AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 224617953X
Éditeur : Grasset (14/11/2002)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 38 notes)
Résumé :

Lorsque Jean rencontre Claire, il reconnaît dans cette jeune fille mystérieuse la femme qu'il cherchait. Mais le bonheur absolu n'existe pas sans le sentiment de l'éternité, et tout amour porte en lui sa propre fin. Chardonne décrit magistralement l'échec d'une passion hantée par l'obsession de la mort.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
PhilippeCastellain
  27 février 2017
Jacques Chardonne est l'un de ces nombreux écrivains français de l'entre-deux guerre à peu près totalement passés dans l'oubli. Et c'est dommage, car c'est avec beaucoup d'art qu'il manie notre langue. Son écriture, calme et un peu mélancolique, porte ce petit je ne sais quoi de lucide et d'un peu désenchanté typique de cette époque. Mais il le fait avec beaucoup plus d'élégance ou de légèreté qu'un Saint-Exupéry, et bien loin du désespoir écrasant d'un Mauriac ou d'un Bernanos, dans des styles complètement opposés.
Il y a une certaine douceur un peu triste, polie et élégante, et dans laquelle s'exprime pourtant un immense amour de la vie. Négligemment semé dans tout le récit, de petite phrases un peu âpres, de petits jugements acérés sur les circonstances de la vie et les conséquences des actes. L'histoire, quant à elle, est lente, progressive. Chaque mot semble avoir été posé avec calme et précision, son ajustement aux autres jaugé d'un coup d'oeil avant de passer au suivant, un peu comme un mur incas. Et le résultat dégage la même impression de sérénité et de solidité.
A Bornéo, un planteur d'hévéas s'apprête à rentrer vivre en France. L'un de ses amis, mourant, lui demande de prendre soin de la fille adultérine qu'il a eu jadis. Elle s'appelle Claire, vit dans un certain isolement, gardant la blessure d'avoir un jour découvert que ce vieil ami de la famille était en fait son père.
Lentement, doucement, une relation se noue entre la jeune fille et le narrateur. Un amour calme, paisible, qui grandit lentement, et avance quand des incidents sans aucun lien viennent éclairer l'un ou l'autre sur ses véritables sentiments. Des amis qu'on croyait perdus ressurgissent brutalement. Les vieilles blessures commencent à s'apaiser…
Pourquoi une si belle plume a-t-elle sombrée dans un si total oubli ? La réponse est simple : il fit partie des écrivains collaborationnistes, et faillit même être fusillé à la libération. Pas par ardeur idéologique – il ne s'intéressa jamais à la politique. Comme beaucoup (notamment parmi les écrivains) il se reconnu dans la collaboration par pacifisme, par admiration pour le maréchal Pétain, par méfiance envers l'Angleterre de Mers el-Kébir… Par le hasard qui plaça parfois un frère dans la LVF et l'autre dans la 2ème DB, peut-être tout simplement.
Mais quelles qu'aient été ses positions et ses raisons, ‘Claire' n'en est pas moins un beau roman au style envoutant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
lecassin
  11 janvier 2012
De retour de Bornéo où il a passé de nombreuses années comme planteur, et après avoir mis sa plantation en location, Jean fait connaissance De Claire, la fille de son collègue planteur, Arthur Crouse ; tout juste sortie du couvent.
Jean, le narrateur, reconnaît immédiatement en Claire celle qu'il cherche de manière plus ou moins consciente depuis toujours... La promesse faite à sa mère mourante sera tenue : Jean épousera Claire.
Dès lors, il sera hanté par la lente descente de la jeune femme vers la vieillesse, parallèlement au déclin de sa fortune : sa plantation périclite...
"Claire" est un bref roman, fort et néanmoins subtil. Jacques Chardonne nous mène vers la fin tragique de cet amour fusionnel entre Claire et Jean avec cet art de la demi-teinte, du demi-jour et du clair-obscur qu'on lui connaît. Admirable.
Commenter  J’apprécie          160
diablotin0
  10 octobre 2015
Dès les premières pages, j'ai été séduite par l'écriture, c'est de la belle littérature !
l'histoire quant à elle, est tout en finesse et délicatesse. L'amour entre Claire et Jacques est lui aussi délicat, tout en pudeur jusqu'à la fin tragique qui reste là-encore pudiquement décrite.
Je ne connaissais pas J. Chardonne, je viens de lire quelques mots sur lui, ce que je n'aurais pas dû faire car cela terni ma vision...
Commenter  J’apprécie          170
lecteur84
  16 avril 2015
Ce récit est servi par une écriture riche et ample, nous traversons ainsi, dans une délicate poésie la vie du narrateur. Nous glissons de son bonheur vers sa peine avec beaucoup de pudeur. tout semble normal et aisé, même la fin, si triste soit elle, ne verse pas dans le mélodrame. Un très beau récit sur les méandres de la vie, nos espoirs, nos envies. de la vraie littérature...
Commenter  J’apprécie          70
5Arabella
  02 août 2016
Un roman d'amour, rien d'autre. Un homme raconte un peu sa vie, mais surtout, presque exclusivement son amour pour Claire, l'histoire de cet amour du début jusqu'à son terme. Dans aucun autre livre de l'auteur que j'ai lu, il n'y a un tel centrage, une telle exclusivité. Il y a quelque chose de rayonnant dans l'expression de ce sentiment, presque solaire.
Mais nous sommes chez Chardonne, et l'amour ne permet pas forcément de comprendre l'être aimé. le narrateur est dans son récit à lui, nous n'entendrons jamais, le récit, l'histoire De Claire. Il imagine des choses, parfois se trompe, ressent, mais Claire reste une belle inconnue, pour lui et pour nous, au final. Et le sentiment de perte habite à chaque instant cet amour : la perte d'un instant, d'un souvenir, la sensation que l'être que l'on aime devient autre à chaque instant, et qu'on ne retrouvera jamais l'instant perdu, et oublié...La souffrance est au coeur des relations entre les êtres, le fossé entre eux toujours impossible à combler, et la solitude la seule réalité tangible. Même si passer des beaux moments avec quelqu'un peu rendre quelque chose plus supportable à d'autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
diablotin0diablotin0   05 octobre 2015
C'est l'argent qui vous oblige à vivre comme tout le monde, qui vous pousse sur les chemins battus, dans les endroits courus, parmi les mêmes gens qu'on n'a pas choisis. J'aime les sentiers que j'invente, les relations inutiles, les choses sans renommée, et tout ce qui ne vaut que pour moi.
Commenter  J’apprécie          210
PhilippeCastellainPhilippeCastellain   27 février 2017
Pour vivre, il faut admettre autour de soi une zone de tranquillité artificielle, où tous les évènements sont considérés comme inoffensif ou favorables. Celui qui ne respecte pas ces bornes est un anxieux, un malade.
Commenter  J’apprécie          271
lecteur84lecteur84   12 juin 2015
Je sais aujourd'hui que le génie des hommes ne m'apportera rien, si je ne trouve d'abord mon contentement dans ma vie intime et spirituelle, dans mes sentiments, mes gouts vrais, mes amours.
Commenter  J’apprécie          210
GeraldineBGeraldineB   14 janvier 2018
Les gens sont plus ou moins ouverts avec nous suivant notre attitude et notre langage. Le plus souvent, leur sincérité dépend de notre caractère. On nous cache ce que nous ne méritons pas de savoir.
Commenter  J’apprécie          70
lecteur84lecteur84   11 juin 2015
Je vois la fragilité de ce que j'aime sur un visage parfait, les nuances sont très sensibles, on devine l'ombre des jours qui vont la défaire.
Commenter  J’apprécie          90
Video de Jacques Chardonne (3) Voir plusAjouter une vidéo

Jacques Chardonne : Romanesques
Debout parmi les sculptures du Musée des années 30 à Boulogne Billancourt, Olivier BARROT présente "Romanesques" de Jacques CHARDONNE, écrivain préferré de François MITTERRAND.
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jacques Chardonne

Quel est le vrai nom de Jacques Chardonne?

Jacques Laurent
Jacques Barnery
Jacques Dutourd
Jacques Boutelleau

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Jacques ChardonneCréer un quiz sur ce livre