AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2343177422
Éditeur : Editions L'Harmattan (21/06/2019)

Note moyenne : 4.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ce que femme veut, l’homme le veut. Virginie et Tristan se sont rencontrés sur un malentendu. Pour de mauvaises raisons, ils se laissent embarquer dans un projet obscur qui les mène aux portes de l’Europe, aux origines de la vie. À bout de souffle, renouant avec un passé jusqu’ici scellé, ils font valser le grand échiquier du destin. Mais la vérité reste implacable. S’aventurer dans l’arène de la procréation assistée, sans prendre la mesure des conséquences de ses a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
alix4
  29 septembre 2019
La donneuse sans visage est un roman qui intrigue, qui donne à réfléchir mais qui se lit comme un polar, d'une traite ! Déjà, la première de couverture est très belle et m'a donnée envie de de le lire....
Ensuite, j'ai bien aimé l'histoire qui relève de l'intime mais croise les sujets sociétaux de notre époque. Toutes les interrogations de Virginie, les discussions du couple, les contradictions, les angoisses sont bien amenées. La trame narrative n'est pas linéaire ce qui aiguise la curiosité du lecteur. Tristan est aussi un personnage complexe, avec ses failles. J'ai bien aimé mieux comprendre la psychologie des personnages et remonter à leur enfance. J'ai été frappée par la solitude de Virginie : elle ne peut se confier à personne, n'est ni soutenue, ni accompagnée. On comprend que finalement c'est ça le plus difficile à vivre. Il y a un manque de lieux d'écoute, de groupes de parole sur ces sujets pourtant essentiels. En conclusion, je recommande ce court roman, par ailleurs très bien écrit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dieselle
  28 septembre 2019
Virginie et Tristan forment un couple bien décidé à faire un enfant. Virginie est stérile, sa soeur étant handicapée, elle en est presque soulagée. Elle ne connait que trop la vie difficile des parents d'enfants handicapés et ne souhaite pas vivre cela à son tour.
Tristan, de son côté, a manifestement vécu une enfance difficile, toujours dans l'ombre de son petit frère, particulièrement aimé de leurs parents. le petit fini par mourir dans des circonstances floues. Les parents de Tristan le considèrent alors comme responsable de sa mort et de leurs malheurs. La mère, effondrée, finira par s'en aller du foyer familial et Tristan sera élevé par son père.
Virginie et Tristan sont bien décidés à fonder une famille et se rendent en Ukraine afin de faire pratiquer l'implant d'ovocytes issus d'une donneuse anonyme.
Virginie réfléchit beaucoup, passe les étapes de l'insémination tout en ressassant des pensées négatives autour d'abord de la donneuse elle-même, du système médical Ukrainien puis sur Tristan qu'elle ne semble pas connaitre si bien que ça.

Avis personnel
J'ai trouvé que le récit s'attardait un peu trop sur le fantasme de Virginie quant à l'identité de la donneuse et sur ce qu'elle pourrait faire plus tard. Les réflexions sont très justes : Est-ce que cette personne cherchera à reprendre contact avec elle plus tard, est-ce qu'elle voudra récupérer l'enfant issu de son ovocyte ? qui est-elle vraiment ? Une personne dans le besoin ou une personne généreuse ? le fait de porter un bébé qui n'est pas issu de ses propres cellules pose problème à Virginie. Elle porterait l'enfant d'un homme qu'elle semble ne pas connaitre si bien que cela et d'une femme dont elle ne connait rien.
J'ai eu l'impression qu'elle cherchait toutes les raisons possible pour ne pas faire aboutir ce projet de grossesse. Finalement, je pense que toutes ces réflexions auraient dues avoir lieu avant le départ en Ukraine.
J'ai toutefois trouvé que ce livre était bien écrit et je ne m'attendais pas à cette fin.
Lien : https://christine-lecture.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarieBerchat
  18 septembre 2019
En lisant la 4ème de couverture de la donneuse sans visage, j'ai été intéressée par le sujet mais j'ai craint de lire un roman à thèse, à charge contre la PMA. Ce n'est pas du tout le cas : Ségolène Chailley est une romancière qui laisse sa liberté de conscience au lecteur. Les personnages ne sont pas des stéréotypes caricaturaux. Leur histoire est complexe et les rebondissements surprenants jusqu'au bout. L'écriture rapide et efficace analyse avec précision les affres de la procréation dans le monde moderne. Un beau roman sur un sujet essentiel.
Commenter  J’apprécie          10
EmmaCha
  08 septembre 2019
J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce roman.
Les thèmes sont originaux, notamment la partie concernant la PMA pratiquée dans d'autres pays que la France. L'histoire d'amour complexe qui lie nos héros est bien ficelée aussi et nous tient en haleine jusqu'à la fin du roman.
Bref, une lecture que je recommande !
Commenter  J’apprécie          00
segolenechailley
  24 septembre 2019
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
segolenechailleysegolenechailley   16 juillet 2019
Les rêves devraient rester à l’état de rêve. Au moins, une éternité. Car tout se complique, dès lors qu’ils se réalisent. Certes les plus simples s’évaporent dans l’instant, un désir en chassant un autre, mais les plus complexes basculent l’ordre de notre monde intérieur alors qu’on ne s’y attend pas. L’illusion nous berce, la réalisation de nos souhaits les plus chers nous achève. Jusque-là Virginie s’en est bien tirée, elle n’a fait que suivre Tristan en Ukraine, entrer dans cette clinique de Kiev, s’allonger et écarter les jambes, et prier. Sans grande conviction, puisqu’elle n’est pas croyante. Et leur retour en France, à Dijon, a mis un terme à cette étrange parenthèse loin d’être dorée. Onéreuse, surtout. Mais les rêves n’ont pas de prix, n’est-ce pas ? D’ailleurs, ils auraient dû en rester là, quelle que soit l’issue. Mais ce qui aurait dû n’être qu’une simple hypothèse, sans ancrage dans le réel, a pris à leur insu une tout autre tournure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
segolenechailleysegolenechailley   12 août 2019
Comme au sortir d’un rêve, ils descendent de l’avion, quittent l’aéroport de Kiev pour rejoindre le cœur battant de la capitale de l’Ukraine. Au bout d’une avenue monumentale, une tour en béton s’impose. C’est l’Hôtel Impérial, chuchote Virginie. Soudain, tout excitée.
L’étrange sensation qu’elle va vivre les jours les plus importants de sa vie la gagne. Tristan presse sa main dans la sienne et ils échangent un sourire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
segolenechailleysegolenechailley   12 août 2019
Une inconnue.
Un numéro associé. Le 315. Une inconnue qui doit le rester, à tout prix. Cela a été spécifié, noir sur blanc, sur leur contrat : ils doivent renoncer à en savoir plus, à rechercher son identité. Un simple corps mis à disposition pour... Évidemment, c’est mieux pour tout le monde.
Commenter  J’apprécie          00
segolenechailleysegolenechailley   12 août 2019
Une vie simple où chaque geste est un acte, chaque pensée un poème.
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

No pasaràn, le jeu.

Qui est amoureux d'Elena?

Thierry
Andreas
Eric
Cédric

10 questions
350 lecteurs ont répondu
Thème : No pasaran : Le Jeu de Christian LehmannCréer un quiz sur ce livre