AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213592152
Éditeur : Fayard (09/03/1994)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 22 notes)
Résumé :

A la mort de son père, Mélanie hérite de sa vieille maison et se voit contrainte à un inventaire à tiroirs ouverts " par sa sœur, Yolande, jalouse de l'intimité qui unissait le père et sa fille aînée.En réalité, le grand inventaire du passé collectif commence.

Tout au long d'une pénible journée avec le notaire et le commissaire-priseur, Mélanie se remémore son existence entre sa mère, son père, sa nièce, le mari dont elle est divorcée, e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
madameduberry
  25 novembre 2013
Un sujet très délicat traité avec pertinence et acuité. A la mort de leur père, deux soeurs sont confrontées à leurs différences, voire leurs divergences sur la façon de recevoir les objets en héritage. Si l'une en fait le prolongement de la vie passée du père et ne souhaite qu' un statu quo, soit un partage sur des critères sentimentaux, l'autre en fait la garantie que la transmission se fait avant tout de façon arithmétiquement égale. Impossible. Sauf à transformer les objets chargés d'une signification différente pour chacune, en objets inventoriés, estimés, livrés de nouveau au marché avant d'être attribués en fonction de leur valeur vénale à chacune des héritières.Cela suppose un inventaire "à tiroirs ouverts" précise le tabellion. Mélanie, qui a gardé la maison, voit celle-ci en quelque sorte éventrée et fouillée, l'intimité de plusieurs vies exposée et évaluée. La rencontre avec sa soeur pourra se faire de façon pacifiée, mais à quel prix.
Un grand regret (selon moi) pour ce livre: la sensibilité de Chapsal est mal servie par son écriture. le côté nerveux de la journaliste, l'emploi du présent ou du passé composé sans nuances particulières, ne conviennent pas au sujet, et le style inégal, tantôt un peu ampoulé, tantôt familier, n'est pas à la hauteur du sujet. Mais Chapsal a beaucoup de lecteurs, et cette réserve n'engage que moi, rien que moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mimimelie
  08 avril 2018
J'aime beaucoup la sensibilité de cet auteur, ou de cette auteure si on veut, son écriture n'est pas resplendissante, mais elle frappe juste, là où il faut. Déjà j'avais beaucoup goûté « le certain âge », enthousiaste, je l'avais prêté à ma (grande) soeur qui est restée de marbre… ah ! ces soeurs par trop différentes !
Précisément, c'est une histoire de soeurs et de déchirements à propos de l'héritage paternelle qui cache en vérité et bien sûr des rivalités affectives, c'est entendu et tristement banal, mais pas que. On procède à l'inventaire « à tiroirs ouverts » autant dire plutôt à coeurs fermés à double tour dont il va s'agir de forcer les serrures !
Inventaire notarial ? Pas seulement, car chacun des protagonistes fera in fine le sien, amant compris. Douloureux mais salutaire ..
Et le lecteur ? Pour moi c'est oui !
Je me suis laissé dire que d'aucuns pensent que Chapsal devrait être remboursée par la Sécurité sociale, « Et si c'était vrai ? » comme dirait un autre, dans une tout autre histoire de placards sordides …. ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   07 avril 2018
Décidément, elle n'a pas de chance avec les hommes. Elle met la voiture en marche, recule si violemment qu'elle manque d’emboutir un autre véhicule. Le chauffeur, un homme la considère avec reproche, hoche la tête, puis passe son chemin. Il doit se dire : "Les femmes au volant, quelle engeance !
Et les hommes au volant de la vie ?
Commenter  J’apprécie          30
MimimelieMimimelie   07 avril 2018
- Cela n’est pas encore à moi, a-t-elle dit au notaire.
- Vous vous trompez. A la seconde où votre père est mort, la maison a été à vous, a répondu Me Gaurin. La loi exclut qu’un bien reste sans possesseur.
Mélanie a commencé par trouver la loi bien bonne, presque maternelle. II a fallu les premières factures libellées à son nom pour qu’elle comprenne ce que sous-entendait cette magnanimité : aux yeux de la loi, il faut qu’il y ait toujours quelqu’un pour payer les notes, les impôts, les taxes, répondre éventuellement d’un accident, d’un dommage à voisin, etc. La société entend pouvoir se retourner à tout moment contre un responsable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MimimelieMimimelie   08 avril 2018
- Les femmes aiment à se sacrifier, tu ne le sais pas ?
- à qui ?
- Aux hommes qui en valent la peine... Méritez-nous !
Commenter  J’apprécie          20
MimimelieMimimelie   07 avril 2018
- Ton père est un homme d’un autre temps, c’est le meilleur de ce qu’il nous apporte : la présence du passé parmi nous. On ne peut pas vivre dans le passé, mais il faut savoir ce qu’il a été pour aller de l’avant. Comme les sprinters quand ils calent leurs talons sur leurs starting-blocks : c’est derrière eux, mis ils s’y appuient pour prendre leur élan…
Commenter  J’apprécie          00
MimimelieMimimelie   07 avril 2018
Il y a des moments où un homme n'a pas besoin d'une femme... mais d'un homme, de l'homme en lui - qui pour l'instant, lui fait défaut.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Madeleine Chapsal (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Madeleine Chapsal
Si un projet d'écriture traine dans un carnet, ou un coin de votre tête, c'est le moment de le ressortir! Il existe plusieurs astuces : les différentes sessions du NaNoWrimo (un camp d'écriture) ou alors faire confiance à certains livres, qui peuvent nous motiver!
Dans cette vidéo je vous parle des livres suivants que vous pouvez commencer a lire gratuitement sur Glose :
? Les chemins de l'écriture de Bernard Grasset ttps://glose.com/book/les-chemins-de-l-ecriture
? Oser écrire de Madeleine Chapsal https://glose.com/book/oser-ecrire
? Mes secrets d'écrivain d'Elizabeth George https://glose.com/book/mes-secrets-d-...
? Écrire pour les nuls https://glose.com/book/ecrire-pour-le...
? L'atelier d'écriture d'Anne Roche https://glose.com/book/l-atelier-d-ec...
? L'atelier d'écriture de Bruno Tessarech https://glose.com/book/l-atelier-d-ec...
? Lire et écrire chez Hatier Pédagogie https://glose.com/book/hatier-pedagog...
OU toute la liste : https://glose.com/bookstore/7-livres-...
Sur Glose, vous trouverez plus de 800 000 livres en français et en anglais, dans tous les genres : fiction, essais, éducatif, grands classiques, sciences humaines, thrillers, young adult, philo etc... Nous avons toutes les nouvelles sorties, des promos tous les jours et des dizaines de livres gratuits. Aussi, vous pouvez commencer tous les livres GRATUITEMENT sur Glose, jusqu'à 10% de leur contenu, avant de vous décider à acheter. On vous attend !
? Si vous voulez nous suivre, on est sur Facebook : https://www.facebook.com/GloseFrance/ ? On est aussi sur Twitter : https://twitter.com/Glose_France ? Si vous voulez nous aider : mettez-nous une bonne note sur Google Play ou l'appstore d'Apple https://itunes.apple.com/fr/app/glose... ? Et si vous voulez échanger avec nous: hello@glose.com
Si vous avez lu la description jusqu'ici, sachez qu'on vous aime ! A bientôt dans un livre.
+ Lire la suite
autres livres classés : héritageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1728 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre