AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Catherine Guillet (Traducteur)
ISBN : 2012019064
Éditeur : Hachette Jeunesse (17/03/2010)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 373 notes)
Résumé :
Pour Ivy, les anges n’ont rien d’un mythe. Mais avec la mort de Tristan, l’amour de sa vie fauché par un terrible accident, Ivy perd la foi. Et sans cette foi, elle ne peut voir Tristan qui, maintenant devenu ange, fait pourtant son possible pour la contacter. Comment Tristan pourra-t-il avertir sa bien-aimée que le danger rôde ? Et comment lui fera-t-il comprendre qu’un assassin est à ses trousses ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (85) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
  03 mai 2011
Alors que j'avais mis quelques livres en troc et que je cherchais quelqu'un avec qui les échanger, je suis tombée sur ce titre proposé par Evy. Il ne faisait pas forcément partie de mes envies et n'a pas reçu que de bons retours sur la Bibliomania, mais j'ai quand même tenté le coup. Après les vampires et les loups-garous, il faut dire que c'est plaisant d'ouvrir un livre qui annonce traiter des anges.
Cette lecture n'a pas été et ne sera pas la révélation de l'année mais m'a fait passer un bon moment. Je ne m'attendais pas à grand-chose et j'ai finalement été agréablement surprise par l'histoire, les personnages,… et même le style qui n'est pas désagréable ! Je remercie donc Evy pour cet échange qui s'est révélé plus concluant que je ne le pensais !
Ivy, dans le lycée depuis quelques mois seulement, s'est rapprochée de Suzanne - l'adolescente passionnée et extravertie - et de Beth - l'écrivaine Harlequin en devenir -. Ces deux-là se sont alliées malgré leur caractère opposé pour qu'Ivy accepte enfin les avances du beau Tristan et lui tombe dans les bras. La jeune fille a bien d'autres chats à fouetter et notamment, un petit frère de huit ans - Philip - à consoler suite au remariage de leur mère avec un homme riche et leur déménagement dans la demeure de celui-ci. Ivy trouve la force qui lui manque dans les statuettes d'anges qui ornent sa chambre ; elle croit dur comme fer en leur existence !
Tristan, le champion de natation du lycée, ne l'intéresse pas du tout jusqu'à ce qu'il fasse rire son petit frère et adopte son chat qui n'est plus le bienvenu dans sa nouvelle résidence. Ivy et Tristan deviennent de plus en plus proches… jusqu'à cet accident de voiture en juin. Ivy survit, Tristan meurt sur le coup. En colère contre le sort, l'adolescente cesse alors de croire en ces anges qu'elle chérissait tant…
Je pense que ce qui peut gêner le plus dans ce premier tome, c'est la quasi absence d'éléments « fantastiques ». En achetant un roman de la collection Black Moon, avec un titre pareil, les lecteurs doivent s'imaginer quelque chose ancrée dans l'imaginaire… Et bien, en fait non. Il faut attendre le dernier tiers de l'ouvrage pour voir (enfin) apparaître le côté fantastique de l'histoire. Je peux comprendre la déception que cela engendre. Cela dit, si vous ne vous attendez à rien de particulier - ce qui était mon cas -, vous ne « souffrirez » pas de cette apparition tardive.
Il faut, à mon avis, prendre ce tome comme une introduction qui s'attarde surtout sur les personnages principaux et leur environnement. Si je devais faire un seul reproche au Baiser de l'Ange, c'est plutôt sa brièveté que je viserais, mais la longueur reste acceptable et cohérente avec ce qu'elle raconte, c'est le principal.
En revanche, j'ai été agréablement surprise par la plume (la traduction ?) d'Elizabeth Chandler. Sans être extrêmement raffiné, ce n'est pas non plus simpliste et se lit très bien. J'ai aimé cette mini-introduction d'une page qui présente l'accident en juin et dans les pages suivantes, le retour en arrière en mars qui explique la rencontre et tout ce qui s'est déroulé avant le dit accident. Ce n'est pas un procédé extraordinaire en soi, mais ça m'a plu.
L'histoire en elle-même et l'amourette naissante entre les deux adolescents ne sont pas des plus originales, il faut le reconnaître, mais j'ai apprécié la mise en scène des différents sentiments : la colère et le chagrin du petit Philip en réponse au remariage de sa mère, la maturité d'Ivy qui s'occupe de lui, et le deuil. le deuil est sans doute le « mot-clef » de ce premier tome et j'ai trouvé qu'Elizabeth Chandler savait très bien l'aborder, avec intensité, avec pudeur,…
En revanche, les dernières pages offrent une révélation qui n'en était pas une pour moi. L'originalité de cette histoire est une nouvelle fois remise en question mais les éléments positifs sont tout de même assez nombreux pour qu'on ait envie de lire la suite. Je n'en fais absolument pas une priorité mais je suis tout de même un peu curieuse…
Sans avoir adoré les personnages, je les ai tout de même trouvés attachants pour la plupart. Ivy, l'héroïne, n'est pas une figure passionnante mais a ce côté rare (dans les livres du genre) d'être une fille « normale » (ou presque), simple et naturelle. Tristan est peut-être un peu lisse, mais il a ce côté amusant (au début) qui me plaît assez. du côté des personnages secondaires, je retiens surtout Gregory - le fils du nouveau « beau-père » d'Ivy - qui a, à mon avis, pas mal de choses à cacher ; et Beth qui fait office de figure « loufoque » mais qui, je l'espère, devrait prendre de l'importance par la suite. Dans l'ensemble, on ne peut pas dire que les protagonistes soient « transcendants », mais c'est justement ce côté très « humbles », très « simples », que j'ai aimé chez eux.
Enfin, et venons-en au dernier tiers du texte qui nous apporte l'explication du titre (et du choix de la collection Black Moon). Comme vous l'aurez sans doute deviné, Elizabeth Chandler met des anges en scène. On fait donc leur connaissance et on en apprend un peu plus sur eux, leurs capacités, leurs raisons d'être… Pour le moment, rien de bien original, que des choses convenues, vues et revues. C'est un peu la déception et je peux comprendre que les lecteurs qui attendaient ce côté-là du texte, soient d'autant plus frustrés. Cependant, l'auteure laisse derrière elle quelques éléments qui attendent des réponses ; j'ose donc espérer qu'elle développe tout ça dans le tome suivant… peut-être apporte-t-elle un peu plus d'originalité par la même occasion ?
Pour faire bref, je dirais que ceux qui recherchent une « nouvelle » saga très ancrée dans l'Imaginaire peuvent passer leur chemin car ils ne trouveront certainement pas leur compte dans ce premier tome. Les autres peuvent se lancer dans cette histoire plutôt bien écrite même si elle est loin de briller par son originalité…
Lien : http://bazar-de-la-litteratu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Inessa
  25 avril 2010
Voilà une bien jolie petite histoire d'amour.

Le livre raconte l'histoire d'une jeune fille, Ivy, dont la vie vient tout juste d'être chamboulée suite au mariage de sa mère avec un riche universitaire, Andrew Baines. Ce-dernier a lui aussi un fils, Gregory. Ivy, sa mère et son petit frère quittent donc leur appartement et leur petite vie habituelle, pour emménager dans leur nouvelle grande maison. Il est donc question ici d'une histoire classique de famille recomposée. On apprend que le petit frère d'Ivy, Philip, a beaucoup de mal à s'adapter à cette nouvelle situation. Il en est de même pour Gregory. Au lycée, Ivy et son nouveau frère « Gregory » s'évitent au maximum mais ce-dernier a un comportement assez ambigu : tantôt il l'ignore, tantôt il se montre aimable, voire même un peu trop. Tristan le garçon le plus populaire du lycée est fou amoureux d'elle. C'est un personnage très attachant, sportif de haut niveau (nageur) mais qui est doux, gentil et très sympathique, ce qui l'oppose aux descriptions que l'on rencontre souvent dans d'autres romans où les garçons sportifs sont arrogants et antipathiques. Par la suite, une histoire d'amour va naître entre ces deux personnages.
C'est très romantique, très « mimi », très fleur bleue mais à mon avis ça manque un peu de suspense. Dans ce premier tome, c'est surtout l'histoire d'amour qui est mise en valeur. le côté fantastique ne ressort pas vraiment au début (mais plutôt à la fin) excepté le fait qu'Ivy adore les anges et croit en leur existence au point de collectionner des petites statuettes. On voudrait en apprendre un peu plus sur Gregory qui semble être un obstacle à la relation qu'entretient Ivy avec Tristan ; mais l'auteur ne fournit que très peu d'informations : c'est un personnage mystérieux, contradictoire et secret, ce qui le rend très intéressant. J'espère en apprendre davantage dans les tomes suivants ! La fin du roman (à partir du chapitre 12) m'a semblé plus captivante, bien qu'elle m'ait fait un peu penser à Ghost (le film) ! le roman est assez court et le style est agréable à lire, l'histoire est racontée tantôt du point de vue de Tristan, tantôt du point de vue d'Ivy. Bref ça reste un bon moment de détente, c'est très frais.
Ce premier tome est donc là pour poser l'intrigue, le décor ainsi que les personnages, je m'attends à plus d'action dans le second tome ! Affaire à suivre …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Paroledunelivrophage
  09 août 2016
Salut à tous pour aujourd'hui, je vous propose de venir à la rencontre d'un amour pas comme les autre. le grand amour. Qui ne l'a pas connu ? Ne dites pas non, car c'est celui qui fait battre votre coeur, celui à qui vous souriez en vous levant le matin, celui qui vous donne votre joie de vivre, votre force. Il est présent tout au long de votre vie et vous voue un amour inconditionnel. C'est un amour que tout le monde rêve d'avoir, et que peu trouvent. C'est un amour qui une fois partie vous laisse sur le carreau, comme si qu'un bout de votre âme s'est détaché de vous. Il représente votre tout et sans lui vous ne vivez pas, vous mourrez à petit feu. Bref, aujourd'hui, je vous amène à la découverte de l'un d'entre eux, et cette histoire est vraiment douloureuse.
Commençons par le synopsis de ce livre. On découvre Ivy une jeune fille qui adore tellement les anges que pour elle, ces dernier ne sont en aucun cas un mythe. Elle croit tellement en eux, qu'elle collectionne toutes les petites statuettes qu'elle découvre et qui les représentent. Amoureuse du beau Tristan, le garçon le plus convoité de son lycée, et dont les sentiments de ce dernier sont de même nature que les siens, voie ses rêves d'amour se réaliser. Malheureusement, le destin est cruel avec eux. L'amour de sa vie est violemment fauché par un jeune chauffard lors d'un terrible accident. Ivy qui est alors sous le choc et perd immédiatement la foi en ces êtres angéliques. Et malencontreusement, sans cette foi, elle ne pourra voir que Tristan lui a été assigné comme ange gardien afin de veiller sur elle. Ce dernier va tout faire pour tenter d'entrer en contact avec la jeune fille. Car un danger rôde, un assassin est aux trousses de sa bien aimé. Comment lui dire ? Comment l'aider ?
Maintenant que le contexte de l'histoire est mis en lumière, continuons de parler des personnages avec comme à mon habitude les femmes en avant.
Ivy est une jeune fille qui va au lycée. Là-bas elle tombe sous le charme d'un jeune homme que toutes les donzelles de ce poulailler désirent le plus. Amoureuse comme jamais, elle va pourtant être très étonné quand celui-ci va lui faire sa déclaration. C'est une jeune fille réservé, timide, attendrissante et très croyante. Sa foi réside en des êtres possédant de belles ailes et enfants de dieu. Les anges. Chaque fois qu'elle découvre une statuette, si elle le peut, elle va alors l'acheté. Cet amour inconditionnel, elle l'a transmis à son petit frère. Néanmoins à la mort de son tendre amour, elle va finir si profondément enterré dans sa douleur qu'elle va perdre la foi en ces êtres divinement angéliques. Mais eux, ne l'on pas oublié. A côté de cela elle s'occupe de son jeune frère Phillip à qui elle est très attachée.
Tristan quant à lui joue dans l'équipe sportive de l'école, ayant son succès avec les jeunes filles. Il est charmant, attentionné et surtout le plus important sait faire rire Phillip le petit frère de sa dame. Chose importante pour cette dernière. C'est un beau jeune homme qui de son côté adore Ivy. Si bien que quand la donzelle lui dit oui pour un rendez-vous galant, il ne m'aurait pas étonné de le voir sautillé sur place. de part sa jeune vie écourté par un chauffard, il est témoin en tant qu'ange gardien de la désolation de sa belle dulcinée. Sa souffrance est tel qu'il ne remarque pas que le petit frère d'Ivy peut le voir. Aussi avec l'aide de ce dernier il va se battre pour pouvoir parler à la jeune fille.
Phillip est le petit frère d'Ivy. Lui aussi croie aux anges et est extrêmement en colère après sa mère à cause de son remariage. D'autant que ce mariage lui a apporté ainsi qu'à sa soeur un demi-frère pour le moins mystérieux. Il est d'ailleurs un véritable soutient pour sa soeur après la mort de Tristan.
Gregory est le fils du beau-père d'Ivy et de Phillip. C'est un jeune homme au caractère sombre et très mystérieux.
Passons maintenant aux choses sérieuses avec la plume du roman, la romance entre les personnages, et enfin bien entendu on finira par l'intrigue du roman en lui-même.
Mais tout d'abord la plume de l'auteur est fluide, limpide, légère et intense. Fluide parce que tout simplement le livre ne se lit pas, mais se dévore. On ne voit pas les pages défilé à vitesse grand V. Limpide, parce que malgré le fait que l'on se demande où l'auteur cherche à nous amener, on devine déjà un peu les tournants et les aboutissements de l'histoire. Légère, tout simplement parce que l'on ne s'ennuie pas. Et enfin intense car les émotions des personnages nous sont transmises avec énormément de force lors de notre lecture. Enfin, la lecture est énormément rythmé par des actions simpliciste certes, mais dont la teneur est extrêmement importantes pour la suite de l'histoire.
Ensuite la romance entre les protagonistes est vraiment merveilleuse. Ivy et Tristan vont tous deux au même lycée. Lui est dans l'équipe de natation et adulé des jeunes filles de son bahut, elle timide et réservé préfère rester en retrait et l'observer de loin. Pourtant, c'est sur cette dernière que Tristan à flanché. Au lieu de choisir une mijoré pour petite amie, il préfère la courtisé un peu à l'ancienne. Petit à petit, les deux jeunes gens vont finir par se rapproché et finir par sortir ensemble. Cet amour timide, mais sincère est l'un des amours (dans les livres bien évidement) le plus beau du monde. Ils vont alors apprendre à se connaitre, a avoir confiance en l'autre et quand ils vont enfin pouvoir sortir finalement ensemble et pour de bon, la vie va les séparés. Cependant, Tristan va revenir à la vie en tant qu'ange gardien et va alors voir sa belle sous enfouie sous une montagne de douleur tellement imposante qu'il ne s'aura plus quoi faire pour l'aider à retrouver sa foi perdu et ainsi lui permettre de le voir. On va alors découvrir la teneur de leur amour. Comprendre que ces deux âmes ne faisaient qu'une. Qu'ils étaient en réalité des âmes soeurs. On va sentir leur douleur profonde du à cette séparation forcée. Et peu à peu entrer dans cette histoire d'amour impossible et immense, tant et si bien que l'on va souffrir pour eux deux.
Enfin nous arrivons à l'intrigue du roman. Tout tourne comme vous l'avez surement compris autour du jeune couple. On a un sportif et une intellectuel qui s'aiment et qui s'adulent, et séparés par la vie par la pire manière possible. Lui qui représentait la lumière de la belle se voit confié la lourde tâche de veillé sur elle et de lui transmettre un message. Tandis qu'elle se perd dans la douleur. Là-dessus, je trouve que l'auteur a su très bien joué des pieds et des mains pour arriver à un tel envoutement des sens. L'intrigue est très bien mené, on se pose de nombreuse question sur l'avenir des héros, et malgré quelque petits points noir ans grande importance comme le fait que l'on sent venir déjà ce qui va se passer, l'action reste, et le suspense dure jusqu'à la fin du tome. Sinon pour ma part, c'est une intrigue assez basique, limpide et clair comme de l'eau de roche, parfois trop. Mais une belle intrigue que je sens qui n'est pas encore finie. Mais une chose est sure, c'est une histoire d'amour.
En conclusion, j'ai adoré. Oui je sais, j'adore toutes mes lectures. Mais pour celle-ci qui peut rester en retrait d'une belle histoire aussi mignonne qu'innocente. Personne. On pleure énormément pour ces deux-là, mais au final on est heureux. Je ne peux dire combien de fois je me suis mise à crier : mais p*****, m****, il est là ton amoureux ouvres tes yeux. T'es chiante à la fin. Oui c'est à peu près cela à part mettre de bonne baffes à cette gamine tout en sucre qui fait que pleurer. Une vraie nunuche je vous dis. A savoir que c'est un tome qui pose essentiellement les bases de l'histoire. Donc il y a encore de quoi à attendre le grand final. Bref si vous aimez les amours impossible avec larmes garanties, alors allez-y. Moi je vous dis en attendant à la prochaine pour las aventure de Tristan et d'Ivy, un amour à la Tristan et Iseult, ou à la Roméo et Juliette. Comme quoi … rien n'est au-dessus de l'amour.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pommesucre
  14 novembre 2011
La couverture du livre m'avait déjà intrigué il y a pas mal de temps, mais je ne savais pas vraiment que penser du contenu. C'est sur le forum "Le Sanctuaire de la Lecture" qu'on a fait de moi une adepte. J'avoue avoir été facilement influencée par Freelfe. Je me suis donc procurée le premier tome, charmée par la première de couverture comme souvent...
On suit Ivy qui est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus normal. A ceci près qu'elle croit fermement aux anges. Elle est timide et elle met du temps à intégrer qu'elle pourrait plaire au garçon le plus populaire du collège. Je l'ai suivie donc dans la mise en place de sa relation avec Tristan, relation timide mais qui se construit sur de bonnes bases. Jusqu'au soir où ils partent au restaurant à deux pour la première fois... C'est à ce moment là que Tristan a un accident de voiture qui sera mortel pour lui. Tristan est comme "hors de son corps" il fait des signes et crie mais personnes ne l'entend, ni le voit. Quand il rencontre une autre créature comme lui, il comprends qu'il a un message à faire passer à Ivy. Mais comment s'y prendre ? Elle n'y croit plus, car les anges n'ont pas su sauver Tristan.
Ce premier tome a surtout jeter les bases de l'histoire. Tristan comprend qu'il doit faire passer un message à Ivy. Il comprend également qu'il a des moyens pour y arriver mais que ce ne sera pas aussi facile qu'il le semble. Les "outils" à sa portée ne sont pas aussi malléables qu'il l'aurait pensé et c'est sûrement là que réside l'intérêt de l'histoire : comment va-t-il s'y prendre pour la contacter et comment va-t-elle réagir à ce contact ? On ne peut nier que l'histoire est touchante. Elle m'a parfois fait mal aussi. Elle a réveillé des sentiments enfouis et m'a fait penser qu'on ne profite jamais assez de ceux que l'on aime. Au début on se demande où l'auteur veut en venir. On se doute bien qu'à la lecture de la quatrième de couverture quelque chose de grave va arriver mais c'est à la moitié du livre que tout se joue. Je vous l'accorde, j'ai fait mon impatiente et n'ai pas tenu compte de la petite épaisseur du livre.
Le côté un peu naïf d'Ivy et de sa croyance aux anges était attachante, autant que parfois elle me tapait sur les nerfs tant c'était neuneu. Mais le fait qu'on joue sur son côté timide et écorchée par la vie qui ne l'a pas épargnée elle et sa famille m'a plus plu. Je dois aimer la souffrance des personnages... Je trouve seulement dommage que l'auteur n'ai pas approfondi le personnage car j'ai eu un peu l'impression qu'en dehors des garçons et des anges peu de choses l'intéressait. J'aurais aimé en savoir plus sur elle. Quant au personnage de Tristan, je trouve également dommage que l'auteur ai pêché dans le cliché. Tristan jeune homme jouant dans l'équipe sportive de l'école, ayant son succès avec les jeunes filles, un peu facile comme personnage. Malgré le manque d'originalité de ses deux personnages, on s'attache à ses deux personnages. le personnage qui m'a le plus agréablement surprise est le "demi-frère" d'Ivy, personnage sombre mais sur qui on peut malgré tout compter (même si on s'y surprend), c'est sans aucun doute le personnage le plus intéressant de par son côté rebelle et nonchalant.
Parfois je me suis demandée où l'auteur voulait en venir mais ça venait certainement de mon impatience. C'est le premier ouvrage que je lis de cet auteur et j'avoue ne pas avoir déçue et compte bien poursuivre l'aventure avec la suite. La plume est agréable à lire, on glisse en se demandant comment vont se dérouler les autres événements à venir. La collection Black Moon ne laisse pas de doute possible sur la destination du public de lecteur, mais malgré tout ce livre est accessible à tout le monde si le fait de verser parfois dans le cliché ne vous pose pas de problème. Pour ma part j'ai passé un bon moment lecture, bien que ce ne soit pas un coup de coeur, il vous pousse à voir les chose un peu plus loin que le réel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cuweuilpistache
  12 janvier 2016
L'entrée en matière est brutale. Et je me suis dite : "oh mon dieu! Ce livre va être super". J'ai été déçue de voir que dés le premier chapitre, on revenait à "quelques semaines (mois?)" plus tôt. J'avais envie que l'histoire avance, savoir ce qu'il se passait ensuite. Mais non, durant un temps presqu'infini, on se retrouve à lire l'histoire à contre-sens et c'est vraiment excessivement frustrant!

Cependant, les "flash-black" ont été plutôt agréables à lire. L'auteur a la plume fluide et les pages défilent avec aisance. Mais l'histoire manque tout de même cruellement de rebondissements.


J'ai par ailleurs trouvé que l'histoire d'amour manquait de matière. On a l'impression de se jeter dans un bain de mièvreries à la twilight. Mais à nouveau, la qualité de plume de l'auteure atténue cette sensation. Les histoires d'amour "trop belles", j'en ai déjà trop lu.


Dans les points négatifs, je soulèverai les points de vue parfois difficile à identifier, ainsi que la chronologie, qui n'est pas toujours clairement stipulée. A plusieurs reprise je me suis dite "Qui parle? Où est-on? A quel moment?"


Mais malgré tout, j'ai lu ce livre avec avidité. Parce qu'il y a des questions qui demeurent sans réponses. Et j'étais tellement pressée que j'ai passé certaines scènes qui tiraient en longueur sans pour autant avoir de véritable utilité.
En résumé, un livre à lire pour ceux/celles qui aiment les belles histoires d'amour, avec un très légère pointe de drame (drame pas assez exploité, selon moi).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
librislibris   11 février 2012
Le soleil de juin, qui descendait à l'ouest sur la crête de ce paysage du Connecticut, dardait ces fûts de lumière sur la cime des arbres, les faisant étinceler de flocons dorés. La route sinueuse s'enfonça dans un tunnel d'érables, de chênes et de peupliers. Ivy eut l'impression de plonger avec Tristan dans des vagues, sous un soleil brillant, leurs deux corps se mouvant à l'unisson à travers un abîme de bleu, de mauve et de vert profond.
Tristan alluma les phares.
- Prends ton temps, lui dit Ivy. Je n'ai plus faim.
- Je t'ai coupé l'appétit?
-Non, répondit-elle tendrement, je crois que je suis comblée.
La voiture fila dans un virage.
- Je te dis de prendre ton temps.
- C'est bizarre,murmura Tristan. Je me demande ce qui...
Il baissa furtivement le regard.
- Ça n'a pas l'air de...
- Ralentis, je te dis. Ce n'est pas grave si on est un peu en retard...Oh!
Ivy pointa le doigt devant elle.
- Tristan !
Surgie des buissons, une forme s'engageait sur la route. Ivy avait perçu l'éclair fugitif au milieu des ombres denses, sans toutefois pouvoir déterminer ce qui l'avait provoqué. C'est alors que la daim s'arrêta. Il tourna la tête, ses yeux attirés par la lumière des phares.
- Tristan !
Ils roulaient à toute allure vers ces yeux qui brillaient.
- Tristan, tu ne le vois pas?
La voiture continua de filer.
- Ivy, quelque chose...
- Là ! Le daim ! hurla-t-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
TibouxTiboux   04 octobre 2010
Tristan était agacé par son incapacité à transmettre le plus simple des messages à Ivy. Elle était si près, si près, et pourtant… Il pouvait passer sa main à travers la sienne, sans la toucher. Il pouvait s’allonger à ses côtés, sans la réconforter. Il pouvait prononcer un bon mot pour tenter de la faire sourire, sans être entendu. Il n’avait plus aucune place dans son existence et peut-être pour elle était-ce mieux ainsi, si ce n’est que, pour lui, cela signifiait une vie dans la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
TibouxTiboux   04 octobre 2010
Elle leva rapidement les yeux vers lui, haussa les épaules imperceptiblement, puis desserra son étreinte. Tristan alors entrelaça, ses doigts dans les siens. Après un instant d’hésitation, elle appuya sa tête contre le dos de sa main. Le sentait-elle ? Sentait-elle comme son cœur battait lorsqu’elle effleurait sa peau ? Il s’agenouilla. Il prit son autre main dans la sienne, embrassa à son tour le bout de ses doigts, puis abandonna sa joue dans la paume de sa main. Elle leva son visage vers lui. – Ivy, souffla t-il. Son souffle était comme un baiser. – Ivy. Le baiser devint réalité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lilu60lilu60   29 décembre 2011
Ivy était comme pétrifiée. Médusée, elle détailla Tristan, les branches de céleri dans ses oreilles, les lanières de salade sur sa tête, cette substance spongieuse et noir sur ses dents et - si difficile qu'il lui soit de croire que quelqu'un de plus de 8 ans d'âge puisse avoir cette idée - les queues de crevettes qui sortaient de son nez
Commenter  J’apprécie          90
MissReadingMissReading   08 octobre 2014
Elle le regarda faire ses longueurs. Par mouvements vifs et puissants, il fendait l'eau qui le soulevait et ruisselait en même temps le long de son corps musclé. Lorsqu'il opta pour la nage papillon et qu'il déploya ses bras comme des ailes, Ivy eut l'impression d'admirer un tableau musical, fort, rythmé, gracieux.
Elle l'observa quelques minutes de plus. Puis, se rappelant la raison de sa présence, elle s'approcha du petit bassin et fixa l'eau. Elle s’assit ensuite sur le rebord et plongea ses jambes dans le liquide bleu. Il était chaud. Apaisant. Pourtant, Ivy avait plus froid que jamais. Elle serra les dents et se laissa glisser. L'eau lui arrivait aux aisselles. Mais aussitôt, son esprit l'imagina qui montait centimètre par centimètre jusqu'à son cou, jusqu'à sa bouche. Elle ferma les yeux, agrippa le rebord, et s'efforça de refouler la terreur qui l'envahissait.
"Ange d'eau, pria-t-elle, ne m'abandonne pas. Je te fais confiance. Je m'en remets à toi."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : angesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le baiser de l'ange

Comment 'appelle l'héroïne ?

Beth
Suzanne
Ivy
Elene

6 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Le baiser de l'ange, Tome 1 : L'accident de Elizabeth ChandlerCréer un quiz sur ce livre