AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782818934739
48 pages
Éditeur : Bamboo Edition (06/01/2016)
4.12/5   44 notes
Résumé :
À sa mort, Lisa, l'adolescente qui avait pris soin des orphelins déplacés vers l'Ouest américain dans les années 1920, laisse une lettre dévoilant le secret d'Harvey. Le garçon qui a volé l'identité de Jim, l'un des orphelins, a été témoin d'un meurtre commis par Joey, le jeune frère de Jim. Soixante ans plus tard, Jim et Joey, âgés mais toujours solidaires, décident de se rendre chez Harvey pour apprendre la vérité à leur petite sœur Anna, restée toute sa vie auprè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
diablotin0
  02 mai 2021
On découvre dans ce tome 6 le secret que Lisa a gardé pour elle toute sa vie par amour et fidélité pour Joey.
Dans ce tome, beaucoup de dénouement, règlement de compte et aveux qui apportent réconfort et réparation.
Lisa va nous manquer mais on retrouve Anna. Ce tome est particulièrement émouvant et le dessin reste tout autant convaincant.
Il me reste un cycle de 2 tomes, chouette :-))
Commenter  J’apprécie          310
tchouk-tchouk-nougat
  26 février 2016
Jim et Joey se sont retrouvés, et même s'ils ne peuvent rattraper le temps perdus ils tentent avec l'aide de Lisa et de Bianca de renouer le lien fraternel. Mais pour reconstituer leur fratrie, et en apprendre plus sur leurs parents il manque encore quelqu'un. Anna, que Harvey avait fint d'être le frère pour mieux s'introduire dans une famille aisée.
Ce sixième tome, qui cloture le 3e cycle, est très émouvant. Les orphelins tissent enfin les liens d'une vrais famille, les blessures peut être pourront cicatriser.
Nous en apprenons également plus sur Lisa qui a su prendre sa vie en main tout en protégeant Joey.
L'ensemble de la série du train des orphelins offre une belle histoire sur un fond historique, celui de ce train distribuant des orphelins à travers le pays, pour le meilleur et pour le pire à l'image des abus de Cowpoke Canyon.
La dernière case est assez surprenante. Une promesse pour un autre cycle ?
Commenter  J’apprécie          120
Noctenbule
  16 mai 2017
Je lis toute la série alors il était normal que lise ce tome 6 qui clôture un cycle. Des questions posées dans le tome 5 trouvent ici des réponses. Les personnages sont tous les même mais on apprend plus sur eux à chaque fois. Lisa apparaît de plus en plus comme une femme gentille et aimante. Elle n'a pas eu le choix d'épouser une brute épaisse. C'était le sort de bien des femmes de l'époque si elle ne voulait pas finir à la rue. Mais Lisa ne se laissait pas toujours marcher sur les pieds et mettait son nez partout où pouvait régner l'injustice et l'exploitation. Des orphelins maltraités, il y en avait pleins les rues. Les hommes les utilisaient comme des bêtes. Et si un venait à mourir, on le remplaçait par un autre.
Alors quand l'idée de faire venir des orphelines pour occuper ces pauvres bougres célibataires son sang ne fait qu'un tour. C'est inadmissible de traiter des femmes comme des objets sexuels sans considération. Elle va tout faire pour que ce projet échoue. En face, le maire et Mme Goswell soutiennent cette action avec l'appui de nombreux habitants vieux garçons alcooliques et violents. Une lutte pour les droits de la femme qui est toujours d'actualité. Un respect qui doit s'apprendre aussi aux plus jeunes en les éduquant.
Le récit se fait avec des allées/retours passé/présents qui ne sont absolument pas génant pour la lecture. Surtout que les liens sont très bien faits avec la continuité dans les couleurs et les traits. Quelques teintes changent d'une situation à l'autre mais cela est très cohérent dans le récit. L'écriture est maligne en donnant avec parcimonie des informations pour faire avancer le récit. On en apprend plus à chaque tome cependant, je trouve que cela ne va jamais assez vite. J'ai envie de savoir ce qui va se passer et comment cela va se terminer. Avec un peu de chance la série se terminera avec le tome 8 qui clôtura l'ensemble. Affaire à suivre donc.
Un tome assez complet qui permet de clôturer un cycle en beauté avec quelques révélations qui ont changé le destin de nombreux enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
badpx
  19 janvier 2019
Il est difficile de donner un avis sur ce tome. Plus j'avance dans la série, plus je trouve ce fameux Harvey affreux et détestable. Et plus je trouve sa vie, enfin celle que j'imagine, peut probable. Comme quelqu'un de si odieux pourrait il donner le change pendant 70 ans.
Il y a tout de même un point que je trouve étonnant, c'est qu'à part Lisa aucun des orphelins n'a eu d'enfant. Y a t'il un message particulier derrière ce petit détail ?
A la fin de ce tome, la fratrie est réunie, mais il est évident que c'est loin d'être fini.
Commenter  J’apprécie          90
belette2911
  27 septembre 2020
Ce qui est perdu l'est à jamais, surtout en ce qui concerne le temps. Jim et Joey se sont retrouvés, mais après 70 ans, on n'a pas toujours grand-chose à se dire.
Si les deux frères sont rassemblés, c'est l'équivalent d'une soeur, d'une mère, que Joey perd quand Lisa s'en va définitivement. Or, une soeur, il en avait déjà une, lorsqu'il était petit… Anna, qui a été séparée de ses frères.
Dans ce tome, fort émouvant, on rassemble une partie des orphelins, vieux et on retrouve ce salopard d'Harvey, qui, même à son âge, a toujours son petit sourire mauvais en coin.
Une fois de plus, il a joué un rôle important à Cowpoke Canyon, lorsqu'il a dû y aller, malgré lui, afin que ses parents adoptifs ne découvrent pas son secret.
Comme toujours, il manipule les adultes, jouent avec eux, fait du chantage, des promesses, des menaces et pousse le machiavélisme très loin, si loin que Lisa gardera jusqu'au bout le secret de sa véritable identité, afin de ne pas nuire à une autre personne.
Lisa… Un personnage qui, contrairement à ce qu'on pourrait croire, ne s'est pas laissée marcher sur les pieds par son mari et a réussi à tirer des ficelles dans l'ombre afin d'éviter que plus d'orphelins ne se fassent exploiter à Cowpoke Canyon. Avec elle, le Girls Power va prendre une autre envergure.
Les aller-retours entre le présent et le passé sont toujours bien exécutés, on ne perd jamais le fil du récit et sont dans la continuité de ce que l'on venait de lire.
Les mystères soulevés ont été résolus, sans devoir attendre plusieurs tomes puisque les auteurs ont découpés leur récit en cycle, fermant un avant d'en entamer un autre.
Les différentes révélations sont venues au compte-goutte car il faut faire durer le suspense du cycle, mais au moins, maintenant, on sait le plus important et on peut entamer le dernier cycle (ou s'arrêter ici). Moi, je vais jusqu'au bout.
Une excellente série, sombre, dure, où l'Homme ne se montre pas sous son meilleur jour et où l'exploitation de l'enfant par l'adulte était quelque chose de tout à fait normal, dans les années 20. Personne pour s'en indigner, ou si peu.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Sceneario   25 janvier 2016
Une fin de 3ème cycle d’une histoire humaine aux aboutissements espérés (...) et qui pourrait, au vu de certains éléments évoqués et non développés, donner lieu éventuellement à un 4ème cycle.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   21 février 2016
Cher Joey,
Si tu lis cette lettre, c'est que je ne suis plus.
Toute ma vie , j'ai été tenue par un serment que j'ai respecté pour ton bien et que je continuerai à tenir après ma mort.
Seul Harvey peut m'en délivrer, montre-lui l'arme que tu trouveras dans le tiroir de ma commode.
Ton amie qui espère te retrouver un jour dans un monde meilleur.
Commenter  J’apprécie          30
blandine5674blandine5674   12 avril 2017
Les meurtrissures d'enfance, il en reste toujours quelque chose... Qu'on s'en souvienne ou pas !
Commenter  J’apprécie          80
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   26 février 2016
Les meurtrissures d'enfance, il en reste toujours quelque chose... qu'on s'en souvienne ou pas!
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   22 juin 2018
- Vu son âge à l'époque, elle ne se souvient sûrement de rien!
- Les meurtrissures d'enfance, il en reste toujours quelque chose qu'on s'en souvienne ou pas!
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   22 juin 2018
Ces engins modernes sont toujours en retard! Ça vaut pas deux bons chevaux et une carriole, j'vous l'dis!
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Philippe Charlot (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Charlot
La librairie La BD de Lyon reçoit en live Xavier Fourquemin et Philippe Charlot à l'occasion de la sortie du tome 2 des Enquêtes de Lord Harold.
autres livres classés : trainsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4174 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre