AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Viviane Faure (Traducteur)
EAN : 9782375741825
250 pages
Éditeur : MxM Bookmark (27/01/2017)
3.63/5   16 notes
Résumé :
Un récit trop secret, trop effrayant, et bien trop intime, pour l’époque victorienne.
Un mot pour l’éditeur :
« Cher Henry,
Je suis le compagnon, l’assistant et le chroniqueur de Simon Feximal depuis vingt ans maintenant, et durant tout ce temps, mes Comptes Rendus de Simon Feximal le Chasseur de Fantômes ont fait grandir la réputation de ce chasseur hors-pair par monts et par vaux.
Vous m’avez souvent quémandé le récit de notre première ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,63

sur 16 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
1 avis

Arakasi
  25 avril 2017
Je continue ma découverte de l'oeuvre de K.J. Charles avec ce pastiche assez réussi de Sherlock Holmes. On y suit les aventures surnaturelles d'un duo de choc : le prestigieux chasseur de fantômes Simon Feximal et son ami et chroniqueur (et plus si affinités) Robert Caldwell. Ensemble, ils vont arpenter l'Angleterre victorienne pour réduire au silence les esprits frappeurs, goules et autres spectres de toute sorte. Entre deux enquêtes, ils se livreront à de mémorables parties de jambes en l'air, exploits moins susceptibles de passer à la postérité mais tout aussi plaisants à suivre.
Il y a pas à dire, K.J. Charles, ça décompresse agréablement le cerveau : c'est facile à lire, bien écrit, psychologiquement fouillé, avec de bonnes scènes de fesses mais pas que. Ce roman ne commençait pourtant pas très bien avec une première enquête plutôt bâclée et au dénouement assez ridicule. Heureusement, la suite des aventures de Simon et Robert s'avère plutôt sympathique à suivre, même si la taille très courte des chapitres m'a souvent laissé une impression de trop peu. Comme on pouvait légitimement le craindre, les enquêtes ne sont pas trop éclipsées par la romance et se révèlent plutôt prenantes. J'ai particulièrement apprécié le travail de recherche effectué par l'auteur sur les vieilles légendes anglaises, dont certaines sont absolument charmantes comme celle de l'évêque aux papillons, ainsi que les clins d'oeil à la littérature victorienne. A noter que le langage utilisé est bien adapté à l'époque ce qui donne une petite touche non négligeable d'authenticité au récit.
Las, me voici arrivée à la fin des oeuvres traduites en français de K.J. Charles… Je ne suis ni assez motivée, ni assez douée pour m'y attaquer en anglais. Espérons que les gentils éditeurs francophones entendront ma prière et se dépêcheront de publier la suite de ses écrits !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
jainas
  06 avril 2017
Robert Caldwell est journaliste, mais aussi ami et assistant du très célèbre chasseur de Fantômes Simon Feximal, à la renommé duquel il a grandement contribué de par ses écrits… Mais voilà, les articles publiés n'ont jamais tout dit, ni sur certaines enquêtes dangereuses et sensibles... ni sur les véritables relations entretenues par Robert et Simon, qui sont aujourd'hui révélés dans les chroniques de ce carnet secret.
Moi qui ai dévoré avec plaisir toute la bibliographie de K. J. Charles, le carnet secret de Simon Feximal m'avait pourtant échappé… Quel n'a pas été ma satisfaction, quand je m'en suis rendu compte, de voir qu'il avait été traduit et édité en France !
Si l'hommage à Sherlock Holmes est volontaire et très perceptible, ce roman aux airs de recueil de nouvelles de fantasy urbaine victoriennes s'en affranchit très bien ! La rencontre puis la collaboration des deux hommes ne manque ni d'action, ni de rebondissements, et la narration en mode autobiographique est prenante, parfois très touchante, et va comme un gant au récit.
Ce dernier est rythmé par des enquêtes ma foi plutôt intéressantes et bien troussées, mais parvient à garder un fil rouge non négligeable et maintient sans problème une cohérence globale. Mon seul reproche irait aux scènes de sexe, que j'ai trouvées globalement moins subtiles et bien gérées que dans d'autres romans suivants de K.J. Charles, et j'avoue avoir failli être rebutée par la première affaire que Robert et Simon affrontent ensemble… et sa résolution sexuelle un peu trop facile. Mais ce cap passé, je me suis laissée charmer par ce qui s'est révélé être une très sympathique lecture. Je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NicolasFJ
  23 février 2019
Un excellent "fix-up" (roman articulé autour de nouvelles) créé après un crossover avec l'univers Whyborne & Griffon de Jordan L. Hawk en copiant le duo gay que pourrait former Sherlock & Watson en version occulte.
Ça fait beaucoup :p Je résume : Feximal est un Sherlock viril, chasseur de fantômes implacable, dont les histoires furent racontées par Robert Caldwell, son Watson, dans les fictifs "Carnets de Simon Feximal".
Mais le livre qu'on lit ici ce sont les carnets SECRETS, ceux qui n'ont pas pu être publiés à l'époque, en grande partie parce qu'ils parlaient de la relation homosexuelle de nos deux héros (l'interdiction d'un tel amour est un sujet qui revient régulièrement dans le livre). En partie aussi parce que les cas évoqués sont particulièrement atroces. KJ Charles ose un univers plus sombre que sa collègue Jordan L Hawk, ou même que Lockwood &co (dont le concept est assez proche).
De nombreuses références et influences (contes, faits réels, mythes locaux...) viennent donner à tout cela une ambiance à la fois réelle et effroyable, avec une forte crédibilité historique et une mythologie fascinante.
Heureusement, la relation du couple Feximal-Caldwell évolue de manière lumineuse. Les autres personnages, qu'ils soient des alliés précieux ou des méchants abominables, rendent l'histoire addictive, ce qui nous empêche de nous engluer dans une ambiance sombre où les humains sont bien pire que les monstres.
Le sexe, d'abord plus cru et direct que dans les romans de ce genre, passe vite au second plan. La romance est évoquée plus qu'autre chose, laissant une impression de lien profond se construisant dans les silences. (On est loin des ébats fabuleux et des élans amoureux de Jordan L Hawk.)
Le tout est finalement unique et captivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
les-lectures-de-titou
  21 février 2017
Je connaissais la plume de K.J. Charles pour avoir lu le Charme des Magpie. J'avais alors pu apprécié le mélange des genres que l'auteur maîtrise parfaitement, et je l'ai encore plus apprécié avec cette lecture.

Un contexte historique riche, un univers fantastique bien exploité, une belle romance et des personnages attachants, à défaut d'être séduisants. En effet, la description physique des personnages est une nouvelle fois assez étrange, même si cela importe peu pour apprécier pleinement cette lecture.

Le récit débute au milieu des années 1890. 1894 précisément. Robert Caldwell est un jeune journaliste, 25 ans, qui vient d'hériter d'une maison hantée. Il fait donc appel à un occultiste, en la personne de Simon Feximal, pour résoudre son petit problème de fantôme. C'est ainsi que les deux hommes vont se rencontrer pour la première fois. Une première rencontre mémorable pour tous les deux, le fantôme de l'ancêtre de Robert y a veillé...
Chaque chapitre est en fait une affaire différente sur laquelle le journaliste et l'occultiste vont faire équipe. C'est leur troisième rencontre, et donc affaire, qui va marquer un tournant décisif dans leur vie.

S'il s'agit de chroniques d'affaires que Simon et Robert ont résolu, il s'agit surtout de leur histoire. de l'évolution de leur relation et de leurs sentiments. Ils forment un magnifique duo tant dans le travail que dans l'intimité.
L'histoire se situe à la fin de l'époque victorienne. L'homosexualité est encore un crime passible d'emprisonnement. Leur vie intime doit donc demeurer secrète. Néanmoins, ils vivent et travaillent ensemble, et leur comportement n'échappe à personne, surtout pas à ceux qui ont parfois besoin de faire pression pour obtenir ce qu'ils veulent...

J'ai été emportée par l'histoire de Robert et Simon dès les premières pages. Robert s'adresse à son ami Henry, un éditeur, du coup il s'adresse directement au lecteur, cela rend le récit très intime. La plume de l'auteur est fluide et agréable, son univers est prenant et addictif. Une succession de petites affaires bien traitées et une superbe relation entre deux hommes à une époque où c'était encore considéré comme un crime.

Ccl : Une excellente lecture. L'auteur a réussi à m'emporter à la fin du XIXè, dans son univers occulte, pour me présenter Robert Caldwell et Simon Feximal et révéler la véritable histoire de ces deux hommes touchants et attachants.
4,75/5
Lien : http://les-lectures-de-titou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bellonzo
  10 mai 2017
Voilà un livre sans le moindre intérêt en ce qui me concerne. Souvent tout ne m'intéresse pas dans cette sorte de roman en série. Là rien. L'auteure ressasse la vieille mythologie victorienne des chasseurs de fantômes, des manoirs décrépits, des chasses au renard. le couple d'enquêteurs lorgne évidemment, et c'est d'une grande tristesse, vers le génial duo de Sir Arthur Conan Doyle. de grâce, à mon avis, plongez vous dans l'une des aventures de Holmes et Watson, délicieuses énigmes qui laissent place à l'imaginaire. Ce qui est très loin d'être le cas de ces historiettes hyper formatées et dont je ne tiens pas à me faire le zélateur. L'iconographie du gothique fantastique y est plutôt maladroite et vampirisée par les scènes sexuelles manifestement destinées à remplir le cahier des charges de cette collection. Rien ici ne rappelle la littérature. J'ai rarement été aussi sévère mais cette fois l'opération Masse critique Babelio a fait long feu. Je les remercie néanmoins car j'ai souvent eu plus de chance.
le carnet secret de Simon Feximal (on dirait un nom de médicament, une purge) n'est qu'un des titres de cette série de KJ Charles. Série est le terme qui convient, mais série Z. Ces propos n'engageant que moi, j'avais l'intention d'abandonner ce livre sur un banc. Mais aucun inconnu ne mérite cette médiocrité
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
67 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre

.. ..