AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070126880
294 pages
Gallimard (07/05/2010)
2.5/5   4 notes
Résumé :
Septembre 1980, sud-ouest de la France, une cloche qui tinte. C'est dimanche dans un village, beaucoup de touristes entre les collines couvertes de vignes. Quelqu'un s'interroge, une pancarte indique: "Château de Montaigne". L'homme vient-il ranimer des souvenirs scolaires ? Il hésite, de la fameuse tour au cabaret, à l'église. Que cherche-t-il ? A travers une intense pérégrination géographique, historique, littéraire, sentimentale, il s'abandonne à sa mémoire c... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
aninit
  05 novembre 2020
Un livre que je peux définir un supplice ! La lecture est vraiment compliqué à suivre. Difficile rentrer dans le contexte... Je suis très étonnée par rapport à la présentation de ce livre mais je ne le recommande pas.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
brigetounbrigetoun   09 août 2010
Feu, préhistoire d'une femme et d'un foyer, lenteur, vaste demeure, kyrielle de portes, couloirs, réduits, torche des escaliers, possible criaillerie d'un toit, parquets cirés, meubles, bibliothèques, assemblée de housses, hautes croisées, visions sur terrasse herbue, chemin de ronde, château vu de l'extérieur, composite, partie dégueulasse, l'autre féodale, bien encroûtée dans la terre, une tour, un porche, la serre, carreau cassé (matin avec carreau cassé), bêches, brouette, fouillis agricole, plantes exotiques en pot, bric-à-brac, poussière, homme de dos s'affairant, il se retourne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
brigetounbrigetoun   09 août 2010
Les habitants paraissent indifférents au souvenir de Montaigne, mettant le doigt dans le nez de la question, s'esclaffant. Personne n'ignore qu'autrefois quelqu'un méditait le haut de la tour, mais toiture enlevée, cloche fondue, chacun prend ses aises, même château, donc même chemise, cotte durant des semaines, chaud, on débraille, neige, glace, boue, on brûle. De Lamothe, on sent déjà la merde, néanmoins dans un an, monsieur du Buc va reprendre la gestion du domaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigetounbrigetoun   09 août 2010
Il entendait le tumulte de la baignade sur l'autre versant de la butte féodale, et Condé, Rohan, Turenne, Béthune, (le futur Sully marié depuis un an à la fragile Anne de Courtenay) s'ébattaient dans l'eau vaseuse, en compagnie d'autres gentilhommes de la suite royale, tel ce capitaine Roux que Montaigne mentionne dans ses "Éphémérides", sorte d'agenda semblable à ceux que Gabriel Lorgerie égare perpétuellement, retournant ses vêtements, dans l'espoir toujours vain de ressaisir, mélangé aux fientes de ses poches, le calepin, indispensable croit-il alors à sa fumée songearde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigetounbrigetoun   09 août 2010
Au nom de Pessac, Gabriel ce jour là pensa brusquement au beau Geoffroy, frère de la Chassaigne, auteur d'une traduction de Sénèque, et "soudan", seigneur de Pessac ou Pressac ? Le passé lui revient toujours en bouche avec le fromage, actuellement il en savoure un digne du pis acide de la chèvre de Huan.
Commenter  J’apprécie          10
brigetounbrigetoun   09 août 2010
Sous le soleil que mouche la canonnade (l'aube, cette charogne) la main droite pille, la gauche éventre, un mur s'écroule, une porte a té forcée. De l'autre côté de la Lidoire chavirante, se dérobent fréquemment des hommes à cheval. Une bande de bohêmes croit-on tourne dans le voisinage. Un pauvre tailleur fut étripé à Vélines, les ciseaux déchirent encore, soixante coups qu'on lui donna, et son manteau volé, pièce d'effroi qui vole toujours. Chez Fourquet, à la scierie d'aujourd'hui, et contre la métairie Jacob au-dessus du Léchou, s'envenime un bruit d'armes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Michel Chaillou (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Chaillou

5 # Michel Chaillou
Grand prix 2007 de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre, Michel Chaillou poursuit inlassablement sa quête du temps, dans une recherche qui n'a rien de nostalgique. Outre ses livres autobiographiques qui mettent en scène son double littéraire Samuel Canoby ("Le dernier des Romains", Fayard 2009), son œuvre de plus de vingt-cinq livres propose des échappées purement imaginaires, la fantaisie, voire le fantastique ou un savant mélange ("Virginité", Fayard 2007). Interrogé par un romancier plus jeune, Jean Védrines, Michel Chaillou s'est efforcé de penser tout haut ce qu'est pour lui la littérature dans "L'Écoute intérieure", neuf entretiens sur la littérature (Fayard 2007).
+ Lire la suite
autres livres classés : généalogieVoir plus






Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2716 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre