AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818941741
Éditeur : Grand angle (31/05/2017)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Un jour, deux soeurs ont fait tourner les tables…
Une nuit de 1848, dans une petite ferme réputée hantée de Hydesville, Margaret et Kate, les filles du pasteur Fox, établissent un contact avec un supposé « esprit ». Vite colportés, les «évènements de Hydesville » donnent naissance à un véritable phénomène de société. L’engouement pour le surnaturel atteint son comble aux États-Unis : d’innombrables médiums, trois millions d’adeptes, parmi lesquels Victor Hug... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Tostaky61
  14 avril 2018
Pour s'amuser et taquiner ces adultes qui les agacent, Margaret et Kate Fox décide d'entrer en relation avec les morts...
Il n'y a pas de petits profits, la famille s'empare de ce "don" et de la crédulité d'un public qui a du mal à faire son deuil et rêve d'une dernière explication avec ses chers disparus, pour améliorer son quotidien.
Entre les convertis et ceux qui crient au satanisme, les deux soeurs se trouvent prise dans un engrenage maléfique.
Et si, finalement, tout ça n'était pas un jeu ?
Si le surnaturel rattrapait la réalité.
Cette Bd, tirée de la véridique histoire des soeurs Fox qui défrayèrent la chronique au milieu du 19ème siècle, est scénarisée par Philippe Charlot et mise en images par Gregory Charlet qui me l'a magnifiquement dédicacé il y a quelques jours.
Le ton sépia de la plupart des planches s'accorde parfaitement au récit.





Commenter  J’apprécie          120
FungiLumini
  18 juin 2017
La magnifique couverture, ainsi que le thème du spiritisme m'ont fait craquer pour cette bande dessinée. de plus, il ne va y avoir que deux tomes, ce qui change de ces longues séries dont on ne voit pas la fin ! Je ne pense pas avoir déjà lu d'album de la maison d'édition Grand Angle, donc c'était aussi l'occasion de les découvrir ! Dans son essence, cet album m'a rappelé Les fées de Cottingley, qui racontait aussi un fait réel teinté de magie.
Deux des soeurs Fox et leurs parents sont depuis peu dans une nouvelle maison. La mère entend des bruits étranges et est persuadée qu'un esprit hante ces murs. Ce n'est pas pour rien qu'au village, cette demeure est appelée la maison du meurtre. Les deux soeurs se moquent de leur mère et inventent Monsieur Pieds Fourchus, qui communique avec elles par des cognements. Alors qu'elles croyaient faire une blague inoffensive (bien qu'elles maintiennent qu'elles ne faisaient pas les bruits à chaque fois), leur mère rameute tout le village. Les filles n'ont pas d'autre choix que de jouer le jeu pour ne pas la ridiculiser devant tout le monde. Mais leur « pouvoir » va avoir des conséquences bien au-delà de ce qu'elles pensaient et elles ne contrôleront bientôt plus rien.
On débarque dans un petit village au milieu du XIXème siècle où les rumeurs sur la nouvelle famille qui vient d'arriver vont bon train. Père alcoolique, mère hystérique, fillettes étranges. Difficile autant pour les parents que pour les enfants de s'intégrer à cette communauté. le talent des deux soeurs pour parler avec les morts va faire d'elles des phénomènes de foires, que leurs parents exhibent pour se faire de l'argent et pour redorer leur réputation. Les deux jeunes filles ont voulu manipuler leur mère avec des tours de passe-passe, mais c'est au final elles qui se retrouvent piégées.
La connivence entre les deux soeurs est parfaite. Jamais elles ne se contredisent dans leur prédiction, ce qui est assez spectaculaire quand on y pense. Plusieurs fois, elles se disent qu'il faudrait arrêter ce cirque, mais elles se trouvent toujours une raison de continuer. Je ne connaissais pas l'histoire des deux soeurs avant de lire cette bande dessinée, et j'ai très envie de savoir comment leur supercherie va se terminer ! En tout cas, j'ai trouvé ce premier tome sur les débuts du spiritisme super intéressant.
J'ai aussi beaucoup aimé le graphisme de cet album. Les traits sont simples, les cases sont épurées. Parfois, quand un personnage parle, l'arrière-plan est tout simplement monochrome, ce qui évite une surcharge visuelle et qui permet également de faire ressortir les onomatopées des bruits de l'au-delà. Les jeux d'ombre et de lumière sont aussi assez fascinants, surtout dans les parties qui se déroulent la nuit.
Des faits réels sur les débuts du spiritisme, une fresque familiale du XIXème siècle avec deux soeurs étonnantes, une ambiance particulière, entre mysticisme et croyances populaires, des dessins épurés aux contrastes fascinants. J'ai vraiment adoré le premier tome de ce diptyque et j'ai hâte de savoir ce que la suite nous réserve !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fanny-Rose
  03 juillet 2017
J'ai reçu cet album dans le cadre de la Masse Critique. J'avais été attiré par l'illustration de couverture que je trouve très jolie, et par le thème.
J'aime les histoires historiques. Je ne connaissais pas celle des soeurs Fox qui ont réellement existées, alors la découvrir sous forme de bande dessinée m'a donné envie.
Les soeurs Fox vont établir un contact avec un esprit de l'au-delà, au départ par simple blague pour échapper à la punition de leur mère, mais elles vont rapidement être prises dans une spirale infernale. Elles devront faire l'étalage de leur don sans réussir à faire marche arrière. Mais est-ce vraiment une blague, même les deux soeurs vont douter.
Les dessins sont très jolis. Les planches ont une teinte sépia ou sombre qui colle avec l'ambiance hantée de l'intrigue. Les personnages sont dessinés avec les lèvres noires ce qui donne un côté gothique très réussi.
Les deux soeurs sont touchantes. L'ainée, Margaret est mélancolique et protectrice envers sa cadette. La plus jeune, Kate est espiègle et insouciante.
Ce premier tome pose le contexte et introduit le sujet. Il nous montre aussi comment cette supercherie a pu prendre autant d'ampleur malgré la réticence de Margaret.
J'ai hâte de découvrir la suite de l'histoire. Ce fut une très belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Accalia
  26 juin 2017
Je remercie Babelio et les éditions Grand Angle pour l'envoi de cette bande-dessinée lors d'un masse critique.
Je l'avais choisi d'abord à cause de la couverture, qui laissait présager un style de dessin que j'aime. L'histoire semblait également intéressante. 
Et fait, j'ai trouvé ça...court. Il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Cela va très vite, on a à peine des explications, on sait pas grand chose et voilà hop c'est fini. Bref, j'ai trouvé cela beaucoup trop court.
Alors bien évidemment, je sais que les BDs c'est forcément bien plus court qu'un roman. Mais là, j'ai l'impression que plein de pistes ont été lancé et qu'il n'y a eu aucune réponse pour le moment. Comme si ce premier tome était un prologue finalement, pour placer le contexte et c'est tout. Et du coup, je n'ai pas grand chose à en dire...
Par contre, j'aime beaucoup les dessins, je les trouve très beaux et doux. C'est très agréable à regarder. 
Maragret a l'air d'être un personnage profond, que j'aurais aimé mieux connaitre. 
J'ai bien aimé la relation entre ces deux soeurs, qui s'entendent finalement si bien qu'elles n'ont fait aucun faux pas pendant leurs séances. 
Ce qui ne devait d'abord être qu'une blague et un moyen d'échapper à une punition s'est transformée en quelque chose de beaucoup trop grand et important : la superstition est dangereuse, surtout à cette époque et dans des petites villes comme ça. Et même si les soeurs veulent faire "du bien" aux gens, cela n'est pas une bonne idée du tout et elles se font finalement exploiter. 
Et tout le monde joue le jeu : les soeurs, les parents, les villageois qui y croient dur comme fer, les journalistes qui veulent vendre, la soeur qui veut s'élever dans la société...c'est assez moche. 
Et finalement, la question reste : mise en scène ou véritable esprit? Faut-il croire les soeurs qui affirment que parfois, ce ne sont pas elles qui tapent ? 
Mais je l'ai dit, cela va très vite, on effleure seulement les sujets et on arrive à la fin...
Donc voilà...sympa, mais cela ne m'a pas transcendée. Je ne suis pas sûre de lire le tome 2, sauf si je tombe dessus à la bibliothèque un jour. 
Lien : https://writeifyouplease.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stemilou
  29 octobre 2018
La famille Fox emménage dans une petite ville de l'état de New York, dans une vieille bâtisse qui grince et que les habitants du coin ont nommée "la maison du meurtre". Nous somme en 1848, Kate et Maggie aime terroriser leur mère avec des bruits bizarres, du somnambulisme et surtout un réveil en sursaut en hurlant prétextant la présence de "Monsieur pieds fourchus". le père quant à lui, pas du tout effrayé par ce qui se passe chez lui, il est par contre très intéressé par la bouteille.
Maggie démontre à sa mère la présence d'esprits dans la maison par un petit bruit (provoqué par ses pieds) en réponse à des questions qu'elle pose. La mère voit là un moyen de communiquer avec les morts et s'empresse de répandre la nouvelle au village et comme prévu tout un petit monde se presse à la porte de la maison pour tenter de parler avec les défunts. Mais un journaliste est aussi dans la salle.
Le spiritisme est né! Au milieu du XIXème siècle les gens se passionnent pour le spiritisme et les soeurs Fox sont les précurseurs de cette "comédie" puisque l'on voit bien la supercherie à laquelle elles se livrent faisant croire à une communication avec l'au-delà (ou du moins c'est ce qui est défini car on n'en sait véritablement rien). Dans cet album il est davantage question de moeurs sociales que de surnaturel, même si Kate demeure le personnage le plus étrange du récit. Tout va très vite pour les soeurs Fox qui rejoignent l'aînée, les exhibant très rapidement auprès d'amis puis d'un public plus large.
Les dessins aux couleurs chaudes et ocres donne un aspect vieilli qui m'a donné l'impression d'une histoire dans l'histoire, comme si on remontait le temps pour mieux comprendre les événements actuels (dans un prochain tome peut-être).
Une belle découverte (j'aime beaucoup ces histoires anciennes de fantômes et de vieilles demeures) mais qui m'a cependant laissé sur ma faim, une exposition des personnages et des lieux avant un développement plus attractif? j'espère.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
BoDoi   28 septembre 2017
Voilà donc un premier tome très plaisant, bien qu’un poil trop lisse : espérons que les auteurs oseront s’éloigner des sentiers battus pour la suite !
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   25 juillet 2017
Esprits, êtes-vous là ? pourrait susciter plus d’intérêt une fois refermé. Pour l’instant, nul ne sait vraiment le parti pris, sauf s’il est fait exception de quelques éléments disséminés déci-delà au fil des planches et qui devraient - espérons-le - prendre sens dans le second volet du diptyque.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   22 juin 2017
Sans chercher la vérité absolue, ce premier tome prend le temps de capter à la manière d’une BD reportage-historique les effets psychologiques enchevêtrés liés aux protagonistes de ce curieux récit.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ManonPoeManonPoe   28 juin 2017
il a été mon voisin ! un brave homme, pas très liant... un peu secret... on n'a pas eu beaucoup de temps pour faire connaissance...
... suicide !
Il y a des gens comme ça... ils ne feraient pas de mal à une mouche, mais ils ne sont guère tendres envers eux-mêmes...
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Philippe Charlot (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Charlot
Scénariste : Philippe CHARLOT Dessinateur : Xavier FOURQUEMIN
Faute d'être bien nés, ils firent tout pour être bien adoptés?
1990, dans sa résidence huppée de New-York, Harvey n?est pas surpris par la visite de Jim. 70 ans plus tôt, les deux hommes, alors de jeunes garçons, faisaient connaissance à bord d?un train des orphelins ; un système d?adoption mis en place pour endiguer le nombre massif, sur la côte Est américaine, d?enfants sans famille issus de l?émigration européenne. Embarqués dans un étrange voyage, Jim et son petit frère expérimenteront la fraternité, l?amitié, la confiance, l?entraide, mais feront aussi les frais de la trahison de ceux qui feraient tout, faute d?être bien nés, pour être bien adoptés...
Pour découvrir les 5 tomes de la série et lire des extraits, c'est ici : http://www.angle.fr/bd-le-train-des-orphelins-tome-1-5863956.html
+ Lire la suite
autres livres classés : spiritismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1046 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre