AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782355041693
37 pages
Éditeur : Rue du Monde (18/08/2011)
4.14/5   11 notes
Résumé :
New York, le 11 septembre 2001. John et Nassir, deux enfants américains, vivent en direct l'effondrement des Tours jumelles. Le monde entier est bouleversé. Mais ce jour-là, pour John, de religion baptiste, et Nassir, de religion musulmane, c'est aussi leur amitié qui explose... L'amalgame entre islam et islamisme ne tarde pas, dans la famille de John qui fuit désormais les "Arabes", mais dans les rues du pays aussi. Le jeune Nassir ne comprend pas. Il proteste : "J... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Juin
  22 février 2021
11 septembre 2001, personne ne peut oublier cette date. Tragédie moderne démultipliée pendant des semaines par les images de la télévision.
C'est un jeune américain, de grands- parents égyptiens qui nous raconte cet événement qui va bouleverser son univers. Il est ami avec John, ses parents sont baptistes. Lui, ses parents sont musulmans mais les enfants la religion ils ne s'en préoccupent pas.
L'enfant raconte cette journée où ils sont au zoo avec sa classe jusqu'à ce qu'ils apprennent : l'avion et les Tours. Les réactions, quelques faits marquants, sa famille et les autres.
Son copain John ne vient plus à l'école. Il règne une ambiance bizarre et puis
il ne se sent plus à sa place. Mais il le dit " Je suis Nassir, pas Ben Laden " à ceux qui le stigmatise.
Avec des mots simples Bernard Chabaz nous raconte l'indicible, la peur, les larmes, la vie tout à coup bouleversée. Des vignettes, avec photos en noir et blanc complètent l'histoire pour raconter la montée de l'islamophobie aux Etats-Unis dans les années suivantes.
Les dessins de Barroux, entre enfance et terreur, complètent l'ensemble et rajoute à l'émotion.
Histoire d'Histoire une collection utile chez Rue du monde qui sait parler aux enfants pour découvrir des événements et des combats.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
phenixidalf
  05 janvier 2019
Un livre émouvant et didactique très réussi. Ce livre montre comment le traumatisme du 11 septembre n'a pas seulement atteint les personnes présentes mais a aussi traversé toutes les couches de la société, détruisant des amitié. le point de vu de Nassir est très intéressant parce que les événements se mélangent dans sa tête. Il met notamment sur le même plan l'effondrement des tours et le fait qu'il a perdu son sac. Avec toute son innocence d'enfant, Nassir arrive à nous toucher et à nous faire comprendre l'impact que les attentats du 11 septembre ont pu avoir sur la communauté musulmane américaine (entre autres).
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LaLibreBelgique   13 septembre 2011
"Je m’appelle pas Ben Laden" met en lumière l’amitié déchirée de deux enfants d’Amérique et veille à contextualiser les événements grâce aux photos légendées présentes à chaque page.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
phenixidalfphenixidalf   08 janvier 2019
Le 16 novembre, un vendredi, c'est le début du ramadan, mais à la maison personne ne fait le ramadan.
Le 22 novembre, un jeudi, c'est Thanksgiving, et nous faisons Thanksgiving car nous sommes américains.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Bernard Chambaz (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Chambaz
"Un autre Eden" nous emporte sur les traces d'un type génial et malgré tout méconnu, Jack London, accompagné de notre fils Martin car tous les deux sont nés un jour de janvier 76. On y découvre des femmes magnifiques, une robe en feuilles de cocotier, des aventures hors du commun, une machine à best-sellers, la permanence d'une pauvreté qui devrait nous être insupportable, un vélo, des grandes poudreries et les mers vertes du Sud, le poids du chagrin, une joie supérieure, des contradictions en tout genre, l'Enfer et l'Éden, les illusions et les désillusions du socialisme, des eucalyptus et des phoques, des invités surprises, le tumulte des relations entre parents et enfants, des vies, des capricornes, l'impératif « Je me souviens », la route, le bord de la route, un vieux chien avec des yeux mouillés, notre incurable légèreté.
« Aux morts pour qu'ils vivent. Aux vivants pour qu'ils aiment ».
Voici deux bonnes raisons d'écrire un roman. B. C.
Bernard Chambaz est romancier, poète, historien. Il a notamment reçu le prix Goncourt du premier roman en 1993 pour "L'Arbre de vies" (F. Bourin), le prix Apollinaire 2005 pour "Été" (Flammarion), le prix Jouvenel de l'Académie française et le Grand Prix de littérature sportive en 2014 pour "Dernières Nouvelles du martin-pêcheur" (Flammarion).
Retrouvez les informations sur notre site :http://bit.ly/30r1Jly
Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/editions.seuil/ Twitter : https://twitter.com/EditionsduSeuil Instagram : https://www.instagram.com/editionsduseuil/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1437 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre