AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749305586
Éditeur : Vents d'Ouest (04/05/2011)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 88 notes)
Résumé :
Ce type étrange, sorti de nulle part, qu'ils prennent en auto-stop… cet individu, inquiet, agité et armé, qui leur indique maladroitement la route à l'aide du canon de son pistolet… Ce vieil alcoolique qui veut jouer aux Lego… Les autoroutes truffées de caméras, les cigarettes, toujours ces satanées cigarettes, un soi-disant pouvoir occulte, Merlin l'enchanteur, un chauve qui court à tort et à travers, cette manie de toujours vouloir éviter la foule, ce paquebot gar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
  18 juin 2018
♫Or, un soir, Dieu du ciel, protégez nous!
La voila qui monte sur les genoux
Du croque-notes et doucement soupire,
En rougissant quand même un petit peu
"C'est toi que j'aime et si tu veux tu peux
M'embrasser sur la bouche et même pire"
"Tout beau, princesse arrête un peu ton tir,
J'ai pas tellement l'étoffe du satyre,
Tu as treize ans, j'en ai trente qui sonnent,
Grosse différence et je ne suis pas chaud
Pour tâter d'la paille humide du cachot♫
La Princesse et le Croque-Notes- G. Brassens- 1972-
Non, non, ici, pas de détournement de mineur
ici, plutot une fuite, un bruit qui court, une rumeur,
un slogan, "fumer tue", tu piges l'amigo !?
jette tes tiges, il est temps à quarante piges
de te rendre compte qu'il y a des ailleurs
et que c'est pas si difficile d'y aller...!
Scénario, parano , finir comme un mégot
détournement de mineur non consommé
détournement de fumeur... non consumé.
Chabouté arrive facile à tout vous chambouler....
5 * et un bonus pour ses incrustations de Monsieur Madame, évidemment !! :-)
Mr et Mme Laizavu ont 2 fils ?
David, Vincent
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
marina53
  17 novembre 2012
Encore une belle découverte avec ce Chabouté!
Jorn vient de s'échapper de l'hôpital psychiatrique, après avoir assommé le médecin. Sur sa route, il va croiser un couple, Marco et Suzanne, qui eux roulent tranquillement.. vers nulle part... Jorn, persuadé de détenir des informations prouvant l'existence d'un complot, va les convaincre, sous la menace de son arme quand même, de l'emmener vers un lieu secret. Au delà de l'angoisse, c'est la curiosité qui va amener Marco et Suzanne à faire un bout de chemin avec lui.
Sous la forme d'un road-movie, Chabouté excelle dans l'intrigue et le huis clos. Il brouille les pistes et on le suit avec plaisir. Par une astuce scénaristique, on comprend à la fin l'intrusion de cet homme qui fait son jogging.
Graphiquement, ses dessins sont toujours aussi beaux.
Une oeuvre tout en retenue, simple mais intense, avec un brin d'humour.
Ce n'est qu'à la dernière page que l'on comprend pourquoi les princesse aussi vont au petit coin, et l'album n'en devient que plus touchant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
Titania
  04 novembre 2017
Pas mal du tout ce roman graphique !
Je suis sûre que vous vous poserez la question du choix du titre par rapport à l'histoire racontée , mais c'est tout à fait logique, une affaire de poupée gigogne ...c'est l'histoire de quelqu'un qui raconte une histoire....et ainsi de suite...comment le quotidien d’un auteur avec ses préoccupations et l’histoire qu’il raconte peuvent se mélanger et donner une histoire étrange.
Chabouté, c'est génial, c'est construit. il nous raconte là l'histoire d'un road trip, façon série B avec son trait noir et blanc et son texte très sobre, mais percutant.
Un homme assez paranoïaque s'évade et prend en otage un couple dans une fuite insensée et leur raconte une invraisemblable histoire de complot international d'industriels du tabac, un lobby qui a mal tourné.
Les dialogues sont savoureux, le doute sur le prétendu complot entretenu, et la princesse intervient vraiment dans cette affaire, une muse toute mignonne .
C'est la BD qu'il faut lire pour ce « mois sans tabac ».
Bon courage à ceux qui vont décrocher !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
alouett
  12 novembre 2011
Déjouant la surveillance de l'équipe médicale, un patient s'échappe d'un l'Hôpital psychiatrique. Il s'empresse d'aller chez une amie qui l'accueille, étonnée de sa présence et lui offre la possibilité de récupérer quelques affaires personnelles. Peu après, un couple de quadra le prend en stop.
C'est le début d'un road-movie étonnant que l'éditeur présente ainsi : « Ce type étrange, sorti de nulle part, qu'ils prennent en auto-stop… cet individu, inquiet, agité et armé, qui leur indique maladroitement la route à l'aide du canon de son pistolet… Ce vieil alcoolique qui veut jouer aux Lego… Les autoroutes truffées de caméras, les cigarettes, toujours ces satanées cigarettes, un soi-disant pouvoir occulte, Merlin l'enchanteur, un chauve qui court à tort et à travers, cette manie de toujours vouloir éviter la foule, ce paquebot garé là, en plein milieu du chemin… Et les princesses dans tout ça ? »
-
Spécial, très spécial ce dernier Chabouté. D'ailleurs, je ne parviens pas à présenter correctement l'album. J'y retrouve avec plaisir la touche graphique propre à l'auteur et ses ambiances tirées au couteau, mais je ne suis pas parvenue à coller au récit autant que je l'aurais souhaité. Pourtant, les ingrédients narratifs sont nombreux et parfaitement traités. Tout d'abord, la personnalité de ce jeune malade intrigue, la tension de l'album se crée autour de sa nervosité, de sa paranoïa à l'égard de l'hypothétique conspiration d'un lobbing du tabac. La question de l'addiction est traitée en toile de fond mais pas de manière très pertinente je trouve…
Pourtant, ces trois personnages suffisent à l'auteur pour camper l'ambiance et créer un rythme narratif intéressant. Comme à l'accoutumée, on entre dans le récit par le biais d'un long passage muet de plusieurs planches et toujours ce jeu de contrastes entre le noir et le blanc, un très bon rendu à ce niveau-là. J'adore les jeux d'ombres et de lumières de Christophe Chabouté, il permettent au lecteur d'entrer à son rythme dans l'histoire et de découvrir le(s) personnage(s). La violence des premières planches n'est pas suggérée au contraire, je trouve qu'elle marque suffisamment le lecteur et le force à accepter la vision déformée de la réalité (du personnage principal). Sans cesse sur le qui-vive, cet homme aux abois nous oblige à prendre du recul et à accepter son mal-être (dans la mesure du possible). Mais l'identification reste difficile… elle n'a pas opéré chez moi. Il fait partie de ces individus fragiles et insaisissables qui sont très anxiogènes pour quiconque est amené à les côtoyer (même par le biais d'une fiction). J'ai eu tendance à reporter mon attention sur le couple, sorte de garde-fou à la folie du jeune homme. Mais en vain, le récit m'échappe, les personnages me glissent entre les doigts et le dénouement de cette intrigue dépasse ma compréhension. La mise en abime que l'auteur réalise dans les dernières planches me déstabilise plus qu'elle ne parvint à me convaincre.
Graphiquement, les illustrations réalisées à la plume et au pinceau donnent de la force au récit et une sorte d'harmonie à cet univers désordonné. Les dessins donnent du liant à l'histoire.
J'ai survolé cette oeuvre, me forçant presque à y trouver du plaisir ! Je n'y ai pas retrouvé la force que les albums de Chabouté ont habituellement. Et cette fin convenue, brutale et évidente… comme si cette cavale devait forcément finir de la sorte et que l'auteur n'a pas eu la force de lutter pour la rendre malléable et ainsi nous surprendre…
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
tchouk-tchouk-nougat
  23 août 2017
Voici une bande dessinée un peu déroutante. J'ai eu du mal à accrocher à l'histoire même si entre les lignes cela aborde des sujets intéressants et d'actualité comme les lobbies du tabac, la pression d'une vie bien millimétrée ou encore la création d'une histoire.
On suit Jorn, échappé de l'asile, qui croit être détenteur de secrets sur l'industrie du tabac. Il va prendre en otage un couple qui va vers nulle part, espérant échapper à leur quotidien. Finalement la rencontre convient au deux parties.
On comprend à la fin de la bande dessinée ce que recèle cette histoire et où Chabouté nous emmène. Mais du coup on est perplexe tout au long de l'album, cherchant le sens dans tout cela. Je n'ai pas vraiment réussi à rentrer dans l'histoire.
Chabouté à un style graphique très particulier et typé. Personnellement je n'aime pas trop mais c'est une affaire de goût. Je trouve le noir et blanc agressif et oppressant. Les personnages ont tous des têtes torturées et je trouve qu'il se dégage de l'ensemble une impression angoissante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

critiques presse (4)
Auracan   30 novembre 2011
Chabouté en déroutera certainement plus d’un avec cette cavalcade où les variations de rythme et la construction des relations entre les personnages comptent plus que l’intrigue et sa résolution.
Lire la critique sur le site : Auracan
BulledEncre   16 juin 2011
Les Princesses aussi vont au petit coin devrait recueillir unanimement les suffrages du public et des professionnels tant cet album est excellent.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDSelection   14 juin 2011
Un road-movie déconcertant, mâtiné d’un huis clos angoissant, qu’il nous assène avec une rigueur et une précision implacables, sans jamais ennuyer son public !
Lire la critique sur le site : BDSelection
Lexpress   14 juin 2011
L'auteur choisit le prétexte d'un polar à la Manchette pour évoquer [...] des personnages en rupture et des laissés-pour-compte de la société.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   23 août 2017
-Tu te rends compte qu'il y a des ailleurs... et que c'est pas si difficile d'y aller!! Au lieu d'être comme toujours pressé d'arriver, nous on essaye de prendre simplement le temps d'y aller!
Commenter  J’apprécie          70
marina53marina53   17 novembre 2012
- J'ai vu un toubib il y a quelques mois... je suis condamné!
- C.. Combien de temps il vous reste?
- Trente ou quarante ans...
Commenter  J’apprécie          60
jovidalensjovidalens   02 novembre 2012
Je pensais avoir quelques petits restes de mes années de boxe...réflexes, rapidité, mais non...
Je sais encore prendre des gnons...C'est tout !
Commenter  J’apprécie          30
Mademoiselle_MMademoiselle_M   09 mai 2013
Tu dors sur tes deux oreilles, mais tu t’emmerdes… Et un jour, tu regrettes de n’avoir pas eu le cran de faire un truc inhabituel ou étonnant !!
Commenter  J’apprécie          10
LilizLiliz   04 mai 2014
Monsieur et Madame Nain ont trois filles ! Blanche, Neige et Lucette...
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Chabouté (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Chabouté
Etape de travail sur la création d'un BD-Concert sur la bande dessinée "Un peu de Bois et d'Acier" de Chabouté.
autres livres classés : industrie du tabacVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3256 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre