AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1090093187
Éditeur : Eidola Éditions (02/06/2017)

Note moyenne : 2.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Poum a changé d’école et doit se faire de nouveaux amis. Mais des groupes sont déjà constitués et de solides rapports de force se sont déjà établis qui, dans la cour d’école comme partout ailleurs, se manifestent par la soumission au groupe ou au plus fort. Mais Poum a toujours des idées…Car Poum est une petite anarchiste qui espère des relations de camaraderie égalitaires. Elle va essayer de convaincre les autres enfants.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dionysos89
  12 mars 2018
Découvert par hasard, ce petit album à destination des plus jeunes fait partie d'une collection volontairement pédagogique. Chaque opus de la collection Chouette ! aborde un thème politique ou sociologique à voir du point de vue des enfants. Un peu par hasard et sans trop me rendre compte du thème abordé, je suis tombé sur cet album tout mignon sur bien des aspects.
Ainsi, Richard Marazano est ici associé à Angélique Césano (Benjamin « Ben » Basso participe seulement à un bonus de quelques pages) pour offrir une initiation à l'anarchie. Oui ! L'anarchie expliquée aux enfants ! n'est-ce pas déjà une très bonne idée ? Poum arrive dans la cour d'école et rencontre trois autres enfants qui suivent d'ores et déjà un fonctionnement, une organisation entre eux, et donc forcément politique, puisque cette organisation décide de qui dirige, que faire et comment le faire. Forcément, Poum est un petit peu celle qui « crache dans la soupe », c'est l'élément perturbateur. Il est intéressant déjà de placer une héroïne dans cette position et surtout de proposer un modèle de petite fille qui casse certains codes. Cela est bienvenu, d'autant plus sur un sujet aussi sensible. Ce n'est pas parce que les protagonistes et le public visé sont d'un très jeune âge que la politique au sens d'organisation des rapports de force ne sont pas à questionner. Les enfants comprennent particulièrement bien les rapports de force ; que ce soit entre frères et soeurs, avec les parents, dans la cour de récré, avec les copains, dans une crèche, tous leurs lieux de vie sont régis par cette élément primordial qu'est un rapport de force. Au passage, les dialogues comme les dessins permettent de donner un petit coup de jeune à l'idée anarchique, qui n'est pas du tout l'absence totale de pouvoir, mais plutôt l'absence de pouvoir centralisé dominant, le but étant plutôt de répartir le pouvoir sur davantage d'individus : c'est l'ordre moins le pouvoir, en somme. Et c'est intéressant de proposer l'idée aux plus jeunes avant que « l'anarchie » ne devienne pour eux que l'expression d'un chaos qu'il faudrait fuir.
Alors Poum, ce n'est ni le Parti ouvrier d'unification marxiste (parti espagnol qui luttait contre le franquisme, au passage), ni ce gai chenapan de la vieille série Pim Pam Poum. Pour autant, peut-être que ces deux inspirations se sont culbutées pour concocter un album bien sympathique et vraiment didactique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
LaCalebasseaLivres
  05 décembre 2017
Poum arrive dans une nouvelle école. Très vite elle repère le « petit chef » qui fait sa loi et dont les camarades lui sont soumis. Elle va réussir à les convaincre qu'ils n'ont pas besoin d'autorité et qu'ils doivent tous être égaux s'ils veulent rester libres.
Poum a une idée est un album qui milite pour le rejet de toute forme d'autorité, aussi bien religieuse que politique. le symbole du mouvement anarchiste est représenté deux fois sur la couverture. Bien que le sujet de l'anarchie soit intéressant je pense que le public auquel le livre s'adresse est trop jeune pour le comprendre. Je ne suis pas sûre qu'il soit opportun de parler d'anarchie avec des enfants en bas âge qui vont à l'école où ils apprennent à vivre ensemble en respectant des règles et demandent la permission ne serait-ce que pour aller aux toilettes. Pour moi le problème qui se pose avec cet album c'est le jugement envers les croyants. Selon les auteurs, les personnes qui croient à un Dieu ne sont pas libres. « Parce que notre dignité d'hommes et de femmes est d'être libres, nous ne devons jamais avoir de maître ou de dieu. » Pourtant on peut très bien croire en un Dieu et se sentir bien avec sa croyance.
Un autre sujet est traité dans les dernières pages c'est celui de l'écologie qui selon moi n'a pas sa place dans cet album.
Concernant le graphisme je le trouve réussi. Je ne lis pas les BD habituellement mais là je trouve que la police du texte est agréable à la lecture. de même que les couleurs et les images sont jolies.
Je remercie Babelio et les Éditions Eidola pour l'envoi de cet album que j'ai reçu dans le cadre de la masse critique littérature jeunesse. En visitant le site internet des Éditions Eidola, j'ai pu voir leur catalogue qui est très intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aurore666
  06 décembre 2017
Ce livre présenté sous forme d'album est en fait une bande dessinée d'origine franco-belge.
Poum est une petite fille qui débarque dans une nouvelle école. Très vite, ses camarades lui font comprendre que, si elle veut se faire des amis, elle devra se plier aux règles. Mais Poum rêve de liberté: les règles, elle n'en a que faire. Alors, elle prouve très rapidement à ses nouveaux copains que l'anarchie est ce qu'il y a de mieux: pas de maître, pas dieu, pas de règle, juste la liberté! C'est rapidement qu'elle leur retourne le cerveau et qu'elle impose ses idées. Car, finalement, même si ça part d'un bon fond, elle les impose tout de même...
Cette BD est donc véritablement à caractère politique et dépeint notre société actuelle où tous rêvent de liberté mais où nous sommes tout de même tous dirigés. C'est donc assez pertinent. Cependant, c'est assez utopiste, même si ça a clairement le don de nous faire réfléchir sur notre société mais également sur nous-mêmes, sur nos droits, ...
Les planches sont différentes de ce qu'on a l'habitude de croiser en BD. Chaque planche représente une vignette et n'est pas entourée de cadre. Les illustrations sont volontairement enfantines - nous sommes dans une cour de récréation, et pourtant, le contenu est loin de l'être. L'auteur nous emmène petit à petit dans un monde libre en y joignant un voyage symbolique qui nous amènerait vers son monde idéal. Les enfants pourraient approcher ce concept abstrait grâce à ce beau petit livre, mais je reste convaincue qu'il s'agit plus d'une lecture pour des ados, voire des adultes, en âge de s'interroger sur ce genre de considérations politiques.
En bref, ce livre traite d'un sujet difficile à aborder avec de jeunes enfants: l'anarchisme. Il est vraiment bien réalisé mais tout est trop rapide dans la manière dont Poum convainc les autres à partager ses arguments. C'est un peu trop idéaliste, mais ça a le mérite de pousser à la réflexion!
Je remercie Babelio pour ce livre reçu en SP lors de la masse critique jeunesse.
Lien : http://lecoindeslecturespart..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
0titi85
  04 janvier 2018
Poum arrive dans une école où un élève, le caïd, fait régner sa loi sur la cour de récréation. Poum n'est pas décidé à lui obéir au doigt et à l'oeil et va présenter aux élèves une autre idée de fonctionnement. Une école où chacun pourrait faire ce qu'il a envie...
En regardant la couverture, je pensais que nous aurions ici une petite histoire pour les enfants qui parlerait de la notion de liberté. j'ai été très déçue ! le mot est cité à la fin, mais on nous parle ici d'anarchie. Poum estime que personne ne peut prendre de décision à notre place et donc que nous pouvons faire ce que l'on veut. J'ai trouvé le raccourci un peu facile. Je ne ferais même pas lire ce livre à mes enfants. c'est dommage !
Lien : http://laptitesourisduweb.si..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Sceneario   14 juin 2017
J'encourage en tout cas, tous les lecteurs "concernés" à se procurer ce très bel album des plus édifiants, servi par la magnifique graphisme d'Angélique Césano, plein de vie, de matière, c'est sublime !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LaCalebasseaLivresLaCalebasseaLivres   05 décembre 2017
Si nous voulons être libres alors nous devons être égaux, car il ne peut y avoir de liberté si certains ont le pouvoir de dominer les autres.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Angélique Cesano (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Angélique Cesano
Pour se procurer le livre : http://eidola.fr/livres/poum-idee/ Bande dessinée jeunesse sur l'anarchie, d'Angélique Césano, Richard Marazano et Benjamin Basso. Eidola éditions.
Retrouvez-nous aussi sur facebook : https://www.facebook.com/Editions.eidola/ Retrouvez-nous sur instagram : https://www.instagram.com/eidolaeditions/
autres livres classés : anarchieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Littérature et politique

"Famille, je vous aime : Politique et vie privée à l'âge de la mondialisation". Qui est l'auteur de ce livre?

Michel Onfray
Bernard-Henri Lévy
Luc Ferry
Franz-Olivier Giesbert

10 questions
196 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , écrits politiquesCréer un quiz sur ce livre