AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mjaubrycoin


mjaubrycoin
  15 mai 2019
Quel plaisir de retrouver Don Quichotte et Sancho Pansa dans ce second volet de leurs aventures publié dix ans après le premier volume.
Cervantès indigné qu'un auteur ait osé s'approprier ses héros pour les mettre en scène dans un roman qui se veut une suite du premier, a du reprendre la plume pour poursuivre l'histoire authentique du duo et a exploité l'idée ingénieuse de faire participer le lectorat à la trame romanesque.
Le succès du récit initial fait que maintenant en Espagne tout le monde connait Don Quichotte et son écuyer, ce qui fait que lorsqu'ils quittent à nouveau leur village à la recherche de nouvelles aventures, ils vont rencontrer des personnes qui les reconnaîtront et qui vont chercher à exploiter ces bouffons tellement drôles en leur proposant des aventures pittoresques, en se jouant de leur naïveté, en organisant de véritables mises en scène pour réjouir un public toujours plus nombreux et friand de divertissement.
Bien sûr le comique est toujours présent, les histoires enchâssées dans le récit principal toujours pleines d'enseignement, mais ici les deux héros sont plus complexes, plus fouillés et à travers leurs échanges, la réflexion philosophique affleure et parcourt tout le texte.
Qu'il s'agisse d'une critique des institutions et de préceptes sur l'exercice du pouvoir, de la politique royale d'expulsion des morisques, ces musulmans convertis chassés d'Espagne, de l'attitude de l'Eglise, du sort réservé aux femmes dans une société fondamentalement inégalitaire, Cervantès exprime des idées en avance sur celles de son temps et fait preuve d'un humanisme joyeux car avant tout il croit que l'homme est perfectible et qu'il peut trouver en lui-même la force de mener à bien son destin.
Le roman se déroule en brefs chapitres se renvoyant l'un à l'autre de façon à susciter la curiosité du lecteur, ce qui lui donne envie de connaître la suite.... Procédé bien connu à l'heure actuelle qui a été exploité de tous temps par les romanciers mais qui était à l'époque de Cervantès d'une incroyable modernité.
J'ai pris un plaisir délicieux à la lecture de ce monument de la littérature espagnole qui mérite vraiment qu'on se plonge dans le texte sans se contenter des connaissances diffuses que l'on peut en avoir sans lecture préalable.
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (9)voir plus