AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812926406
Éditeur : Editions De Borée (16/01/2020)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
En Lozère, dans le village du causse Méjean, Damien reprend la ferme de ses grands-parents. Mais face à cette nouvelle vie d'agriculteur dont il ignore tous les rouages, désespéré, il s'apprête à commettre l'irréparable.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Cancie
  26 janvier 2020
Sur le causse Méjean, un agriculteur de 28 ans, Damien Ménestret est sur le point de commettre l'irréparable et de se pendre. Ex informaticien, il avait repris la ferme de ses grands-parents, heureux de réaliser son rêve : vivre sur le causse et renouer avec ses racines paysannes. Mais la réalité l'avait rattrapé "c'est-à-dire la concurrence âpre que certains producteurs et éleveurs se font entre eux, et surtout, la malchance."
Chloé Beyllet, 26 ans, quant à elle, ingénieure agronome, vient d'obtenir un poste en CDD en Lozère, poste qui pourrait déboucher sur un CDI. Elle doit justement rencontrer le jeune chevrier pour lui apporter une petite solution à ses problèmes.
C'est un beau roman d'amour qui pourrait presque être qualifié de "roman à l'eau de rose". Car dès le début de ce livre découvert grâce à Babelio (Masse critique) et aux éditions de Borée, on devine facilement qu'une relation va unir Damien et Chloé. Ce qui bonifie cette romance, c'est d'abord le paysage dans lequel elle se déroule avec les magnifiques descriptions que fait Guy Charmasson de ce sauvage causse Méjean encore peu habité. Mais, l'attrait principal a été pour moi, l'approche du milieu paysan aujourd'hui.
L'auteur place le coeur de son roman dans cette phrase : "La course à la modernisation, par le biais des subventions, a entraîné la surproduction souhaitée mais aussi un surendettement dramatique des paysans et un déluge de contraintes administratives".
On navigue d'ailleurs entre le récit de vie de cet éleveur de chèvres malmené par cette politique agricole toujours d'actualité et celui de cette jeune ingénieure qui saura profiter d'un coup de pied aux fesses donné par le destin pour mener à bien un projet de permaculture leur permettant de mettre en cohérence leurs vies et leurs aspirations, une ferme pouvant devenir un lieu privilégié d'apaisement où la Terre et le Bonheur peuvent être intimement liés.
Ce que j'ai apprécié dans cet ouvrage qui pourrait paraître parfois plus ou moins idyllique, c'est la façon dont les personnages s'appuient sur des projets existants, dont l'auteur n'oublie pas de noter les références en bas de page et dans ses remerciements en fin d'ouvrage. Ces modes de culture ou d'élevage ayant déjà fait leurs preuves donnent beaucoup de crédibilité au roman et apportent une belle note optimiste dans ces temps où l'eau, notamment, va devenir un élément de plus en plus rare.
Il ressort de cette lecture que les paysans ont un grand rôle à jouer pour l'avenir de l'humanité. Puissent-ils en prendre conscience très rapidement ...

Lien : http://notre-jardin-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          743
BRIGITTEB
  01 février 2020
Reçu dans le cadre de masse critique, je me suis forcée à lire entièrement ce livre pour pouvoir en faire une chronique honnête.
Bon, j'étais attirée par le lieu où est sensée se passer l'action, mais l'ensemble m'a beaucoup déçue.
Entre le titre et les premières lignes, on devine ce qui va suivre, donc aucune surprise ! et le style trop précis et redondant de l'auteur ne laisse aucune chance à notre imagination ni à notre intelligence.
Les chapitres concernant les questions politiques et les agriculteurs ressemblent à des revendications syndicales.
C'est bourré de clichés, les personnages sont on ne peut plus caricaturaux, les bons d'un côté, les méchants de l'autre.
Bref, l'histoire d'amour digne de Nous Deux, ça frise souvent le ridicule.
Je n'ai pas aimé, dommage pour l'auteur qui semble avoir fait de belles recherches, notamment sur la permaculture.
Les derniers chapitres concernant la mise en place des cultures, sont intéressants, même si l'on a souvent l'impression de lire un mode d'emploi.
D'autres que moi apprécieront.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Sami33
  30 janvier 2020
Je vous emmène aujourd'hui faire un tour dans un village de Lozère, sur le causse du Méjean, où l'on va faire la connaissance d'un agriculteur de vingt-huit ans qui est sur le point de commettre l'irréparable...

Damien, avec toute la fougue dont il a pu faire, cet ancien informaticien a décidé de reprendre la ferme de ses grands-parents ; un rêve qui est devenu enfin réalité sauf que voilà, il est forcé de constater qu'il n'a pas été à la hauteur. Ne pouvant se résoudre à cet échec, il a pris la terrible de décision de se pendre pour mettre un terme à ses soucis mais aussi à sa vie. La concurrence est rude, les agriculteurs entre eux sont méchants, ils sont en permanence en concurrence. Il a échoué, il n'a pas réussi à renouer avec ses racines. La malchance n'y est pour rien, il ne lui reste plus qu'à tirer sa révérence...

Heureusement que Chloé va faire son entrée en scène avant que Damien ne commette l'irréparable ! En quoi elle va pouvoir l'aider ? C'est très simple, fraîchement embauchée, cette ingénieure en agronome est là pour aider les agriculteurs, cultivateurs, éleveurs dans le pétrin ; c'est ainsi qu'elle va faire la connaissance de notre chevrier afin de l'aider à se sortir de la mélasse dans laquelle il se trouve... Saura-t-elle l'aider à s'en sortir ? Trouvera-t-elle des solutions adéquates à ses problèmes ? Pourra-t-elle l'aider à renouer des liens forts et définitifs avec ses racines ?

Cette ingénieure et cet éleveur pourront mettre à profit leur savoir, leur connaissance afin de mener un projet qui deviendra commun dans tous les sens du terme.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman de nos terroirs et je dois vous dire que cela m'a manqué ! Guy Charmasson nous signe une très belle romance au coeur de nos campagnes. L'auteur nous dépeint avec beaucoup de justesse la difficulté que rencontre les exploitants agricoles de nos jours. Ce livre est frais, contemporain et ouvre les yeux sur les aspects difficiles du monde agricole.

La plume de l'auteur est belle, sensible, touchante, descriptive, je n'avais aucune difficulté à m'imaginer le décor que Guy Charmasson nous a planté dans son récit doux et sensible à la fois.

Tout ça pour vous dire que cette romance aborde une belle tranche de vie avec beaucoup de réalisme et de simplicité que ça donne envie d'aller vivre au coeur de ce village.
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  26 février 2020
Je n'avais encore jamais lu de roman dit "de terroir". Bien que cette littérature spécifique s'adresse à un lectorat plutôt âgé, j'étais curieuse de découvrir ce qu'elle pouvait proposer en terme d'intrigue et de personnages.
Si j'ai apprécié l'importance qui y est donné à la Terre, à la nature, j'ai en revanche été déçue par les personnages. Je ne saurais trop dire pourquoi, mais ils ne m'ont pas vraiment fait impression. J'avais à peine terminé le roman que leurs noms s'effaçaient déjà de ma mémoire. Bien qu'étant d'un naturel romantique, l'histoire d'amour entre Chloé et Damien ne m'a pas émue. Elle possède certes une touche de modernité puisque c'est une femme qui vient au secours d'un homme, et non l'inverse. Néanmoins, je n'ai pas aimé le dénouement de l'histoire. J'ai eu le sentiment que Damien abandonnait son rêve au profit de la carrière de Chloé. J'aurais préféré qu'il conserve son activité, tout comme Chloé conserve finalement son poste. La "parité" aurait ainsi été plus respectée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
CancieCancie   27 janvier 2020
Avant, conclut le vieux, mélancolique, la vie était plus dure parce qu'on ne travaillait qu'à la force des bras et qu'on ne comptait pas ses heures comme aujourd'hui. Mais elle était plus facile aussi dans la mesure où nous avions moins de besoins. Du moment qu'on gagnait assez pour manger, pour s'habiller et envoyer les gamins à l'école, on ne demandait pas plus. La télé, le frigo, le lave-linge et la voiture faisaient notre bonheur et nous donnaient le sentiment d'être riches. Aujourd'hui, si tu n'as pas le dernier machin phone, l'ordinateur et l'écran plat, tu as l'impression que tu n'es rien. Je trouve que c'est triste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283
CancieCancie   25 janvier 2020
Le salaire...Oublions-le ! Il me permet de vivre correctement, sans plus. De toute façon, on ne fait pas la fine bouche quand le marché du travail est aussi difficile, quel que soit le diplôme. la preuve en est que la recherche d'emploi a amené certains de mes amis à vendre leur âme.
Commenter  J’apprécie          390
CancieCancie   28 janvier 2020
Ma formation et mes différents CDD m'ont amenée à me poser de sérieuses questions sur la politique agricole de nos gouvernements successifs. Non contents d'avoir complexifié à l'envi tout ce qui touche au travail de la terre, ils semblent mépriser - ou ignorer dans le meilleur des cas - les solutions qui permettraient de produire moins cher et de façon plus saine.
Commenter  J’apprécie          252
CancieCancie   26 janvier 2020
La course à la modernisation, par le biais des subventions, a entraîné la surproduction souhaitée mais aussi un surendettement dramatique des paysans et un déluge de contraintes administratives.
Commenter  J’apprécie          430
CancieCancie   27 janvier 2020
La vie semble longue quand on est jeune et si courte quand on arrive au bout du chemin.
Commenter  J’apprécie          361
autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
272 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre