AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782377220670
270 pages
Jigal (17/05/2019)
4.36/5   55 notes
Résumé :
Christo porte dans sa chair les stigmates d’une enfance extrêmement violente. Christo lutte pour contenir cette rage qui bouillonne en lui… Jusqu'au jour où son regard croise celui de Salomé, une jeune femme qui va l’accompagner au-delà des cicatrices.

Christo va faire ce qu’il pensait impossible jusqu’alors. Lâcher prise ! Au risque de ne plus rien maîtriser... Mathias, enfant, fugue pour éviter les coups, espérant un monde meilleur. Mathias se réve... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
4,36

sur 55 notes
5
23 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Mathias fuyait. Les coups et les cris. En pyjama, dans ces rues noires et désertes. Droit devant lui, une voiture noire, le moteur tournant. Alors qu'il voulait réagir, c'est tétanisé qu'une masse noire fondit sur lui... Et c'est dans l'obscurité totale qu'il reprit connaissance. Se rendant compte soudainement qu'il était enfermé dans une cage. Il eut beau appeler à l'aide, seul le silence lui répondit. Ce ne fut que plus tard qu'il reçut la visite de son geôlier. Ce qu'il faisait là, le garçon n'en savait rien. Juste apprit-il que s'il voulait vivre, il devait obéir à celui qui voulait faire de lui un soldat...

Aujourd'hui encore, Christo garde les séquelles d'une enfance violente. Que ce soit Lui ou Elle, à tour de rôle, les coups pleuvaient. S'il a depuis longtemps fui la maison, ses souvenirs le font encore souffrir. Devenu un homme solitaire, il ne demande rien à personne et s'est installé dans le camping-car que Dédé, le patron de la casse automobile dans laquelle il travaille, lui a gentiment prêté. Il évite autant que possible les contacts humains, la tendresse de son chien lui suffisant amplement. Mais sa rencontre avec Salomé, la serveuse du bar du village, va le bouleverser plus que de raison...

Mathias n'aura connu que la violence et la maltraitance. Celles de ses parents puis celle de son geôlier. En captivité, il n'a d'autre choix que de rendre les coups, frapper là où ça fait mal, s'il veut vivre. Christo, lui, malgré une enfance aussi peu réjouissante, tente de mener un semblant de vie. Seul mais avec des souvenirs qui le hantent. Quel lien peut unir ces deux personnes, si ce n'est cette violence, tapie et sourde pour l'un, explosive pour l'autre dans le seul but de survivre ? C'est ce que Cédric Cham déroule peu à peu, à coup de chapitres donnant voix à Christo, et à coups de nombre de jours de captivité pour Mathias. Des chapitres d'une noirceur implacable, de celle qui ronge, qui broie et qui ne laisse nulle once d'espoir ou de lumière, d'autant que la violence, latente, s'invite petit à petit. Seule la relation entre Christo et son chien nous laisse-t-elle entrevoir une lueur de tendresse. Christo et Mathias, deux âmes maltraitées, blessées dans leur chair et dans leur coeur, nous plongent dans les abîmes de l'âme humaine. La plume de l'auteur, vive, saccadée parfois, percutante, ne nous laisse aucun répit.

Un roman glaçant ...

Commenter  J’apprécie          635

Cham, c'est pas glam.

Bienvenue dans le monde un rien anxiogène de Cédric Cham.

Et en ces temps de pandémie, rien de tel qu'un savoureux morceau de désespoir pour se refaire la cerise.

Vous attendez pas à une interminaaable montée en puissance du récit, non, on tape dans le dur, direct, pour flirter avec la zone rouge tout du long.

Christo et Mathias.

Deux êtres à la dérive.

Deux êtres au bord du chaos.

Deux êtres en perpétuel équilibre qu'un infime souffle goguenard suffirait à faire dévisser, définitivement.

Rien de commun si ce n'est cette folie qui semble régir leur univers.

Si Christo s'est trouvé un semblant de béquille en la personne de Ringo, son vieux chien borgne salvateur, Mathias, lui, n'aspire qu'à un seul et unique but, satisfaire un « père » aux bien étranges aspirations pour sa progéniture.

Je vais pas vous faire l'article en long, en large et en travers car ce serait déflorer la balade funeste.

Tout ce que je peux vous dire, c'est que si vous adorez avoir la sensation d'errer dans un tunnel démesuré et flippant, une meute de loups affamés collée à vos basques, en imaginant déjà un final à la noir, version Vantablack, vous devriez être servis !

Histoire de ménager vos illusoires espérances, la toute petite lueur, là-bas, au bout, n'a rien à voir avec la liberté. Non. Elle n'est qu'un triste leurre, prémices d'une affliction encore plus profonde.

Cham, miam, miam.

Ps : penser à se procurer urgemment un dico de la rime, riche, de préférence.

Commenter  J’apprécie          533

Vous connaissez l'expression "broyer du noir" ?

Ah ben là ! Vous êtes servis.

broyé,  c'est du noir de chez noir.

Je crois bien que j'avais pas eu autant mal aux boyaux depuis Des noeuds d'acier de Sandrine Collette.

Là, on n'est pas dans une cave, encore qu'on ne sache pas bien où on est, mais ça ressemble plus à un hangar et puis là, on n'est pas enchaîné,  on est en cage.

Enfin, quand je dis "on", je parle surtout de Mathias, le personnage principal du nouveau roman de Cédric Cham.

C'est insolite une cage comme logement, hein ?

Bon, je vous préviens tout de suite, il vaut mieux que ce genre de séjour ne soit pas proposé dans une smartbox quelconque, de celle qu'on offre pour un anniversaire par exemple. Non. Parce que le confort n'est pas au rendez-vous,  c'est le moins que l'on puisse dire. Et je ne vous parle même pas de l'hôte de la maison, antipathique à souhait, limite cruel. (Je dis limite pour pas vous effrayer dès les premières lignes de ma chronique, mais c'est un beau salaud quand même).

Bref, Mathias est encagé.

Par qui ?

Pourquoi ?

Comme vous, il devra être patient pour le découvrir.

Comme vous il va souffrir. (Enfin, plus que vous quand même qui n'aurez qu'à poser votre bouquin pour faire redescendre la tension)

Et si vous saviez ce qu'il devra faire pour espérer une amélioration de ses conditions de vie...

Mais ça,  vous le découvrirez seulement en lisant cet excellent thriller.

Cédric Cham vous ménage quelques pauses quand même, avec un autre personnage, Christo.

Christo il vit dans une casse (tiens,  ça me rappelle un autre roman de Sandrine...) où il est l'employé de Dédé.

Si vous aimez prendre des coups, si la vue du sang ne vous fait pas peur, si vous comprenez qu'un innocent puisse souffrir pour être meilleur ensuite, alors c'est le livre qu'il vous faut.

Une fois de plus, Cédric Cham a écrit un roman pour public averti. Mais si vous êtes amateurs, foncez, vous ne serez pas déçu.

Ah, au fait, Cédric n'a pas oublié ses outils, dans chacun de ses romans il nous donne une façon différente de s'en servir. Ici, c'est une clé qui sert à délivrer un chien, Ringo, qui accompagnera fidèlement son sauveur.

Mathias, Christo, deux destins...liés ?

Monsieur Cédric Cham a trempé sa plume dans l'encre noire pour le plus grand bonheur de ses lecteurs dont je fais partie.

Commenter  J’apprécie          280

On s'interroge parfois sur le sens d'un titre, là, aucun doute, le titre est parfaitement choisi. Afin de permettre au lecteur d'être aussi déboussolé, bouleversé, décontenancé que moi je ne dirai rien sur l'histoire. En revanche je peux vous dire que l'histoire de Mathias, de Cristo ne vous laissera pas indifférent. Nous sommes entraînés, enchaînés dans cette histoire qui ne nous laisse pas le choix, il faut tourner les pages pour espérer voir un peu de lumière. C'est un roman qui interpelle sur les possibilité de se construire, de se reconstruire après avoir subi très tôt une violence sans nom, après avoir été complètement assujetti. Comment identifier le bien et le mal comment les distinguer ???? Ce roman noir confirme que Cédric Cham va devenir pour moi un auteur incontournable. J'avais eu cette intuition avec "mort à vie" j'en ai aujourd'hui la certitude.

Commenter  J’apprécie          330

Bonsoir les babeliophiles petit retour sur ma lecture "BROYÉ" de C.Cham.

broyé comme le sont Mathias,Salomé et Christo. Un roman psychologique dur,sensible mais aussi avec beaucoup d'Amour. Des chapitres courts qui nous font passer de Mathias à Christo ,j'ai eu beaucoup de sympathie pour Christo et Salomé et savoir ce qu'ils ont enduré ne conforte dans cette sympathie. Mais voilà un grain de sable va enrayer cet Amour. Tout cela je vous le laisse découvrir en lisant broyé et en espérant que vous allez aimé mais comme je dis toujours ceci n'est que personnel.

Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Comme toutes ces choses qu'on attend avec impatience. Ces choses qui mettent une éternité à arriver. Un temps si long qu'on n'y croit plus. Qu'une fois arrivé, le premier sentiment éprouvé n'est pas la satisfaction ou la joie. Mais une frayeur instinctive. La frayeur que ce soit trop beau pour être vrai. Comme un mirage un jour de grande chaleur. Que le truc s'agite sous ton nez seulement pour mieux te faire saliver. Avant de disparaître. Pour ne plus jamais revenir.
Commenter  J’apprécie          100
L’intelligence, cela veut tout et rien dire. Je vais te raconter une histoire. Au collège, j’étais avec une fille qui était toujours la première de la classe. Elle était fière de répéter à tout le monde que ses parents étaient profs tous les deux. Un jour, parce qu’on avait fait sport et couru sur de la terre boueuse juste avant, on a sali la salle de cours. La prof a pété un câble et nous a demandé d’aller récupérer un balai et de nettoyer le sol avant la récré. Le hasard a voulu que ce soit la fille dont je te parle qui se retrouve avec le balai dans les mains. Et elle a été incapable de le passer. Elle ne savait pas faire. Une copine a été obligée de lui montrer comment balayer. Alors, qui est la plus intelligente ? La fille qui est capable de réciter des poésies ? Celle qui sait passer le balai ? Eh bien, je vais te le dire : les deux. Chacune est intelligente à sa manière.
Commenter  J’apprécie          20
Parfois, il vaut mieux laisser son passé derrière soi, histoire d'avoir un avenir.
Commenter  J’apprécie          250
Tu sais ce qu'il y a de pire, de plus dramatique pour un homme ? C'est, vivant, de n'avoir aucun endroit pour s'enraciner et, mort, n'avoir aucun endroit pour être enterré.
Commenter  J’apprécie          100
Et puis, reconnaître le passé conduisait à prendre conscience du présent. Et donc à devoir affronter le futur. Ou plutôt l’absence de futur.
Comment vivre sans but, sans possibilité de lendemain ?
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Cédric Cham (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cédric Cham
Une cavale à la vie à la mort !
Un thriller palpitant, noir, sanglant, percutant, intense… Un rythme endiablé… Une formidable histoire d'amour… Cédric Cham n'y va pas par quatre chemins : chaque page est un challenge, chaque jour est un combat ! Pas de fioritures, juste des faits, des hommes et des femmes qui vont tenter de sortir de la fange dans laquelle ils sont englués ! Et pour ça, il va falloir affronter une terrible adversité. Ça pourrait être un film, tant les images restent scotchées sur votre rétine. Ça va vite, ça va fort, ça fait mal et c'est pourtant bourré d'émotions… Parce que cette fuite en avant est le moteur d'une nouvelle raison de vivre ! Cédric Cham nous entraîne dans un hors-piste douloureux et en tension permanente. C'est sec, violent, jusqu'au-boutiste et particulièrement réaliste. Et comme toutes les lignes de fracture, ça laisse dans la bouche une certaine amertume ! Mais quel bouquin !
http://polar.jigal.com/?page=liens&p=210
+ Lire la suite
autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2502 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre