AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330029403
Éditeur : Actes Sud (05/02/2014)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Un ancien condamné pour meurtre et une femme que sa laideur a isolée des autres se rencontrent par hasard dans un bus. Stan, qui sort de prison, travaille en usine et, en dehors de quelques menus larcins, se tient à carreau. Quant à Elsie, c'est à peine si elle existe. Sa mère lui dit que c'est la beauté intérieure qui compte, mais elle sait que ce ne sont que des mots. Les gens ne supportent pas sa vue. Elle les révulse. Peu à peu, ces deux marginaux se rapprochent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mariecesttout
  23 avril 2014
« De nouveau, elle se demandait sans cesse si, avec les fanons graisseux que sa mère avait dans le cou, il serait plus difficile de l'étrangler. »
Premier personnage, Elsie.
Elsie est très.. laide. " Elle( sa mère) se demandait s'il arrivait à Elsie de penser qu'elle avait eu de la chance d'être venue au monde, et qu'elle n'ait pas voulu se faire avorter. L'accouchement avait été épouvantable , comme si Elsie savait déjà que la vie ne méritait peut être pas d'être vécue. Dorothy croyait parfois détecter un air de gratitude dans ce sombre visage tordu. "
Deuxième personnage: Stan:
"Il y avait dans le bus cette pauvre conne laide comme un pou. Elle ne le lâchait pas des yeux comme si elle s'attendait à ce qu'il engage la conversation. Pour lui clouer le bec, il lui avait lancé qu'il sortait tout juste de taule où on l'avait enfermé pour meurtre. Elle avait tellement besoin de parler qu'elle lui confia qu'il lui arrivait de vouloir tuer sa mère."
Un boulot pour Stan? Non, une rencontre.
J'avais beaucoup aimé le roman de cet écrivain anglais, diplomate , qui a commencé à écrire très tard, intitulé Tout va très bien.
Là.. j'étais un brin inquiète au départ, malgré les premières pages qui décrivent ce qu'éprouve la mère d'Elsie , s'apprêtant à recevoir sa fille.Bêtise et férocité ordinaires , humour noir, et petites notes bien..anglaises.
Mais qu'allait-il nous faire de ces deux personnages?
Et bien.. on retrouve tout au long du roman ces petites réflexions désabusées , ce don de l'observation, cette tendresse pour ceux qui n'ont pas de chance.
Il en fait simplement deux êtres qui vont tant bien que mal réussir à s'apporter de quoi continuer le chemin , chacun de leur côté, un peu moins malheureux ,et c'est déjà beaucoup. Un feel good novel sans sentimentalisme aucun , bien au contraire, et vu le nombre de livres que je lis qui ne contribuent guère à remonter le moral, ce roman ( qui est en fait le premier de Charles Chadwick), sans en avoir l'air, par petites réflexions ça et là, très peu appuyées, a encore contribué à augmenter ma sympathie pour cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
cathlivres
  12 août 2015
Le thème de la laideur physique, de la laideur des actes aussi.
Un roman aux personnages très intrigants et attachants.
Malgré une belle écriture j'ai senti des longueurs, et la forme d'une nouvelle aurait peut-être mieux convenu au récit.
(lu 2014)
Commenter  J’apprécie          10
vdujardin
  26 juin 2014
C'est peut-être parce que j'ai encore des difficultés à lire en normal et donc en fractionnant ma lecture (dix pages maximum à la fois) que je n'ai pas vraiment adhéré à ce livre. Un ancien trafiquant qui a été plus ou moins contraint au meurtre et qui s'est fait prendre, juste sorti de prison, une femme laide, dont on ne sait pas grand chose sauf qu'elle a les yeux enfoncés et les dents qui sortent (ou bien c'est l'inverse?), des personnages annexes, la mère des deux protagonistes, pas de père, un oncle qui prête, un peu contre son gré, une maison de campagne qu'il veut vendre parce qu'il part s'installer en Espagne, ce n'est pas suffisant pour avoir retenu mon attention et encore moins mon intérêt. « Humour délicieux » dit la quatrième de couverture (dans le dernier paragraphe de dithyrambe que je n'ai pas recopié), je dois être hermétique à cet humour… je n'ai même pas trouvé de mots-clefs pour classer ce livre!
Lien : http://vdujardin.com/blog/ch..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LaLibreBelgique   04 juillet 2014
Charles Chadwick orchestre avec maestria la rencontre inattendue entre deux réprouvés. Pour offrir une douce parenthèse à leur vie de solitude et d’abandon due à leur différence.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
mariecesttoutmariecesttout   31 mars 2014
Gladys avait demandé si, sachant comment allait être Elsie, elle aurait voulu se faire avorter. .. Mavis avait acquiescé à ce qu'avait dit Gladys. Mavis et Arthur n'avaient pas eu d'enfants, sans doute pour s'être totalement focalisés sur les géraniums...
.. Peut être que l'esprit de tout le monde était comme ça, une partie éclairée dans les pensées et la vie quotidienne, et un arrière-pays plongé dans l'ombre, où toutes sortes d'horreurs attendaient d'attaquer. Elle avait lu quelque part un texte sur " un fonds commun d'humanité que partagent tous les hommes". Ses activités bénévoles l'avaient aidée à éprouver ce sentiment. Mais il y avait un cloaque d'humanité également commun à tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Charles Chadwick (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14690 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre