AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La drôle de vie de Bibow Bradley (28)

Analire
Analire13 mars 2013
Quand vous êtes tout seul et que personne vous parle, vous êtes "un solitaire", tandis que quand vous êtes deux et que personne vous parle, vous êtes des exclus.
Commenter  J’apprécie          260
Analire
Analire13 mars 2013
Comme personne vous comprend jamais vraiment, autant avoir affaire à quelqu'un qui vous comprend pas du tout ; ça évite les malentendus.
Commenter  J’apprécie          220
Omegane
Omegane14 mai 2013
Quatre jours plus tard : nouvelle patrouille, nouvelle embuscade.
Sauf que cette fois-là, pendant que je tirais dans le tas, je me suis redemandé ce qui justifiait que je bute ceux-là plutôt que les autres... puisque ces cons étaient venus pour se faire buter, autant qu'on en finisse.
Alors, comme ça, sans décrisper l'index de ma gâchette, j'ai tourné mon fusil vers le type qu'était à ma droite, puis les trois autres y sont passés aussi.
Commenter  J’apprécie          190
Analire
Analire12 mars 2013
C'est drôle, si un type vous dit qu'il croit au Père Noël vous le prenez pour un fou, alors que s'il dit croire en Dieu tout le monde trouve ça normal...
Commenter  J’apprécie          150
Stellabloggeuse
Stellabloggeuse11 septembre 2012
Donne-moi un soda ou j’dis à grandpa que j’suis noir !
Commenter  J’apprécie          140
Batifolire
Batifolire15 octobre 2012
"Parce que si certains font la guerre pour la paix, d'autres font la guerre pour la guerre; en ce qui me concernait, je voulais bien faire la guerre tant qu'on me fichait la paix."
Commenter  J’apprécie          100
Stellabloggeuse
Stellabloggeuse11 septembre 2012
Combien de temps cela a-t-il duré ? Le temps et le LSD n’ont jamais été bons amis. Je sais seulement l’avoir vue debout dans l’herbe, entièrement nue et colorée, les bras ouverts comme si elle voulait prendre le ciel noir dans ses bras ; je sais qu’elle me souriait que je me suis aperçu que ses lèvres n’étaient pas bleues, alors je me suis collé à elle pour rectifier cet oubli. Et ses yeux déversaient de la lumière à en oublier la nuit
Commenter  J’apprécie          90
Canope81_doc
Canope81_doc03 juillet 2013
Le premier truc qui m'a surpris pendant l'appel du sergent Whitaker, c'était de voir qu'il y avait pas mal de Noirs, "ces pervers qui vont à l'encontre des principes de Dieu" - mais quand il s'agissait de les envoyer servir de chair à canon, apparemment ça gênait personne. Après tout, on a tous la même couleur de chair...
Commenter  J’apprécie          80
mclcdi
mclcdi02 décembre 2012
Les crétins des p'tites villes américaines sont pas très doués en géographie, en général. Faut dire que par chez nous, quand on entend parler d'un pays, c'est qu'on est en guerre avec.
Commenter  J’apprécie          80
Canope81_doc
Canope81_doc03 juillet 2013
Si certains font la guerre pour la paix, d'autres font la guerre pour la guerre; en ce qui me concernait, je voulais bien faire la guerre tant qu'on me foutait la paix.
Commenter  J’apprécie          70




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





    Quiz Voir plus

    Compléter les titres

    Orgueil et ..., de Jane Austen ?

    Modestie
    Vantardise
    Innocence
    Préjugé

    10 questions
    12536 lecteurs ont répondu
    Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre