AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Chouchane


Chouchane
  26 septembre 2013
Une nuit de fin octobre 1939, Sammy un jeune juif new-yorkais doit faire une place dans son lit à son cousin Joseph Kavalier qui arrive de Prague. Les Kavalier sont des juifs intellectuels menant la vie sociale qui va avec, jusqu'à ce que les nazis envahissent la Bohême dans ce qui fut l'ancienne Tchécoslovaquie. Ils vont alors mettre investir toutes leurs économies pour faire partir leur fils aîné, Joseph, vers les Etats Unis.
Malgré des papiers en règle, Joseph devra s'enfuir de son pays dans le cercueil du … Golem de Prague. Ca commence bien ! Faut dire que l'adolescent ne craint pas les boîtes, féru de prestidigitations il prend des cours avec un maître Bernard Kornblum grand admirateur d'Harry Houdini qui le formera (efficacement) à décrocheter des serrures au fond d'un sac, lui même au fond d'une eau froide.
Mais outre sa passion pour la magie, Joseph fut également étudiant aux Beaux Arts de Prague et se révèle être un dessinateur de talent. C'est cette facilité pour le dessin qui sera son passeport pour la célébrité.

On plonge, ainsi, dans l'histoire des comics américain. C'est fascinant de découvrir comment l'histoire tragique des juifs d'Europe a influencé les personnages de justiciers se battant contre l'armée nazi. Joseph ivre de haine contre Hitler se défoulera en humiliant par BD interposée le troisième Reich. On se retrouve au coeur du processus de création et de toutes les inventions et innovations qui ont fait le succès du Comics : super héros de plus en plus musclés, anonymat, masques et tenues extravagantes, graphisme, scénarios, bulles, vignettes, onomatopées, etc…
Ce déchaînement créatif - qui a pour toile de fond, la guerre de 40 et l'anéantissement des juifs d'Europe - explore l'histoire de ces bandes dessinées et celle des hommes qui l'ont écrite. S'inspirant de créateurs réels comme Jack Kirby, Will Eisner, Stan Lee ou Gil Kane, Mickael Chabon n'omets pourtant pas de nous livrer une fiction captivante où la psychologie des personnages est explorée avec justesse. On suit avec tristesse le premier départ de Prague d'un adolescent agacé du trouble de ses parents au moment des adieux, on lit avec émotion l'histoire du petit Thomas qui regarde partir son frère adoré. On retrouve un Joseph plein d'espoir à New York qui va tenterl'impossible pour faire venir sa famille et enfin on lit le désespoir de celui qui comprends ce qui se passe de l'autre côté de l'Atlantique, qui découvre avec effroi a disparition des siens.
Ceci dit, ce roman n'est pas seulement le récit de la vie de Joseph Kavalier, c'est aussi celle de Clay, Sammy Clay, le cousin américain, le scénographe, le petit malin plein de débrouillardise qui va trouver le moyen d'éditer leurs histoires de papier. L'époque ne le servira pas autant qu'il le mérite. Ses péripéties donnent une vision un peu dure de l'Amérique : profits honteux des hommes d'affaire au dépend des créatifs, procès, contrôle des moeurs, dictats rigides de la psychologie, solitude… Sammy malgré un second rôle n'est pas le faire-valoir de Joseph c'est un personnage à part entière qui apporte avec lui les revendications futures d'une catégorie d'américain.
Au final, une oeuvre imposante sur les comics de l'après-guerre mais pas que… sur une époque aussi, sur la matière qui compose les hommes et les femmes, sur la boue du fleuve Moldau avec laquelle fut fabriqué le Golem de Prague qui permis à Joseph de fuir la mort.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus