AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2888906368
Éditeur : Paquet (23/04/2014)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Après "De Profundis", Chanouga nous raconte l’histoire vraie de Narcisse Pelletier, un jeune mousse Français, qui suite à un naufrage sur des rivages océaniens, vivra 17 ans chez les "sauvages". Une vie hors du commun au XIXe siècle.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Loucy
  25 mai 2014
J'avais repéré Narcisse sur le blog de ma binômette, je trouvais le dessin intrigant, et Livresse des mots indiquait que c'était une bande dessinée à découvrir. Comme nous avons généralement les mêmes goûts, quand j'ai vu que nous le recevions dans l'office, j'ai foncé dessus.
Quelques jours plus tard, un dimanche matin à 9h le matin, j'étais dans mon canapé en train de le déguster. Chaque case est un bijou. Tout est magnifique. A un moment, il y a une case avec un réverbère et la lumière est tellement bien faite, que je suis restée à l'observer un moment. Les dessins sont donc un régal, on pourrait ne se nourrir que du graphisme ! Cependant, je ne peux que saluer l'histoire. On découvre donc Narcisse, un jeune garçon d'une douzaine d'années qui souhaite devenir marin. Il va réussir à se faire embaucher comme mousse et va vivre des aventures.
Les planches se tournent sans effort et sans que l'on s'en rende compte, une fois à la fin de la bande dessinée, on découvre deux double-pages d'explication sur la vraie vie de Narcisse Pelletier. Si comme moi, vous ne connaissiez pas cet homme, vous allez être intrigués par sa vie.
Narcisse est annoncé comme une trilogie, un format vraiment intéressant pour profiter au mieux de cette aventure. J'ai finalement craqué à la fin de ma lecture, j'ai rendu le livre au travail et je me suis acheté un exemplaire. Je vais désormais aller fureter pour trouver de profundis, autre oeuvre de Chanouga.
Un gros coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Xian_Moriarty
  11 juillet 2015
Une BD qui commence bien, mais qui reste une « introduction » à une histoire incroyable.
Lors du festival des Étonnants Voyeurs, l'une des expositions proposait des planches de cette BD. C'est ainsi que j'ai pu découvrir l'incroyable aventure de Narcisse Pelletier, jeune vendéen, « abandonné » en Australie où il vécut avec les « sauvages » pendant 17 ans !
Le premier tome de cette BD raconte comment le jeune garçon, âgé de 14, va vivre ses premières années de mousse (pas toujours facile), son désir de prendre la mer et « d'aller loin », ainsi que les circonstances qui le mèneront à se retrouver seul, au milieu de nulle part près de l'Australie.
L'auteur donne un très bon rythme à son histoire. Ni trop rapide, ni trop lent.
Il y inclut des petites touches que je pense personnelles, mais qui donne une certaine force au récit. le petit côté « fantastique » ou « chamanique » apporte quelques choses de tendres.
Les personnages sont tous en puissance. On ressent leurs désirs, leurs méchancetés ou bien encore leur bienveillance.
On s'attache vite au jeune Narcisse qui rêve de mer et d'aventure, mais qui déchante et qui découvre les horreurs que le voyage en mer peut apporté (je viens de finir de lire un témoignage d'un rescapé de l'Essex ; si la mer peut faire rêver, on n'a juste pas envie de découvrir son mauvais côté).
Il est difficile, à l'époque actuelle, de se rendre compte comme la vie en mer était une chose éprouvante et hasardeuse !
J'aime beaucoup de dessin de l'auteur, même si je trouve que nombre de ces personnages se ressemblent trop.
Les planches sont très belles, avec une très belle coloration avec certaines couleurs très vives qui donne de la force aux scènes ou aux personnages (je pense au roux des cheveux de Narcisse). Les crayonnés que l'on peut détecter sous les couleurs rendent vivantes les cases. Personnellement, j'adore quand on voit les coups de crayon.
Le petit « cahier » documentaire de la fin m'a un peu déçu : il y a trop peu de choses pour une histoire aussi incroyable ! J'en voulais plus !
Cette BD avait vraiment tout pour me plaire. Une histoire vraie incroyable, une scénarisation bien fichue tout en tendresse ou en violence et qui reflète bien une certaine réalité, un coup de crayon sublime avec une colorisation délicate.
Bref, j'ai adoré même si j'avais, ce n'est pas la partie de l'histoire qui m'intéresse le plus : mais la vie chez les aborigènes ! Vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Livresse_des_Mots
  15 mai 2014
J'ai découvert le magnifique univers de Chanouga avec son premier tome de « Narcisse » et le charme a opéré dans la seconde. Chanouga fait partie de ces illustrateurs qui ont su m'émerveiller en quelques cases et la lecture complète de « Narcisse » n'a fait que confirmer mes premières impressions : j'ai trouvé là un autre Monsieur extrêmement talentueux et ne le lâcherai plus ! J'ai noté à plusieurs reprises que les éditions Paquet publiaient des auteurs / illustrateurs de qualité et leur catalogue m'offre sans cesse de très belles découvertes.
L'album « Narcisse » est inspiré de l'histoire vraie de Narcisse Pelletier, un jeune homme issu d'un milieu modeste devenu mousse à l'âge de 12 ans. Embarqué sur un grand navire, il découvre la rudesse du métier de marin, la perfidie de ce milieu brutal et masculin, se confronte aux risques et aux tourments d'une vie passée sur l'eau, loin de la civilisation. Pour ne pas vous raconter l'intégralité de ce premier tome, je ne vous communiquerais aucune autre information sur le récit surprenant des aventures maritimes de Narcisse. Sachez qu'elles sont prenantes et vibrantes. Que l'on s'attache à ce petit bout d'adolescent rouquin qui souhaite prouver sa valeur, devenir un homme et voir le monde. Chanouga a dressé le portrait d'un jeune garçon émouvant et spontané, désireux de suivre la voie qu'il pense être la sienne. Coûte que coûte. La naïveté due à son jeune âge et à son inexpérience est vite remplacée par une détermination inaltérable – ou presque. Récit initiatique, récit d'aventures, histoire de découvertes – celle de soi et celle du monde – et de survie…
Les illustrations de Chanouga, disons-le clairement, font partie des plus belles qu'il m'ait été donné de voir. Finesse et grâce habitent chacun de ses traits et sa colorisation, douce et réalisée dans des tons majoritairement bleus et verts esquisse une ambiance maritime et XIXème parfaitement réussie. Les décors marins, les navires et houles sont réalisés avec un soin méticuleux et subliment ce récit. Chanouga raconte une histoire dans chacune de ses cases merveilleuses et son cadrage rapproché ainsi que ses plans serrés sur les protagonistes nous permettent d'être au plus près des émotions et sentiments des personnages, nous plongent dans leur intimité comme si nous faisions partie intégrante de leur vie.
Une magnifique découverte !
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Belzaran
  07 novembre 2015
J'avais été subjugué par le premier album de Chanouga. Son univers maritime et onirique m'avait beaucoup plus, soutenu par un graphisme personnel parfaitement adapté au sujet. Il revient cette fois avec une biographie sous forme de série, « Narcisse ». Prévue en trois tomes de 60 pages, elles font entre l'auteur dans un travail bien plus classique et réaliste. le tout est publié chez Paquet.
Au rayon des constances, Chanouga reste dans l'univers de la mer. Il raconte l'histoire de Narcisse, un jeune garçon qui ressent l'appel de la mer. Contre l'avis de ses parents, il s'embarque comme mousse. Et de bateaux en bateaux, il finit par partir pour l'Australie. Mais c'est un naufrage qui l'attend…
Si la série doit avant tout parler de l'expérience de naufragé de Narcisse (vu les notes de fin d'ouvrage), ce premier tome s'attarde sur le personnage. Comment en est-il arrivé là, pourquoi veut-il naviguer… Tout cela est très classique et, honnêtement, peu passionnant. Tout va trop vite (ou pas assez, c'est selon) et la narration manque de fluidité. Quand on comprend à la fin du livre qu'on a affaire à une biographie, on comprend mieux le rythme un peu hâché du l'ouvrage. Chanouga manque un peu d'expérience pour le coup, n'arrivant pas à se détacher du sujet pour faire les coupes nécessaires dans la réalité ou, à l'inverse, pour broder et remplir les inconnues.
Malgré tout, l'histoire touche à la mer et cela ne laisse pas indifférent. Narcisse vieillit au long de l'ouvrage, devenant un jeune homme. Si les faits relatés sont suffisamment classiques, la montée en tension est réelle et la dernière partie, concernant le naufrage, ne laisse pas indifférent.
En revanche, le dessin de Chanouga, immédiatement reconnaissable, est une pure merveille. Même s'il est plus puissant dans les représentations abstraites et fantastiques que dans le réalisme pur, son trait non-encré est splendide et admirablement mis en couleur (avec un contraste de couleurs froides et chaudes maîtrisé). Certaines cases, certaines pages, sont particulièrement marquantes et nous laissent sans voix.
Ce « Narcisse », bien plus terre-à-terre que « de profundis », nous laisse un peu sur notre faim. On a l'impression d'une narration et d'un rythme mal maîtrisé. Un peu de concision d'un côté, afin de s'attarder sur certains points ailleurs aurait été les bienvenus. Reste un graphisme enivrants qui sait nous faire oublier, un peu, ces écueils.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MurielT
  01 juin 2014
L'histoire d'un jeune garçon qui est attiré par la mer par un soir d'orage il est récupérer sur des rochers par le gardien du phare qui le ramène jusqu'à celui-ci pour le mettre à l'abri. Et le gardien du phare que tout le monde craint dans la région et sur lequel court d'horribles histoires se met à lui raconter sa propre histoire.
C'est une très belle BD, les dessins, sont très beaux, il y a des détails très réalistes, les couleurs ne sont pas criardes, elles donnent à la BD une atmosphère particulière. C'est vraiment une BD magnifique.
A la fin l'auteur a ajouté quelques pages pour raconter comment est née cette histoire. Et c'est l'histoire de Camille Pelletier, marin français abandonné sur les cotes encore inconnues de l'Australie – (Ce qu'il advint du sauvage blanc de François Garde est tiré de la même histoire).
J'ai vraiment beaucoup aimé. J'attends les autres tomes avec impatience
A lire
Commenter  J’apprécie          30

Les critiques presse (3)
BDGest   10 juin 2014
Le travail graphique de Chanouga exhale un vrai parfum d’aventure. Privilégiant les grandes cases, il parvient à recréer les différentes atmosphères avec des planches aux multiples nuances, somptueuses, immersives et dont certaines sont pleines de sensualité.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   14 mai 2014
Ses grandes cases au crayon vif et au pastel puissamment évocateur sont un régal pour les yeux. C’est plutôt dans le fond du scénario que le bât blesse.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   09 mai 2014
Gageons que les deux prochains volets tiendront toutes les promesses de celui-ci, car c'est un très bel album, à lire et à regarder qui nous est ici proposé.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
Xian_MoriartyXian_Moriarty   11 juillet 2015
-Sais-tu ce qui arrive à ceux qui me désobéissent ?.. Je les passe par-dessus bord !
-Je...Il faudra que j'apprenne à nager alors ?
Commenter  J’apprécie          60
beauscoopbeauscoop   18 septembre 2017
Sais-tu ce qui arrive à ceux qui me désobéissent ? ...Je les passe par-dessus bord !

- Je ... il faudra que j'apprenne à nager alors ?
Commenter  J’apprécie          30
Xian_MoriartyXian_Moriarty   11 juillet 2015
Au diable la morale, si c'est pour crever comme des chiens !
Commenter  J’apprécie          50
beauscoopbeauscoop   18 septembre 2017
Difficile de dire lorsqu'un bateau prend la mer, ce que le destin lui réserve...
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Chanouga (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Chanouga
http://pifpafpoum.com/ Emission bande dessinée Le magazine décalé en vidéo de la BD franco belge
Au sommaire du TOME 7: -Retour vers les années 80 (Delcourt) ? Gavrilo Princip (Futuropolis) ? François Ferdinand (Grand Angle) -14-18 (Delcourt) ? Les poilus d?Alaska (Casterman) ? Narcisse (Paquet)
et la rubrique OKAY (On Kiffe Aussi Yeah)
Interview: le dessinateur CHANOUGA
autres livres classés : narcisseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
176 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre