AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La drôle de vie de Bibow Bradley (45)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Spleenlajeune
20 août 2013
Bibow. Sacré personnage. Bibow c'est un produit purement américain sorti tout droit de l'Illinois des rednecks. Là où on ne pense qu'à boire, s'occuper de son boulot et encore boire. Lire et écrire ne sont que des pertes de temps qui laissent plutôt indifférents. Enfance dérisoire. Histoire de famille sans grand intérêt hormis la tonalité comique pour le lecteur, c'est l'armée qui finalement lui ouvre une issue de secours à cette vie qui laisse indifférent. Pas surprenant quand on pense aux films sur cette thématique. On se souvient tous de ces personnages plutôt jeunes tout droit sortis de leur campagne lointaine, de leur bled paumé qui se retrouvent plongés dans une guerre à laquelle ils ne comprennent absolument rien.
Lien : http://leslescturesdespleenl..
Commenter  J’apprécie          30
Shan_Ze
18 mai 2013
Bibow Bradley est un jeune Américain envoyé à la guerre du Vietnam. Mais Bibow a un don : il ne connait pas la peur. Il est vite engagé par la CIA pour enchainer les missions.
Deuxième roman d'Axl Cendres que je lis et je suis toujours autant fan de son humour même si j'ai préféré Mes idées folles. Néanmoins il n'y a pas une page où je n'ai pas ri. La vie de Bibow est quand même assez délirante même si le contexte ne s'y prête pas. J'ai encore passé un bon moment avec Axl Cendres, je la relirai !
Commenter  J’apprécie          31
Eky
12 janvier 2013
Un roman bourré d'humour et de réflexions amusantes et bien trouvées. L'histoire de Bibow Bradley traverse plusieurs évènements marquants de l'histoire des Etats-Unis (Le Vietnam, la guerre froide, le mouvement hippie) et dans ce sens, le livre m'a un peu fait penser à "Forrest Gump".
Ce petit roman se laisse lire d'une traite avec beaucoup de plaisir.
Commenter  J’apprécie          30
charlie309
04 septembre 2016
Un total coup de coeur !
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman n'étant pas basé sur l'amour ou l'amitié. "La drôle de vide de Bibow Bradley" est un roman amusant, étonnant et parfois cynique, qui nous invite à nous interroger sur la guerre et ses conséquences. On se rend compte à quel point une vie sans peurs peut être plaisante.
Les sujets sont bien traités, on s'instruit d'autant plus sur les Etats-Unis dans cette période de Guerre Froide grâce à cet humour mordant.
Rire et Réfléchir, union marquante.
Commenter  J’apprécie          20
EsseG71
05 juin 2016
Quel ovni que ce Bibow Bradley ! Il s'engage pour aller au Vietnam et éviter ainsi la vie misérable qui l'attend. Et aussi parce que son père, son grand-père ont tous rapporté des blessures de guerre. Alors pourquoi pas lui ! Sur place point de blessure, mais une découverte qui va changer le reste de sa vie : Bibow ne connait pas la peur et ne fait pas dans le sentiment. Deux éléments intéressants pour la CIA qui va faire de Bibow un élément infiltré d'abord en Russie, puis au sein d'une communauté hippie.
Je ne sais pas encore si je vais mettre ce roman sur les étagères du CDI. le vocabulaire très argotique, certaines scènes décrites très crûment me font hésiter à le laisser entre les mains de collégiens. Malgré cela il s'agit d'un roman qui se lit très vite, sans temps mort. C'est très agréable de suivre ce personnage handicapé des sentiments. Enfin, pas tout à fait, puisqu'une rencontre va faire basculer ses certitudes.
Commenter  J’apprécie          20
CDI_Borde_Basse
03 décembre 2013
J'ai beaucoup apprécié ce livre. le langage est familier et cru mais en accord avec la personnalité et l'éducation du personnage principal. L'expérience de celui-ci à la CIA ajoute de l'action, une histoire d'amour est aussi contée mais pour ceux qui n'apprécient pas les romans à l'eau de rose, n'ayez crainte, elle n'occupe pas de grande place dans le récit. le côté militaire et policier est très présent mais la narration un peu crue ajoute un côté humoristique à ce roman. La fin, hélas, déçoit par sa simplicité. Un bon livre malgré tout.
Commenter  J’apprécie          20
mfgaultier
29 juillet 2013
Ce drôle de roman publié chez Sarbacane et donc destiné aux grands adolescents (mais pas seulement !) se lit d'une traite et cumule plusieurs avantages :

1 – Comme l'indique son titre, le ton est drôle, plein de dérision, cynique aussi. Parvenu à un âge adulte plutôt avancé, Bibow raconte son histoire, que personne autour de lui n'entend vraiment. Et pour cause, il est entouré d'ivrognes et de paumés pour qui l'alcool est le dernier refuge.

2 - Pourtant, son histoire est plutôt étonnante et vaut le coup d'être racontée ! Bibow Bradley est un môme qui grandit au sein du bar de son grand père, dans une petite bourgade perdue de l'Illinois, entre une mère bimbo et un père absent. le cadre familial est plutôt pesant et l'école n'est pas du tout pour lui une issue de secours dans ces années soixante. L'armée en sera une : à 18 ans, il est réquisitionné et envoyé au Vietnam. Là, il découvre la guerre, avec tout son cortège d'horreurs que ses camarades redoutent plus que tout. Mais lui, il ne ressent rien, juste de l'ennui. Repéré par la CIA, il part de missions en missions car il a un don incroyable : il ne ressent pas la peur. Au fil des missions, il découvrira l'amitié et même l'amour.

3 – Evidemment, en toile de fond, la grande histoire rejoint la petite. On croise plusieurs directeurs de la CIA, un festival de musiques hippies…



4 – Original, le roman l'est, assurément, par l'histoire mais aussi par les questions qu'il soulève, qui sont loin d'être anodines. Bibow est un jeune homme qui tue d'abord par ennui, ensuite sur ordre. Bien sur, on l'utilise mais il accomplit son devoir sans se poser de questions. Ce personnage marquant jette également un regard complètement désabusé sur son entourage, il est vrai pitoyable, mais heureusement ce regard évolue, devient plus mature au fil du temps.

5 - Bref, un excellent ouvrage, que je vous conseille fortement !


Lien : http://blogs.lexpress.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SophieLJ
14 septembre 2012
Ce roman explore la vie américaine des années 1960, les conditions des soldats pendant la guerre du Vietnam et les éventuels missions cachées de la CIA. Un programme intéressant mais trop survolé à mon goût dans ces quelques 200 pages.

Je n'ai pas réussi à m'impliquer vraiment dans cette histoire. le personnage de Bibow n'est pas le genre à qui ont peu vraiment s'identifier et j'ai commencé à l'apprécier uniquement à la fin quand on ressent plus son humanité.

Il faut quand même reconnaître à l'auteur son agréable style d'écriture car si je ne me suis pas plongée dans le récit, j'ai tout de même lu ce livre rapidement et assez facilement.
Lien : http://litterature-jeunesse...
Commenter  J’apprécie          20
Stellabloggeuse
11 septembre 2012
Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce roman se lit très vite. L'intrigue avance vite, portée par des phrases plutôt courtes, et les évènements s'enchaînent sans que le lecteur n'ait le temps de s'ennuyer. Mais les choses vont justement un peu trop vite, on saute très vite d'une péripétie à une autre, sans prendre le temps de creuser certains thèmes ou d'approfondir les personnages. Aussi, même si c'est un livre qui se dévore, il en reste au final un petit goût d'inachevé, et c'est bien dommage. Pourtant, la fin du livre m'a bien plu, elle m'a même fait beaucoup sourire.

Malgré sa brièveté et son rythme trépidant, Axl Cendres aborde dans ce roman plusieurs facettes de l'Amérique profonde des années 1960. Ainsi, nous sommes en pleine ségrégation raciale, et les ivrognes du bar voient d'un mauvais oeil l'arrivée d'un libraire noir dans leur ville. L'auteur aborde également la guerre du Vietnam, en montrant quel gâchis elle a pu constituer, et restitue le climat de la guerre froide avec une CIA si méfiante que c'en est presque comique. Enfin, on s'intéresse au mouvement hippie, au festival de Woodstock et à ce qu'il a pu représenter. Tous ces aspects sont traités avec intelligence et il est d'autant plus dommage que ce ne soit pas plus développé. J'ai particulièrement apprécié sa description d'une communauté hippie.

L'ensemble du roman tourne autour du personnage de Bibow, nous sommes dans ses pensées et les personnages secondaires sont peu mis en avant, mis à part celui de la fille dont il s'éprend. Bibow est une caricature de l'américain de province : inculte, il ne s'exprime pratiquement qu'en jurant. Il a pourtant quelque chose de différent, non seulement par son absence de peur, mais aussi parce qu'il se pose beaucoup de questions sur les évènements qui l'entourent. J'ai été un peu déçue de la manière dont il choisit de finir ses jours, même si j'ai beaucoup apprécié l'ironie de la situation et la lueur d'espoir que représente son jeune neveu. Mais dans l'ensemble, l'histoire va trop vite pour que l'on puisse s'attacher à ce personnage et se sentir concerné par sa destinée.

J'ai en tout cas été ravie de retrouver l'écriture d'Axl Cendres, et surtout son humour. Elle sait créer des situations cocasses comme personne, et elle a le sens de la formule. J'ai souri à de nombreuses reprises en parcourant ce roman. le niveau de langage est assez familier, voire souvent injurieux, mais c'est le personnage qui veut ça. L'auteur arrive ainsi à donner vie à ce morceau d'Amérique des années 1960, qui est tout de même un brin caricatural.

Au moment de conclure, je me trouve assez partagée. En effet, c'est un roman qui va beaucoup trop vite et qui reste en surface. Il va aussi parfois un peu trop loin à mon goût dans la caricature. Et pourtant, j'ai passé un très bon moment, grâce aux aventures de Bibow et à l'humour de l'auteur. C'est ce que je choisis finalement de retenir, même si j'aurais aimé que ce roman aille plus loin.
Lien : http://romans-entre-deux-mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JuReadClub
31 octobre 2016
Super roman pour ados et adultes !!! Si votre ado n'aime pas lire c'est le bouquin à tester !!!

Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12919 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre