AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213638551
Éditeur : Fayard (09/03/2011)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les deux héros de ce livre, perdus sur leurs routes innombrables, seront-ils, si l'autorité publique les rattrape, expulsés de France vers leur contrée d'origine ? Mais justement où se trouve-t-elle cette Petite Égypte des Roms. Gitans, Manouches, Tsiganes, Yénishes, cette patrie légendaire de tous ces gens du voyage qu'aucun géographe n'a jamais su jusqu'à ce jour situer ? Rêvera-t-on assez en leur compagnie pour en découvrir le chemin ?

Voici donc l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bernardbre
  06 octobre 2012
Comme dans ses précédents «romans» "La Croyance des voleurs" et "Mémoires de Melle", Michel Chaillou revient à ses origines familiales, donc à Nantes où il naquit, précisément le 15 juin 1930 «à» l'Arche-Sèche, «damné romanichel»; mais cette chasse aux souvenirs l'emporte plus au sud, pour y rencontrer autant d'oublis, de rumeurs non vérifiables, voire de (men)songes, de légendes, de secrets, ou de rajouts peut-être fantasmés.
«Pousseur de mots, arrangeur de syllabes», Michel Chaillou confie écrire depuis l'enfance pour retrouver le véritable nom de sa mère car personne ne le lui a jamais révélé. Clair nom d'artiste – ou de guerre ? – quant à lui, Donval, soi-disant prénommé Joseph, chante, dans les toutes premières années du vingtième siècle, à la brasserie «de bon goût» La Cigale, et les vingt printemps d'Anne Marie Alice Orliac ne savent résister à ce quadragénaire, bohémien revendiqué et «charmeur en diable» qui l'initie à «l'art lyrique» puis l'emmène, via Trentemoult, en voitures de troisième classe, carrioles et autres diligences, jusqu'au pied des Pyrénées pour une «équipée qui nous fonda tous».
La grand-mère maternelle du narrateur va alors se produire dans cent villes et villages, d'auberges en estaminets de toute espèce: Castres, Ax, Saint-Béat, Cauterets, Blaye, Arcachon… Donval tient la guitare, se coiffe d'une perruque rousse de clown Pernod ou donne son numéro du Singe bleu, elle gratte le banjo et son timbre angélique grossit les maigres chances de succès de leurs quêtes.
À Nantes, sa soeur Mimi, toute d'hostilité pour la frondeuse et le traîne-misère, s'indigne de ce qu'elle appelle «la fuite en Égypte», allusion familiale à une copie de Decamps accrochée dans le riche appartement de la place de la Monnaie et exécutée par la grand-mère adorée d'Alice, Élise Canoby Orliac, peintre dûment reconnue. Car Donval est bien de cette Petite Égypte évoquée dans "La Croyance des voleurs": gitan, «égyptien».
La plume folle de Michel Chaillou, pour servir cette remémoration erratique doublée d'une formidable galerie de portraits de famille, s'est assagie; un style coulant s'est substitué au feu d'artifice des audaces et inventions qui hachaient ses phrases, ce que l'on peut regretter même si la vivacité du récit n'y perd rien.
Aussi subitement et inexplicablement qu'il est apparu à Nantes, ce «grand-père volant» se laisse avaler par l'horizon quelques mois avant qu'Éva Charlotte naisse «de ses efforts», le 22 décembre 1909 à Montauban. On perd définitivement la trace de l'artiste, enfant prétendument trouvé au bord d'une route dans un panier «quelque part, par là, en haut de la France»; «La route, c'est ma mère», crânait-il.
Près de quarante ans plus tard, le narrateur, lycéen, part en quête de ce qu'on lui cache, tant de tronçons sur la route de la mémoire pour rattraper ses «chères ombres»; chaque jeudi, il quitte le café de sa mère, à Pont-Rousseau, pour le coeur de Nantes. Rue Beauregard, au rythme du beffroi du Bouffay, son «intrépide aïeule» vit désormais avec Pierre Bordas, brocanteur qui tient étal place Bretagne; quand elle le suit, Alice chopine aux Amis réunis. Accoudé sur la toile cirée de la modeste table, le petit-fils assomme de questions et écoute celle qui, depuis sa fuite en Égypte, n'est plus une gadjo. Il cherche en vain, insupportant sa mère et un Pierre peu comparse, à percer le secret de la séparation du duo «enfants de bohême». Celle dont la voix enrouée le «fend toujours de haut en bas» exhume le tee-shirt «Ni Dieu ni maître» qu'elle arborait du côté de Pau ou de Foix, il apprend qu'elle épousa, après que le nomade désinvolte et fabulateur eut pris le large pour rejoindre ses chimères, un autre artiste, François Jean Marie Bréret. le muscadet, dont «la cigale populaire», encore alias Rosine et Rosinette, est entichée depuis longtemps, ne la fait pas parler de Donval plus qu'elle ne le veut, et tout ne sera pas confessé pour permettre de recomposer entier et avéré «le roman de leurs enjambées». N'empêche, c'est bien au supposé Joseph que ressemble ce petit-fils qu'il n'a jamais connu, et qui n'en connaîtra jamais l'énigmatique part manquante.
Chronique partiellement parue dans "Encres de Loire" n° 56 page 28, été 2011

Lien : http://www.paysdelaloire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BernardbreBernardbre   06 octobre 2012
[…] traits creusés par on ne sait quelle fatigue acquise en naissant.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Michel Chaillou (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Chaillou

5 # Michel Chaillou
Grand prix 2007 de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre, Michel Chaillou poursuit inlassablement sa quête du temps, dans une recherche qui n'a rien de nostalgique. Outre ses livres autobiographiques qui mettent en scène son double littéraire Samuel Canoby ("Le dernier des Romains", Fayard 2009), son œuvre de plus de vingt-cinq livres propose des échappées purement imaginaires, la fantaisie, voire le fantastique ou un savant mélange ("Virginité", Fayard 2007). Interrogé par un romancier plus jeune, Jean Védrines, Michel Chaillou s'est efforcé de penser tout haut ce qu'est pour lui la littérature dans "L'Écoute intérieure", neuf entretiens sur la littérature (Fayard 2007).
+ Lire la suite
autres livres classés : mémoire familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

ROBINSON CRUSOE

Vie et aventures étranges et surprenantes de Robinson Crusoe, de York...

Matelot
Capitaine
Marin
Officier

10 questions
159 lecteurs ont répondu
Thème : Robinson Crusoë de Daniel DefoeCréer un quiz sur ce livre