AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221110234
Éditeur : Robert Laffont (10/01/2008)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Shanghai au tournant des années 1930, ville cosmopolite et société tiraillée entre archaïsme et modernité. C'est dans ce décor insolite et raffiné, en forme de trompe-l'œil qu'évoluent, avec grâce et une suprême élégance, les héroïnes des quatre nouvelles réunies dans ce recueil.

Eileen Chang évoque ainsi plusieurs destins de jeunes filles qui découvrent, chacune à sa manière, le frisson annonciateur des premiers émois, les élans du cœur,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fuyating
  17 janvier 2020
La lecture des nouvelles de Zhang Ailing est toujours un réel plaisir ! C'est une auteure incroyable qui mériterait d'être lue par plus de monde.
Ce recueil de quatre nouvelles montre bien son talent : des descriptions fleuries et très minutieuses, des femmes au caractère bien trempé, reflet de la jeunesse des années 20/30 et 40 en Chine (ces nouvelles ont toutes été publiées dans les années 1940). Elle a un style tellement à elle et tout simplement magnifique.
Je me suis beaucoup attachée aux personnages de chacune des nouvelles, qui ont tous des sentiments très complexes.
"Bouclage" nous donne une illusion de rêve, d'une narration en dehors du temps. Nous avons l'impression que les faits et paroles échangés le temps de l'arrêt du tram se sont évaporés au redémarrage, comme si rien ne s'était passé. J'aime beaucoup cette sensation que l'auteure a su créer avec brio.
J'ai également aimé la détermination et l'esprit rebelle des jeunes filles de "Faïencerie" qui savent ce qu'elles veulent et ne cèdent pas, ainsi que la grande complexité de l'amour malsain de la jeune fille de "Méridien du coeur" pour son père. C'est d'ailleurs un thème incroyable pour l'époque !
Concernant "Lust, caution", cette nouvelle est un chef-d'oeuvre. Elle a d'ailleurs été (très bien) adaptée en film par Li Ang, avec des acteurs exceptionnels. Mais revenons en au texte en lui-même qui est parfait. Zhang Ailing a su mettre les mots justes sur les émotions de cette jeune femme tiraillée entre son devoir et l'amour. Les descriptions sont fabuleuses et nous donne un très bon aperçu de l'époque avec les concessions étrangères dans la ville ainsi que l'occupation par les Japonais.
Je ne peux que vous conseiller de lire ce magnifique recueil de nouvelles qui rend bien compte de tout le talent de Zhang Ailing, de la finesse de ses descriptions et de la complexité de ses personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
nathalia1307
  12 septembre 2014
Quatre nouvelles à l'issue improbable, mettant en scène des jeunes femmes qui évoluent à Shangai, toutes partagées, à des degrés divers, entre désirs et interdits.


Dans la première nouvelle, une jeune femme professeur à l'université et un homme marié se parlent dans le tram lors d'un bouclage, situation anodine en surface mais pas sans conséquence.

La deuxième nouvelle montre les difficultés d'un père à marier ses filles. Il souhaite tout mettre en oeuvre pour leur faire faire de bons mariages, mais va se heurter à leur désir de choisir un mari selon leurs sentiments. Ce personnage du père m'a vaguement rappelé la Mrs Benett d'Orgueil et Préjugés.


La troisième nouvelle narre la relation exclusive entre une fille et son père. Depuis son enfance, la fillette s'est immiscée d'une façon malsaine dans le couple qu'il forme avec sa mère. Ce n'est pas ma préférée, elle traine en longueur, et reste la plus dérangeante.


La quatrième nouvelle, adaptée au cinéma par Ang Lee, reste ma préférée. Une jeune femme, utilisée comme instrument pour organiser l'assassinat de Mr Yee, elle est chargée de séduire M. Yee, un proche du gouvernement qui collabore avec les Japonais. Bref elle va choisir de sauver celui qu'elle aime ...


L'auteure a ce talent de déranger son lecteur en quelques mots, et une finesse dans l'écriture, tout se joue en quelques mots. Une évocation de la condition féminine, très convaincante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Chaplum
  20 avril 2014
Lust Caution réunit quatre nouvelles écrites par Eileen Chang alors qu'elle vivait encore à Shangai pour les trois premières. La dernière a été écrite alors qu'elle avait émigré à Hong Kong après la deuxième guerre mondiale. Accusée à tort d'avoir collaboré avec l'envahisseur japonais, son texte est beaucoup plus politisé. Elle s'est ensuite exilée aux États-Unis où elle n'a pratiquement plus écrit.
Ces quatre nouvelles mettent en scène des jeunes femmes qui rêvent ou qui vivent des amours interdites dans le Shanghai (ou Hong Kong) des années 20 à 50.
Dans la première nouvelle, une jeune professeur et un homme marié se parlent dans le tram lors d'un bouclage (mise à l'arrêt du trafic par les autorités) Alors que rien ne les attire l'un chez l'autre, la conversation va prendre un tour inattendu.
La deuxième nouvelle montre les difficultés d'un père qui n'a eu que des filles. Il ne l'a jamais reproché à sa femme mais souhaite des bons mariages à ses filles. Si la première se soumet à une union avantageuse, la seconde choisit un mariage d'amour.
La troisième nouvelle narre la relation ambigüe entre une fille et son père. Depuis son enfance, la fillette semble vénérer son père et s'être immiscée d'une façon malsaine dans le couple qu'il forme avec sa mère. Elle use d'ailleurs de cette influence et désire ne pas se marier pour rester la préférée de son papa. la chute sera cruelle.
La quatrième nouvelle, qui donne le titre au recueil et a été adaptée au cinéma, traite d'une femme qui a une liaison avec un ambassadeur à Hong Kong, proche du gouvernement et collaborant avec les japonais. Mais elle n'est pas simplement une jeune femme avide d'argent et de pouvoir mais fait partie d'un groupuscule qui souhaite assassiner le traitre.
J'avoue que je m'attendais à plonger dans un Shanghai plus sophistiqué, à l'image de la couverture. A part la dernière nouvelle qui nous fait plonger dans des demeures aux soieries riches, avec des dames futiles, du mystère et de l'aventure, les trois autres nouvelles sont dépourvues de tout artifice. Aussi bien au niveau de l'écriture que dans les détails qui entourent le récit. Je ne sais pas pourquoi, mais Shanghai, et particulièrement dans les années 30, m'évoque souvent quelque chose de suranné mais de chic et pas ces problèmes domestiques que j'ai lus sans déplaisir mais sans réel plaisir non plus. Seule la dernière nouvelle, plus élaborée, avec un vrai arrière fond historique, un décor davantage décrit et une trame approfondie a davantage suscité mon adhésion.
Encore une fois, je constate que je suis sévère avec les nouvelles.
Lien : http://www.chaplum.com/lust-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
FuyatingFuyating   19 janvier 2020
封锁期间的一切,等于没有发生。整个上海打个盹,做了个人不近清理的梦。

(Tout ce qui s'était passé pendant le temps du blocage semblait ne s'être jamais jamais produit. Tour Shanghai avait somnolé et fait un rêve irrationnel)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
FuyatingFuyating   19 janvier 2020
他觉得她的影子会永远依傍他,安慰他。虽然她恨他,她最后对他的感情强烈到是什么感情都不相干了,只是有感情。他们是原始的猎人与猎物的关系,虎与伥的关系,最终极的占有。
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FuyatingFuyating   19 janvier 2020
恋爱着的男子向来是喜欢说,恋爱着的女人破例地不大爱说话,因为下意识地她知道:男人彻底地懂得了一个女人之后,是不会爱她的。
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FuyatingFuyating   19 janvier 2020
来了! 他太太一点都不同情他! 世上有了太太的男人,似乎都是急切需要别的女人的同情。
Commenter  J’apprécie          00
FuyatingFuyating   19 janvier 2020
他这才生是他的人,死是他的鬼。

(Vivante, elle était sa femme, morte, son démon)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Eileen Chang (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eileen Chang
Laure Leroy - Zulma .A l'occasion du Salon du Livre 2014, Laure Leroy, directrice des éditions Zulma vous présente : Hubert Haddad "Géométrie d'un rêve" http://www.mollat.com/livres/hubert-haddad-geometrie-reve-9782843047206.html Nii Ayikwei Parkes "Notre quelque part" http://www.mollat.com/livres/parkes-nii-ayikwei-notre-quelque-part-9782843046759.html Eileen Chang "Love in a Fallen City : Ah Hsiao est triste en automne" http://www.mollat.com/livres/zhang-ailing-love-fallen-city-9782843046926.html Notes de Musique : Tres Tristes Tangos/Unknown Album/Planta Baja. Free Music Archive.
autres livres classés : Shanghai (Chine)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Auteurs proches de Eileen Chang
Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1821 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre