AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070133419
Éditeur : Gallimard (06/05/2011)

Note moyenne : 2.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :

En France, le nom de Robert Enke n’est guère familier aux amateurs de football. Pourtant, ce joueur allemand conserve dans son pays une étonnante aura, et son suicide le 10 novembre 2009, vingt ans jour pour jour après la chute du Mur de Berlin, l’a propulsé au rang de mythe. Gardien de but d’anthologie, Robert Enke, né en 1977 à Iéna, en Allemagne de l’Est, débute véritablement sa carri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Rodin_Marcel
  26 mai 2015
Chambaz Bernard, - "Plonger" – Gallimard, 2011 (ISBN 978-2070133413)

Ce roman traite – chose rarissime chez les auteurs français –, de l'Allemagne, et - encore plus rare - de l'ancienne RDA-DDR.
L'intrigue est en effet basée sur un personnage principal né le 24 août 1977 (cf p. 92) à Iéna, dans l'ancienne "Allemagne de l'Est" (RDA-DDR), qui évoque donc des souvenirs d'avant et après la chute du mur de Berlin. Malheureusement, ce personnage est un joueur de football, gardien de but, et j'avoue que ce sport-spectacle ne m'a jamais concerné.
Pire encore, l'auteur s'attache à la description minutieuse de la dépression de son héros, consécutive à la mort de sa fille née avec une malformation cardiaque, qui n'aura pas survécu à une opération subie à l'âge de deux ans et demie. Pour conclure sur le suicide de son "héros". Particulièrement déprimant, et peu réjouissant, cependant bien écrit...
Je me demande tout de même si la mort d'un enfant (cf par exemple recension du roman de Nicolas Fargues "tu verras") n'est pas en train de devenir un sujet à la mode faute d'autre source d'inspiration.

Original : le roman comprend même des explications de certains termes allemands, ainsi que du poème de Goethe "Erlkönig"...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissAlfie
  27 mars 2012
D'abord, c'est un livre court, environ 150 pages, découpé en courts chapitres, un livre qui se lit donc très facilement. Sur la forme, il ne s'agit pas d'une biographie pure et dure, ni d'une tentative d'explication du geste de Robert Enke. Bernard Chambaz romance les dernières heures de la vie du gardien de but, raconte son histoire professionnelle chaotique - de l'ex-Allemagne de l'Est à Hannovre en passant par le Portugal, le Barça, la Turquie ou la deuxième division espagnople - et sa vie personnelle douloureuse. Robert Enke et son épouse ont en effet perdu leur fille de deux ans, Lara, qui était née avec une malformation cardiaque. le sportif avait alors sombré dans une dépression chronique qui l'a suivi jusqu'à le pousser à ce geste ultime. Bernard Chambaz entreprend avec succès une mise en parallèle de l'histoire allemande avec la vie du joueur. La réunification difficile du milieu des années 90 correspond au début de la carrière de Enke. Les festivités du vingtième anniversaire de la chute du mur correspondent à la fin de la vie de Enke. Chambaz ajoute un peu de sémantique allemande pour appuyer son discours. On voit également passer Rosa Luxembourg ou Goethe mais aussi Garricha et Stanley Matthews pour le football dont l'auteur ne cache pas sa passion.
Le style de ce discours m'a quant à lui laissé une impression plus mitigée. Si effectivement, on ne tombe jamais dans un pathos navrant, si on sent effectivement que l'histoire de Robert Enke a touché l'auteur, ce dernier joue beaucoup avec les mots. Ainsi, le titre du livre rappelle un geste de gardien mais aussi la dépression. Parfois, les jeux de mots sont bancals, moyens, pas forcément dans le style global de l'ouvrage. Malgré tout, l'ensemble reste intéressant et touchant. le dernier chapitre en particulier, qui remet les choses à leur place, est un magnifique point final. Plonger est une oeuvre vite lue, intéressante, touchante mais parfois maladroite. Cependant, l'objectif de Bernard Chambaz de laisser une marque de la vie de Robert Enke sans tomber dans le pathos ni justifier ou expliquer le geste ultime du joueur est pleinement réussi.
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilicrapota
  23 octobre 2017
J'ai recommencé à le lire 2 fois. J'ai fini par jeter l'éponge p.45. le style est super intéressant, la prose est riche (trop riche!), mais je ne sais pas où nous conduit l'histoire. Un footballeur détruit par la mort de sa petite fille de 2 ans... Mais on passe sans arrêt d'un sujet à un autre : c'est fait avec grâce, au détour d'une étymologie, d'une référence historique, d'un lieu... mais c'est trop pour moi! trop de références justement, et de références que je ne connais pas. Impossible d'accrocher!
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
Lexpress   04 juillet 2011
Un texte poignant qui conjugue, avec intelligence et sensibilité, poésie et politique.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Bibliobs   21 juin 2011
Son livre, impeccable de la première à la dernière ligne, fait preuve d'une pudeur extrêmement troublante.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Lhumanite   18 juin 2011
Un récit serré, proche de la grande tragédie.
Lire la critique sur le site : Lhumanite
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Videos de Bernard Chambaz (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Chambaz
Le dernier tableau, de Bernard Chambaz
autres livres classés : sportVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
841 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre