AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2882534574
Éditeur : Luce Wilquin (19/01/2013)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Yechoua vient de naître. Il n'est plus dans le ventre de sa maman. Maryam le maintient contre son sein. C'est son enfant. Celui de l'homme qu'elle aime. Pas celui de Joseph. Ni celui de Dieu. Pas non plus le sauveur qu'ils attendent, pas encore. C'est sa chair, sa passion, sa déraison. Cette naissance est aussi celle de Maryam. Il faut regarder au-delà de l'enfant. Se libérer des parents. Être celle que Yechoua peut suivre. Elle se trouve une nouvelle terre d''accue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
argali
  19 mai 2014
Cela m'arrive rarement avec un roman des Editions Luce Wilquin mais j'ai vraiment eu des difficultés à aborder ce livre. Je suis restée spectatrice d'un récit qui ne m'a pas touchée et m'a même plutôt agacée.
Vu que c'est un roman, je l'ai pris comme tel, une oeuvre de fiction. Mais je n'ai pas réussi à faire fi de ma culture chrétienne pour entrer dans la vie des personnages de ce roman.
le récit de Mélanie Chappuis prend appui sur les Evangiles de l'enfance. On y rencontre Maryam, jeune fille de 17 ans, seconde épouse de Joseph qui s'apprête à mettre au monde son enfant Yechoua. Respectant la chronologie de ces récits, elle y insère cependant des éléments tirés des récits apocryphes et de son imagination fertile. le personnage de Maryam n'a donc rien à voir avec Marie la mère du Christ selon les catholiques. Et c'est là que le bat blesse. Il m'a été très difficile de la voir comme un personnage de pure fiction.
Le cadre est rendu avec justesse, les descriptions de la vie quotidienne, des traditions… restituent magnifiquement ce qu'a dû être cette époque. Tout sonne juste mais…
Maryam est enceinte de Barabas, elle se refuse à son époux qu'elle trouve trop vieux, elle a une relation conflictuelle avec sa mère, avec la servante de Joseph, s'entend mal avec les enfants né d'un premier mariage…Le massacre des innocents est ordonné parce que Yechoua est le rejeton de Barabas. Maryam se sauve seule en Egypte où elle retrouve son grand amour quelques temps et fréquente des thérapeutes qui l'aide à avancer… Joseph est assassiné avant les douze ans de Yechoua et c'est donc Maryam qui l'emmène seule au temple. (Ca, cela me semble peu crédible pour l'époque)
Le récit est entrecoupé des pensées de Maryam qui nous apparaît comme hautaine, égoïste, profiteuse, orgueilleuse, possessive… et en proie à une instabilité émotionnelle perturbante.
Bref. Je n'ai pas compris le but de l'auteur qui se défend de vouloir choquer ou de remettre en cause les dogmes catholiques. Ce récit ne m'a pas choquée. Je n'en vois juste pas l'intérêt. Je ne le comprends pas.
Ne pouvait-elle écrire le même sans se baser sur des personnages aussi emblématiques ? Pourquoi revisiter l'histoire ? Pourquoi faire de Marie, une femme contemporaine mal dans son statut de femme, de mère et d'épouse ? Pourquoi en faire une femme déprimée vouant un amour fou à son enfant, un amour fusionnel déséquilibrant ? Pourquoi, me semble-t-il, en avoir fait une femme qui lui ressemble ?
Si l'on fait fi du rapport historique pour ne voir qu'un récit, on peut y trouver une jolie plume, décrivant sensibilité, tendresse, questionnement sur le mystère de la maternité qui permet à la femme de devenir mère, un bonheur et un risque, une joie immense et un flot de craintes. On découvre un amour charnel fusionnel déstabilisant et on assiste à un déchirement lorsqu'il faut se préparer à donner des ailes à son enfant, en être dépossédée. Rien de bien neuf cependant.
Un récit dont je ne peux mieux vous parler. A vous de voir s'il est pour vous, s'il vous tente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TINUSIA
  24 avril 2014
Maryam, fille d'Hannah et de Joachim. Maryam, amante de Barabas. Maryam, épouse de Joseph. Maryam, mère de Yechoua.
Maryam, une femme, révélée par l'étreinte de Barabas. Maryam, une femme que la maternité va éveiller.
Maryam, 17 ans, enceinte des oeuvres de son amant. Mariée à Joseph, veuf et déjà père. Épousée pour être sauvée de l'opprobre. Maryam, fille-mère. Barabas emprisonné par les soldats d'Hérode. Mort, peut-être. Barabas rebelle. Père qui ne sait pas.
C'est le lent et violent processus d'attachement/séparation que Mélanie Chappuis décrit ici. C'est aussi l'évolution du sentiment de possession / dépossession qu'elle dépeint.
En prenant appui sur la référence biblique de l'immaculée conception, l'auteure place Maryam dans une interface relationnelle complexe : ses parents, et notamment sa mère, Joseph, Barabas, Yechoua et Dieu. Mais pas le Dieu tout-puissant duquel Marie, la mère du Christ, est captive. Yechoua n'est ni le fils de Dieu, ni le fils – même adoptif – de Joseph. Yechoua est le fils de Maryam et de Barabas. Et, avant tout, Yechoua est le fils de Maryam.
Ce roman est celui de la maternité, qui crée la femme. de l'amour, qui crée la femme. de la liberté, qui crée la femme. En accompagnant son fils vers l'adultité, pas à pas, années après années, épreuves après épreuves, Maryam, l'exclusive, Maryam, la possessive, apprend le renoncement et la distance de la mère avec son enfant.
Un roman que j'ai lu, le souffle court. Que j'ai lu, les yeux rivés aux mots. Que j'ai lu, le coeur battant. Que j'ai lu, les émotions palpitantes.
Que j'ai lu.
Lu.
La féminité, c'est cela. Oui
La maternité, c'est cela. Oui
La liberté, c'est cela. Oui
Lien : http://litterauteurs.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Mélanie Chappuis (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mélanie Chappuis
Salon du livre romand 2016, Mélanie Chappuis nous lit un extrait de son dernier livre, "Un thé avec mes chères fantômes".
autres livres classés : maternitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1049 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre