AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234053625
Éditeur : Stock (01/01/2001)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
En 1938 paraissait chez Stock Le bonheur de Barbezieux. Ce livre, passé au crible des an-nées et de multiples éditions (sans avoir été changé d'une ligne), apparaît aujourd'hui aussi frais, aussi neuf qu'au moment de sa parution.
Jacques Chardonne y défendait ce qui est maintenant à la mode, c'est-à-dire certains mérites de la vie provinciale. «Si je raconte ma jeunesse et les souvenirs d'une société que je trouve exemplaire, ce n'est point pour revenir à un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
PhilippeCastellain
  07 mars 2019
Peu de grands écrivains ont raconté leur enfance et leur jeunesse avec honnêteté. Certains, comme Colette ou Nerval, l'ont copieusement fantasmée. D'autre, comme Vallès, l'ont étalé en long, en large et en travers. Mais peu l'ont fait avec sincérité et sobriété, sans fioritures. Pagnol a essayé, il n'a pas pu s'empêcher d'en mettre un peu. Comme le dit Bernanos dans ‘Les mauvais rêves', à la vérité peu d'écrivains ont su écrire sur l'enfance sans montrer autre chose que des parodies d'enfants, une sorte de jeunesse revue, corrigée et idéalisée par les adultes. L'exemple le plus célèbre en reste ‘Le petit prince', qui cinquante ans plus tard continue de susciter l'adoration général en mettant en scène tous les regrets de l'âge adulte dans un corps juvénile.

Mais Chardonne l'a fait. Que n'a pas fait Chardonne. (Qui a dit « choisir le bon camp » ? Je parlais de littérature, moi !) Il a raconté sa jeunesse, en Charente. Il a décrit Barbezieux telle qu'il la voyait par ses yeux d'enfants – et telle il l'a toujours vue. Une époque et une place de paix. Sans honte ni hésitation, il fait l'apologie de la classe sociale méprisée et ridiculisée par les Zolas et les Maupassant : la grande bourgeoisie provinciale. Je ne critiquerais pas ce choix, ma mère en est issue – et de la même région.

La Charente est un petit coin de terre ni vraiment curieux ni vraiment ordinaire. Elle n'a pas la prétention à la singularité de la Bretagne ou des Savoies. Même ses spécialités culinaires ne font pas recette – pourtant il y en a qui valent la peine. C'est ce charme et cette réserve que Chardonne a su capter. Des termes qui décrivent bien son écriture aussi, du reste…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          333
moravia
  20 janvier 2016
Découverte de cet auteur dont j'avais entendu parler par ailleurs.
Pour le situer il faut savoir qu'il était, en octobre 1941, du voyage via Berlin avec Robert Brasillach, Marcel Jouhandeau, André Fraigneau et quelques autres.
Il fait l'éloge du National Socialisme, écrit même : « le National Socialisme délivre l'homme ».
Naturellement cela n'aide pas pour faire une carrière littéraire après la libération.
Ce Bonheur de Barbezieux , publié en 1938, montre toutes les qualités d'un véritable écrivain. Aucun doute à ce sujet.
Patatras !
Voilà encore un bel exemple d'un homme qui peut être à la fois un remarquable romancier et un regrettable imbécile.
Commenter  J’apprécie          180

critiques presse (1)
Lexpress   04 juillet 2011
Porté par une très belle langue et un vrai sens de la pédagogie, notre ornithologue, connu pour toujours dormir fenêtres ouvertes, raconte les saisons, les migrations, les amours.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PhilippeCastellainPhilippeCastellain   07 mars 2019
Je n'aurais jamais été un musicien. Aujourd'hui encore, je n'aime guère la musique. Elle vous oblige à rester assis, il faut l'écouter en silence, et je n'ai jamais pu faire le silence en moi-même.
Commenter  J’apprécie          90
PhilippeCastellainPhilippeCastellain   07 mars 2019
On dirait que l'homme est avide surtout de belles défaites.
Commenter  J’apprécie          140
ClaudeDoglioClaudeDoglio   26 janvier 2017
Je suis né dans une petite ville de marchands. On vendait du cognac chez les riches, des sabots ou des étoffes dans les boutiques. Depuis des siècles on n’avait d’autre ambition que de gagner un peu d’argent.
Commenter  J’apprécie          10
SiladolaSiladola   05 juillet 2014
Le passé n’est jamais tout à fait révolu quand il a duré ; c’est le présent qui parfois se dissipe sous nos yeux, faute de prises.
Commenter  J’apprécie          20
SiladolaSiladola   05 juillet 2014
Il faut se garder d’un penchant au scepticisme, vieille manie de la plume, quand on écrit sur ce grave sujet de l’amour.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Jacques Chardonne (3) Voir plusAjouter une vidéo

Jacques Chardonne : Romanesques
Debout parmi les sculptures du Musée des années 30 à Boulogne Billancourt, Olivier BARROT présente "Romanesques" de Jacques CHARDONNE, écrivain préferré de François MITTERRAND.
autres livres classés : monde de l'éditionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jacques Chardonne

Quel est le vrai nom de Jacques Chardonne?

Jacques Laurent
Jacques Barnery
Jacques Dutourd
Jacques Boutelleau

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Jacques ChardonneCréer un quiz sur ce livre