AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gilles Chaillet (Illustrateur)
EAN : 9782803604555
48 pages
Éditeur : Le Lombard (07/06/1996)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Vasco est à Rhodes, où des banquiers disparaissent étrangement. Il y apprend qu'un homme a usurpé son identité et qu'il a fait transférer la réserve d'or sur une galère en partance pour l'Italie. Victime d'un enlèvement, Vasco sera confronté à "la Byzantine" et aux implacables instigateurs de cette affaire...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Alfaric
  17 juin 2019
Je le redirai à chaque tome, pour apprécier la série "Vasco" à sa juste valeur il faut accepter les us et coutumes de la BD franco-belge à l'ancienne ici version Hergé (et/ou être passionné d'Histoire, franchement ça aide beaucoup), donc pas la peine de râler sur tel ou tel truc qui appartiennent à une autre époque de la bande dessinée où les auteurs n'avaient guère leur mot à dire face aux préjugés d'une autre époque encore plus ancienne à laquelle appartenaient leurs éditeurs… Voilà pour la mise au point !
Dans ce 3e tome intitulé "La Byzantine" et publié en 1984, Vasco Baglioni passe de l'Italie à l'Orient et d'est à Rhodes qu'il constate que ses collègues banquiers ont été kidnappés, lui-même n'ayant échappé au kidnapping que grâce à un mystérieux protecteur toujours dessiné de dos, et que le comptoir Tolomei a été cambriolée à l'insu de son plein gré. En investiguant, il tombe dans la gueule du loup mais Syndrome de Stockholm ou pas il sympathise et collabore avec ses ravisseurs. Car finalement tout le monde est otage de la guéguerre entre Gênes et Venise dont le dernier champ de bataille en date est le siège de Constantinople, capitale d'un empire millénaire en sursis depuis la trahison occidentale de 1204 quand les puissants et l'argent se sont ligués pour détourner la 4e croisade, avoir sa peau, et sa tête au bout d'un pique (d'un autre côté, ce n'est pas comme si l'empire millénaire ne s'était pas bien foutu de la gueule des chevaliers et des banquiers occidentaux auparavant).
Vasco rencontre la princesse Sophie Cantacuzène qui est peu ou prou sa Comtesse de Cagliostro, autrement dit une Milady de Winter édulcorée, mais aussi un rival/ennemi appelé à revenir le hanter à la façon du Comte de Rochefort. Mais là où Jacques Martin opposait de manière manichéenne donc frontale le loyal Alix et le fourbe Arbacès, Gilles Chaillet oppose de manière plus subtile et plus complexe deux membres de la même famille qui n'ont pas renoncé à leurs sentiments l'un envers l'autre...
Oui la série appartient à son époque, oui la narration finalement très pulpienne aurait nécessité deux tomes pour retrouver tout le plaisir de la ligne claire et de la ligne droite, oui il y a quelques phylactères superfétatoires. Mais le souci du détail graphique et de la reconstitution historique est tel que c'est plus une BD qui se regarde qu'une BD qui se lit : les dernières pages mettant en scène les dernières heures et les derniers or de l'Empire Byzantin sont d'autant plus réussies qu'elles se concluent sur une relation fraternelle maudite et une relation amoureuse maudite ! Évidemment To Be Continued !!!

PS : le fait que sur Babelio Sachenka soit le seul en plus d'être canadien à avoir chroniqué cette série historique à tous les sens du terme de la BD franco-belge est à la limite du scandale !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
BazaR
  15 octobre 2019
En commençant cet album, j'ai été un peu déçu de constater que l'on n'échappait pas à l'un des travers des tomes précédents : Vasco fait preuve d'une naïveté confondante en tombant dans les pièges les plus grossiers que ses adversaires lui tendent. Tellement puéril !
Mais j'ai rapidement interprété les choses différemment. Je crois qu'en fait cette faiblesse de scénario, peut-être involontaire, accompagne la première volonté de l'auteur qui est de nous faire découvrir des lieux presque légendaires du moyen-âge.
Ainsi la bêtise le Vasco l'amène à traverser l'île de Rhodes, et nous l'accompagnons comme des touristes temporels. L'auteur prend énormément de soin dans ses reconstitutions architecturales, avec l'apport obligé d'une certaine dose d'extrapolation.
Par la suite l'intrigue se complexifie et devient prenante, mêlant le héros à un conflit entre Gênes, Venise et Constantinople (nous sommes au 14eme siècle). Cependant elle reste toujours, selon moi, un pas derrière les décors, en particulier ceux de la ville de Constantinople qui a bien perdu de sa gloire : des salles de palais délabrées, un hippodrome rendu à la nature, la verroterie qui remplace l'or, etc. Là encore, c'est un vrai guide touristique.
C'est le véritable cadeau de Gilles Chaillet : nous montrer les lieux du moyen-âge. Je n'ai pas le choix que de continuer la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321
Sachenka
  24 janvier 2018
Troisième tome de la série de bande dessinée Vasco, La Byzantine est encore meilleur que les deux précédents, du moins à mes yeux. de passage à Rhodes, le jeune banquier tombe dans un piège et se retrouve prisonnier, comme une dizaine d'autres représentants des banques siennoises, florentines, vénitiennes ou d'autres villes italiennes contre lesquels elle exige une rançon. Et le cerveau derrière ces opérations : la princesse Sophie Cantacuzène, la fille de l'empereur byzantin Jean VI. Mais, comme Vasco Baglioni, on ne peut en vouloir à la jolie dame, elle oeuvre pour sauver son empire des Génois qui assiègent la capitale Constantinople. Puisque le trésor est vide et qu'il est impossible de payer le tribut exigé, elle recourt à des stratagèmes peu honorables. On en vient presque à la prendre en pitié et Vasco lui-même lui apportera son secours.
L'impérieuse et intrigante Sophie Cantacuzène est un ajout important à la galerie de personnages déjà inclus dans la série (je vous annonce tout de suite qu'elle reviendra dans des tomes ultérieurs). Alors que Gilles Chaillet accorde beaucoup d'attention à recréer des personnages historiques, elle n'a pas réellement existé mais son destin ressemble beaucoup à une autre des filles de l'empereur, Théodora. On pardonne cette entorse à l'histoire tellement la princesse est parfaite pour son rôle. Jeune, belle mais surtout déterminée, la princesse dispose des gens selon son bon vouloir pour les rejeter par la suite, les traitant comme des moins que rien. Puis, elle se fait pardonner pour mieux recommencer son manège. On ne sait jamais sur quel pied danser avec Sophie Cantacuzène. Et c'est comme ça qu'on l'aime !
Dans tous les cas, elle gagne Vasco à sa cause, il lui sauve la vie quand des cavaliers ottomans les attaquent et il compromet son avenir pour porter secours aux Byzantins, essayant d'y convoyer les vivres nécessaires à un long siège. Car, on le sait, les murs de Constantinople sont impénétrables… Il suffit d'attendre que les Génois se lassent. L'auteur et dessinateur Gilles Chaillet se surpasse ici. En effet, au-delà de procurer un bon divertissement et une intrigue captivante avec plusieurs rebondissements, ses coups de crayons sont sublimes et reconstituent la capitale byzantine. Il a su capter l'aspect grandiose des lieux, les palais, la basilique Sainte-Sophie, l'hippodrome, etc. mais aussi le passage du temps et du laissez-aller. La ruine est proche… mais pas encore là. Vasco y veille.
Mention spéciale à Lorenzo Baglioni, le frère de l'autre. Lui aussi a son propre agenda, je crois qu'il a le potentiel de devenir le meilleur ennemi du vaillant Vasco. C'est un autre personnage intéressant à surveiller…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
BazaRBazaR   12 octobre 2019
— Ouvre grand tes oreilles, Vasco ! Depuis six mois, les Génois assiègent Constantinople. Ils ont facilement détruit la petite flotte byzantine et exigent un formidable tribut pour lever le siège !
— Cela, je le savais.
— Alors tu n'ignores pas que l'empereur des Byzantins, Cantacuzène, se trouve dans l'incapacité de payer ce tribut. En effet, depuis deux siècles, sous prétexte de secourir Constantinople, vos banquiers la dépouillent méthodiquement, en guise de compensation. Ils ont raflé toute ses richesses et l'empereur est sans ressources. Si bien que la famine menace ma pauvre cité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
AlfaricAlfaric   30 avril 2015
Barbares, Arabes, Bulgares, tous ont échoué alors qu’ils croyaient leur victoire proche. Dieu protège la cité des Césars !
Commenter  J’apprécie          110
SachenkaSachenka   23 janvier 2018
Les fossoyeurs de l'empire byzantin, ce sont les Francs, les Flamands, et surtout vous, les Italiens, vous qui, en 1204, pour nous contraindre à participer à vos croisades, avez pris la ville d'assaut et l'avez pillée méthodiquement.
Commenter  J’apprécie          40
AlfaricAlfaric   01 mai 2015
Il est des cages dorées qui vous font oublier le goût de la liberté.
Commenter  J’apprécie          110

Lire un extrait
Videos de Gilles Chaillet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Chaillet
Bande annonce de "Vinci"
autres livres classés : constantinopleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3839 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre