AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207069559X
Éditeur : Gallimard (14/10/2010)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 35 notes)
Résumé :

Jérémy ne semble pas à plaindre. Une vie tranquille à la campagne, des parents aimants, une soeur aînée brillante. Pourtant, un profond malaise l'envahit. Il faut dire que rien ne l'intéresse et surtout pas les cours. De toute façon, quand on est bon à rien... Trop banal, trop petit, trop nul. Et puis, si son père pouvait être un peu plus "classe", il aurait moins honte. D'ailleurs, ses parents sont u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
docidf
  09 novembre 2011

Mauvaise graine / CHARPENTIER, Oriane
Gallimard – Octobre 2010. - 134 p (Scripto)
ISBN 978-2-07-06559-1 Prix : 7,50 €

Résumé : Jeremy, 15 ans, vit dans un petit village à la campagne. C'est un élève médiocre qui a du mal à s'accepter, qui manque de confiance, qui est persuadé qu'il ne va pas s'en sortir et que tout cela est la faute de ses parents.
Quand il découvre que son père est atteint d'un cancer, son comportement change. La découverte de la maladie va lui permettre de s'assumer un peu mieux, de s'intéresser à la vie des siens.
Mots-clé : AMITIE/AMOUR/RELATION PARENTS-ENFANTS/ MALADIE/ SECRET/ESTIME DE SOI
Commentaires : Un petit livre émouvant qui raconte avec finesse les angoisses et les doutes de Jérémy. Jeremy c'est l'adolescent mal dans sa peau, qui ne croit pas en lui, n'attend rien de la vie, comme il y en a beaucoup.
Ses parents qu'il adorait petit, il en a honte : il les trouve trop modestes, sans envergure. La découverte de la maladie de son père est le départ de son évolution, d'une acceptation de soi et de la vie. Combien d'adolescents ont juste besoin d'un déclic. le Portrait du père est tout en sensibilité et en finesse.. La vie si difficile qu'elle soit est un merveilleux cadeau.
Pistes de discussion :
• Garder un secret, dans une famille, une bonne ou une mauvaise chose?
• L'importance des amis.
• Qu'est-ce qui peut aider à prendre confiance en soi ?
• Comment vivre avec la maladie de quelqu'un qu'on aime ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Sharon
  16 septembre 2011
Un beau livre, un beau texte, un sujet sensible. Mauvaise graine parle du mal-être des adolescents, pas les adolescents de banlieue dont on nous parle sans arrêt, non, des adolescents coincés à la campagne, là où il n'y a strictement rien à faire, rien à espérer, entre les champs et les usines qui ferment, et où, pourtant, les interrogations et les problèmes existent aussi.
Jérémy est issu d'une famille simple. Père ouvrier, mère couturière. D'origine étrangère (on ne nous dira pas de quel pays, et au fond, quelle importance), celle-ci n'a jamais réussi à parler français sans accent. Elle n'a pas non plus réussi à transmettre sa langue natale à son fils, qui s'est refusé très tôt à la parler. Jérémy est en rupture avec sa famille, dont il a honte. Aussi ne comprend-il pas pourquoi tout le monde admire et respecte ses parents, qu'il voudrait bien pouvoir dissimuler aux yeux du monde, au contraire de ses baskets neuves de marque qu'il exhibe.
Jérémy grandit, s'isole, et pourtant tout l'amour de ses parents ne vise qu'à les protéger, lui et sa soeur. de quoi ? le texte vous le dira, et le lecteur le comprendra bien avant Jérémy. Cette épreuve est racontée avec infiniment de pudeur, sans effet misérabilisme, ou avalanche de termes techniques qui mettent l'émotion à distance. Petit à petit, Jérémy renoue les liens avec sa famille, sort doucement de son état d'adolescence pour enfin grandir mais surtout mûrir.
Les thèmes développés dans ce roman ont, bien sûr, déjà été exploités. Ce qui fait la différence est la sensibilité avec lesquels ils ont traités, et le refus de l'auteur de tomber dans les lieux communs.
J'espère que ce livre plaira autant à mes élèves qu'il m'a plu.
Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
williambrown
  27 mai 2011
Jérémy est mal dans sa peau : élève médiocre, petit, sans beaucoup d'ambition, il a honte de son père qu'il trouve un peu trop "simple". Tout va changer lorsqu'il apprendra que celui-ci a une maladie, et les apparences vont se révéler trompeuses.
Un très beau texte, qui fera écho chez tous les adolescents et chez tous ceux qui gardent de petites fêlures de leur adolescence. Dans une écriture simple, oriane Charpentier va au-delà d'un texte sur la maladie pour aborder le thème de la famille, de ce que l'on n'ose pas être, des rêves que l'on souhaite accomplir en secret, des préjugés que l'on a sur ceux qui nous entourent...
Commenter  J’apprécie          90
charlie309
  17 septembre 2016
Un roman pas si mal, malgré son récit court et assez triste.
Les sujets abordés sont cependant plutôt rares dans la littérature adolescente : le cancer d'un parent, l'impression d'être nul à l'école, la honte de ses proches. On y retrouve donc cette colère, cette jalousie et cette froideur qui envahit tout le monde durant l'hiver où se déroule le récit (lecteurs compris). le mal-être ressort, comme beaucoup de livres, bien que les raisons diffèrent, donc je dirais quand même avoir trouvé le récit assez banal.D'autant plus que les filles sont plutôt des clichés qu'on embrasse (bien que j'ai apprécié que Méthilde ne soit pas l'amour de la vie du narrateur, c'est original et bien placé dans le récit), qui s'excusent d'avoir fait du mal et disparaissent, notamment Sarah, dont on ignore l'existence dans la deuxième partie de texte. Voilà pour l'histoire.
Mais j'ai vraiment adoré l'écriture de l'auteur, simple mais pleine de métaphores et autres figures de style qui sont juste magnifiques et qui illustre d'autant mieux ce qui peux se passer dans la tête du narrateur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
3ecollegedubois
  17 mars 2016
Mauvaise graine de Orianne Charpentier
Voici Jeremy un enfant qui habite dans un tout petit village de campagne,il est aimé de toute sa famille mais dans sa tête tout se passe mal.
Ce livre parle donc de Jeremy qui a décidé de ne rien faire de sa vie .Il déteste surtout l'école mais adore beaucoup les filles. Son père, à sa naissance, a décidé de planter un arbre pour que l'arbre grandisse en même temps que Jeremy. Mais il a l'impression d'être une mauvaise graine car son arbre pousse mal!
Nous avons appréciez ce livre car c'est une lecture de jeunesse donc facile à comprendre et a lire. C'est une lecture assez spéciale car cela parle d'un enfant qui ne fait rien de sa vie mais ceci est intéressant. Dès le commencement de la lecture cela nous plonge dans le monde de Jeremy .Nous vous le conseillons fortement.
Le passage qui nous a plu est le changement de complicité entre Jeremy et son père à cause de sa maladie.
Luca et Nikita
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
bdsbds   04 juin 2013
« À ma naissance, mon père a planté un arbre dans un coin du jardin.
Un noyer dont les branches à présent sont fortes et vertes. Mais près de
quinze ans ont passé et il ne donne toujours pas de fruits. »
Commenter  J’apprécie          60
xalbador4Cxalbador4C   06 décembre 2016
C est l histoire d un enfant qui n'aime pas l'école et qui a des problemes avec ses parents. Il ne sait pas gerer son argent et ses parents se fache très vite. Son pére ne meur pas à la fin de l'histoire a cause d un cancer. Je n'ai pas aimé le roman parce qu'il n'y a pas d'action. Je me suis un peu ennuyé et la morale du livre n'est pas intére
ssante
Commenter  J’apprécie          21
xalbador4Cxalbador4C   06 décembre 2016
-J'ai senti que j'observais mieux le monde autour de moi, au fur et à mesure que j'écrivais. Ou peut-être était-ce l'inverse : je trouvais mes mots parce que je voyais enfin.
-Soudain l'idée m'est venue que peut-être ...peut-être il allait disparaître à jamais, avant que mon arbre ait porté ses fruits, avant que je sois devenu quelqu'un sur cette Terre.
Commenter  J’apprécie          10
xalbador4xalbador4   05 décembre 2016
Euh...Rupture. Séparation. Maladie. Mais tu sais, les cartes de coupe, ce n'est pas si important. L'essentiel, c'est ce que tu as dans ton jeux. page 50

le soleil de de janvier brillait au loin sur les carrés de blé en herbe. page 78

J'étais le vilain petit canard aux palmes à logos dorés. page 30
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   08 mai 2013
A vingt ans, ma sœur a déjà plus de diplômes que tous nos ancêtres sur cinq générations. L'aigle de la famille, c'est elle. A côté, nous sommes de pauvres taupes rampantes.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Orianne Charpentier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Orianne Charpentier
Orianne Charpentier - Rage
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La vie au bout des doigts

Comment s’appelle la seule amie de Guenièvre?

Victoire
Pauline
Marie-Madeleine
Marquerite

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : La vie au bout des doigts de Orianne CharpentierCréer un quiz sur ce livre
.. ..