AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de manU17


manU17
  02 février 2016
« On dit que quand on rentre de voyage, on n'est plus tout à fit la même personne que quand on est parti. »

C'est toujours avec gourmandise que je me précipite pour découvrir un nouvel album des Carnets de Cerise. Sans doute parce que depuis le premier tome, je suis sous le charme des dessins d'Aurélie Neyret. Elle a su donné une vraie identité à l'univers de Cerise. C'est toujours une couverture magnifique, ce sont des dessins soignés, des couleurs tendres et un univers qui se développe au fil du temps.

Chaque fois, je suis séduit par le mélange entre l'aspect tantôt journal intime tantôt carnets de voyage et les planches plus traditionnelles. C'est toujours un plaisir à lire et un régal pour les yeux.

Cerise, c'est une petite fille curieuse, qui s'intéresse à son prochain, aiment les mystères et rêve d'être romancière.

Dans cet opus, elle part en vacances avec sa mère au bord de l'océan. Ensemble, elles vont devoir résoudre une énigme au sein du « Manoir aux cent mystères », vieille bâtisse de style victorien qui n'a rien à envier à l'inquiétante demeure de Norman Bates dans Psychose. Dans une des nombreuses pièces du manoir, elles découvrent un étonnant tableau représentant une femme dont le visage a été découpé, La déesse sans visage. le « Manoir aux cent mystères » a encore bien des secrets à dévoiler…

Au scénario, Joris Chamblain, distille une véritable ambiance énigmatique avec cette intrigue et retombe habilement sur ses pieds, donnant par la même occasion de la profondeur à plusieurs de ses personnages.

Bref, je n'en dis pas plus si ce n'est que je serai au rendez-vous du prochain album. Je me suis régalé.

Les Carnets de Cerise, c'est ma lecture friandise !

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
Commenter  J’apprécie          340



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (33)voir plus