AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Boucq (Autre)
EAN : 9782803672530
152 pages
Éditeur : Le Lombard (11/09/2020)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Vingt ans après la conclusion sanglante de Little Tulip, Azami est devenue flic. Elle a pris de l'épaisseur, et beaucoup trop de stéroïdes. Alors, quand elle trouve dans une ruelle le bébé que sa condition physique l'empêche d'avoir, elle décide de l'adopter, comme Pavel le fit pour elle jadis. Entre-temps le vieux tatoueur a été rattrapé par son passé. Les fantômes du goulag menacent de dévorer les siens, et il lui faudra utiliser tout ce qu'il y a appris pour les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lisamartin0270
  17 octobre 2020
Carrure forte et impressionnante, Azami est lieutenant de police new yorkaise. Lorsqu'elle trouve un bébé abandonné dans une ruelle, son quotidien change radicalement… Elle se retrouve mêlée, avec son vieil ami Paul, à un trafic de bébés et de sang mené par la mafia, dont Anna la hyène, personnage au physique terrifiant.
Cette collaboration qui fait écho à "Little Tulip", nous plonge dans un New-York sombre et une ambiance polar bien maîtrisée !
Commenter  J’apprécie          00
Ana59
  18 septembre 2020
Impatiente de lire cette nouvelle de bd de Bouck et de Charyn, je me suis précipitée dessus. Malheureusement, j'ai été déçue. Je ne suis pas arrivée à me passionner pour cette histoire. 20 ans après Little Tulip, Azami est devenue flic. Bourrée de stéroïdes, elle est devenue stérile. Alors quand elle trouve un bébé dans un carton, elle décide de le garder comme Pavel l'avait adoptée dans le passé. Mais le passé justement rattrape Pavel avec les fantômes du goulag...
Malgré les très beaux dessins de Bouck (raison pour laquelle j'ai mis trois étoiles) l'histoire m'a laissée indifférente. En fait, j'ai trouvé la bd ancienne, je l'aurai appréciée il y a une dizaine d''annees je pense.
Commenter  J’apprécie          10
croix59
  22 septembre 2020
BD d'envergure qui brasse beaucoup de thèmes (l'après prison quelqu'elle soit, le chamanisme, l'envie d'enfant…), peut être trop? Après Litlle tulip, une histoire de toute beauté, je suis un peu moins convaincue par celle ci. Les dessins restent extraordinaire, les personnages bien caractérisés, avec de nouveaux intervenants tels Albatros et mama qui sont éminament sympathiques, mais le destin d'Azami est étrange. Non pas de devenir flic qui est cohérent avec son sens de la justice mais celui de se gongler aux steroides...Pavel est un peu en retrait, mais ce sont ses souvenirs du goulag qui vont resurgir à New York et le forcer à sortir de sa retraite.
A lire mais un peu en dessous du précédent.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (4)
LaLibreBelgique   05 octobre 2020
Tout simplement brillant.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
LeSoir   05 octobre 2020
Que reste-t-il de notre être si nous vendons jusqu’au sang de nos bébés ? Jérôme Charyn et François Boucq explorent les bas-fonds de l’âme humaine.

Lire la critique sur le site : LeSoir
Sceneario   30 septembre 2020
New York Cannibals est un bon polar. Charyn nous plonge à la perfection dans l'ambiance "nineties" de la ville, avec son côté glauque, mais étrangement, ce n'est pas dans la population la plus pauvre, celle qui vit dans la rue, que se trouvent les plus "sales".
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   16 septembre 2020
Le monde de la pègre et de la police sont remarquablement décrits dans ce polar graphique de 140 pages, à la limite du fantasmagorique, où défile des personnages hauts en couleur comme le cul-de-jatte L’Albatros qui arpente le bitume de la Grosse Pomme, l’ancienne danseuse Nadya que Pavel croyait morte, Madame Paradis qui accueille les déshérités dans les bas-fonds ou encore la sorcière Anna-la-Hyène qui ne cesse de se repaître du sang de ses victimes.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Ana59Ana59   18 septembre 2020
J'ai toujours pris les rêves au sérieux. Il y a sans aucun doute des dangers qui te menacent.... Paul, je vais te donner un autre nom, un nom secret que nous serons les seuls à connaître tous les deux. Sous ce nom, personne ne pourra t'atteindre et te faire du mal... écoute bien !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jerome Charyn (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jerome Charyn
Marie-Madeleine Rigopoulos et Jeanne Guyon présentent le nouveau roman de Jerome Charyn : Avis de grand froid.
Retrouvez les éditions Rivages Sur notre site : https://www.payot-rivages.fr/rivages/ Sur Facebook : https://www.facebook.com/EditionsRivages Sur Twitter : https://twitter.com/editionsrivages Sur Instagram : https://www.instagram.com/editionsrivages/
autres livres classés : bodybuildingVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tu charries, Charyn !

Mon pote Daniel Pennac dirait qu'il a le cul bordé de nouilles, moi je préfère dire que j'ai le cul............?...................

Rouge
Bleu
Vert
Blanc
Noir

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Jerome CharynCréer un quiz sur ce livre