AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1092605010
Éditeur : Le Pas de Côté (12/10/2013)
Résumé :
Le chantier, c'est le retour en principe provisoire au chaos créateur. Son "environnement" est celui d'un front de guerre. Guerre temporairement maléfique menée à des fins bénéfiques contre la nature ou les hommes qui sont. Là aussi des murs et des arbres s'abattent dans la poussière des explosions. L'antipaysage du chantier est celui d'une catastrophe souillée de toutes sortes de débris. Ronflements de machines et de camions. Chocs, hurlements, éventrations, crevas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
stekasteka   31 janvier 2019
Changer ? Si c’est seulement pour changer cela ne veut rien dire. Je vous apprends que vous avez le cancer, quel changement dans votre vie ! Quoi, vous faites la gueule ? Refuseriez-vous le changement ? Vous répliquez que vous n’êtes pas pour n’importe lequel. À la bonne heure ! Voici la réponse ! Ce n’est pas le changement que vous souhaitez mais celui que vous jugez positif. Si vous le savez, vous êtes sur la bonne voie. Le seul moyen de mettre un terme au délire du changement qui mène à n’importe quel celui-ci, est d’en profaner le tabou en le soumettant à la question. Lequel ? Il suffit de ce mot pour tout changer, et pour de bon cette fois. Changer ? Quoi ? Pourquoi, comment ? S’agit-il du changement que j’ai mûrement choisi ou de celui qui me tombe du ciel sur la tête ? Vers quelles fins fastes ou néfastes me mène-t-il ? Par quel chemin et à quel train ? Cela seul importe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stekasteka   31 janvier 2019
Tandis que le Développement suppose la Mobilité sociale, une société en équilibre avec son environnement et elle-même se base sur l’enracinement. La stabilisation sociale passe donc par le rétablissement de sociétés locales accordées à leur espace-temps, dont les habitants puissent gagner et fêter leur vie sur place, sans courir comme des rats empoisonnés après leur travail et leurs loisirs.
Commenter  J’apprécie          10
stekasteka   31 janvier 2019
Impossible de limiter les dégâts et les souffrances du transport des choses et des hommes sans restreindre la part du Marché mondial et même européen au profit d’une autarcie locale, base matérielle indispensable de toute autonomie et diversité.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Bernard Charbonneau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Charbonneau
Dans cet épisode de Réelles fictions, le philosophe de l'urbain Thierry Paquot parle du roman d'Alain Damasio, Les Furtifs. Il aborde la ville décrite par Alain Damasio : les circulations des personnages, l'organisation politique, la périphérie. Il la compare à d'autres villes d'oeuvres de science-fiction et d'anticipation.
Réelles fictions est une série de podcasts qui présentent les cinq romans sélectionnés pour le prix Effractions. Ce prix récompense un roman qui entretient un lien fort avec le réel ; il est remis par la Bibliothèque publique d'information et la Société des Gens de Lettres pendant le festival littéraire « Effractions » en mars 2020.
Références citées dans le podcast : Richard Fleischer, Soleil vert, Metro-Goldwyn-Mayer, 1974. Jean-Luc Godard, Alphaville, Athos Films, 1965. Fritz Lang, Metropolis, Universum-Film AG, 1927. Ridley Scott, Blade Runner, The Ladd Company, 1982. Bernard Charbonneau, Vers la banlieue totale, Eterotopia, 2018. Aldous Huxley, le Meilleur des mondes, Plon, 1932. Étienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire, (1576), Vrin, 2014. Georges Orwell, 1984, Gallimard, 1949. Thierry Paquot, Désastres urbains : les villes meurent aussi, La Découverte, 2015. Extrait lu : Alain Damasio, Les Furtifs, pages 87 et 88 © La Volte, 2019.
Cet épisode a été préparé par Cyril Tavan. Lecture : Denis Cordazzo. Réalisation : Camille Delon et Renaud Ghys. Musique : Thomas Boulard. Merci aux éditions La Volte, à Sébastien Gaudelus, à Inès Carme et à Blandine Fauré. Ce podcast a été enregistré dans les studios du Centre Pompidou.
+ Lire la suite
autres livres classés : sociétéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox