AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205043310
48 pages
Éditeur : Dargaud (07/06/1996)
4/5   113 notes
Résumé :
Une gueule. Un personnage. Une légende de l'Ouest américain, pas moins. Il s'appelle Blueberry. Mike Blueberry. Drôle de nom : en anglais, il signifie "myrtille"... Mais attention : avec son nez cabossé, sa barbe de trois jours et son caractère de cochon, Blueberry est un dur. Un coriace. Un éternel rebelle, indiscipliné, râleur et batailleur. C'est aussi l'une des figures légendaires de la bande dessinée, née dans les pages de l'hebdomadaire Pilote. Les bonnes fées... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 113 notes
5
5 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

gill
  17 avril 2014
Le lieutenant Blueberry a été chargé d'escorter un convoi de munitions, de Pécos à Camp-Bowie, à travers un territoire tenu par les apaches en révolte.
En cours de route, l'éclaireur indien qui guide la colonne trahit et amène celle-ci tout droit dans une embuscade.
Quanah-n'a-qu'un oeil, c'est son nom, est en effet, en réalité, le chef navajo Aigle Solitaire.
Grâce à la bravoure et à l'astuce de Blueberry, le convoi pourtant échappe à la capture et les apaches sont repoussés avec de très lourdes pertes qui les obligent à abandonner la poursuite.
Seul, Quanah, qui s'est juré de se venger personnellement de Blueberry, continue à pister la colonne.
Alors qu'elle traverse une vaste étendue de broussailles sèches, l'indien met le feu à celles-ci.
Attisé par un vent violent, l'incendie menace d'explosion, les chariots chargés de poudre.....
Annoncée, en octobre 1964, avec une semaine de retard, par la superbe couverture du 262ème numéro de "Pilote", cette troisième aventure du lieutenant Mike Blueberry commence, un petit matin, sur la piste longeant le Rio Grande entre le Mexique et le Texas.
Écrit par Jean-Michel Charlier et dessiné par Jean Giraud, c'est un western palpitant et passionnant.
Les dessins, réalisés avec talent et minutie, sont superbes.
Blueberry est une légende.
Mais les personnages secondaires sont tout aussi réussis.
Quanah-n'a-qu'un oeil est un ennemi qui a du panache et de l'épaisseur.
Le 14 janvier 1965, la rédaction toute entière de "Pilote" est plongée dans une mortelle angoisse !...
Ils sont sans nouvelles du lieutenant Blueberry, de ses hommes et du convoi de munitions qu'ils escortent !...
C'est pourquoi ils prient leurs jeunes lecteurs de les pardonner de ne pas présenter, dans le 273ème numéro, la suite des aventures de Blueberry.
Gir, qui dessine cette série palpitante, se trouve alors aux confins du Mexique et de l'Arizona, sur les lieux mêmes, où se situe l'action de ce western.
Et par suite de grèves et du très mauvais fonctionnement des postes en fin d'année, la rédaction n'a pas reçu son envoi hebdomadaire.
Mais rassurez-vous, depuis la série a connu plusieurs rééditions en album !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
belette2911
  07 octobre 2014
Le feu couve toujours entre les Indiens et les Tuniques Bleues et ce sera, une fois de plus, le lieutenant Blueberry qui sera l'homme de la situation !
Dans ce troisième album du cycle des premières guerres indiennes, Blueberry est chargé de diriger un convoi de munitions pour livrer le général Crook qui se trouve Camp-Bowie.
Notre lieutenant mal rasé va devoir ruser afin que le convoi ne se fasse pas attaquer par les Indiens, va devoir composer aussi avec l'incompétence de l'intendant O'Reilly, un alcoolo qui n'écoute pas ce que Blueberry lui dit et qui entraînera leur troupe droit dans la gueule du loup.
Véritable petit Sherlock Holmes quand il le veut, Blueberry va mener sa petite enquête afin de trouver QUI est les traitre dans leur convoi. Quanah, leur guide indien, a un comportement louche… Serait-ce lui qui travaillerait à saborder leur mission afin de provoquer la guerre avec les hommes blancs ??
Un album sans temps mort, ou si peu, juste de quoi faire souffler votre monture fatiguée et vous laisser recharger votre colt entre deux attaques des Indiens.
Les gars, va falloir ruser et tirer plus vite que ces damnés Peaux-Rouges si vous voulez conserver votre scalp sur le crâne !
Heureusement, Blueberry est là avec son intelligence pour la mettre au service du convoi de munitions et déjouer les attaques des Indiens.
Les couleurs sont assez moches dans les albums d'origines, mais dans les Intégrales, vous aurez le bonheur de les avoir en version retravaillée, pour votre lus grand bonheur.
Niveau personnages, ils sont bien travaillés, avec du caractère et le Méchant est un grand Méchant.
Notre lieutenant continue donc de mettre son nez cabossé où il ne faut pas, déjouant les pièges, menant ses enquêtes et ne désespérant pas de mettre fin à cette stupide guerre qui a déjà embrasée toute la région.
Avec sa barbe de trois jours et son caractère de cochon, Blueberry est un dur. Un éternel rebelle, indiscipliné, râleur et batailleur. Un vrai mec, quoi !
Allez, les gars, en selle ! Pas de répit pour vos hémorroïdes…

Lien : http://thecanniballecteur.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Mahpee
  23 septembre 2014
Dans ce troisième album du cycle fort Navajo, Blueberry à peine revenu du Mexique, conscient de devoir arrêter l'injuste guerre contre les Apaches, est chargé de mener un convoi de munitions à travers les montagnes de l'Ouest. Mais il va devoir lutter contre un ennemi redoutable, aussi rusé que lui et animé d'une haine terrible envers les visages pâles.
L'intrigue et ses rebondissements sont passionnants! Les dessins de Giraud sont beaucoup plus aboutis dans ce ce troisième tome. Blueberry prend forme, ses traits, son nez cabossé, sa barbe de trois jours, son caractère bien trempé, tout est en place pour que l'aventure continue.
Commenter  J’apprécie          150
bdelhausse
  20 septembre 2016
Que dire qui n'a pas déjà été écrit sur ce 3è tome des aventures du plus indiscipliné, du plus négligé, du plus impertinent lieutenant à l'Ouest du Pecos (selon l'expression consacrée dans une autre BD de western)?
Il y a un plaisir indéniable à suivre les aventures de cette tête brûlée, qui repousse ses limites et celles de ses hommes en leur insufflant ce courage et cette abnégation dont il ne manque pas.
Côté scénario, c'est quasiment sans faute. On l'a dit, on le redit, il y a une connaissance des grands classiques cinématographiques du genre. Ce qui semble tout à fait incroyable en 2016 était beaucoup plus "normal" dans les années 60, qui étaient encore l'âge d'or du western au cinéma.
Ici, on assiste à un mano à mano entre Blueberry et Quanah-n'a-qu'un-oeil, le guide indien chargé de les mener à travers monts et déserts pour porter une cargaison d'armes, de munitions et d'explosifs aux régiments rassemblés pour affronter les troupes de Cochise... Quanah est en fait Aigle solitaire, un grand chef indien. Et il faudra toutes ses ruses pour mystifier le sergent irlandais auquel Blueberry confie temporairement les rennes du convoi.
Les connaissances de Blueberry n'en finissent pas de susciter l'admiration. Traverser les gués, construire de faux chariots, effacer les pistes, faire croire à plusieurs chevaux alors qu'il est seul, etc. Sa palette est aussi étendue que celle de Quanah. Et cela donnera de nombreux éléments pour les tomes consacrés à la jeunesse de Bleuberry.
L'affrontement final dans le gué avec le dynamitage des parois reste un grand moment dans l'oeuvre de Blueberry. Puis il retrouve le lieutenant Graig et Miss Dickson à Fort Bowie... Là aussi on a un aperçu du grand talent de Giraud, il réussit à créer un univers avec de nombreux personnages, et non pas juste une série qui va tourner sur un seul axe.
Côté dessin, cela hésite parfois. Et les textes sont tellement nombreux et pesants que cela alourdit parfois la lecture. Je ne saisis pas toujours l'intérêt d'avoir un texte qui "explique" ce que la case illustre déjà très bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
tchouk-tchouk-nougat
  27 février 2017
Blueberry veut tenter de convaincre le général Cook, qui dirige les opérations contre les apaches, de négocier la paix avec les indiens. Pour cela il doit se rendre à camp Bowie et prend donc la direction d'un convoi d'armes.
On continue le western classique avec ce convoi que les indiens aimeraient bien récupérer. Mais Blueberry vieille au grain et se méfie rapidement de leur guide. La ruse des apaches n'égale pas celle du lieutenant des tuniques bleues qui a décidément plus d'un tour dans son sac et qui arrive à se dépatouiller de n'importe quelle situation. J'avoue ne pas avoir été convaincue de l'épisode où il fait pleuvoir en tirant en l'air pour éteindre un feu de brousse...
Dans l'ensemble, si ça a pas mal vieillit, ça reste du bon vieux western sans surprise mais agréable à lire. Un bon témoin de cette époque de la bande dessinée et des westerns.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
MahpeeMahpee   23 septembre 2014
Hmm... J'ai bien peur que vous soyez trop optimiste, Blueberry... Les choses sont allées trop loin, je doute qu'il puisse encore exister une seule chance d'arrêter la tuerie !..
Si infime soit-elle, il faut la courir Sir !..
Hmmm... Bien des gens sont intéressées par cette guerre... Les indiens eux-même sont énivrés par leurs premiers succès... Ils ne négocieront pas.
Je suis volontaire pour essayer !..
Tête de mule, hein ?!.. Bon le général Crook, qui commande à l'ouest avec les pleins pouvoirs, est à Camp-Bowie !.. Il y rassemble une armée !.. Et vous avez une sacré veine... Justement, j'ai à fournir une escorte à un convoi de munitions en provenance de Dallas et à destination de Camp-Bowie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CrazynathCrazynath   26 mai 2016
Mes frères ont des cœurs de squaws ! Les tuniques bleues n'étaient qu'une poignée et nous avons fuis comme des vieilles femmes...
Commenter  J’apprécie          70
GrouchoGroucho   29 janvier 2015
Mais, très loin de là, à plus de soixante dix kilomètres à vol d'oiseau, d'autres yeux au regard acéré et infaillible ont décelé eux aussi le point brillant qui, sur l'horizon, brille dans l'air extraordinairement limpide de l'Arizona.
Commenter  J’apprécie          30
CrazynathCrazynath   28 mai 2016
Souvent le serpent tue plus surement que la harde de bisons !
Commenter  J’apprécie          130
CrazynathCrazynath   26 mai 2016
Ces visages pales sont braves mais fous !
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Jean-Michel Charlier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Michel Charlier
À présent corsaires du Roy, Barbe-Rouge, Éric, Baba et Triple-Patte partent en chasse du « Spectre », un mystérieux pirate qui rançonne les planteurs de Pamticoe Sound. Une course mortelle s'engage contre un adversaire machiavélique… Entre hommage respectueux aux créateurs, Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon, et nécessaire actualisation du mythe, Jean-Charles Kraehn et Stefano Carloni signent un retour fracassant du plus célèbre pirate de la BD franco-belge dans ce premier tome d'un diptyque !
autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Aviateurs de légende

Quel pilote de sa majesté a déserté pour rejoindre les républicains à Barcelone dans Mattéo quatrième époque ?

Lord Guynemero
Sir Mermoza
Lord Nungessero
Sir Lindebergha

12 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Michel CharlierCréer un quiz sur ce livre