AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Dorothée Zumstein (Traducteur)
EAN : 9782714438874
413 pages
Belfond (22/01/2004)
3.58/5   20 notes
Résumé :
Une magnifique histoire d'amour et de haine au cœur de l'une des pages les plus fascinantes de l'Histoire américaine
En 1691, l'arrivée de Susannah Morrow dans la petite ville de Salem déchaîne les passions. Depuis la mort de sa sœur, la jeune femme s'est courageusement consacrée à la famille endeuillée. Mais, à une époque de grande ferveur religieuse, Susannah inquiète. Indépendante, belle, sensuelle, ne risque-t-elle pas d'exercer une influence néfaste sur ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Kyokoandbooks
  29 octobre 2021
C'est cet été que je suis tombée par hasard sur ce roman, dans les rayonnages de ma boutique Emmaüs. Je n'en avais jamais entendu parler mais j'ai d'abord été attirée par le titre, puis charmée par la couverture et enfin intriguée par le résumé. Pour finir, j'avoue avoir été convaincue par le roman !
Les mystères de Salem est une histoire de sorcière. Attention, rien de fantastique ici: c'est un roman historique qui traite de l'épisode (bien réel) de la chasse aux sorcières de Salem, et bien que les personnages principaux aient été inventés par l'autrice, de nombreux personnages « secondaires » ont bel et bien existés, et le déroulé des événements suit également la réalité historique.
Le roman est construit en 4 grandes parties. Dans chacune d'entre elle, c'est l'un des personnages fictifs qui nous relate les événements à travers son point de vue, donc forcément subjectif et partial.
Pour la première partie, c'est la jeune Charity qui nous raconte la mort de sa mère, l'arrivée de sa tante Susannah, venue d'Angleterre et qui décide de rester à Salem pour s'occuper des enfants de sa défunte soeur. Dans le village très puritain de Salem, Charity est une adolescente totalement déboussolée par la mort de sa mère, qui porte le poids de son péché, persuadée qu'à cause d'elle sa mère a été damnée et que son père la repousse car elle est marquée par ce péché. Se rapprochant des mauvaises personnes, saura-t-elle prendre les bonnes décisions ? Cette partie introductive n'est pas exempte de quelques longueurs, mais le style agréable m'a poussé à continuer , ce que je n'ai pas regretté.
Dans la seconde partie, c'est le père de Charity, Lucas, qui prend la parole. Loin de l'homme froid décrit par Charity, nous découvrons un homme qui passe son temps à combattre ses sentiments, persuadé que c'est ce que son Dieu exige de lui. Lucas appartient aussi au comité du village, opposé au pasteur Samuel Parrish. Historiquement, on sait que ces querelles entre villageois ont très certainement un lien direct avec les accusations de sorcellerie de l'époque, j'ai donc trouvé particulièrement intéressant d'intégrer ce point à l'histoire.
Pour la troisième partie, c'est Susannah qui s'adresse à nous. Susannah est une femme de l'Ancien Monde, une femme libre, qui a fait des choix de vie qu'elle assume, mais qui détonnent dans la société puritaine de Salem. Encore une fois, à travers un personnage fictif, on perçoit les faits dont on pense qu'ils ont réellement conduit à la chasse aux sorcières de Salem : ce sont d'abord les femmes extérieures à la bonne société du village qui ont été accusées, celles qui étaient différentes, celles qui détonnaient, celles qui dérangeaient…
C'est dans cette partie que le plus gros de la chasse aux sorcières (les procès, les emprisonnements…) nous seront comptés, c'était vraiment la partie la plus intéressante à mes yeux. L'Histoire et l'histoire se rejoignent et il deviendrait presque difficile de démêler le vrai du faux.
Une dernière partie très courte, à nouveau contée par Lucas, vient clore le roman. J'avais un peu peur de cette conclusion après la force de la partie précédente, je dois avouer que j'ai été convaincue et satisfaite par la fin inventée par l'autrice pour nos personnages fictifs.
J'avais envie d'aimer ce roman avant de le commencer, et je n'ai pas été déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
maina3500
  29 avril 2018
Je vais tenter de me rappeler ce que j'avais apprécié.
Il s'agit d'un roman historique, on ne retrouve ni magie ni sorcellerie, plutôt des gens affolés qui ont peur de leurs propre culture et de leurs superstitions. La peur des sorcières prend des proportions incroyables au point de condamner la moitié d'un village aux cachots. Tout le monde connaît une sorcière, tout le monde se venge de celui qui l'a fait enfermer. Bref une immence chicane de voisins aux proportions inégalées.
Les demonologues de l'époque était sans doute les gens les plus craints lorsqu'ils arrivaient dans une région. Non seulement leurs méthodes de torture terrifiaient, mais il fallait aussi les contenter "de force" en leur offrant une sorcière.
On suit l'histoire à travers les yeux de certaines filles impliquées. J'ai aimé que la parole soit accordée à plusieurs personnages, ce qui permettait d'avoir plus d'un point de vu.
C'est un des rares romans sérieux sur le sujet sans fantaisie autre que celle d'une recette pour blanchir la lessive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
polarjazz
  07 octobre 2019
C'est l'histoire romancée d'un épisode qui s'est déroulé au Massachusetts à la fin du XVII ème siècle.
Susannah Morrow débarque à Salem la nuit où sa soeur décède en couche. Judith donne naissance à une troisième fille : Faith. Il y a Charity, âgée de 16 ans et Jude la cadette. Charity est hanté par la mort de sa mère. Charity avait confié à sa mère un secret que Susannah parvient à percer. Charity, esseulée se rapproche d'anciennes amies que ses parents lui avaient interdit de re-fréquenter. Elles pratiquent la divination guidées par une esclave. Afin d'échapper à son malaise Charity reporte son hostilité sur sa tante.
Les jeunes filles sont atteintes par un mal inconnu et déclenche une série d'arrestations lié à la sorcellerie et au satanisme.
L'écriture fluide de l'auteure maintient le suspens jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          10
roadinette
  01 décembre 2018
Un livre qui laisse une sensation de dégout quand on imagine le nombre de personnes accusées de "sorcellerie" par jalousie, haine, bêtise, ou cupidité…
Lorsqu'un village était touché par cette litanie de dénonciations, il était difficile de prouver son innocence.
Ce roman permet de mieux appréhender ces périodes sombres de l'histoire des Etats-Unis. Il est d'autant plus intéressant qu'il est divisé en trois chapitres dans lesquels le narrateur est un des trois personnages principaux, ce qui permet de mieux comprendre les pensées et l'évolution des trois personnages…
La lecture de ce roman donne envie de mieux connaître cette période et ces faits.
Commenter  J’apprécie          00
Nitocris2021
  18 juin 2021
Un roman très intéressant mais un peu déprimant et qui ne va peut-être pas assez loin pour déchiffrer les errements des adolescents. le portrait de Susannah est très fouillé et l'idée de raconter le récit avec trois points de vue différents est excellente. Un livre qui donne envie d'en savoir plus sur l'affaire des sorcières de Salem.
Commenter  J’apprécie          00


Video de Megan Chance (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Megan Chance
Non sous-titré.
autres livres classés : chasse aux sorcièresVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2632 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre