AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070423859
523 pages
Gallimard (04/09/2002)
3.75/5   8 notes
Résumé :
Faire de l'histoire, c'est marquer un rapport au temps. Depuis plus de quatre siècles, l'historiographie occidentale se définit par la coupure qui d'un présent sépare un passé. Le geste qui met à distance la tradition vécue pour en faire l'objet d'un savoir est indissociable du destin de l'écriture. Écrire l'histoire, c'est gérer un passé, le circonscrire, organiser le matériau hétérogène des faits pour construire dans le présent une raison ; c'est exorciser l'orali... >Voir plus
Que lire après L'écriture de l'histoireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Même s'il n'est pas particulièrement connu du grand public, l'historien Michel de Certeau est sans doute l'un des plus brillants auteurs du XXe siècle. Jésuite de la gauche radicale (pour ne pas dire extrême), proche de Lacan, il a contribué à l'évolution de l'histoire comme discipline. Je vous envoie sur le livre que Dosse lui a consacré.
Ce livre j'ai du le lire des centaines de fois. Il y établi une sorte de théorie de l'écriture de l'histoire, de "l'activité historiographique". le concept sera d'ailleurs repris quelques années plus tard par Ricoeur.
L'ouvrage est peut-être un peu plus complexe que "les 12 leçons sur l'histoire" de Prost, mais il est nécessaire. Il permet de garder cette distance absolue et nécessaire entre ce qui s'est réellement passé et ce qu'écrit l'historien.
Il montre comment le travail de l'historien repose sur trois pôles que nous pourrions résumer, en parlant d'un travail sur les source, d'une réflexion les faits et leurs causes et de l'écriture.
Commenter  J’apprécie          50
Immanquable !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Amerigo Vespucci le Découvreur arrive de la mer. Debout, vêtu, cuirassé, croisé, il porte les armes européennes du sens et il a derrière lui les vaisseaux qui rapporteront vers l'Occident les trésors d'un paradis. En face, l'Indienne Amérique, femme étendue, nue, présence innommée de la différence, corps qui s'éveille dans un espace de végétations et d'animaux exotiques. Scène inaugurale. Après un moment de stupeur sur ce seuil marqué d'une colonnade d'arbres, le conquérant va écrire le corps de l'autre et y tracer sa propre histoire. Il va en faire le corps historié - le blason - de ses travaux et de ses fantasmes. Ce sera l'Amérique "latine".

Cette image érotique et guerrière a valeur quasi mythique. Elle représente le commencement d'un nouveau fonctionnement occidental de l'écriture.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Michel de Certeau (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel de Certeau
Par Annette WIEVIORKA, directrice de recherche émérite au CNRS
Tout historien, et même préhistorien, établit un lien avec "ses" morts dont il tente de restituer l'histoire, de la Lucy d'Yves Coppens aux morts qui sont ses contemporains. L'opération historiographique a souvent été décrite, de Jules Michelet à Michel de Certeau, comme opération de résurrection des morts et oeuvre de sépulture de ces morts qui hantent notre présent. Il y a aussi d'autres morts. Ceux des siens qui sont autant de dibbouk pour l'historien parce qu'ils ont orienté sa vie. Ce sont des morts fauchés avant d'avoir été au bout de leur vie, des morts scandaleuses. "Je suis le fils de la morte". Ce sont les premiers mots de l'essai d'égo-histoire de Pierre Chaunu. Ces morts nourrissent les récits familiaux, devenu un nouveau genre historique, de Jeanne et les siens de Michel Winock (2003)("La mort était chez nous comme chez elle") à mes Tombeaux (2023). Les morts de la Shoah occupent une place tout à la fois semblable et autre. C'est la tentative d'éradiquer un peuple, la disparition du monde yiddish dont ceux qui en furent victimes prirent conscience alors même que le génocide était mis en oeuvre. Ecrits des ghettos, archives des ghettos, rédaction de livres du souvenir, ces mémoriaux juifs de Pologne écrits collectivement pour décrire la vie d'avant, recherche des noms des morts, plaques, murs des noms, bases de données.... Toute une construction mémorielle. Vint ensuite le temps du "je"(qui n'est pas spécifique à cette histoire) , celui des descendants des victimes, deuxième, troisième génération, restituant l'histoire des leurs. Chaque année, plusieurs récits paraissent, oeuvres d'historiens ou d'écrivains, qui usent désormais des mêmes sources, témoignages et archives, causant un trouble dans les genres.
+ Lire la suite
>Histoire : généralités>Histoire : enseignement et recherche>Recherche : classer ici l'historiographie (39)
autres livres classés : historiographieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (63) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
436 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *}