AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812601817
Éditeur : Editions du Rouergue (05/01/2011)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Comme chaque année, Philibert passe le mois d’août avec son père…et sa blonde de belle-mère. Pour ajouter à l’enfer, c’est la troisième année qu’on le traîne à Saint-Bledos, un village paumé dans les montagnes, où la moyenne d’âge est très haute et la rando la seule distraction possible. Tout ça, par la faute de Magali la belle-mère, parce qu’elle y passait des vacances géniales quand elle était môme.
Mais cette troisième année, c’est celle de trop. Pas quest... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  25 septembre 2013
Scénario classique : les parents sont divorcés, la copine du père est une bécasse blonde, Philibert doit subir des vacances pourries avec ces deux-là. A treize ans, on espère mieux que trois semaines de randonnées dans un bled paumé. Ah ! Si seulement il avait pu rester avec maman et son nouveau mari friqué - ne doutons pas une seconde que l'ado aurait tout autant traîné la savate, mais bon. Question de principe : de douze à... seize ans ? plus ? on râle systématiquement et on veut toujours ce qu'on n'a pas.
Bref, Philibert échappera une semaine aux randos avec les 'vieux', il a trouvé un petit boulot tout mignon sur place, plutôt lucratif, et pas compliqué. Mais l'affaire va se corser. Quelques secondes d'inattention, et hop, c'est la cata.
J'ai suivi cette aventure d'un oeil distrait, de moins en moins enthousiaste. J'ai grimacé sur le ton, d'abord, très ado-cliché, sur l'histoire ensuite, bien gentillette, sans doute pleine d'humour à condition d'être réceptif à ce style. Et puis sur l'inévitable happy-end compréhension adulte-enfant.
Mais ceci est un avis d'adulte, qui a déjà lu quelques bouquins plus percutants sur le sujet.
Ce livre conviendra certainement aux 9-12 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
book-en-stock
  11 août 2015
Une semaine d'erreurs cumulées, cela mène forcément à la catastrophe...
Résumé : Philibert, 13 ans, tente d'éviter les randonnées à la montagne avec son père et sa fiancée. Il accepte donc de garder un chat pendant une semaine.
Genre : Fait de société
Thématique : Premier boulot pendant les vacances.
Décor : Au mois d'août, à la montagne, de nos jours, dans un petit village où il y a peu d'activités pour un ado.
Personnages : L'histoire est racontée par Philibert lui-même. On sait ainsi tout ce qu'il ressent et on voit comment il évolue peu à peu au cours de cette semaine particulière. L'adolescent est en révolte après le divorce de ses parents, il a du mal à accepter la nouvelle compagne de son père et les vacances qu'elle pro(im)pose.
Les autres personnages sont plutôt stéréotypés cependant ils restent sympathiques au lecteur.
Avis personnel : Une histoire racontée avec humour, des personnages amusants même s'ils sont assez conventionnels. La situation est un peu banale au départ mais elle évolue assez vite et surprend.
L'ensemble est agréable à lire.
A éviter si on adore les chats et que l'on a une âme sensible...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lirado
  22 juin 2019
Cécile Chartre publie avec Petit meurtre et menthe à l'eau son troisième petit livre pour la jeunesse. le roman est assez bref, peut-être trop, mais on rit tout du long car l'écriture de Cécile Chartre est tout en humour.
Philibert est un jeune adolescent de 13 ans auquel on s'identifie très rapidement et on savourera dés les premières lignes sa verve : il n'a pas sa langue dans sa poche et adore jouer avec les mots !
On rit à chaque chapitre sur le quotidien qu'il nous met en scène : Magali sa blonde de belle-mère, le studio minuscule, Karine la maîtresse un peu excentrique et très stricte ou encore Poupoune, le chat, dont le simple nom fait déjà sourire.
L'idée de Petit meurtre et menthe à l'eau est bonne, empruntée au quotidien et perçue avec un regard pince-sans-rire qui fait mouche. L'histoire ne traîne pas, au contraire elle est savamment rythmée, et nous laisse un large sourire aux lèvres à la fin. Petit meurtre et menthe à l'eau est un livre qui détend, que tout le monde appréciera, même les plus récalcitrants à la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
beatriceferon
  16 mars 2015
A son grand mécontentement, Philibert va devoir, une nouvelle fois, accompagner son père et Magali, la compagne de celui-ci, à Saint-Blédos-le-pied, un bled pourri, perdu dans la montagne.
Philibert, qui rêve de draguer sur les plages, va avoir droit aux randonnées exténuantes. Tout, mais pas ça! Aussi, quand il découvre une petite annonce: « Poupoune cherche ange gardien et plus si affinité », se rend-il sans réfléchir au lieu du rendez-vous. le voilà bombardé « cat-sitter » pour une semaine, car Poupoune est le chat adoré de Karine qui a gagné un séjour au Club Med.
Peut-on faire confiance à Philibert? Saura-t-il parler à Poupoune pour combler l'absence de sa maîtresse chérie? N'oubliera-t-il pas d'arroser les plantes vertes?
J'aime bien, de temps en temps, lire des livres pour enfants. Certains sont vraiment bien écrits. Mais celui-ci ne m'a pas plu du tout et il est tout à fait invraisemblable! Ne parlons pas des coïncidences miraculeuses qui s'enchaînent, mais l'auteur prend vraiment les chats pour des imbéciles et ce qu'elle a imaginé ne tient pas la route. Donc, non, je n'ai pas aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Capsule
  08 avril 2014
Livre très court et qui se lit très facilement et avec grand plaisir. Ça commence classiquement avec un ado qui passe ses vacances avec son père et sa belle-mère. Mais là n'est pas l'intrigue qui est autrement plus surprenante et amusante avec cette histoire de chat à cat-sitter pendant une semaine. C'est drôle, surprenant et le héros est sympathique.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   27 avril 2019
Tout a commencé devant le panneau des petites annonces, au Shopi du coin. Jusque-là, on ne peut pas dire que c'était la joie, mais ça allait encore à peu près. C'est juste après que tout a basculé. Et que je suis devenu un meurtrier.
Non, ça n'allait déjà pas super bien. Mais qui aurait pu prévoir à quel point la situation allait pouvoir encore empirer ? En tout cas, pas moi. Magali et papa non plus, d'ailleurs. Et, à en juger par leurs sourires débiles et les bisous dégoûtants qu'ils se faisaient en se croisant dans l'appart, il faut croire qu'ils étaient même super contents d'être là, les inconscients.
On venait tout juste de déballer nos valises, dans notre petite location face aux sommets même pas enneigés. Après une année de pots d'échappement et de grisaille en tout genre, ils avaient encore une fois décidé de venir «se décrasser les poumons» dans ce trou paumé. Désolé pour ceux qui habitent là toute l'année, mais j'ai pas d'autre mot pour qualifier cet endroit. Comment vous appelleriez ça, vous, un village dans lequel la seule attraction consiste à marcher comme des tarés ? Y a pas à tortiller, c'est un trou paumé, et puis c'est tout. Son nom est Saint-Blédos-le-Pied-Joli. Et c'est ici que j'ai vécu les pires moments de mon existence.
Je croyais que pour un garçon de 13 ans, j'en avais déjà eu pas mal, des pires moments. Je m'étais fourré le doigt dans l'oeil. Alors, si la stupide envie de venir visiter le coin vous prenait, je ne pourrais que vous conseiller de passer votre route et d'oublier ça très vite, si vous ne voulez pas vous attirer des ennuis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : vacancesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

poil au nez

De qui est amoureux le personnage principal?

prunne
pomme
sévrine
prune

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Poil au nez de Cécile ChartreCréer un quiz sur ce livre