AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782953553871
224 pages
Éditeur : Gope éditions (12/06/2013)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Et si les trois grands systèmes de croyances de l’empire du Milieu – le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme – n’étaient en fait que les trois facettes d’une seule et même religion, c'est-à-dire la religion populaire chinoise ?
C’est la thèse défendue par Jonathan Chamberlain, qui passe au crible quelques-unes des divinités les plus connues du gigantesque panthéon chinois et nous emmène dans un incroyable périple mythologique. En plus des sages Confuciu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
gwendal
  07 mars 2019
Ce livre est une vraie mine d'informations, à la fois sur les rapports des chinois avec leurs dieux et sur l'histoire de ces dieux.
Dans un premier temps (après l'introduction d'usage) l'auteur nous donne les bases pour mieux comprendre les théories et les explications qu'il va développer par la suite pour chaque dieu.
Le Fengshui et son importance dans l'agencement des temples (positionnements des déités, de l'entrée ...), le carré magique pour la symbolique de certaines dates. Un peu d'histoire et le lien étroit que les dieux entretiennent avec elle. Puis viennent Lao Tseu, Confusius et les différentes voies qu'empruntent leurs adeptes, le culte des ancêtres et sont importance encore aujourd'hui.
C'est beaucoup d'informations d'un coup mais c'est indispensable pour comprendre ce que Jonathan Chamberlain nous livre dans la seconde partie complétement dédiée aux dieux dont il a collectionné les peintures sur verre, très joliment représentées d'ailleurs sur des pages en couleur au milieu du livre.
Tout dans cette seconde partie m'a fasciné, le rapport des chinois avec leurs dieux, leurs créations (parfois à partir de personnages ayant existé), leurs évolutions, fusion avec d'autres dieux ou promotion au regard des bienfaits rendus à un empereur (car oui c'est comme dans la bureaucratie chinoise il faut monter les échelons), l'influence d'autre pays parfois (Mongolie, Inde, Tibet) via des légendes ou des dieux (par le biais du Bouddhisme). Il y a une telle diversité d'historiques, de parcours, de personnalités, le tout agrémenté de petites légendes (ou contes) pour illustrer certains détails, qu'on ne peut qu'être emporté.
Ce que j'ai aussi beaucoup apprécié, c'est cette volonté d'ancrer cela dans l'Histoire de la Chine avec des dates, des faits historiques. Bref une révélation pour le néophyte en sinologie que je suis.
J'avais envie de me plonger dans la littérature chinoise, après ma première lecture dans ce domaine, je pense que ce livre est un parfait accompagnateur, au moins pour les grands classiques.
Si je n'ai mis que 4 étoiles c'est que le flot d'informations et parfois les digressions de l'auteur m'ont parfois fait perdre un peu le fil, mais comme je pense qu'une deuxième lecture s'imposera, ou au moins des consultations régulières, la dernière apparaitra sans doute.
Merci aux éditions GOPE et à Babelio pour m'avoir permis ce joli voyage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cecileterrestria
  24 mars 2019
Tout d'abord je remercie chaleureusement Babelio et les éditions Gope qui m'ont fait confiance en m'envoyant ce livre contre une critique libre et non rémunérée.
Voilà un livre très pédagogique. Si les systèmes de croyances chinois vous intéressent c'est le livre idéal pour comprendre comment fonctionne leur culte et découvrir le panel de leur déités.
Avec clarté et précision, l'auteur nous livre les correspondances symboliques, des nombres, des couleurs, des orientations et des caractères qui constituent la base de leurs croyances.
En retraçant les bases historiques et philosophiques, l'auteur introduit tout d'abord le confucianisme et le taoïsme puis le bouddhisme et décrypte ce qui relève de la mythologie, de la religion, de pratiques ésotériques, de la superstition ou encore de la philosophie...
Il est très intéressant de découvrir les bases de la quête de l'immortalité, de l'alchimie et même de la sorcellerie chinoise et de retracer leur assimilation à une autre forme de croyance ou leur extinction pure et simple.
La relation aux morts est introduite puis vient le tour des déités ce qui fait de cet ouvrage, un livre finalement plus complet que son titre peut le laisser paraître.
Finalement l'auteur fait de l'harmonie la religion principale chinoise, tous les mouvements plus ou moins philosophiques et religieux servent ce but unique. L'intérêt principal de cet ouvrage est de mettre en lumière la façon dont le peuple créée et entretien ses croyances et les rites qui les accompagnent. Les dogmes chinois sont multiples et dépendent beaucoup des héritages ancestraux ou des modifications étatiques.
Concernant la deuxième partie dédiée entièrement aux déités, je ne m'étendrais pas dans le détail mais il est passionnant de voir comment les mythes ont pris naissance qui dans des faits réels transformés avec le temps en légendes, qui dans des croyances qui elles-mêmes ont engendrées d'autres croyances... 
En résumé, c'est un ouvrage à découvrir absolument si le sujet vous intéresse, c'est une mine d'informations fort bien documentée. L'auteur nous livre ici bien sûr sa vision des choses mais elle a le mérite d'être claire (ce qui n'empêche pas d'aller en découvrir d'autres par ailleurs bien sûr) pour les occidentaux que nous sommes et qui nous perdons si facilement dans les méandres des croyances chinoises. Je le recommande chaudement et vais le conserver bien précieusement dans ma bibliothèque.
Lien : https://labougiedevinayaka.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Eds_GOPE
  28 janvier 2019
Y A DU MONDE LÀ-HAUT !
Pour Jonathan Chamberlain, l'auteur de ce recueil, enseignant à Hong Kong à l'époque, tout a commencé par l'achat de quelques peintures sur verre très populaires, qu'on trouvait sur les marchés, représentant un dieu. Non seulement cet achat de hasard se transforma en passion de collectionneur, toujours en quête de nouvelles pièces et de nouveaux dieux, mais il se lança dans des recherches très poussées dans l'univers des croyances populaires chinoises pour savoir qui étaient ces dieux. C'est le récit de ce voyage initiatique au coeur de la pensée chinoise qui compose ce livre écrit avec passion et simplicité.
Parallèlement aux trois grands systèmes de croyances – le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme – le peuple a toujours été persuadé de l'existence d'êtres surnaturels. Plusieurs sont cités dans d'anciens textes chinois. Certains étaient admis au panthéon, d'autres furent déifiés à titre posthume soit par l'empereur régnant, soit par plébiscite populaire.
Selon Jonathan Chamberlain, la grande masse du peuple avait fait un amalgame de toutes ces croyances, pour n'avoir finalement qu'une religion : la religion populaire chinoise.
L'auteur nous présente d'abord la symbolique de la pensée chinoise, les différents cultes et croyances, pour établir ensuite l'identité de dix-neuf des principaux dieux particulièrement vénérés du panthéon chinois, qui peuvent aussi avoir les titres d'esprit, génie, immortel, fée, saint, seigneur, monarque, étoile ou empereur... Des identités se révélant à partir de récits écrits très anciens, de légendes orales et documents historiques ou études recoupés, comme un puzzle qui s'assemble pièce par pièce. On entre dans les royaumes magiques des contes et légendes avec des personnages que leurs fidèles ont rendu divins, et c'est passionnant. Une analyse de la peinture sur verre du personnage suit son portrait et des reproductions des peintures sur verre (qui sont devenues aujourd'hui introuvables) des principaux dieux complètent cette oeuvre, l'une des rares à avoir été écrites sur les divinités de la religion populaire chinoise.
Martine Helen
Gavroche
Lien : http://lesdieuxquiunissentle..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lessortilegesdesmots
  04 mars 2019
La préface est écrite par Pascal Vatinel dont j'apprécie beaucoup le travail. Rien que ça, j'étais déjà conquise. L'introduction de Jonathan Chamberlain est, quant à elle, un peu flou. J'étais un peu perdu. Heureusement, elle est très courte et surtout rend le lecteur curieux. Pour la suite, j'ai été fasciné par tout ce que j'ai lu.

On commence par quelques notions de fengshui. C'est un sujet que je trouve important et qui se vérifie pour moi. On apprend des choses sur Confucius et Lao Tseu. Pour ce dernier, les bras m'en sont tombés. Je ne m'attendais certainement pas à ce que j'ai lu. On a une très belle explication quant à la complexité du taoïsme. Je ne pensais pas que c'était aussi complexe.

Au cours de ma lecture, j'ai retrouvé des notions que j'ai pu croiser dans d'autres livres comme les Wu (sorcière chinoise). On redécouvre l'histoire des trois royaumes par le biais du personnage de Guandi. D'ailleurs, on a beaucoup d'anecdotes autour de l'histoire de la Chine ou des dieux chinois. Et c'est toute la complexité. Certains Dieux étaient des personnes ayant existé et d'autres étaient des divinités venant d'Inde. Cela montre que la Chine n'est pas un pays si fermé.

De toutes les divinités, je crois que c'est Guannyin que j'ai le plus apprécié. Ce livre m'a également donné envie de lire mon coffret "Voyage vers l'ouest" et "juge bao" correspondant respectivement au roi singe et au juge Bao Gong.

En bref, si vous voulez en apprendre plus sur la Chine et ses dieux, c'est le livre idéal.
Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tarsier69
  19 avril 2014
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
gwendalgwendal   26 février 2019
Si un mot devait résumer les aspirations chinoises en ce qui concerne la sphère religieuse, ce mot serait "harmonie". Elle n'est cependant réalisable que dans un système clos. En effet, le changement est une menace constante ; seul un système statique peut fournir les conditions nécessaires à l'harmonie et à l'équilibre. Les portes, elles, laissent pénétrer le changement. C'est pourquoi les Chinois et Japonais maintinrent des siècles durant leurs frontières fermées à l'Occident.
En visionnant le temple dans son ensemble, on remarque que les personnages qui représentent la stabilité et l'harmonie sont alignés sur la droite, à l'est, alors que les militaires défenseurs de l'Etat sont sis sur la gauche, à l'ouest, là où se trouve également la porte, symbole de danger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gwendalgwendal   27 février 2019
Guandi est également le gardien tutélaire de toutes les fraternités et autres sociétés secrètes dont les triades, comme l'indique sa popularité auprès des communautés chinoises d'outre-mer, mais aussi, à Hong Kong, des forces de police et plus particulièrement du Criminal Investigation Department. Chaque bureau d'enquêtes est ainsi orné d'un grand autel dédié à Guan Gong. Il est piquant de voir que les triades et la police révèrent le même saint patron.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
cecileterrestriacecileterrestria   24 mars 2019
Je dis que les chinois sont à la fois bouddhistes et taoïstes, mais je pourrais tout aussi bien dire qu'ils ne sont ni l'un ni l'autre, puisque, comme j'espère l'avoir déjà démontré, les origines de la religion chinoise remontent à des temps immémoriaux, antérieurs à l'arrivée de ces deux courants de pensées. L'une de ces origines est le culte des ancêtres, cette religion sans théologie qui reste fondamentale pour comprendre toute croyance intellectualisée professée par les Chinois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gwendalgwendal   07 mars 2019
En cette saison, on faisait montre d'une générosité parfois extravagante. C'est en agissant de la sorte que la prospérité d'un individu pouvait être reconnue. L'estime gagnée par ceux qui se montraient généreux était à la hauteur de leur prodigalité, l'enrichissement était donc réciproque. La richesse devait circuler : tel était le principe premier.
Commenter  J’apprécie          30
gwendalgwendal   01 mars 2019
La plupart des temples existent indépendamment de toute théologie déclarée. Ils sont dédiés à un dieu ou à une déesse par une communauté. Qu 'un dieu devienne connu de tous, et les prêtres de toutes confessions se doivent de le reconnaître.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : taoïsmeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1289 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre