AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de colimasson


colimasson
  04 juillet 2020
Dhammapada, pour nous traduit : « Les dits du Bouddha ».
Dhammapada, rédigé 360 ans après la mort du Bouddha.
Maintenu jusque là vivant dans l'esprit des Bhikkhous successifs par la force de la transmission et de la mémoire.
Dhammapada, nous dit-on, équivaut dans le bouddhisme aux Evangiles dans le monde chrétien.


Dhammapada se décline en une trentaine de thèmes dont les différents versets s'égrainent dans une répétition subtile, sur le mode de la variation. Il se concentre sur les problèmes les plus brûlants du monde, nous rappelant ce qu'est l'âme de l'homme intemporel en évoquant les fleurs, la vigilance, le coeur, les fous, le sage, le mal, le châtiment, la vieillesse, le moi, le monde, le Bouddha, le bonheur, les affections, la colère, l'éléphant, le bhikkhou, le brahmane – parmi tant d'autres.


Le Centre d'études dharmiques de Gretz nous livre une traduction qui se veut la plus proche possible du message original, bien qu'il ne soit pas possible d'en restituer la mélodie et la rythmique. La première traduction de ce texte pour l'occident avait été réalisée par le Colonel Olcott de la Société théosophique et colportait avec elle de nombreuses approximations, quand il ne s'agissait pas de contre-sens. le Dhammapada devait alors servir les intérêts de la Société théosophique. le Centre d'études dharmiques de Gretz essaie au contraire de servir le Dhammapada.


On peut lire le Dhammapada sans rien connaître au bouddhisme. Ses versets sont simples et même s'il est certainement possible de jouer sur différents niveaux de lecture, on peut se contenter du premier en accédant déjà à leur profondeur.
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (12)voir plus