AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745975390
Éditeur : Milan (19/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 162 notes)
Résumé :
Désir: Envie de posséder un objet ou de réaliser un rêve.

Besoin: Nécessité de détenir quelque chose ou d'accomplir un acte essentiel à votre vie.

De quoi avez vous besoin ?

Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur NEED, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d'un total anonymat, quels que soient ces besoins... Et quelles qu'en soient les conséquences. Car, c'es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (123) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  21 novembre 2016
Pas très enthousiaste au départ par le titre et la couverture, mais mon libraire a réussi à passer outre mes réticences pour me convaincre de le lire. Le résultat est plutôt bon :P
Une histoire qui pourrait faire une adaptation cinéma intéressante si le réalisateur arrive à maintenir la tension psychologique tout le long.

Kaylee réside avec sa mère et son frère DJ dans une petite ville américaine sans histoire. Son frère DJ souffre d'une déficience rénale nécessitant la greffe d'un rein. Kaylee en plus de se battre pour sensibiliser les autres élèves de son lycée et les convaincre de se faire tester pour vérifier leur compatibilité, doit en plus gérer le départ de son père de la maison, la froideur de sa mère et sa réticence à le rechercher. Heureusement, elle a pour ami Nate, le garçon populaire du lycée pour l'épauler. Un jour, celui-ci lui parle d'un nouveau réseau social NEED. Une fois inscrite dessus et ayant demandé un rein pour son frère, Kaylee découvre l'horreur....

L'intrigue de ce livre a déjà été abordée en littérature et au cinéma : le concept d'un système détourné de son objectif premier pour contrôler les faits et les gestes d'autrui est assez commun. Cependant, Joelle Charbonneau a su apporter sa touche personnelle à cette adaptation. L'augmentation de la tension psychologique au fur et à mesure des pages est telle, qu'on ne peut que poursuivre sa lecture pour en connaître la suite.
Les personnages sont nombreux et au départ on s'y perd un peu... mais cela permet également à l'auteure de nous présenter différents profils d'utilisateurs du sociopathe au suiveur et de nous permettre de nous identifier à l'un d'eux.

Petite remarque cependant : le livre est certes bien écrit, l'intrigue passionnante et accrocheuse, seulement pour un lecteur lisant énormément, les grandes lignes de l'intrigue étaient vraiment trop voyantes. Dès le tiers du livre, je savais déjà qui était le responsable de tout cela. Cela n'enlève pourtant rien à la qualité du livre.

Un roman passionnant et effrayant !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          640
oVerdomme
  05 avril 2017
NEED est un nouveau réseau social qui propose aux lycéens dans une petite ville américaine de leur procurer ce dont ils ont envie ou besoin en échange d'un absolu anonymat et quelques "missions" parce qu'on n'a -évidemment- rien pour rien !
Or, si au départ ces commissions sont ou semblent anodines, elle prennent rapidement une ampleur assassine...
Ce thriller YA montre clairement l'étendue des médias sociaux et permet d'observer les éventuelles conséquences d'un monde matérialiste. Si beaucoup de ces lycéens estiment qu'un nouvel ordinateur, appareil de musculation ou le dernier cri en matière de smartphones leur est indispensable, seule Kaylee a réellement besoin d'un rein à greffer pour son jeune frère malade.
Elle est la protagoniste par laquelle est véhiculée l'histoire qui pose la question de savoir jusqu'où on est prêt à aller pour obtenir quelque chose.
Un brin agaçante au début, on s'attache néanmoins à cette fille de 16 ans, plus déterminée et plus intelligente que la plupart des autres personnages souvent dépeints comme nombrilistes.
Dans les courts chapitres qui s'enchaînent, les changements constants de personnes permet aussi de moduler les perspectives et de faire monter habilement le notable suspense.
En tant qu'adulte je suis parfois restée ébahie devant la stupidité de certains jeunes, j'ai également deviné très vite qui était le marionnettiste ou encore pour quelle raison le père de Kaylee avait abandonné sa famille...
et malgré la fin qui ne répond (volontairement ?) pas à toutes les questions, finir ce livre au très bon suspense était pour moi, la nuit dernière, un besoin (!) impératif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Mikasa34
  04 avril 2017
De quoi avez-vous BESOIN ? Besoin. En voilà un mot que l'on interprète un peu trop à la légère. Il y a une grande différence entre « avoir besoin de quelque chose » et « avoir envie de quelque chose». C'est ce que nos protagonistes vont apprendre à leurs dépens.
NEED, nouveau réseau social en vogue destiné exclusivement aux élèves du lycée de Nottawa, vous procure ce dont vous avez besoin sur simple demande avec une toute petite contrepartie...
J'ai découvert Joëlle Charbonneau avec le premier tome de sa trilogie « L'élite ». Un premier tome qui m'a donné envie de découvrir son nouvel ouvrage, d'autant que c'est un one-shot. Comme dans sa précédente série, l'auteure va droit au but dans ses propos, pas de longueur, ou de grande description, Joëlle Charbonneau joue l'efficacité. C'est court et concis.
Dans « NEED », l'auteure nous propose un thriller psychologique plutôt bien mené. Visant un public adolescent, je suis convaincue que ce thriller captivera le public concerné. En tant qu'adulte je n'ai pas ressenti d'addiction à l'ouvrage mais je me suis tout de même laissé prendre au jeu. Malgré que le sujet soit du déjà vu, les rouages de l'histoire s'imbriquent parfaitement et forme un tout cohérent. C'est un engrenage sans fin (ou presque) que vont vivre les protagonistes.
Ils s'appellent Kaylee, Nate, Jack, Bryan, Amanda, Ethan, Sydney, Gina, Hannah, Sameena et bien d'autres encore et ils vont vivre une aventure hors norme. Une aventure qui va les pousser dans leurs limites. Que sont-ils prêt à faire pour obtenir ce qu'ils veulent ? Jusqu'ou l'humain est-il prêt à aller pour toucher à son but ? Tous ces protagonistes (très nombreux d'ailleurs, c'est à s'y perdre parfois) sont crédibles en tant qu'ados et certains font froid dans le dos… de belles personnalités seront révélées tandis que des psychopathes feront leur apparition…
Un ouvrage distrayant, qui se termine sur une fin ouverte. Peut-être l'auteure voulait-elle se laisser une porte pour une éventuelle suite ? Mais à mon sens il vaut mieux s'arrêter là. Un second tome risquerait d'être répétitif.
Et vous, MouAhAhAhAhAh, de quoi avez-vous BESOIN ?…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          135
OctoPange
  15 novembre 2017
Un nouveau réseau social nommé NEED à été inventé spécifiquement pour les élèves du lycée Nottawa. Ce site à été conçu pour réaliser des demandes effectuées par les étudiants. Il n'y a aucune restrictions pour celles-ci, en effet les demandes peuvent être de toutes les sortes. Les élèves exposent donc leurs besoins anonymement sur le site et il y répond contre de simples services. Néanmoins ces demandes engendrent petit à petit des conséquences qui, pour certaines, ne sont pas des moindres. On remarque au fil de l'histoire que leurs proportions grandissent jusqu'à causer la mort. Qu'arrivera-t-il aux élèves du lycée Nottawa?
Je trouve que l'idée principale du livre est très bien choisie puisqu'elle arrive à attirer l'attention des jeunes en intégrant la notion de réseau social. le principe du réseau est intéressant puisqu'il illustre parfaitement les dangers d'internet. La morale de cette histoire nous concerne directement car elle nous met en garde sur l'utilisation des réseau sociaux en nous montrant la vitesse à laquelle les situations peuvent déraper et que nous n'avons pas le contrôle sur tout. de plus l'histoire nous apprend a faire la différence entre le désir et le besoin.
La manière dont Joëlle Charbonneau a séparé la situation de chaque personnage est très astucieuse parce qu'elle nous permet directement de distinguer ceux qui ont des rôles principaux des personnages moins importants, ce qui nous facilite la lecture. Pour moi le personnage le plus intéressant est Kaylee. Je suppose qu'elle fait office de personnage principal puisque elle s'exprime à la première personne du singulier contrairement aux autres personnages. Elle se distingue également des autres de par son besoin car elle demande un rein pour sauver son frère qui est malade, tandis que les autres ont des demandes davantage futiles.
Néanmoins ce qui m'a principalement dérangé durant cette lecture c'est la ressemblance de cette histoire et de celle du film "Nerve" de Ariel Schulman. J'ai eu l'impression d'avoir la même intrigue, ainsi que de ressentir les mêmes sensations.
Je mettrais la note de 3/5 à ce livre
Laure T
Critique Need

Le nouveau réseau social NEED vient d'être créé pour les élèves du lycée Nottawa. Sur ce site, les élèves peuvent demander anonymement tout ce dont ils ont envie, ou ce dont ils ont besoin. Toute demande est acceptée, et le site satisfait les attentes des lycéens en échange de services. Mais au fur et à mesure, ces services deviennent de plus en plus risqués. La tension monte crescendo, et les enjeux aussi. Jusqu'où les étudiants du lycée de Nottawa sont-ils capables d'aller pour assouvir leur besoin ou leur envie ? C'est à vous de le découvrir...
Je ne sais pas quoi penser de ce livre. J'ai eu énormément de mal à m'y plonger et si je ne m'étais pas obligée à le finir, je pense que je l'aurai abandonné. Le personnage de Kaylee m'a agacé. Je comprends son désarroi et il est normal qu'elle fasse tout en son possible pour venir en aide à son frère mais je pense qu'elle dépassait certaines limites. Cependant, j'ai trouvé le concept du livre très intéressant. Grâce à lui, je me suis posé certaines questions. Est-ce que les réseaux sociaux ont une si grande emprise sur moi, et sur les gens en général ? Est ce qu'il serait possible qu'un tel projet existe un jour ? Jusqu'où serais-je capable d'aller pour obtenir ce dont j'ai besoin ou ce dont j'ai envie? Etant donné que le personnage de Kaylee ne m'a pas plu, c'est avec beaucoup de plaisir que je voyais les choses avec le point de vue d'autres personnes lorsqu'un chapitre était dédié à une des victimes (ou coupable?) du site. Je m'attendais à cette fin et j'ai été quelque peu déçue car je la trouvais vraiment trop prévisible, même si j'ai eu du mal à lâcher le livre vers la fin. J'avais de hautes attentes pour ce livre mais j'ai été déçue, mais j'ai un avis mitigé dessus car je lui ai trouvé de points très positifs. Je lui donne donc la note de 2,5/5
Naïla
------------------------------------
Suspense omniprésent.
Depuis quelques jours, la vie des lycéens de Nottawa est rythmée par un réseau social baptisé NEED dont eux seuls en ont l’accès. Ce site promet aux adolescents de répondre à leurs besoins sous un total anonymat en contrepartie de petits services qui au début peuvent paraître ridicules et anodins. Je précise bien au début, car quelques temps plus tard le réseau va devenir plus gourmand et plus dangereux jusqu’à être à l’origine de la mort de certaines personnes. Jusqu’où les adolescents seront capable d’aller pour obtenir ce dont ils ont besoin ?
J’ai bien aimé ce livre du fait que le suspense ne manquait pas. Lorsque l’on avait fini un chapitre, on s’empressait de lire le suivant ce qui rendait la lecture très fluide et rapide.
Ce livre est également intéressant car il permet de nous montrer jusqu’où les adolescents sont capables d’aller pour satisfaire leurs besoins. Tiens, besoin. Est-ce le mot approprié pour désigner cela ou devons-nous plutôt employer le mot « désir » ? La différence entre ces deux mots est très bien expliquée au cours de l’histoire. Certains sont prêts à réaliser une mission pour obtenir un nouvel ordinateur, de l’argent ou encore un smartphone. Mais Kaylee, elle, a besoin d’un rein dans l’immédiat pour son frère malade.
On découvre au fil du roman, l’ascension de ce réseau qui va prendre de plus en plus d’ampleur dans la petite ville. En effet, ce réseau social à l’apparence inoffensif cache en lui une réalité beaucoup plus triste. Plus l’histoire avance et plus les comportements des personnages changent et révèlent leur vraie personnalité.
Dans son roman, Joëlle Charbonneau supporte l’idée de la place démesurée qu’occupent les réseaux sociaux dans la société actuelle et les dangers dont ils peuvent être la source.
Cependant, je trouve que les chapitres étaient un peu trop courts et nous n’avions pas le temps de se plonger dans l’histoire du personnage que le chapitre était déjà fini car en effet, l’histoire est soutenue par le récit de plusieurs adolescents. De plus, la fin était plus ou moins prévisible.
Entre leçons de morale et suspense, NEED est tout de même là pour vous surprendre.
Margaux
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BOOKSANDRAP
  20 mai 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/05/20/need-joelle-charbonneau/

J'adore Joëlle Charbonneau. Et j'ai adoré « Need », sans grande surprise. Quand je me suis lancée dans cette nouvelle histoire j'avais la certitude que ça allait être une histoire dystopique ou au moins de la fantasy et en fait j'étais totalement à côté de la plaque. Mais alors totalement. J'ai été surprise par la tournure que prenait l'histoire mais surtout par l'intrigue mise en place. Je peux en tout cas d'ores et déjà affirmer que c'est un très bon thriller young-adult qui se dévore en un rien de temps !

Tout tourne autour d'un thème bien spécifique : Internet. Plus précisément un nouveau réseau social appelé « Need » et les dangers qu'il apporte.
« de quoi avez-vous besoin ? » Vous rentrez votre réponse, ajoute 6 amis à jouer et votre demande est réalisée. Plutôt génial non ? Mais quand il ne s'agit plus d'inviter des amis mais de relever des missions assez spéciales pour avoir les cadeaux de leur rêves, certains n'hésitent pas longtemps, quitte à mettre en danger certaines personnes, voire pire…
C'était hyper surprenant ! Comme je le disais, je pensais vraiment que j'aurais affaire à tout autre chose et au final on est immergé dans un thriller psychologique où la manipulation est reine. C'est un jeu pour adolescent rempli de défis qui virent très vite au cauchemar. J'ai aimé le côté un peu suspense et carrément incontrolable qu'on ressent très vite au cours de notre lecture, ce point fatidique où la morale se rompt et où tout par vraiment en vrille. Je trouve le concept et l'idée du livre vraiment sympa mais peut-être pas assez novateur. Même si j'ai passé un super moment de lecture, que je l'ai bouffé littéralement, ça ne m'a pas bluffé plus que ça. J'avais quand même l'impression de lire plusieurs livres que j'avais pu lire, tout à la fois, un mélange, une sorte de mix de chacun. J'avais cette impression de déjà connaître ce que l'auteur nous livrait, d'avoir déjà deviné ou ça nous mènerait et c'est dommage car c'est une bonne histoire, très sympa mais c'était peut-être un peu classique et déjà vu pour que ce soit un coup de coeur.

Même si ce n'est pas forcément novateur, c'est un bouquin bourré de qualités.
Je pense principalement aux personnages. Je me suis tout de suite prise d'affection pour Haylee, mais aussi pour son frère mourant DJ et Nate son meilleur ami. Je les ai trouvé géniaux. Tous. Drôle, touchants, sincères, je les ai trouvés vrai et ça m'a beaucoup plu. J'avais vraiment l'impression d'avoir affaire à des ados, avec leur besoin d'ados, leur peurs, leur mensonges d'ados. Ils ne cherchent pas à sauver le monde, on se croyant surhumains, bien au contraire, ils sont absolument horrifiés par l'ampleur de Need, et ils sont carrément effrayés mais ils sont quand même bien plus motivés à stopper ce dangereux réseau. Haylee reste vraiment ma préférée, on la suit depuis le début, je me suis beaucoup attachée à elle, je l'ai comprise, je l'ai apprécié pour tout ses efforts, et j'ai eu mal au coeur pour elle pour tout ce dont elle fait face, les injustices et les mensonges.
Le personnage de la mère d'Haylee est aussi très intéréssant et plutôt présent dans le recit, bien que relégué au second plan. J'ai trouvé son comportement parfois horrible avec Haylee mais à la fois, j'ai réussi à la comprendre. Elle est à la fois déchiré de perdre son fils à tout moment et à la fois apeuré de ce que pourrait faire sa fille. Elle possède une dualité intéressante dans ce genre de roman young adult qu'on à pas forcément l'habitude de voir. C'est un personnage avec qui on a du mal forcément à un moment du roman mais qu'on ne peut détester car c'est une mère qui souhaite protéger ses enfants.

Le charme de ce roman est surtout dût à la plume envoutante de Joelle Charbonneau.
Cette auteur est un vrai coup de foudre. « Need » n'est peut-être pas un coup de coeur mais c'est une lecture absolument addictive. J'avais adoré sa trilogie « L'élite » et j'ai encore une fois adoré ce livre-ci. Les chapitres sont courts, ce qui rend le récit pas mal dynamique, c'est bien fait, on se prends tout de suite au jeu et ça c'est une bonne chose. Il n'y y a aucun temps mort, tout bouge constamment.
Si j'avais quand même un petit bémol à mettre en lumière c'est le trop plein de personnage. On a très souvent des petits chapitres avec certains élèves du lycée qui participe à Need, on comprends leur importance et leur place plus tard dans l'histoire mais c'est ça m'a quand même pas mal embrouillé de faire connaissance avec autant de personnages. Par moments je les confondais et je me perdais bien souvent mais rien de bien méchant ni de trop dérangeant. Rien en tout cas qui m'ai fait arrêter ma lecture. C'était surtout déroutant de suivre autant de points de vue différent, plus que ça en était gênant.

Plus on avance, plus on ressent le côté thriller forcément, et plus on assiste à cette descente aux enfers. Comment un réseau social que tout le monde pensait inoffensif se retrouve aussi dangereux et nocif ?
Chapitres après chapitres on voit de quelle manière la situation empire, l'emprise du jeu, les actions, ce qui en découlent. C'était vraiment bien rythmé et enchaîné de manière intelligente de la part de l'auteur c'était compliqué pour moi de lâcher mon livre car j'avais envie de savoir comment tout cela allait se terminer.
Et qu'elle fin. Pour le coup j'ai vraiment adoré la quasi totalité du roman mais la fin et les réponses qu'on nous donnent m'ont semblés complètement grotesque et trop grosse pour être avalés. J'ai vraiment eu du mal à me dire que c'était ça la fin du roman, que l'auteur partait vers ce chemin là, que ce soit cette personne responsable etc… C'était pour moi un poil trop tiré par les cheveux. Malheureusement ce manque de crédibilité m'a gâché le dernier quart du roman.

Pour conclure cette longue chronique, ah ça j'en avais des choses à dire haha, je voudrais vraiment vous recommander cette histoire. Si vous aimez tout ce qui touche aux réseau sociaux, si vous aimez les thrillers young-adult, tout de même assez soft n'ayez crainte, si vous aimez les personnages profonds, foncez, ça peut carrément vous plaire !
C'est un livre qui vaut le coup, tout simplement. Ça reste un schéma qui est tout de même connu mais la plume de Joëlle Charbonneau est tellement agréable que je vous le recommande vivement si vous voulez passé un bon moment de lecture, sans prise de tête et rapide ! ;)

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
304babeliowallon304babeliowallon   11 avril 2018
“Need a infiltré nos vies en quelques jours sans que personne ne comprenne ce qui se passait. On est tellement habitués à recevoir tout un tas de propositions sur Internet qu’on ne se pose plus la question de savoir ce qu’il y a derrière. Et Need le sait. Le principe repose sur cette idée que si tout le monde y a accès, ça ne peut être dangereux ou mal. Des milliers de choses qu’on aurait jamais le courage d’affronter ou de regarder en vrai nous semblent sans importance sur notre écran. C’est facile de les ignorer ou de se convaincre qu’elles ne sont pas réelles. Et l’anonymat renforce cette sensation que rien ne s’est produit.”
Citation choisie par Kaylee
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Souri7Souri7   21 novembre 2016
On est tellement habitués à recevoir tout un tas de propositions sur Internet qu’on ne se pose plus la question de savoir ce qu’il y a derrière. Et NEED le sait. Le principe repose sur cette idée que si tout le monde y a accès, ça ne peut pas être dangereux ou mal. Des milliers de choses qu’on n’aurait jamais le courage d’affronter ou de regarder en vrai nous semblent sans importance sur notre écran. C’est facile de les ignorer ou de se convaincre qu’elles ne sont pas réelles. Et l’anonymat renforce cette sensation que rien ne s’est produit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
murielanmurielan   13 avril 2017
Malgré les avertissements répétés, personne ne croit réellement qu'un comportement virtuel peut avoir un impact violent sur le quotidien. Surtout quand on peut agir sous couvert d'anonymat, car dans ce cas, chacun se sent protégé et invincible.
Commenter  J’apprécie          150
ludi33ludi33   29 novembre 2016
Est-ce que je crois vraiment qu’une personne qui a créé un site pour les élèves d’un lycée peut m’aider ? Est-ce que je crois vraiment que cette personne veut réellement améliorer ma vie ? Non, je ne suis pas aussi naïve. Mais ce soir, dans le noir, j’ai envie d’être importante pour quelqu’un. J’ai envie qu’on m’ouvre une porte plutôt qu’on me la ferme au nez.
Commenter  J’apprécie          80
TheBookofLouisTheBookofLouis   23 novembre 2017
NEED a infiltré nos vies en quelques jours sans que personne ne comprenne ce qui se passait. On est tellement habitués à recevoir tout un tas de propositions sur Internet qu'on ne se pose plus la question de savoir ce qu'il y a derrière. Et NEED le sait. Le principe repose sur cette idée que si tout le monde y a accès, ça ne peut pas être dangereux ou mal. Des milliers de choses qu'on n'aurait jamais le courage d'affronter ou de regarder en vrai nous semblent sans importance sur notre écran. C'est facile de les ignorer ou de se convaincre qu'elles ne sont pas réelles. Et l'anonymat renforce cette sensation que rien ne s'est produit.

(extrait choisi par Sana)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Joëlle Charbonneau (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joëlle Charbonneau
? Bonjour gentil explorateur, déroule la barre d'info pour découvrir les secrets de la vidéo ? Retrouvez toutes mes videos : www.virginiefolie.fr et toutes les news sur facebook : facebook.virginiefolie.fr Et n'oublie pas Abonne toi
Retrouvez moi sur : ? GoodReads : https://www.goodreads.com/user/show/1... ? Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/kyouki/ ? PAL : https://docs.google.com/spreadsheets/... ? Twitter : https://twitter.com/VirginieFolie ? Blog : http://themm27.blogspot.fr ? Mangas news : http://www.manga-news.com/index.php/m... ? Mail : themm27@gmail.com ? Ma Wishlist Amazon : http://www.amazon.fr/gp/registry/wish... __
MERCI à vous pour toute les bonnes choses que vous m'apportez au quotidien sans le savoir ! __
? Livres mentionnés ?
? Arte - OHKUBO kei - Komikku Editions
? Mariés mais pas trop - MINAMI Kanan - Panini Mangas
? Unremembered, Tome 1 : Inaccessible - Jessica Brody - Au Diable Vauvert
? l'ELITE T.2 SOUS SURVEILLANCE - Joëlle Charbonneau - Macadam Milan
?Felicity Atcock : 5 - Les anges battent la campagne - Sophie Jomain - Rebelle
? La distance astronomique entre toi et moi - Jennifer E. Smith - Bloom
? Wallbanger - Alice Clayton - FICTION FANTASM
Emission produite et réalisée par chrispix : www.chrispix.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

NEED - Joelle Charbonneau.

Quel est le nom du lycée où se déroule les événements ?

Lycée du Northwest Charbonneau.
Lycée de Weakley
Lycée de Nottowa.
Lycée Général de Notting Hill.

12 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Need de Joëlle CharbonneauCréer un quiz sur ce livre
. .