puis les nains de la forêt, et puis
les autres animaux, et tous vivaient ensemble dans le même grand
village : la paix régnait parmi eux, et c'était Ndun qui les
commandait tous. Quand il y avait une palabre, soit entre les
hommes, soit entre les animaux, on comparaissait devant lui et il
jugeait avec sagesse, car il était vieux et prudent et ses frères
l'aidaient. Souvent le Créateur descendait au village et on lui
rendait les honneurs qui lui étaient dus, et il s'entretenait avec
Ndun. La paix régnait au village et le Créateur était content.

Bonnes sont les paroles des anciens !

Mais la dispute vint bientôt. Elle vint lorsque parmi les femmes
il y eut beaucoup de vieilles et qu'il y eut aussi beaucoup de
jeunes. En allant aux champs, les vieilles marchaient vite, vite,
et les jeunes devaient suivre. Arrivé aux plantations, il fallait
travailler, travailler beaucoup. Les vieilles chargeaient les jeunes,
et celles-ci s'en plaignaient ; mais leurs maris leur donnaient
tort et Ndun également.

Le travail est pour les femmes, pour toutes les femmes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SZRAMOWOSZRAMOWO14 janvier 2015
1. LA LÉGENDE DE LA CRÉATION

Quand les choses n'étaient pas encore, Mébère, le Créateur,
il a fait l'homme avec les terres d'argile. Il a pris l'argile et il a
façonné cela en homme. Cet homme a eu ainsi son commence-
ment, et il a commencé comme lézard. Ce lézard, Mébère l'a
placé dans un bassin d'eau de mer. Cinq jours, et voici: il a passé
cinq Jours avec lui dans ce bassin des eaux; et il l'avait mis dedans.
Sept jours; il fut dedans sept jours. Le huitième jour, Mébère
a été le regarder. Et voici, le lézard sort; et voici qu'il est dehors.
Mais c'est un homme. Et il dit au Créateur : Merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : Contes africainsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Cendrars

Quel est le vrai nom de Cendrars ?

Frédéric Louis Sauser
Freddy Sausey
Jack Lee
Diogène

16 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : Blaise CendrarsCréer un quiz sur ce livre