AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Giraud (Illustrateur)
ISBN : 2205043390
Éditeur : Dargaud (07/06/1996)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 93 notes)
Résumé :
Une gueule. Un personnage. Une légende de l'Ouest américain, pas moins. Il s'appelle Blueberry. Mike Blueberry. Drôle de nom : en anglais, il signifie "myrtille"... Mais attention : avec son nez cabossé, sa barbe de trois jours et son caractère de cochon, Blueberry est un dur. Un coriace. Un éternel rebelle, indiscipliné, râleur et batailleur. C'est aussi l'une des figures légendaires de la bande dessinée, née dans les pages de l'hebdomadaire Pilote. Les bonnes fées... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
belette2911
  07 octobre 2017
Cela faisait longtemps que je n'avais plus vidé une bouteille de gnôle avec ce rascal d'outre à alcool qu'est Jimmy MacClure ! J'avais le gosier sec, il était temps que je m'abreuve à une série western plus réaliste que Lucky Luke.
Mike Blueberry a été nommé shérif intérimaire de la petite ville de Palomito et voilà qu'il a un drôle de gugusse qui atterrit dans sa prison : le baron Werner Amadeus von Luckner, digne descendant de l'une des plus illustres familles de la maison de Prusse !
Cet énergumène que l'on surnomme "Prosit" se dit être un ex-élève officier aux cadets de la Garde Impériale, docteur en médecine et en théologie, présentement ingénieur géologue.
Nous comprendrons qu'il est aussi un véritable escroc, une pitoyable enflure, un menteur patenté et pathétique, un roublard, un salaud de première classe et un embobineur de classe mondiale.
Dans ce diptyque qui se poursuivra avec "Le spectre aux balles d'or", les auteurs nous plongent dans une petite ville remplie de sable, de caillasses avant de nous balader dans un désert impitoyable, avec peu d'eau et des serpents à sonnettes humains.
Leur tout de force ? Avoir réussi à créer un personnage de la trempe de Prosit, le genre de type qu'on a envie de frapper, un mec qui se pavane avec une carabine en main, mais qui geint comme une gonzesse lorsque les rôles changent et qu'il se tient du mauvais côté du revolver (ou de Winchester).
Nous y ajouterons deux vautours, des rattlesnake digne de ce nom, des Apaches et une mine d'or qui, si elle existe, se trouverait sur la Mesa du Cheval Mort, dans les Monts de la Superstition, lieu sacré pour les indiens.
Ça va dépoter grave, accrochez-vous au pommeau de votre selle, perdez pas votre eau et gardez votre flingue dressé…
Blueberry est de la veine des westerns réalistes, où le héros souffre, en voit de toutes les couleurs et où tout tourne mal souvent pour lui, à la différence d'un Lucky Luke, mais bon, les deux hommes qui tirent très vite n'évoluent pas dans le même milieu.
Blueberry, c'est sombre, violent, les couleurs oscillent dans des tons jaunes ou très sombre et en lisant un album, croyez-moi, vous en aurez pour votre argent car ça ne se lit en deux coups de cuillère à pot !
C'est 48 pages de concentré du meilleur de ce qui se fait de mieux, ça se déguste, ça se lit en douceur, faut bien mâcher pour ne pas avaler de travers et prendre ensuite le temps de digérer cette grosse pièce car on est face à un scénario travaillé, en béton armé, du lourd, du tout bon.
Et ça se poursuivra dans la suite où là, on monte encore d'un cran dans la densité de ce qui se déroule dans ses pages, à tel point que vous vous croirez dans un 62 pages !
Au fait… s'il vous plaît, oubliez le film de Jan Kounen avec Vincent Cassel dans le rôle de Blueberry, ce film bien que s'inspirant de ce diptyque, ne vaut pas un pet de chien.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
bdelhausse
  10 octobre 2016
Voilà un tome que l'on pourrait qualifier de "transition", selon une expression chère aux fans de Walking Dead, et associée aux albums plus lents, plus "mous" et où il ne semble rien se passer...
Sauf que chez Charlier et Giraud, il se passe toujours quelque chose. C'est une sorte de loi de Murphy (ou de Blueberry). On démarre en apprenant que Blueberry est de nouveau affecté au poste de shérif d'une bourgade sans importance... grâce aux bons soins du général Allister. Jim McClure est là aussi (il n'est jamais loin d'une bouteille pleine... au départ).
Ils croisent les pas d'un de ces personnages incroyables dont Charlier a le secret... "Prosit" Luckner. Un prospecteur d'or, issu d'une vieille noblesse prussienne. Peut-être fou, peut-être pas, ce personnage haut en couleur finit par persuader McClure de le libérer et de partir avec lui chercher son or... dans des montagnes sacrées pour les Apaches, les Monts de la Superstition. Tout cela pose un sacré décor, une ambiance très lourde, come le soleil de plomb qui s'abat sur les protagonistes.
Et comme si ce n'était pas encore assez, Charlier ajoute deux chasseurs de primes... vrais malfrats, dont les intentions ne sont pas aussi légales que l'on pourrait le penser.
Les associés de "Prosit" Luckner ne vivent jamais vieux. Leurs os blanchissent au soleil, le plus souvent. McClure s'en tire à bon compte, mais il est récupéré par les deux chasseurs de prime, avant d'être sauvé par Blueberry qui en dégomme un.
Le tome se conclut avec une altercation avec les Indiens, peu emballés à l'idée que des visages pâles se baladent sur leurs terres sacrées.
Un très bon album, avec ce qu'il faut d'action et surtout une atmosphère pesante très intéressante, qui culminera dans le tome suivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Epictete
  03 avril 2014
Une bande dessinée "Far-west", avec des bons, des simples et des méchants. le scénario est fouillé et crédible, digne d'un de ces films qui nous ont enchantés dans les années soixante à quatre-vingt.
Les planches sont très noires, très travaillées et sur-dessinées.
Les barbes sont représentées au poil près !
Blueberry est une très belle réalisation.
Commenter  J’apprécie          120
rulhe
  13 novembre 2016
un des meilleurs de la série avec le spectre au balles d, or.
Commenter  J’apprécie          80
HORUSFONCK
  13 septembre 2016
Le meilleur Blueberry, avec sa suite du Spectre aux balles d'or.
Quand je pense à ce navet cinématographique qu'en a fait Kounen, mon sang n'en fait qu'un tour!
Mention spéciale à ce vieux débris de Jimmy Mac Clure, et ses rêves de cuites sans fin.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
EpicteteEpictete   03 avril 2014
Palomito, une petite ville frontière balayée par le vent brûlant du désert comme il en existait tant à l'ouest, vers les années 1868... Une rude et turbulente population de prospecteurs, de mineurs, de coureurs de piste, de desperados....et pour mettre au pas ce petit monde ou les poings et les colts partent tout seuls, un officier de cavalerie, détaché de son unité pour assurer le remplacement provisoire du marshall, enlevé peu auparavant d'une volée de plomb dans le dos, le lieutenant Mike. S. Blueberry.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
bdelhaussebdelhausse   22 octobre 2016
Et toi... toujours à faire les 400 coups, hein? Tu finiras par te retrouver avec un jardin sur le ventre, beau gosse ! (p.35)
Commenter  J’apprécie          20
bdelhaussebdelhausse   22 octobre 2016
Pense un peu aux océans de whisky que tu pourras t'offrir, sacré chançard ! Et du meilleur ! (p.20)
Commenter  J’apprécie          10
bdelhaussebdelhausse   22 octobre 2016
- T'en fais pas Marshall ! on se retrouvera tous les deux !
- Si tu veux vivre vieux, je te le souhaite pas ! (p.21)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Michel Charlier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Michel Charlier
DANY, le père d' Olivier Rameau et de Colombe Tiredaile, a un emploi de Ministre dans les Festivals BD - Seules solutions pour l'interviewer, le débusquer au coin d'une exposition ou encore partager un petit déjeuner ! Dany rend ici hommage aux maitres feuilletonistes de la BD classique GREG et Jean-Michel CHARLIER , puis fait le point sur le second Opus des Guerrières de Troy . Dessinateur protéiforme ,Dany tombé dans l'eau de Jouvence de Rêverose fait le joint entre plusieurs générations de graphistes BD; Pas de hasard, il a pour maîtres mots " Plaisir d'expérimenter et Voyager à tout va" ; il a notamment dans ses cartons un nouveau projet de BD réaliste mais Chut! - Qui ne se souvient d'Histoire sans héros? - On se lève tous pour DANY...et son Art Populaire de Qualité (voir la fréquentation de son exposition à BD Boum!) Merci aux éditeurs Dargaud, Le Lombard, Soleil, Dupuis, Casterman et al. pour les citations graphiques ; un coup de chapeau à Tibet pour ses caricatures es "Tibetière". Que BD BOUM et Bulles en Ré soient remerciés pour avoir supporté nos caméras ! Grif' Graphe/Patrick Dillies.
+ Lire la suite
autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
152 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre