AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782754832427
168 pages
Futuropolis (08/06/2022)
3.7/5   58 notes
Résumé :
Le Breakwater, ce cinéma de Brighton, a définitivement connu des jours meilleurs : autrefois grande et somptueuse cette salle est désormais vide à l'exception des souris, des oiseaux, des employés occasionnels en pause, et de quelques rares spectateurs habitués. Assez étrangement, cependant, il est toujours en activité, détenu de manière indépendante par un vieil alcoolique.
Chris est une femme introvertie d'une quarantaine d'années, isolée socialement et so... >Voir plus
Que lire après BreakwaterVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Il faut savoir que ce titre fait référence à un cinéma de quartier à Brighton qui est une station balnéaire anglaise en bord de mer située au sud de Londres. Il y a la plage à proximité de ce cinéma, un très beau bâtiment à l'architecture excentrique, qui fait face à la mer. Cette ville est également célèbre pour sa vie nocturne, sa scène artistique, ses boutiques et ses festivals.

Ce cinéma mythique est sur le déclin mais il fonctionne encore contre vent et marées. On va s'intéresser au personnel et notamment à la bienveillante Chris, femme seule dans la quarantaine qui va accueillir un nouveau salarié à savoir Dan, la vingtaine d'origine asiatique.

C'est surtout une histoire d'amitié intergénérationnel car on va s'apercevoir assez vite que Dan ne va pas bien du tout. Il est désemparé depuis qu'il est arrivé dans cette ville suite à une rupture amoureuse.

Ce livre ne paye pas de mine sur la forme mais pour autant, j'ai rarement vu un fond aussi riche. C'est assez psychologique mais cela reflète la vie de tous les jours et des rencontres qu'on peut faire notamment dans le cadre professionnel. Attention, on reste sur le plan amical sachant que l'amitié est tout aussi important que l'amour (du moins pour certaines personnes).

L'auteure Katriona Chapman indique dans la postface qu'il y a tout de même une place importante du travail dans les relations humaines. Oui, tout n'est pas que harcèlement moral. Il y a des endroits dans le monde où les chefs sont bienveillants et se soucient du bien-être de ceux qui fournissent le travail. le cadre est celui de boulot mal payé et peu valorisant mais dont on peut trouver une forme de sécurité avec des collègues qui s'apprécient.

Selon le New-York Time, cette BD de Katriona Chapman a fait partie des 10 meilleurs romans graphique de l'année. Je dois dire que ce n'est pas usurpée. C'est une très belle fiction sur un problème psychologique et mental qui devient de plus en plus récurrent dans nos sociétés modernes. Bravo à l'auteure qui a su nous captiver à partir de ces petits riens.
Commenter  J’apprécie          450
Brighton, station balnéaire du sud de Londres, offre hors-saison un décor parfait à ce bel album mélancolique et sensible.

Brighton et le Breakwater, un de ces rares cinémas indépendants parvenant à subsister. le Breakwater et les gens qui y travaillent. Chris, jeune femme secrète, timide et Dan qui arrive… une rencontre, une amitié qui nait.

Un récit doux, tout en langueur et sincérité, inspiré des expériences personnelles de Katriona Chapman, jeune autrice anglaise dont c'est le premier livre traduit en français et qui se voit déjà propulsé parmi les 20 meilleurs romans graphiques de 2020 par le New York Times.

Le dessin est à l'image du récit. Un noir et blanc un peu vaporeux, brumeux comme l'air de Brighton en automne. Des personnages simples et justes, des situations sincères et crédibles qui questionnent. C'est quoi un ami ? Jusqu'où dois-je aller par amitié ? Qui interrogent aussi sur le rôle social du travail, sur ce qui remplit nos vies.

Breakwater est un livre plus riche qu'il n'y paraît. Je m'en rends compte en essayant en ces quelques lignes d'en faire la chronique… Il est peut-être entré en moi un peu plus que je ne le pensais. Est ce que ça te fait ça aussi parfois ?
Commenter  J’apprécie          80
Si j'ai aimé le graphisme en noir et blanc, la douceur des traits et leur aspect vaporeux, si j'ai aimé cette capacité à capter la vie quotidienne du cinéma et en particulier de ses employés, j'ai été moins séduite par le scénario.
Il m'a touché, émue, mais aussi dérangée et déprimée.
J'ai refermé le roman graphique en ayant vite l'envie d'ouvrir un nouveau livre, car un sentiment dépressif s'empare des personnages au global. Ils vont tous plus ou moins bien, ont tous des soucis personnels plus ou moins voilés qui montrent un malaise global. Cela a fini par m'atteindre.
Ce n'est donc pas la qualité du roman que je note mais plutôt l'impression de tristesse qui s'en dégage, et qui n'est pas ma tasse de thé. Il m'a manqué une lueur d'espoir plus grande.
Commenter  J’apprécie          10
L'histoire se déroule dans un cinéma à Brighton, une station balnéaire anglaise.
On suit une amitié entre Dan et Chris, deux employés du cinéma. Mais cette amitié, qui s'épanouit petit à petit sur leur lieu de travail ou chez l'un ou l'autre des protagonistes, n'est pas aussi rassurante qu'on pourrait le penser.
J'ai aimé les personnages principaux mais aussi les "seconds rôles" qui étayent l'amitié entre Dan et Chris.
Les dessins nous amènent bien dans l'atmosphère des stations balnéaires hors saison et nous entraînent dans l'état d'esprit des personnages.
Commenter  J’apprécie          10
Très étrange que de lire ce roman graphique quelques mois après avoir vu Empire of light au cinéma !
Car on pourrait croire que l'un est l'adaptation de l'autre, tant le décor, les personnages et les enjeux sont similaires.

Mais n'ayant trouvé aucun lien sur internet, je me contenterais de dire qu'à choisir, je conseille davantage le film, rien que pour le personnage du projectionniste qui apporte une vraie plus-value !
Mais au final, bien que tous deux qualitatifs, aucun des deux ne m'aura vraiment bouleversé, dommage !
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (5)
Bedeo
08 novembre 2022
Breakwater s’avère ainsi être une belle expérience de lecture qui touche, mais ne bouleverse pas.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDGest
29 juillet 2022
Son rythme lent et son sujet peuvent la rendre mortellement ennuyeuse pour beaucoup de lecteurs. Pourtant, elle possède de très beaux atouts pour qui est sensible à ce genre de récits subtils et touchants.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom
13 juin 2022
La puissance de cette caractérisation visuelle est même d’une importance vitale pour faire avancer l’histoire, afin que nous puissions prendre conscience des responsabilités de l’amitié et, surtout, de ses limite
Lire la critique sur le site : BDZoom
LesInrocks
09 juin 2022
Une plongée dans le quotidien d'un cinéma de Brighton, traversée d'éclats mélancoliques.
Lire la critique sur le site : LesInrocks
Sceneario
07 juin 2022
L'écriture est particulièrement subtile et juste, elle résonne en nous comme toutes ces discussions que l'on peut avoir eu au fil de notre vie d'adulte, profondément. Et c'est certainement cette sensibilité qui fait toute la beauté de cet album que je vous conseille vivement ! Entre le dessin tout en finesse et les textes, c'est une véritable surprise qui vous attend !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Le fait est que… tu ne peux pas gérer ça toute seule.
Commenter  J’apprécie          120

Lire un extrait
Videos de Katriona Chapman (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katriona Chapman
Bienvenue à Brighton ! Et bienvenue à Katriona Chapman ! Voici la bande-annonce du premier roman graphique de l'autrice à paraître en France. Dans Breakwater, elle vous amène dans la petite ville côtière anglaise. le Breakwater, c'est un cinéma usé, où des êtres à l'abandon trainent leur solitude et leurs différences... mais qui vont finir par s'épauler. Breakwater a été élu parmi les 10 meilleurs romans graphiques de l'année 2020 par le prestigieux New York Times. Une grande découverte et un moment de grâce.
autres livres classés : relations professionnellesVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus

Lecteurs (94) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5157 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}