AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les nettoyeurs tome 1 sur 2
EAN : 978B016ZT0GNA
(21/10/2015)
4.24/5   31 notes
Résumé :
Pratiquement décimée par les Ploutons un millier d'années auparavant, la civilisation humaine ne subsiste plus que dans quelques cités souterraines éparpillées sur la planète.Les gens vivent et meurent dans leur cité sans jamais voir la lumière du jour. Seuls les nettoyeurs, insensibles aux Ploutons, montent encore à la surface pour entretenir les installations. Ils doivent y affronter une nature particulièrement hostile où la moindre erreur est fatale.
Lum ... >Voir plus
Que lire après Les nettoyeurs, tome 1Voir plus
Outsphere, tome 1 par Duvert

Outsphere

Guy-Roger Duvert

3.95★ (1317)

3 tomes

Salvation, tome 1 : Les portes de la délivrance par Hamilton

Salvation

Peter F. Hamilton

3.82★ (522)

3 tomes

Alien Earth par Hobb

Alien Earth

Robin Hobb

3.76★ (329)

Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ayant vraiment apprécié le dernier roman « Esperanza 64 » de cet auteur, je me suis lancée dans la lecture de son premier : les nettoyeurs.

Encore une fois, je n'ai pas été déçue par cette découverte. Des idées vraiment intéressantes et un traitement de l'histoire qui tient le lecteur en haleine. Des personnages attachants et un style d'écriture fluide et très agréable à lire.

La première partie du roman campe les personnages principaux, la société dans laquelle ils évoluent et à laquelle ils ont dû s'adapter pour survivre à l'arrivée d'entités extraterrestres ayant décimé l'humanité vivant à la surface de la planète.

Les hommes vivent donc dans des cités souterraines. Une vie et une organisation parfaitement intégrée et convenant à tout le monde. En effet, voilà un millier d'années que cela fonctionne ainsi et tout le monde s'en accommode, n'ayant jamais connu autre chose.

Seul un tout petit groupe d'humains, les nettoyeurs, vont à la surface pour vérifier les installations vitales de la cité enterrée. Mais être nettoyeur n'est pas donné à tout le monde. Seuls ceux qui savent arrêter le flot de leurs pensées peuvent échapper aux terribles Ploutons qui ont la particularité de décérébrer tout humain se trouvant à moins de 30 m.

Julien Centaure réussi - comme il l'avait fait pour Espéranza 64 d'ailleurs - à tenir son lecteur en haleine à travers le huit-clos de la première partie du romain, exercice somme toute assez périlleux. Et c'est justement au moment où je me disais que ça commençait à devenir un peu long que Boom ! retournement de situation… qui annonce une deuxième partie tout aussi captivante… mais je vous laisse découvrir de quoi il s'agit de peur de dévoiler une partie de l'intrigue.

J'ai retrouvé quelques thèmes similaires entre les deux romans. La manipulation mentale exercée par les extraterrestres sur les humains (bien que différente dans les deux oeuvres) ainsi que l'hostilité de la nature sauvage vis à vis des nouveaux venus.

Un petit bémol à nouveau concernant la mise en page de l'édition Broché : comme il s'agit d'une auto-édition, Julien Centaure ne bénéficie pas de la relecture et de la mise en page de professionnels et les paragraphes sont donc peu marqués et le texte un peu trop tassé à mon goût. Quelques coquilles se baladent au gré du texte, mais tout ces petits défauts ne gênent en rien la lecture (en tout cas, me concernant).

Il est bien regrettable qu'aucune maison d'édition ne prenne le « risque » d'éditer cet auteur qui a - à mon sens - beaucoup de talent et de très belles idées.
Commenter  J’apprécie          30
Très bon roman d'anticipation.

Bon pour info, le résumé du livre, c'est les 10 premières pages.
Il ne nous tartine pas sur l'histoire d'un gars qui sort dehors pour réparer les installations en évitant les ploutons.
Et non bam, ça démarre direct.
On attaque sur sa 489e sortie direct sans nous rabacher les 488 autres et à partir de là c'est que de l'action, beaucoup d'actions.
Et de découvertes en découvertes, à chaque fois.
Il y a très peu de repos et d'histoires ennuyeuses.
On ne voit pas la fin du livre arriver.
D'ailleurs la fin est trop rapide à mon avis, ça aurait mérité une cinquantaine de page en plus.
ça nous laisse un peu sur notre faim.
Du coup, je vais bouffer "Les Primitifs", son second (le troisième sort en décembre).

A noter le petit trip égocentrique avec ces centauriens (hein Juju)

Je le recommande.
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Lum referma la porte du troisième sas et se redressant dans l'étroite cheminée, il agrippa le barreau de l'échelle. Encore 10 mètres et il atteindrait l'air libre. Aucune lumière ne filtrait. Il commença à monter, tâtonnant machinalement autour de lui pour vérifier le bon état de la paroi. Il savait bien qu'il ne rencontrerait pas la moindre racine, la cheminée n'ait pas 10 ans, elle était comme neuve, mais c'était le boulot : il fallait s'assurait du bon état de la paroi. Et puis surtout, c'était sa cheminée à lui. Aucun autre nettoyeur ne l'empruntait. En bas, son nom était gravé sur la porte de la salle d'accès avec à côté un petit compteur qui indiquait le nombre de sorties réalisées. Aujourd'hui, le compteur afficherait 489. Le record absolu pour Antéa, la cité souterraine. Jusque-là, personne n'avait dépassé 297 sorties.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
autres livres classés : hard scienceVoir plus


Lecteurs (106) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4851 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}