AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782352841616
112 pages
Éditeur : Editions du Jasmin (16/11/2015)

Note moyenne : 2.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un appel de son copain Jérémie ne présage jamais rien de bon et Mattéo le sait mieux que personne. Dans quelle étrange histoire le fidèle Mattéo s'est-il laissé entraîner par son ami ? Entre les inventions folles du grand-père de Jéjé, les fuites en voiture et un mystérieux trafic de cuivre, les deux garçons et leur copine Mahaut vont se retrouver embarqués dans des aventures périlleuses bien loin des bancs du lycée.
Et dire que Mattéo pensait utiliser sa se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
domisylzen
  01 avril 2016
Ses parents sont à un concert et Mattéo passe son weekend à réviser en vue du bac littéraire.
- Mattéo ? C'est Jérémie. Faut que tu me files un coup de main. Mon grand-père s'est brûlé avec de l'acide et je dois l'emmener à l'hosto. Tes parents sont là ?
- Non, mais tu peux téléphoner aux pompiers.
- Vaudrait mieux pas avec ce qu'il bricole. On peut prendre la caisse de tes vieux ?
- T'as ton permis ?
- Presque !
A partir de ce moment Mattéo, Jérémie et leur copine Mahaut vont se retrouver dans un maelstrom d'aventures qu'ils n'auraient en aucun cas imaginées. Mais les amis c'est sacré ! Et ne pas les aider est un manquement grave au code d'honneur de l'amitié.
C'est bien sur ce registre que ce petit roman pour adolescent joue. Petit par le nombre de pages : 111, mais pas par l'intensité du récit. Aucun temps mort, du rythme, de l'action, des événements, des rebondissements. 111 pages, c'est court, ça se lit d'une traite et ça fait du bien.
La solidarité est mise en avant et lire ce genre d'ouvrage, m'a permis de me replonger du temps de mon adolescence. Cette époque ou les potes été une priorité. Ou l'on pouvait traverser la France sur un coup de dé pour en aider un dans le besoin. C'est toujours le cas mais, dorénavant, la famille prime.
Livre envoyé par les éditions du jasmin grâce à l'opération masse critique de Babelio du mois de mars 2016. Soyez-tous remerciés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
LeMondeDeMarie
  27 mars 2016
Un bon livre policier pour les jeunes à partir de 12-13 ans (pour ma part). le genre d'ouvrage que j'aurais aimé que mon professeur de français de l'époque me propose. Il est court et se lit rapidement. D'un style agréable avec de temps en temps une petite note d'humour.
L'histoire se déroule sur une semaine. La pire semaine de leur vie pour Mattéo, Jérémy et Mahaut. L'auteur nous offre une bonne intrigue où on doit attendre la toute fin pour découvrir le pourquoi du comment.
Il comporte également une bonne leçon de morale pour la jeunesse d'aujourd'hui. Il nous montre qu'il est important de faire attention à ses fréquentations. Que même des jeunes très biens peuvent "mal tourner" parce que, trop naïfs, ils se laissent entraîner dans de sombres histoires. Et que même lorsqu'on pense agir pour le mieux, la précipitation et le manque de réflexion peut apporter de lourdes conséquences.
Un bon livre jeunesse.
Lien : http://unmondedepassionsetde..
Commenter  J’apprécie          20
b-nyx
  04 mai 2016
Petit roman très agréable à lire, rapide, haletant, il nous tient jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il est fini. L'amitié, la solidarité sont les valeurs mise en avant du roman, ce qui est agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   01 avril 2016
- D'accord. Dis-moi, qu'est-ce qu'elle te veut la fifille à maman ?
- Elle me confirmait l'invitation à son anniversaire, mercredi.
- Dans son palais des Mille et une nuits ? Fais gaffe au djinns.
- Jaloux !
Commenter  J’apprécie          110
domisylzendomisylzen   29 mars 2016
Chacun d'eux se sentait toujours redevable vis-à-vis de l'autre. C'était l'amitié, ça ne s'expliquait pas et ne se monnayait pas.
Commenter  J’apprécie          110
murielanmurielan   30 avril 2016
Brian éteignit son portable et jura :
- Le fumier.
- La crapule, répondit Antoine.
Les deux hommes n'avaient guère de vocabulaire, mais ils ne se trompaient pas.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Jack Chaboud (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Chaboud
Jack Chaboud - L'Eloge de la paresse Jack Chaboud n'en est pas à son premier ouvrage. Ce fan d'ésotérisme se laisse parfois à de petits opuscules qui sont charmants. Ainsi en va-t-il du très original du Petit livre de la paresse publié par les éditions du Rocher. Cet éloge véritable du bien-vivre est un ensemble d'aphorismes bons à méditer personnellement. Ils peuvent aussi faire la joie de ceux à qui vous les conterez. Rencontre avec cet écrivain dans la capitale des Gaules. Propos recueillis par François Dalla-Riva
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2043 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre