AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Fais pas ta rosière ! (14)

Renod
Renod   19 février 2017
Il y a des jours comme ça, où on ne rencontre que des abrutis. On commence à se regarder soi-même dans la glace et à douter de soi.
Commenter  J’apprécie          161
Renod
Renod   19 février 2017
- Vous savez ce qui cloche dans ce business (le cinéma)?
- Personne ne le sait, répondis-je.
- Trop de sexe. Il convient à un moment et dans un endroit précis. Mais on nous en sert à toutes les sauces. On nous étrangle avec. On se noie dedans. Ça finit par attirer les mouches.
Commenter  J’apprécie          120
Renod
Renod   19 février 2017
La Californie, l'Etat des centres commerciaux. On y trouve tout, et surtout le meilleur du pire.
Commenter  J’apprécie          90
Renod
Renod   20 février 2017
Chaque fois que je ne peux respirer du whisky sans frissonner, c’est que ça va mal.
Commenter  J’apprécie          80
Renod
Renod   18 février 2017
Est-ce que vous buvez, Mr. Marlowe ?
- Ma foi, s’il faut tout vous avouer…
- C’est que… il m’est impossible d’employer un détective qui s’adonne à la boisson. Je suis même contre le tabac.
- Manger un fruit, c'est permis ?
Je perçus le brève suffocation à l’autre bout du fil.
Commenter  J’apprécie          80
caryatide
caryatide   13 février 2015
La poupée blonde nota le tout sans lever les yeux. Dire qu'elle avait une figure à caler les roues de corbillard eût été la sous-estimer. Elle aurait arrêté un cheval emballé.
Commenter  J’apprécie          50
meknes56
meknes56   20 août 2019
Chaque fois que vous posez une question, ils vous flanquent tout bonnement le parquet à la figure. Très bien ; je me mis à ramper sur le tapis. J'avançais sur ce qui avait été naguère mes mains et mes genoux. Mais rien ne me le prouvait.
Commenter  J’apprécie          10
Fab72
Fab72   17 juin 2016
Il essaya la porte du placard et revolver au poing l'ouvrit à la volée. Aucun suspect dans le placard.
- Regardez sous le lit, dis-je.
Flack se baissa vivement et regarda sous le lit.
- Regardez sous le tapis.
- Vous vous foutez de moi ? lança-t-il hargneusement.
- Non, mais j'aime vous voir travailler.
Commenter  J’apprécie          10
caryatide
caryatide   13 février 2015
Ca datait un peu. Il y avait une fausse cheminée avec bûches à gaz, deux croutes bariolées assez moches pour avoir couté cher, un vieux piano à queue passablement écaillé et, pour une fois, pas de châle dessus.Des livres à couvertures illustrées, apparemment des nouveautés, étaient éparpillés un peu partout et un fusil à deux coups, à crosse ciselée,était rangé dans un coin, un ruban de satin blanc, noué autour des canons. Des trucs comme ça, c'est tout Hollywood.
Commenter  J’apprécie          10
caryatide
caryatide   13 février 2015
A une époque fort lointaine, cela avait du être un lieu assez élégant, mais ces temps là étaient bien finis. L'odeur de vieux cigare qui imprégnait le hall en témoignait avec l'énergie du désespoir, ainsi que les dorures encrassées du plafond et les ressorts affaissés des fauteuils en cuir. Mais le tapis neuf avait ce même air agressif que l'employé de la réception.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les titres des romans de Raymond Chandler

    Quel est le titre correct ?

    La Dame du lac
    La Dame du vendredi
    La Dame de Shanghai
    La Dame de pique

    8 questions
    32 lecteurs ont répondu
    Thème : Raymond ChandlerCréer un quiz sur ce livre