AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205078183
208 pages
Éditeur : Dargaud (27/09/2019)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 128 notes)
Résumé :
Dans un monde post-apocalyptique – non loin de la ville de Fontainebleau (!) - Aster survit en marge de la cité agricole de Pan, avec l'aide de son ami Wallis. L'équilibre fragile de la communauté bascule à l'arrivée d'un émissaire de la puissante république militaire de Fortuna, qui exige le rattachement de Pan à Fortuna ainsi qu'un tribut de nourriture sous peine d'envahir leur cité par la force. Dos au mur, les habitants de Pan s'en remettent à la mystérieuse Méc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Shork
  19 juin 2020
Plongée dans un monde (francilien !) post-apocalyptique. Aster et Wallis explorent les décombres du monde d'avant, à la recherche de quelques articles à recycler, principale source de commerce après la culture du riz. Nous découvrons le microcosme du territoire de Pan. Si l'on excepte les quelques visites des pirates, c'est une communauté isolée, voire seule au monde ? Pas si sûr. La grande et puissante Fortuna vient les déranger dans leurs disputes électorales et familiales, pour leur proposer (de gré ou de force) de les rejoindre. Il n'y a qu'une seule alternative pour Pan : la Mécanique Céleste. Qu'est-ce qui se cache derrière ce nom évocateur ? Ni plus ni moins qu'un match de balle aux prisonniers revisitée, aux enjeux décisifs !
Voici donc une BD très singulière. Les personnages hauts en couleurs sont attachants et les répliques fusent. Les dessins au trait original sont admirablement mis en couleur à l'aquarelle. Les scènes de Mécanique Céleste explosent dans des planches au découpage dynamique, alternant ralentis, changements de prise de vue. On se croirait au cinéma !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
angelcalvin36
  21 avril 2021
Coup de coeur 💓 BD pour « Mécanique céleste » de Merwan Chabane.
Attirée par la sublime couverture, j'embarque ce bel ouvrage dans mon sac à dos et c'est un vrai bonheur.
Entrez dans l'aventure et découvrez la forêt de Fontainebleau dans une ambiance post-apocalyptique.
Aster est une jeune fille arrivée en forêt des années plus tôt dans un couffin dérivant sur l'eau. Elle est une extra-pan mais sera quand même choisie pour défendre les couleurs de ce peuple lors du défi qui les oppose à Fortunate.
L'enjeu : une guerre impitoyable si le peuple de Pan ne remporte pas la mécanique céleste, un jeu de la balle au prisonnier qui se joue en trois manches.
💓j'ai aimé :
💓 le personnage principal, Aster, une jeune fille rousse aux grands yeux verts affublée d'une queue de renard, bondissante et décidée, qui n'a rien à perdre.
💓les décors à la fois fantastiques et réalistes avec les clins d'oeil à cette forêt que je connais bien.
💓le ton drôle et le récit dans le récit. le sujet politique et l'évocation de sociétés forcées de vivre ensemble. Qu'est ce que le pouvoir ? Permet-il tout ? Les faibles sont ils ceux qu'on croit ? Y a t-il toujours un espoir et des idées à défendre ?
💓j'ai apprécié le choix des couleurs pastels qui donne vraiment une couleur propre à cette histoire et adoucissent le récit.
💓l'idée de départ et défendre son territoire avec une équipe de bras cassés dans un challenge de balle au prisonnier, c'est juste divertissant et inattendu.
Bref, j'ai découvert une petite pépite de la BD SFFF et un super travail d'auteur. Je vous encourage à faire de même.
Une interview de Merwan pour en savoir plus, juste là 🎾 : https://youtu.be/oJRNOOOcRPo

Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Amindara
  17 février 2020
Cette BD est surprenante. Pourquoi ? Parce que je ne m'attendais pas du tout à l'aimer et en fait… si !
Le truc qui me faisait tiquer, c'était à la fois la 4ème de couverture qui n'était pas particulièrement alléchante. Et puis, il me semblait, en le feuilletant tout juste, que les illustrations étaient en parfait décalage avec ce qu'elles montraient. Je m'explique : nous avions des illustrations en aquarelle, avec des couleurs pastel (donc, quelque chose d'assez doux), qui nous montraient comme des scènes de combat (donc de la violence). du coup, j'avais un peu peur. Mais comme quoi, les premières impressions ne sont pas toujours les bonnes.
Bon, je l'avoue, j'ai eu un peu de mal à me plonger dans cet univers au départ. le problème, c'est qu'on arrive dans un monde post-apocalyptique, et on est directement plongé dans l'histoire sans qu'on sache trop comment ce monde fonctionne. On nous dit dès le début que c'est à Fontainebleau, on reconnaît rapidement le château. Mais le château a les pieds dans l'eau. Quant à l'organisation de la société, j'ai eu du mal à comprendre comment elle fonctionnait. Mais c'était peut-être sans intérêt. Parce que l'intérêt de cette BD, c'est simplement la partie de « Mécanique céleste » (une sorte de balle au prisonnier avec de nombreux aménagements) qui doit déterminer l'avenir de nos personnages principaux. Personnages principaux auxquels on arrive à s'attacher assez rapidement d'ailleurs.
Et ben bizarrement, j'ai aimé cette partie de balle au prisonnier en 3 manches, chacune présentant de nouvelles surprises. Cela m'a rappelé un peu Hunger Games. J'ai aimé les personnages. Mais je suis un peu déçue par la fin, qui m'a semblée trop abrupte, trop rapide. Comme si l'auteur voulait se dépêcher de finir son histoire.
Niveau illustration, c'est sûr, la douceur du dessin contraste avec la violence des propos, mais finalement, le mélange se marie assez bien. J'ai aimé le coup de crayon, précis, détaillé. J'ai aimé reconnaître le château de Fontainebleau, j'ai aimé pouvoir reconnaître facilement les personnages. J'ai aimé les couleurs aussi.
En un mot, j'ai aimé cette BD !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
beklf
  03 janvier 2021
Une très bonne surprise que cette BD : du post-apocalyptique localisé en région parisienne, des tribus/groupes qui essayent de survivre ou de s'imposer aux autres, et pour cela, quoi de mieux que de jouer à la balle aux prisonniers ! Si, si, ou, plutôt, une variante de la balle aux prisonniers ! Mais j'en ai déjà trop dit. Les personnages sont attachants, des touches d'humour côtoient quelques pincées de gravité, l'univers est bien construit et se dévoile peu à peu sans avoir besoin de tomber dans de longues explications pour qu'on le comprenne. le dessin déborde d'énergie et la mécanique céleste s'en trouve magnifier ! A lire sans hésiter !
Commenter  J’apprécie          60
croix59
  09 octobre 2019
Ovni! A résumer on pourrait dire qu'il s'agit d'une partie de balle au prisonnier qui opposent un petit territoire indépendant - Pan - à un pays mieux armé - Fortunat - , plus industrialisé ( à voir quand même) et qui souhaite annexer le petit territoire et leur imposer un impôt. David contre Goliath finalement. Une vieille histoire...
Sauf que cela se passe dans un monde post apocalyptique, que l'héroine, Aster, a des réactions totalement atypiques tant physiques (c'est une reine de l'esquive) que dans sa tête. .
Les dessins sont dynamiques et fluides. Ils campent parfaitement ces parties de "mécanique céleste" sans que le moindre ennui apparaissent.
On a des "gueules" dans l'équipe de Pan qui sont bien croqués. Mais mes preferés sont Aster et Wallis, couple assez unique en son genre.
Le scénario est drolatique tout en faisant passer quelques idées bien sentis.
A lire.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (4)
ActuaBD   03 février 2020
Outre son récit aux personnages originaux et attachants, le plus grand attrait de Mécanique céleste tient dans son découpage ultra-dynamique ! Fort de son expérience dans le jeu vidéo et comme storyboarder dans l’animation, Merwan repousse les limites de l’exercice pour livrer des séquences de "combat-jeu" d’une très grande fluidité et si bien rendues qu’on se croirait dans un film.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   29 octobre 2019
Une dystopie lumineuse, comme un contrepied végétal et souriant au gris et dépressif Hunger Games. [...] Un modèle du genre, avec toujours une vraie légèreté par ses aquarelles aériennes, et par son sens de « l’acting » dans l’expression des personnages, s’inspirant juste ce qu’il faut du cartoon.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   23 octobre 2019
Entre action sur-découpée et blagues vaguement drôles, une réelle émotion s'installe, celle de la ferveur pour l'underdog, une des grandes réussites d'un album jeunesse qui se pose plus en promesse d'avenir qu'en œuvre de la maturité, et c'est déjà pas mal !
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   14 octobre 2019
Mécanique Céleste peut se targuer d’être une aventure post-apocalyptique on ne peut plus captivante. En effet, Nerwan, ici en artiste complet, nous livre une intrigue parfaitement structurée qui fait un gros clin d’œil à notre enfance.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SalocinSalocin   26 décembre 2019
Fortuna s'apprête, comme elle l'a fait auparavant avec mon peuple, à asservir et affamer Pan.
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   19 février 2020
C'est pas parce qu'on vit au milieu des cochons qu'on doit se rouler dans la boue.
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   19 février 2020
Prendre des risques paye, penses-y.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Merwan Chabane (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Merwan Chabane
À l’approche des fêtes de fin d'année, les coups de cœur de la librairie Point Virgule passent à la vitesse supérieure et vous proposent de larges sélections d'ouvrages. Aujourd'hui, c'est la bande dessinée qui est à l'honneur, autour de trois thèmes : la BD destinée aux adolescents, une sélection d'albums en vue de la prochaine édition du festival d'Angoulême, et enfin quelques titres tournant autour de la thématique de la révolte.
BD ado - The Wendy Project, Melissa Jane Osborne & Veronica Fish, Ankama 14,90€ - Bakamon, Tome 1 - Un jour, je serai.... Juliette Fournier & Jean-Gaël Deschard, Akileos, 11,95€ - Mécanique Céleste, Merwan, Dargaud, 25€ - Middlewest, Tome 1 - Anger, Skottie Young & Jorge Corona, Urban, 14,50€
Angoulême - Citéville, Jérôme Dubois, Cornélius, 22,50€ - Incroyable ! Zabus & Hippolyte, Dargaud, 21€ - Pucelle, Tome 1 - Débutante, Florence Dupré de la Tour, Dargaud, 19,99€ - Chinese Queer, Seven, Sarbacane, 24,50€ - Paul à Québec, Michel Rabagliati, La Pastèque, 23€ - Megg, Mogg & Owl, Long Short Story, Simon Hanselmann, Misma, 25€
La révolte - Les Vieux Fourneaux, Tome 6 - L'oreille bouchée, Wilfried Lupano & Paul Cauuet, Dargaud, 13€ - Kivu, Jean Van Hamme & Simon Christophe, Le Lombard, 14,99€ - Phoolan Devi, Reine des brigands, Claire Fauvel, Casterman, 22€
Musique du générique d'intro par Timo Vollbrecht.
+ Lire la suite
autres livres classés : jeuxVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3512 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..