AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782754090612
224 pages
First (08/06/2017)
3.93/5   69 notes
Résumé :
Le destin décide parfois à votre place. C'est le cas de Jean-Jacques Charbonier dont la vie a basculé lors d'une intervention avec le SAMU, au sein duquel, alors jeune généraliste, il effectuait un stage de médecine d'urgence. En recueillant le dernier soupir d'un accidenté, le docteur Charbonier a rencontré « Cette chose ». Rien ne sera plus jamais comme avant. Il renonce à sa clientèle rurale et reprend ses études pour devenir anesthésiste-réanimateur. Car une rév... >Voir plus
Que lire après Cette chose...Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 69 notes
5
10 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis
Esprits cartésiens poursuivez votre chemin! A mi-chemin entre témoignage et essai, ce livre du docteur Charbonier se lit d'une traite et est consacré à un sujet plutôt difficile: l'au-delà. D'après une étude réalisée en 2011 et que l'auteur cite, 64% des Français croient à une forme de vie après la mort, et pourtant, dès que l'on aborde cette question, dans de nombreux milieux, médical ou autre, une levée de boucliers se dresse instantanément. Avant de réagir, il faut lire ce livre, témoignage sincère d'un médecin qui a vu sa vie basculer lorsque, en 1983, il assiste à la mort d'un jeune homme, accidenté et qu'il n'a pu réanimer. Il a senti à ce moment cette "chose" cette survivance de l'esprit (ce qui ressort de son témoignage) lui effleurer la joue...
Rien ne sera plus jamais comme avant. Dès lors le docteur Charbonier renonce à sa clientèle rurale et reprend ses études pour devenir anesthésiste-réanimateur. Car une révélation fracassante s'était imposée pour lui : l'âme survit à la mort du corps et continue d'exister dans une autre dimension.
Maintenant Jean-Jacques Charbonier est devenu l'un des plus grands spécialistes au monde de la vie après la vie. Il nous livre dans cet ouvrage aussi personnel que passionnant le fruit de ses recherches sur le sujet.
Il nous livre la coopération qu'il a effectuée parfois avec des mediums (autre sujet sulfureux!) et nous indique que, au Brésil, les médiums travaillent avec les médecins hospitaliers en orientant les investigations à faire.
Que vous y croyez ou que vous n'y croyez pas, en tout cas la lecture est passionnante, mais une grande incertitude reste, non totalement éclairée à ce jour par les scientifiques: la conscience est-elle réellement fabriquée par le cerveau?
Commenter  J’apprécie          300
Un ouvrage qui ose aborder l'après-vie, sujet tabou dans notre société. Il y a de longues années que je me penche sur ce thème qui me parait être un sujet capital dans la réflexion individuelle qu'il nous appartient forcément d'engager en tant qu'êtres vivants. le regard du médecin qu'il est, affranchi de la "prison" du raisonnement matérialiste que l'on rencontre très souvent chez bon nombre de ses confrères, vient à mon humble avis parfaitement compléter le grand classique "La vie après la vie" du Dr Raymond MOODY. Tous les sujets liés à deux univers parallèles, celui de la vie et celui de l'après-vie, et aux ponts qui les relient y sont abordés. Présentés sur la base de données scientifiques rigoureuses
qui, aujourd'hui, commencent à être abordées avec moins d'appréhension, moins de complexes qu'il y a quelques années. Un grand pas que chacun doit franchir pour comprendre la Vie.
Un écriture fluide, des démonstrations présentées de manière simple font de cet ouvrage, un livre plaisant et très instructif à lire. Je le recommande nous pour ce rassurer face à la mort mais pour prendre conscience du fait que la fin de vie n'est qu'un changement d'état.
Commenter  J’apprécie          140
Je suis un peu déçue et frustrée à la fin de ce livre.
Je m'attendais à plus de révélations, de témoignages, il se répète beaucoup.
Par contre, on apprend plein de choses très intéressantes, notamment sur la communication avec les comateux, même avec des comas dépassés.
Avec la lecture de ce livre, on n'a plus aucun doute, ou presque, sur l'existence d'une vie après la mort. Cela donne beaucoup d'espoir.
Seul bémol, le style du médecin qui fait parfois bonimenteur mais bon, est- on vraiment prêts à accepter l'incroyable ?
J'ai aimé connaître le terme de égregore, puissant courant de pensée collective. Une sorte de grande prière faite à une heure donnée pour que tous prient pour un malade ou un comateux. Et apparemment, cela marche.
Belle lecture en espérant que les esprits fermés et cartésiens puissent s'ouvrir avec le temps.....surtout dans le milieu des médecins.
Commenter  J’apprécie          132
Plongez au coeur d'une aventure captivante qui vous emmènera au-delà des limites de notre réalité tangible. "Cette chose" est un ouvrage qui explore les expériences de mort imminente, l'étude de la conscience hors du corps et les transcommunications instrumentales d'une manière scientifique et rigoureuse ainsi que les phénomènes de télépathie avec des personnes dans le coma ou en anesthésie générale !

C'est un livre qui défie les idées préconçues et ouvre les portes à des phénomènes souvent mal compris, voire niés.

L'auteur a accompli un exploit remarquable en s'imposant avec des concepts peu populaires et souvent décriés, en particulier dans le domaine médical qui reste largement ancré dans un paradigme matérialiste.

Son approche courageuse, basée sur des études approfondies qu'il a ou non menées lui-même et des recherches rigoureuses, offre une perspective nouvelle et fascinante sur la conscience humaine.

Ce livre est une véritable mine d'informations, et il réussit à transmettre des connaissances complexes de manière accessible et engageante.

L'auteur nous guide à travers des témoignages poignants d'expériences de mort imminente, offrant un aperçu saisissant de ce qui se passe au-delà de notre réalité physique. Ces récits sont complétés par une analyse scientifique approfondie, ce qui renforce la crédibilité et l'objectivité de l'ouvrage.

Ce qui distingue particulièrement ce livre, c'est sa capacité à remettre en question nos croyances conventionnelles sur la mort et la conscience.

L'auteur démontre de manière convaincante que la conscience existe en dehors du corps, et que la mort n'est pas la fin telle que nous l'imaginons. Au contraire, elle est le début d'une nouvelle phase de notre existence.
Cette perspective apporte un sentiment de réconfort et d'espoir, et pousse le lecteur à reconsidérer sa vision de la réalité.

Un autre aspect fascinant du livre réside dans la mise en évidence des capacités extraordinaires de notre esprit lorsqu'il est libéré des contraintes du mental. L'auteur nous encourage à lâcher prise et à faire moins intervenir notre mental, nous permettant ainsi de faire l'expérience d'une pleine conscience enrichissante. Cela ouvre des possibilités incroyables pour notre développement personnel et notre connexion avec quelque chose de plus grand que nous.

En conclusion, "Cette chose" est un ouvrage exceptionnel qui élargit nos horizons et nous pousse à remettre en question les limites de notre compréhension. L'auteur a réussi à présenter des sujets complexes d'une manière accessible, tout en conservant une approche scientifique solide. Ce livre est un trésor pour ceux qui s'intéressent à la conscience, à la vie après la mort et à la réalité au-delà de ce que nos sens peuvent percevoir. Je le recommande vivement à tous ceux qui cherchent à approfondir leur compréhension de l'existence humaine et à embrasser les mystères fascinants qui nous entourent.
Commenter  J’apprécie          30
Ce livre est, pour une bonne part, un assemblage d'éléments figurant déja dans l'un ou l'autre des précédents ouvrages du Dr Charbonier. L'auteur est donc de ceux qui réécrivent plus ou moins le meme livre avec, a chaque fois, quelques nouveaux éléments au détour d'un chapitre. Cela dit, meme si le discours est répétitif, sa valeur est grande et peut-etre meme historique. Jean-Jacques Charbonier est en effet, de par sa prolixité un peu sans gene, l'un de ceux qui contribuent le plus a répandre le message qui pourrait sauver de l'oubli une spiritualité chrétienne en danger d'extinction du fait de l'inaptitude des Églises (en particulier catholique) a adapter a l'homme du 21. siecle sa communication du message christique d'amour et de tolérance.

Aujourd'hui de plus en plus de scientifiques, notamment médecins ou biologistes, sont convaincus a l'instar du Dr Charbonier, de la survie de l'ame. Leur conviction se fonde sur les témoignages, de plus en plus nombreux également, de personnes réanimées depuis un état dit de mort cérébrale et décrivant des perceptions ne pouvant etre expliquées que par l'existence de ce que le Dr Charbonier nomme "conscience intuitive extraneuronale" c'est-a-dire une conscience individuelle située en dehors du cerveau. En lisant les ouvrages de l'auteur, on comprend que l'existence d'une telle conscience extracorporelle accrédite la possibilité d'une communication avec l'au-dela, telle qu'affirmée depuis longtemps par les médiums.

Ce qui donne au travail d'enquete et de compte-rendu du Dr Charbonier une dimension historique, c'est qu'il est le premier (a ma connaissance) sur cette planete a tenter de rationaliser un systeme explicatif de conscience duale combinant une "conscience analytique cérébrale" avec la "conscience intuitive extraneuronale". de plus, il est engagé dans l'élaboration d'une technique de type hypnotique permettant a chacun d'accéder a volonté a sa conscience intuitive extraneuronale" ce qui, en cas de réussite, donnerait aux "vivants" une lucarne sur le monde des "morts" - et donc la preuve absolue de la survie de l'ame - puisque ce dernier semble etre la dimension ou se déploie notre présupposée conscience intuitive extraneuronale.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Ainsi, selon les critères de la médecine française, il est sûr qu'aujourd'hui Jésus Christ, Bouddha ou Rama Krishna seraient hospitalisés sans délais pour traiter leur schizophrénie hallucinatoire à grand coup de neuroleptiques et d'électrochocs, sainte Thérèse d'Avila serait assimilée à une grande hystérique, saint Jean de la Croix à un psychotique obsessionnel et les chamans en transe seraient gavés de barbituriques !
Commenter  J’apprécie          120
Des chants religieux montent vers le ciel. Nous passons au-dessous des vestiges d'immenses bougies blanches. Ces stalagmites consumées exhalent leurs offrandes parfumées d'encens. Plus que quelques metres... J'aperçois les profils de visages qui se penchent pour embrasser le minéral au-dessous du monument sacré. Ils se succèdent à rythme soutenu. Des petits pas, encore... C'est à moi. Je fais comme les autres, je dépose un baiser sur la pierre polie par les espoirs de chacun. Je formule mon souhait sans parler: Marie, s'il te plaît, fais que tous les gens qui sont là guérissent. Jai presque honte de mon histoire d'épaule. Elle est tellement dérisoire qu'elle en est presque ridicule. Un long frisson me glace le sang. Une joie infinie m'envahit. Je devine que Marie m'a entendu. Je regarde vers le haut. Son visage de neige semble me sourire dans l'éclat d'un rayon de soleil qui me fait plisser les yeux.
Commenter  J’apprécie          50
Il faut cependant distinguer religion et spiritualité. On le voit dans la plupart des comportements extrémistes, certains religieux n’ont rien de spirituel! Et à l’inverse, des personnes très spirituelles n’appartiennent à aucune religion. Être spirituel, c’est être dans l’amour, le partage et la tolérance, c’est se sentir relié aux autres, aux forces cosmiques et telluriques, appartenir « au grand tout »: à l’ensemble de l’univers et à toutes ses créations. Pour cela, nul besoin de dogmes, de règles sociales ou de sanctions disciplinaires comme il en existe dans toutes les religions du monde. Toutefois, celles-ci sont un excellent moyen d’exercer sa spiritualité, à condition qu’elle soit exercée avec sincérité et au plus profond de son cœur. (p.130).
Commenter  J’apprécie          50
J'avais à cette époque collecté bon nombre de témoignages de médecins et de soignants qui m'écrivaient, non seulement pour m'encourager à persévérer dans mes recherches, mais aussi pour me raconter leurs propres expériences "paranormales" vécues avec leurs patients. Les "blouses blanches" sont en effet en première ligne pour relater ce qui se passe au seuil de la mort, nous sommes quotidiennement confrontés à la maladie et aux derniers instants de la vie.
Commenter  J’apprécie          70
Être spirituel, c’est être dans l’amour, le partage et la tolérance, c’est se sentir relié aux autres, aux forces cosmiques et telluriques, appartenir au « grand tout » : à l’ensemble de l’univers et à toutes ses créations. Pour cela, nul besoin de dogmes, de règles sociales ou de sanctions disciplinaires comme il en existe dans toutes les religions du monde. Toutefois, celles-ci sont un excellent moyen d’exercer sa spiritualité, à condition qu’elle soit exercée avec sincérité et au plus profond de son cœur.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jean-Jacques Charbonier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Jacques Charbonier
Nous sommes en 2038, en pleine pandémie. Les animaux de compagnie transmettent un virus aux humains obligeant leurs propriétaires à les euthanasier. Un puissant antidépresseur, la Xapine, leur permet de réaliser facilement cette cruelle démarche.
Dans ce roman, Jean-Jacques Charbonier dépeint les dérives et les rouages d'une société corrompue par les intérêts financiers, tant au niveau médical que juridique, politique ou médiatique. le personnage principal de ce véritable thriller ésotérique est l'inventeur d'une méthode thérapeutique innovante. D'une grande efficacité, cette technique est une menace directe aux enjeux économiques de Big Pharma, faisant de notre héros la cible privilégiée des grands décideurs de ce monde.
UN ROMAN AUX ACCENTS D'ACTUALITÉ, À DÉVORER SANS MODÉRATION.
Disponible ici : https://www.editions-tredaniel.com/hold-up-sur-la-verite-p-9774.html
+ Lire la suite
autres livres classés : médecineVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (167) Voir plus



Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
269 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..