AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La tisseuse de nuages (9)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
murielan
  07 août 2013
Dans le village de Chih-Nii sévit la sécheresse. Son père est parti chercher l'eau comme l'indique une légende ancestrale mais n'est toujours pas revenu. Alors, la petite fille décide de trouver une solution et de devenir La tisseuse de Nuages...
Un magnifique conte asiatique qui nous plonge au coeur de la Chine. Les illustrations aux couleurs chaudes sont tout simplement superbes et offrent un décors magique à ce texte empreint de poésie, d'amour et de tendresse, .
Une belle réussite à découvrir dès 6 ans.
Commenter  J’apprécie          280
letilleul
  05 février 2018
Un conte écologique et philosophique chinois de toute beauté qui nous aide à prendre conscience de la préciosité de l'eau. Les planches de Virginie Raplat sont de toute beauté : mélangeant les décorum somptueux de la culture chinois avec des aplats de couleurs chatoyantes ! En cette période de nouvel an chinois, c'est album est à redécouvrir en cette période de nouvel an chinois.
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          130
lectures2thalie
  04 janvier 2013
Un conte délicat délicieusement illustré!

La première chose que l'on remarque est cette superbe couverture aux couleurs vives. Aussi pour une fois, je vais parler des illustrations avant de parler du texte.
L'objet est magnifique, chaque double page est comme un trésor, un tableau. La finesse des traits, tous les détails, mais surtout des couleurs chatoyantes qui captent délicieusement la lumière et nous font voyager dans un autre monde.
Virginie Rapiat réalise là un album qui est un ravissement pour les yeux et j'ai adoré m'y perdre. Rien que pour cela, cet album vaut le détour.
Ensuite, j'ai pris le temps de lire le texte, un conte écologique.
Il est signé Ingrid Chabbert. Avec douceur, délicatesse, Ingrid nous emmène en Chine dans un petit village est rudement touché par la sécheresse. Wang, le père de l'héroïne, Chih-Nii, doit alors quitter sa famille pour aller chercher de l'eau ainsi que l'exige la tradition. Seulement, le temps passe et Wang ne revient pas. Chih-Nii va alors trouver une astuce pour sauver son village et ainsi permettre le retour de son père.
Le texte est très poétique, l'amour que porte Chih-Nii à son père est touchant. Ingrid est une tisseuse de mots qui nous emporte vers un ailleurs.
Un très bel album qui aborde de nombreux thèmes et qui ravira toute la famille. Je suis pour ma part charmée...
Lien : http://parfumsdelivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
IreneAdler
  27 février 2013
Selon la légende, seul u homme peut ramener l'eau et la pluie au village. Pourtant, une ingénieuse petite fille va trouver une solution ; à la fois pour l'eau et pour réunir sa famille.
Assez rare pour être souligné, c'est une fille qui va sauver son village. Avec les armes à sa disposition : imagination et métier à tisser. La magie a fait le reste...
Un album poétique, magique, très beau. Les illustrations sont très travaillées, colorées. le texte est à l'avenant, et ne "pollue" pas l'image.
Commenter  J’apprécie          100
sylvicha
  08 août 2013
Un conte tout en poésie où une petite fille va devoir faire preuve de beaucoup d'imagination pour honorer son père parti au loin à la recherche de la source de l'eau...
Un album aux illustrations vraiment féeriques !!!
Commenter  J’apprécie          90
Lali
  02 mai 2013
Quel superbe album que La tisseuse de nuages qui raconte l'histoire de Chih-Nii, qui décida de tisser des nuages fin qu'il pleuve enfin sur le Mont Tai où est perché le village où elle vit qui n'a vu une goutte d'eau depuis si longtemps que le sol est maintenant si sec que les terres ne produisent presque plus rien. Ce qui a poussé Wang, le père de Chih-Nii, à quitter le village afin d'aller chercher ailleurs de l'eau. Mais Wang est parti depuis tellement de temps que les rumeurs commencent à courir à l'effet qu'il aurait abandonné les siens.

Chih-Nii réussira-t-elle? Va-t-il enfin pleuvoir? Et si oui, cela va-t-il ramener son père?

Faites-vous plaisir. Offrez-vous La tisseuse de nuages. le texte d'Ingrid Chabbert, sensible et poétique, accompagne des illustrations signées Virginie Rapiat, qui sont d'une telle beauté que vous aurez envie de découper les pages de la tisseuse de nuages.

Faites plaisir à un enfant qui aime les beaux livres. Offrez-lui La tisseuse de nuages et choisissez parmi ces fonds d'écran celui qui lui plaira.

La tisseuse de nuages : de toute beauté.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
bouma
  14 septembre 2013
Ce conte aux accents asiatiques est un texte délicat et poétique. Sa lecture à voix haute est un vrai régal car la rythmique des mots sonnent avec habileté.
L'histoire est un brin magique mais c'est surtout l'histoire familiale, la confiance de l'enfant envers son père que l'on retiendra au bout du compte. Dans la dureté de la vie, les liens sont plus forts.
Les illustrations sont très oniriques, presque plus que les mots. Virginie Rapiat a du dessiner une vision de ces nuages tissés, et ils donnent franchement envie de les voir amener la pluie. le travail de tisseuse de nuages semble délicat et précis, comme celui d'un illustrateur. Peut-être s'est-elle inspiré de sa propre vision du métier ?
En tout cas, le grand format de cet album permet une lecture fluide et surtout une immersion complète dans l'univers créé par les auteurs.
Lien : http://boumabib.fr/2013/08/2..
Commenter  J’apprécie          70
Biname
  18 février 2013
Ahhh les contes asiatiques, toujours pleins de poésie, de tendresse, d'amour, de courage et de force où l'honneur et les liens de la famille sont plus forts que tout. Les illustrations sont magnifiques, on en redemande.
Je n'en dis pas plus car c'est un album à découvrir

Commenter  J’apprécie          40
saomalgar
  08 décembre 2015
Dans un village en Chine, une petite fille attend son père parti chercher l'eau qui manque aux habitants. Mais ne le voyant pas revenir, elle décide de tisser des nuages pour faire tomber la pluie.

Mon coup de coeur dans les livres d'Ingrid Chabbert, je le trouve tellement beau, poétique et touchant.
Cet univers asiatique est en plus dessiné à merveille, les illustrations collent parfaitement au texte ce qui donne une puissance à cet album.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'étrange boutique de Miss potimary

Comment s'appelle la femme de Paul- Auguste ?

Françoise
Caroline
Léonie

5 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : L'étrange boutique de Miss Potimary, tome 1 : La boîte à secrets de Ingrid ChabbertCréer un quiz sur ce livre