AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782897810245
490 pages
Éditeur : Éditions Hurtubise (31/08/2017)
3.78/5   9 notes
Résumé :
Née à Munich en 1912, Eva Braun grandit dans une Allemagne fortement affaiblie par la Grande Guerre. En 1929, la jeune femme, désireuse de s'émanciper, déniche un emploi comme commis à la boutique de Heinrich Hoffmann, photographe exclusif du Parti national-socialiste. Timide et introvertie, elle est présentée au Führer et chef du parti, un petit homme à la politesse irréprochable. Adolf Hitler commence à la courtiser.Chaque fois accompagnés d'Herta, l'amie d'Eva qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Halloween
  14 juillet 2020
e referme le premier tome de ce livre vraiment très troublée. L'auteur prévient dès le départ, c'est une histoire romancée.... certes, mais il s'est appuyé sur une quantité de vidéos et de photos et ce livre est sans doute très près de la vérité.
Eva est une jeune fille qui vivra l'après guerre 14 18 comme la plupart des allemands, une misère noire, le chômage, le chaos. Elle vit avec ses parents qui ne s'entendent pas mais cohabitent sous le même toit. Malgré la misère, Eva sera privilégiée puisque son grand-père vétérinaire sera d'un grand secours quant à l'obtention d'une alimentation digne de ce nom, récoltée auprès des paysans en guise de paiement.
Elle fera des études plutôt médiocres et à 17 ans sera embauchée chez un photographe comme vendeuse.
Et c'est là que tout bascule. Son employeur est le photographeur officiel d'Adolf Hittler qui se bat pour accéder au pouvoir. Il vient souvent dans la boutique et y rencontre Eva qui tombera sous son charme et réciproquement.
Hittler à 23 ans de plus qu'elle mais il la courtise et en fait sa "maîtresse". Une maîtressse bien cachée car son coeur et son âme sont dédiés à l'Allemagne et il n'est pas question de montrer au peuple qu'il peut avoir une vie de couple "normale".
C'est une histoire que tout le monde connaît plus ou moins mais l'auteur a décidé de fouiller plus profondément les blessures d'Eva, ses attentes, sa tristesse loin de celui qu'elle aime et qui semble l'aimer également en retour même s'il affiche une certaine maladresse.
Je disais au début de ce post que ce livre m'a troublé, je m'explique. Nous, avec le recul, nous savons parfaitement qu'Eva a misé sur le "mauvais cheval" dès le départ. L'Histoire nous a démontré la monstruosité d'Hitler et c'est un fait clair et net. Oui, mais voilà, j'ai décidé de prendre ce livre comme il vient, prendre le moment "présent" pour Eva sans me soucier du futur et des horreurs de la guerre. J'ai beaucoup de compassion pour Eva que l'auteur s'obstine à appeler "la maîtresse" ou "la blonde" ce ne sont pas les mots que je préfère, pour moi c'est sa petite amie et non pas la "putain" ou autres mots que nous avons pu entendre dans des écrits moins sympathiques à son égard. J'ai donc beaucoup de compassion pour Eva, à l'instant T, car elle souffre énormément de sa solitude, elle est amoureuse et chacun d'entre nous avons pu vivre les moments qu'elle a pu vivre en tant que femme. Adolf Hitler est presque touchant dans sa manière maladroite d'aborder Eva, de l'inviter, de s'occuper d'elle ou de l'ignorer parfois. Il n'est pas question de me faire l'avocat du diable mais je pense qu'il existait un amour sincère entre ces deux là. En tous les cas c'est le message que j'ai ressenti en lisant ce livre.
J'ai beaucoup visionné les photos et les vidéos qu'Eva a pu prendre durant sa relation avec Hittler ce qui m'a permis de me faire une image plus précise des décors qui ont pu être évoqués dans le livre. J'ai également visionné des témoignages des rescapés des camps pour ne pas tomber dans un certain attendrissement envers un être monstrueux qui n'en était pas moins un homme charismatique et vénéré par tout un peuple.
Je vais aborder le tome 2 avec impatience. Pas sûre que mon empathie perdure envers celle qui deviendra Madame Hittler mais en tous les cas, cette toute jeune femme dans ce premier tome, m'a véritablement interpellée par sa candeur et sa naïveté.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   04 septembre 2017
Fasciné par la complexité de la relation entre Adolf Hitler et Eva Braun, qui l’a suivi jusque dans la mort, l’historien et romancier Jean-Pierre Charland fait la genèse de cette troublante histoire d’amour sur fond de Seconde Guerre mondiale dans sa nouvelle série, Eva Braun.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2017
Adolescente et jeune adulte, Eva avait multiplié les efforts pour faire fondre cette couche de gras. L’une de ses mains se posa instinctivement sur son ventre pour le pincer, afin de vérifier sa minceur. Puis elle tourna une page, chercha le faire-part annonçant sa naissance. Pas très riches, ses parents avaient utilisé des cartes portant la publicité de Nestlé, la compagnie suisse d’alimentation. Un bébé joufflu se trouvait aux commandes d’un avion rappelant l’appareil mis au point par les frères Wright.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2017
Les récits sur la révolution bolchevique évoquaient des massacres horribles. Tous les Allemands respectables, c’est-à-dire ceux que leurs sympathies politiques ne poussaient pas à gauche, craignaient que leur pays suive le même chemin. Voilà ce qui arrivait quand un peuple perdait ses chefs traditionnels. Et personne n’ignorait l’identité des coupables de ce gâchis: les criminels de novembre qui avaient renversé les familles régnantes et forcé la signature de l’armistice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2017
La misère était si grande que des travailleurs des usines de munitions se mettaient en grève, des syndicats et des militants politiques réclamaient la fin immédiate des combats. En plein conflit, ces propositions frisaient la trahison, les chefs encouraient la prison, voire le peloton d’exécution.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2017
Tout le monde se taisait si Hitler prenait la parole. Et dans ce cas, le risque était grand de subir un long monologue plus ou moins décousu. Le Führer débutait sur un sujet, puis passait à un autre, puis un autre, au gré des idées lui venant à l’esprit.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 septembre 2017
— Ouais, mais avant de les fusiller, dit-il à Hans, son camarade, autant s’amuser un peu. Les violer, par exemple…
Les filles savaient être les seules victimes potentielles de cet «outrage», comme disaient pudiquement les adultes.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jean-Pierre Charland (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Charland
Quelles recherches doit effectuer l'auteur Jean-Pierre Charland avant d?écrire ses romans? La réponse dans ce vidéo!
///
Venez rencontrer l?auteur et lui poser vos propres questions lors du Salon du livre de Montréal 2019.
Stand # 402 Samedi 23 nov. 14 h à 15 h Dimanche 24 nov. 13 h à 15 h
///
Sa nouvelle série, Odile et Xavier, sort en librairie le 13 novembre. http://editionshurtubise.com/livre/odile-et-xavier-tome-1/
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2372 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre