AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755636629
Éditeur : Hugo et Compagnie (01/03/2018)

Note moyenne : 4.48/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Emma Chase, reine de la comédie romantique, revient avec une série... Royale !

" Passion, plaisir et royauté font de ce conte de fées sexy un véritable page turner. " Audrey Carlan (Calendar Girl).
Certains hommes sont nés responsables, d'autres subissent les responsabilités.

C'est le cas de Henry qui vient de devenir l'héritier présomptif du royaume de Wessco suite à l'abdication de son frère aîné qui a choisi de renoncer au t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
Sourisetdeslivres
  02 avril 2018
ATTENTION SI TU N'AS PAS ENCORE LU LE TOME UN, RISQUE DE SPOILER, très peu, mais je préfère te prévenir
Je suis tellement contente d'avoir lu ce livre, Henry, j'en avais déjà eu un aperçu dans le premier opus, il me plaisait et je me demandais comment ce joyeux luron allait pouvoir assumer les fonctions qui sont désormais siennes depuis la décision de Nicholas d'abdiquer de ses fonctions de prince de Wessco pour pouvoir épouser Olivia, Nicholas avait choisi son frère Henry comme successeur, surprenant tout le monde, Henry n'a pas été préparé comme lui à succéder à leur grand-mère.
Emma Chase a créé une saga formidable qui va faire rêver et battre le coeur de plus d'une fille. Laquelle d'entre nous n'a jamais rêvé au prince charmant ? de connaître le grand amour ?
J'ai de la chance, je l'ai rencontré, mon prince et le grand amour il n'empêche que l'amour de Henry et Sarah m'a fait, rêver m'a fait, battre le coeur et j'ai le ventre plein de papillons.
L'auteure a fait des personnages de ce roman, des protagonistes forts avec des failles, des blessures, les hommes et femmes de sa saga, n'ont pas peur dire ce qu'ils pensent, en tout cas les frères Henry et Nicholas une fois certains de leur sentiment rien au monde ne pourra les empêcher d'aimer celle qu'ils ont choisie, couronne ou pas.
Je rêve que cette saga soit adaptée à l'écran, une comédie romantique digne des plus beaux films d'amour.
Mon livre est plein de post-its, tu sais ce que cela signifie, il y a plein de citations qui m'ont fait briller les yeux, en plus, comment veux-tu que je reste insensible à une héroïne, bibliothécaire lisant et relisant les hauts des hurlements et Orgueils et préjugés. Sarah c'est moi. Totalement.
Je blablate et je ne suis même pas encore rentrée dans le vif du sujet alors c'est parti.
Tu retrouves les protagonistes un an après le tome 1
Comme je te le dis plus haut c'est Henry qui est maintenant le prochain roi de Wessco, il doit se préparer à sa fonction, un poids pas facile à porter pour lui, non pas parce que les fêtes déjantées et les coups d'un soir sont terminés, mais parce qu'il ne sent pas à la hauteur même s'il ne le révélerait pas.
« Il y a des jours où j'ai encore l'impression de porter le costume de mon père. Et que j'ai beau essayer... il ne m'ira jamais »
Son frère Nicholas voyant son frère dépérir et proche de la dépression nerveuse suggère à la reine d'envoyer Henry loin de la cour pour un moment.
Quelque temps auparavant, dans le pub où son frère, lui et leurs amis aiment se réfugier la réalisatrice d'une téléréalité lui avait proposé de tourner Matched, en édition spéciale royale. Cette téléréalité consiste en ce que un homme et dans ce cas le prince Henry choisisse sa future épouse parmi 20 jeunes filles issues de la noblesse, recueillant toutes les conditions pour devenir reine.
S'il avait rejeté cette idée d'emblée Henry se dit, qu'après tout, plutôt que ruminer dans le château d'Anthorp, perdu au milieu de nulle part, pourquoi pas faire de ce mois 4 semaines de fêtes et quelle meilleure occasion d'être entouré de jeunes femmes qu'accepter la proposition qui lui a été faite. Tourner Matched au château sera parfait, sa grand-mère la reine et son frère Nicholas n'en sauront rien.
Sarah elle, même si elle est issue de la noblesse a décidé de travailler plutôt que de vivre sur ses rentes.
Elle est bibliothécaire de Castelbrook, elle a en charge la section documents et littérature.
Elle est en train de discuter avec ses amis et collègues Annie et Willard, angoissée à l'avance par ce que son patron va lui demander.
Une convocation n'annonce rien de bon pour la grande timide qu'elle est et en effet cela ne pourrait être pire : il lui demande de préparer le prochain colloque des bibliothèques du Nord et de faire une conférence sur sa section ce qui veut dire parler devant plein d'inconnus.
Lors de son repas hebdomadaire avec sa mère et sa soeur Penelope, le même soir Nancy Herald se présente chez la comtesse demandant une entrevue, Penelope et Sarah sont retenues pour participer à Matched. Penelope, qui rêve de devenir star hollywoodienne, elle ne se tient plus, Sarah, elle, refuse d'emblée, puis quand sa soeur lui suggère de l'accompagner comme assistante et ainsi ne sera pas filmée, elle se dit, qu'elle pourra échapper à sa conférence... toutes deux sont donc en route avec les 18 autres jeunes femmes pour le château de Castelbrook.
Je ne te spoile rien, tout ceci se passe en 40 pages.
Si en lisant cette idée de téléréalité même si Henry me faisait rire j'avais peur de m'ennuyer à suivre cette course à la couronne ; or, il n'en est rien, même si on lit quelques rendez-vous de Henry et ses prétendantes l'histoire se concentre vraiment à développer la psychologie de nos deux héros et à voir comment leur relation va évoluer.
On ne peut pas trouver plus opposé que Sarah et Henry.
Henry est exubérant, Sarah est renfermée, Henry est imprévisible, Sarah prévoit tout dans les moindres détails, Henry aime se faire remarquer et Sarah ne porte que des vêtements noirs justement pour ne pas attirer l'attention sur elle.
Pourtant, l'adage, les opposés s'attirent, ne peut mieux s'appliquer qu'à eux.
Sarah ne veut surtout pas succomber, ce prince séducteur lui briserait le coeur, elle rêve du grand et éternel amour, même si elle ne peut nier que Henry provoque chez elle des sensations étranges.
Je ne t'en dis pas plus sur leur relation, la voir évoluer est magnifique. Bien sûr, tout ne sera pas facile, mais tout » absolument tout est beau.
Concernant l'écriture, je ne peux que te dire qu'elle est magnifique, poétique, fluide. Emma Chase a un sacré talent de conteuse.
Ce que j'ai aimé par-dessus tout c'est que tu pourrais croire à une romance légère, mais non, l'auteure aborde des thèmes pertinents et développe la psychologique de ses personnages tout en finesse. L'un au contact de l'autre s'améliore, les carapaces se brisent.
Henry arrive à avouer à Sarah ses craintes, ses peurs et ses faiblesses, Sarah comme lui évoluent psychologiquement au cours de la lecture.
À la fin du roman, ce n'est plus la Sarah craintive, mais une femme qui prend son destin en main. Henry, lui, va se rendre compte des décisions qui lui incombent et qu'il tient le destin de ses citoyens dans ses mains.
Henry est bien plus que le gai luron qu'il laisse voir, que la majorité des gens pense.
Le décès de ses parents l'a profondément marqué tout comme la perte de ses amis quand il était à l'armée.
Sarah, elle est sincère et gentille ; elle fait des épisodes de fugues dissociatives temporaires ; cela arrive suite à un bruit de verre cassé ; ou si elle se sent en danger. Quand tu apprends en même temps que Henry le pourquoi, tu seras aussi ému que moi.
On peut dire que tous les deux souffrent de syndrome post-traumatique même si les cauchemars de Henry ont cessé ou du moins ont changé. Ce n'est pas le terme exact pour Sarah, mais c'est ce qui s'en approche le plus.
Ce que j'ai aussi adoré et qui m'a fait aimer directement les personnages ce sont les nombreuses références à des livres que j'adore, Sarah compare Henry aux protagonistes de ses romans préférés, Henry lui se demande s'il ne pourrait pas avoir une chambre sous la scène du pub comme Harry Potter.
Les joutes verbales entre eux sont succulentes, j'ai ri et souri.
Mais si j'ai éclaté de rire, j'ai aussi eu le coeur serré ; l'un comme l'autre m'ont touché.
Ne t'attends pas à un dénouement rapide et un mariage royal, Emma Chase choisit une fin différente pour cet opus en abordant des thèmes que j'ai fortement appréciés.
Comme je te le disais, la légèreté côtoie la gravité.
Par rapport au premier opus, tu verras moins la reine et la cour de Wessco ; même si tu vas croiser des personnages du tome 1 Emma Chase a vraiment concentré son roman sur ses deux personnages, leur passé, leur présent et leur possible futur.

Je voudrais t'en dire plus, mais je vais m'arrêter là et te dire : lis cette saga si tu as la même âme rêveuse et romantique que moi, si tu as envie de lire un conte moderne avec des héros bien plus compliqués qu'il n'y paraît.

Lien : http://luciebook.blogspot.be..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette
  30 mars 2018
Hi hi hi hi hi
Là je suis en train d'éclater de rire en lisant la romance d'Henri Pembrock. Je précise mon mari dort à côté de moi.
Hi hi hi hi hi
Je ne compte plus le nombre de fois où Emma Chase m'a fait hurler de rire avec ses répliques percutantes entre le prince et ses prétendantes.
Grrr Grrr Grrrr Grrrr
C'est ma réaction finale à cause du dernier quart du roman qui a gâché mon début de lecture.
Qui est Henry Pembrock de Wessco?
Le petit frère foufou et rock'n roll de Nicholas. L'electron libre de la principauté. La doublure de l'ancien futur roi se retrouvant catalputé sur le devant de la scène suite au retrait de son frère pour le trône. Il est aussi ancien soldat qui a un lourd passif suite à sa dernière mission. Il est un collectionneur de femmes et il le revendique haut et fort. Henry déteste les protocoles et la politique et l'assume amplement. Ah oui, Henry est blond aux yeux verts..... (cherchez l'erreur....)
Je cite toutes ces caractéristiques d'Henry car il y avait un potentiel énorme à exploiter. En plus si on rajoute un émission de télé réalité où il doit dénicher sa future reine, je suis toute ouïe.
Je suis restée captivée par le 3/4 de la romance, jusqu'au passage du coup de gueule de l'héroïne. Mais je n'ai pas aimé comment Emma Chase a exploité la suite. L'auteure traite trop succinctement le passé militaire d'Henry et le ressort de son chapeau sans plus d'explications (quelques correspondance échangés m'auraient bien plu). ET puis Henry rejoint sa royale mamie, pourquoi ne pas nous présenter dans une chapitres ou deux son engouement pour la royauté. La fin du roman est bâclée selon moi et se consacre plus sur la réconciliation sur la couette et non face au peuple.
Dans cet opus, Emma Chase lance un caillou dans la mare avec cette histoire de virginité sans allez au bout de son idée. Encore une fois, une fois une auteure qui se lance dans une romance dans la royauté sans prendre de réels risques.
Dommage.... Je continue la suite avec ma binôme Missnefer....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
LeslivresdeRose
  19 avril 2018
Même si cette chronique vient pas mal de temps après celle consacrée à « Nicholas », je n'ai, en réalité, pas fait attendre « Henry » très longtemps dans ma Pal. J'ai quasiment enchaîné mes lectures à vrai dire. Par contre, je l'ai lu moins rapidement mais c'est entièrement ma faute…J'étais tellement impatiente à un moment que j'ai sauté des pages pour aller voir plus loin…Du coup, m'étant « spoilé » tout seule la suite, j'ai laissé cette lecture de côté quelques jours avant de la reprendre…alors que je l'ai adorée !!
Ce livre avait, à vrai dire, toutes les chances de me plaire : une réécriture de la « Belle et la Bête » couplée à une émission de télé-réalité royale…cela promettait du lourd. Et j'ai effectivement accroché dès le départ à cette romance et à son contexte.
Les deux personnages principaux, à savoir Sarah et Henry, m'ont particulièrement plu ! Je me suis assez vite attachée à eux. Henry, tout d'abord, ce prince un peu rebelle qui croque la vie à pleines dents et dont le jeu préféré est d'échapper à sa garde rapprochée. de prime abord, il a l'air assez superficiel mais ce n'est qu'une façade derrière laquelle il cache ses blessures, certaines récentes, d'autres plus anciennes. Et s'il aime faire la fête et ne semble avoir aucune limite, là aussi, ce n'est que faux-semblants. C'est en réalité un être sensible et doux, plein de compassion et d'empathie envers les autres. En tant que cadet, il ne s'attendait pas à devoir assumer toutes les responsabilités qui lui tombent soudainement dessus. Il est dépassé face aux changements que cela implique dans sa vie, surtout qu'il manque cruellement de confiance en lui. Son côté « bête » (dans le sens « grrr ») et bourru prend alors le dessus. Sur un coup de tête, il accepte de tenir le rôle principal dans une émission de télé-réalité dont le but final est de lui trouver une épouse parmi une sélection de jeunes femmes. Dans sa tête, il s'imagine déjà un parterre de jolies filles prêtes à se battre pour lui, des rendez-vous galants (et plus si affinités), des fêtes bien arrosées : sa zone de confort en d'autres termes…Mais tout ne va évidemment pas se passer comme prévu !
Sarah, tout comme « Belle » adore lire. Elle occupe d'ailleurs un poste dans une bibliothèque alors que rien ne l'oblige à travailler. Si elle est vierge, timide et effacée (ce qui est très cliché) ce n'est pas pour autant qu'elle est niaise. Elle a de la répartie et sait ce qu'elle veut ! Elle vit également avec un traumatisme qui rend parfois ses sorties en publique compliquées. Je ne m'attendais pas du tout aux révélations concernant ce traumatisme et son origine ! J'avoue avoir été touchée par sa personnalité ; et m'être reconnue en elle par certains côtés !
L'histoire d'amour qui se tisse entre Henry et Sarah m'a davantage plu que celle entre Nicholas et Olivia. Elle est beaucoup plus douce et prend plus son temps. Je n'ai pas retrouvé (ou moins) le côté vulgaire que j'avais reproché au tome 1. Henry aime le sexe mais il l'exprime autrement (je trouve). Et comme la romance est plus lente à se mettre en place (même si rapidement une tension sexuelle s'installe entre nos deux protagonistes), j'ai moins eu cette impression qu'ils se sautaient tout le temps dessus. Henry et Sarah ont des caractères et des centres d'intérêt très différents : entre la timide bibliothécaire et le prince fêtard, il y a un monde. Et pourtant, ce sont deux êtres sensibles et marqués par la vie qui vont finir par se rapprocher. Ils sont vraiment beaux ensemble !
Étonnement, je me suis également attachée à certaines des candidates, même si elles restent assez en retrait par rapport à l'intrigue principale (c'est-à-dire l'idylle entre Sarah et Henry) ! Elles ont toutes accepté de participer à cette émission pour des raisons très variées. Peu d'entre elles, en réalité, sont là dans l'espoir d'épouser Henry. Ce sont généralement d'autres mobiles qui les ont poussées à dire oui ! Dans ce sens, elles ne formaient pas un gros tas uniforme de candidates mais, au contraire, avaient chacune une personnalité bien marquée !
Pareil pour le meilleur ami de Sarah qui n'hésite pas à remettre le Prince Henry à sa place si nécessaire. Il n'est pas très porté sur le protocole et semble considérer Henry d'abord comme un homme (d'une intelligence moyenne par moments) avant de le voir comme un Prince. Son but premier est de protéger Sarah d'une déception amoureuse, quels que soient les titres de l'homme qui en serait responsable !
J'ai toujours autant aimé le ton et l'humour utilisés par l'auteure. Son style est fluide et il est difficile de lâcher son livre (sauf pour ceux qui n'ont pas la patience d'attendre et vont voir plus loin ce qu'il se passe …comme moi… :-/…).
J'ai beaucoup aimé l'univers de télé-réalité mélangé à celui de la royauté et également à celui des livres (via Sarah). La télé-réalité est présente mais reste secondaire, puisque Sarah n'y participe pas directement. J'ai apprécié ce point et j'ai trouvé que le tout était justement dosé : trop de télé-réalité ne m'aurait pas plu.
En bref, un second tome que je conseille à 100%. Si vous aimez les réécritures de conte (et en particulier celle de « La Belle et la Bête »), tournées en romance New Adult….foncez, vous ne serez certainement pas déçus par « Henry ». D'autant que les personnages, l'ambiance et l'univers sont à tomber !


Lien : https://leslivresderose.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Camille_Pixie
  21 mars 2018
Je suis ravie de m'être laissée tenter par ce tome 2 sans même jeter un coup d'oeil au résumé parce que la surprise a été totale ! Bon, en lisant Nicholas, j'avais quand même espéré que la romance d'Henry se ferait avec Sarah que j'avais bien apprécié lorsqu'on l'avait brièvement croisée mais j'étais très loin de m'imaginer que l'histoire commencerait de cette manière...
Henry n'a jamais imaginé devenir un jour souverain du royaume de Wessco et on ne peut pas dire que ça l'enchante. Il enchaîne bourdes sur bourdes et sa grand-mère se sent contrainte de l'envoyer se calmer au fin fond du pays. Evidemment, notre petit prince s'ennuie vite et, après avoir été contacté par une chaîne de télévision, il décide d'organiser, à l'insu du reste du monde, un remake du Bachelor avec à la clé, une couronne.
Vingt jeunes filles nobles, plus belles et délurées les unes que les autres, débarquent alors au château d'Anthorp, accompagnées par leur personnel, ainsi que toute l'équipe de télévision. Pourtant, la première que va croiser Henry n'est pas une participante mais la timide Sarah qui lisait sous un arbre. En effet, pour échapper un peu à son travail, elle a choisi d'accompagner sa soeur qui elle, participe au casting. Dès les premières phrases échangées, on sent qu'il y a une petite étincelle entre les deux... A partir de ce moment, Henry et Sarah vont régulièrement se retrouver et discuter. Contre toute attente, même s'il s'amuse beaucoup avec cette histoire de télé-réalité, Henry attend avec impatience le moment de la journée où il retrouve Sarah....
L'histoire est romantique à souhait, toute douce et pleine de paillettes mais ce que j'ai particulièrement aimé, c'est la manière dont Emma Chase a retranscrit les pensées des personnages. Sarah est une grande lectrices qui a lu un nombre incalculable de fois les romans victoriens des soeurs Brontë et surtout de Jane Austen. Elle ne cesse de comparer chaque personne, chaque moment de sa vie à des passages des romans. J'ai vraiment aimé sa façon de voir la vie comme à travers les pages d'un livre. Ne sachant pas cerner Henry, elle le compare tantôt à Fieyro, tantôt à Willoughby...
Henry m'a fait beaucoup rire parce que lui aussi a ses propres références littéraires et en un chapitre, il avait déjà trois mentions à Harry Potter. (Un mec qui cite Harry Potter... Je suis obligée de craquer ^^)
Si je devais ajouter tout de même un bémol, je dirais que certaines pages de sexe étaient un peu en trop... Néanmoins, j'ai trouvé ce tome plus "soft" que le premier mais il faut dire que les conditions n'étaient pas les mêmes. Alors que Nicholas et Olivia pensent n'avoir que quelques semaines devant eux, Henry est assez sûr de ce qu'il veut pour son avenir dès qu'il commence à devenir entreprenant avec Sarah.
J'ai vraiment trouvé Henry merveilleux. Il est attentionné, prévenant. Leur relation avance tout en douceur. On sent vraiment l'idylle se former tout en douceur, la romance met du temps à arriver si bien qu'à partir du moment où ils passent à l'acte, on sent que leur relation est déjà solide et qu'elle est faite pour durer. Alors oui, évidemment Sarah a des moments de doutes et le reste du monde est bien là pour lui rappeler le caractère et les habitudes du jeune prince. Il n'empêche qu'elle est la seule a connaitre cette facette d'Henry, son coté doux, qui souffre d'insécurité et qui est mort de peur à l'idée de prendre la relève de sa grand-mère.
D'ailleurs, j'ai été, encore une fois, particulièrement touchée par Nicholas que l'on ne voit pas assez à mon goût ♥ C'est lui qui démontre à leur grand mère que celui des deux qui est fait pour gouverner est Henry, qu'il n'aurait pas abdiqué sans savoir que son petit frère ne ferait, non pas un aussi bon souverain que lui, mais un meilleur.
J'ai trouvé que le rythme de l'histoire était complètement différente celle de Nicholas où ça avait commencé de façon explosive pour finir avec la déclaration la plus romantique qui soit. Ici, la romance prend ses marques lentement, ça s'accélère dans la deuxième moitié pour redevenir très posée. On sent Henry devenir de plus en plus mature au fil des pages. J'ai été surprise par les décisions qu'il prend sur la fin mais en même temps, j'étais fière de lui, fière de son parcours. C'est étrange, non ?
Bilan
Vous avez déjà eu la sensation qu'un livre était fait pour vous ? C'est exactement ce que j'ai ressenti en lisant Henry. La personnalité de Sarah me parle tellement, sa passion, ses références, sa timidité, sa façon de voir la vie... le fait de me reconnaître tellement bien dans un personnage a exacerbé tout ce que j'ai pu ressentir en lisant cette histoire que j'ai trouvé parfaite du début à la fin.
C'est un conte de fée moderne et sexy qui m'a fait sourire à tout bout de champ briller les yeux jusqu'à la dernière ligne.
Lien : http://ibelieveinpixiedust.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marlene_lmedml
  13 mars 2018
Cette fois c'est officiel, cette saga, je l'aime ! Je n'avais pas forcément eu de coup de coeur pour le tome consacré à Nicholas, mais ici ce fut totalement différent. J'ai su très vite que ce roman allait être un coup de foudre monumental.
Dans le premier opus, Henry avait eu ma préférence. Avec son charme insolent, son indélicatesse et son côté rentre dedans. J'avais perçu tout le potentiel de son personnage et ce second tome me confirme qu'Henry à l'étoffe d'un roi. Henry est plein d'imperfections, il déteste qu'on lui dise ce qu'il doit faire, il est indiscipliné et un peu borderline ^^ Il est sauvage et insatiable. Pourtant, il se retrouve à la place de Nicholas et il doit assumer son statut de futur roi de Wessco. Mais avant de s'enfermer dans ses obligations, Henry compte bien profiter de sa liberté et quoi de mieux que de participer à une émission de télé-réalité royale dans le dos de la Reine ? Je vous le demande ^^
Vous imaginez un peu, un château, un prince et vingt prétendantes qui seront prêtes à tout pour séduire Henry… J'avoue que quelque part, cela m'a fait peur… En découvrant le résumé, j'ai eu du mal à digérer l'aspect télé-réalité, il faut dire que je déteste ça ! Mais j'avais toute confiance en Emma Chase et puis voilà avec Henry j'avais peu de chance d'être déçue, n'est-ce pas ? En tout cas, Henry se retrouve dans son élément, au milieu de toutes ces femmes, et pourtant il n'en remarque qu'une seule… Sarah, la soeur d'une des prétendantes. Sarah est à des années lumières des femmes que Henry a l'habitude de fréquenter, elle est timide, toujours le nez dans ses livres et elle déteste attirer l'attention sur elle. Tout un tas de raisons pour qu'Henry s'intéresse à elle. Sarah sera-t-elle sensible au charisme d'Henry ? A son côté arrogant et sûr de lui ?
Je crois que j'ai eu le coup de foudre pour ce roman dès les premières pages. Forcément ce fut facile de s'identifier à Sarah, véritable amoureuse des livres. Elle est timide, tout comme moi. Elle a un passé douloureux et se cache pour passer inaperçue partout où elle passe. J'ai adoré Sarah, elle est douce et sensible. Elle est aimante et généreuse, elle sait mettre les gens en confiance et leur apporter du bonheur. C'est une jeune femme très simple, un peu rêveuse et très attachante. C'est un peu la meilleure amie dont on rêve toutes, celle avec qui partager sa passion pour les livres ^^ Henry quant à lui s'est avéré être à la hauteur de mes attentes. Comment ne pas tomber amoureuse de lui ? Impossible, il a tout pour plaire. Sa réputation de playboy le précède mais dans cet opus, il va nous démontrer tout son potentiel. Il sait être prévenant et attentif, il est toujours un peu poussif et coquin mais c'est ce qui fait son charme ravageur. Emma Chase nous offre vraiment le prince idéal. Il est canon, charmant, arrogant et hyper sexy… Il le sait et il en joue. J'ai adoré sa façon de déstabiliser Sarah, sa façon de la dévergonder et de la courtiser. le contexte est magique, ce roman vend du rêve tout simplement. J'ai eu des étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre tout au long de la lecture.
L'intrigue est hyper bien menée, moi qui avait peur et bien je dois dire que j'ai trouvé l'ensemble vraiment addictif. Emma Chase a su mener le côté télé-réalité en apportant un plus à la personnalité de ses héros. L'ambiance de ce livre est vraiment romantique à souhait, j'ai eu le coeur rempli d'amour. le duo que Henry et Sarah forment est super mignon, on redécouvre vraiment notre héros, on fait la connaissance d'un homme dont toutes les femmes rêvent. Les nombreuses références littéraires qui parsèment le récit rendent l'histoire encore plus passionnée et cela m'a conquis un peu plus.
La romance est magique, très romancée mais ça fonctionne vraiment bien. Qu'on se le dise, cette saga est faite pour nous plonger dans des contes de fée des temps modernes avec des BBF de haut niveau. Je dois dire que Nicholas et Henry ont déjà leurs places sur notre île ^^ Ce second tome nous offre vraiment beaucoup de bons sentiments mais la sexytude est aussi omniprésente. Henry est joueur et taquin mais c'est aussi un séducteur qui sait faire preuve de tact et de douceur. Vous n'imaginez pas toutes les surprises qu'il vous réserve. En ce qui concerne l'intrigue autour de la royauté et du rôle d'Henry, et bien j'ai été convaincue par l'évolution des événements et jusqu'à la fin Emma Chase a su me surprendre pour me laisser rêveuse en tournant la dernière page.
En bref, gros coup de coeur pour ce second opus. Henry est un BBF incontournable, un de ceux que l'on veut absolument. Il a un charisme de dingue, il est sexy et coquin. On le découvre vraiment sous un autre jour aux côtés de Sarah. Ce conte de fée des temps modernes séduira toutes les romantiques dans l'âme et les amoureuses des livres. Laissez-vous séduire par cette saga qui ne manquera pas de vous vendre du rêve.

Lien : http://www.lmedml.fr/2018/03..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
kaandicekaandice   16 avril 2019
Ils verront en lui leur fils, leur frère, leur meilleur ami, et même s'il se trompe, ils le soutiendront parce qu'ils voudront qu'il réussisse. J'aurais été respecté et admiré, mais grand-mère... Henry sera aimé. Et si j'ai appris une chose depuis qu'Olivia est entrée dans ma vie, c'est que l'amour est plus fort que la raison, le devoir, l'honneur ou la tradition.
Commenter  J’apprécie          00
KateLineKateLine   02 mars 2018
«  J’aimerais le croire. Tu n’imagines pas à quel point. Comment peux-tu en être si sûr ? »
La voix de Nicholas est rauque et chargée d’émotion.
« Parce que… parce qu’il est comme maman. »
Je ferme les paupières alors que les larmes brûlent mes yeux. Pour moi, il n’y a pas de plus beau compliment.
Mais bon sang, il n’y a qu’à me voir pour savoir à quel point c’est loin d’être vrai.
« Comme elle, il sait toujours ce dont une personne a besoin ‒ que ce soit de force, d’un conseil, de gentillesse, de réconfort ou de joie ‒ et il le lui donne toujours, sans effort. Souviens-toi comment les gens gravitaient autour d’elle… Lors des fêtes, toute la pièce cessait de respirer lorsqu’elle arrivait ‒ car tout le monde voulait être auprès d’elle. Elle avait un talent, une lumière, un don ‒ peu importe comment on l’appelle ‒ tout ce qui compte, c’est que Henry l’a aussi. Il ne le voit pas lui-même, mais je le vois, moi. Je l’ai toujours vu. »
Il y a un moment de silence et j’imagine Nicholas se rapprocher de la reine.
« Les gens nous auraient suivis, moi ou papa, pour la même raison qu’ils te suivent toi ‒ parce qu’on est fiables et solides. Ils font confiance à notre jugement, ils savent qu’on ne les laissera jamais tomber. Or ils suivront Henry parce qu’ils l’aimeront. Ils verront en lui leur fils, leur frère, leur meilleur ami, et même s’il se trompe, ils le soutiendront parce qu’ils voudront qu’il réussisse. J’aurais été respecté et admiré, mais grand-mère… Henry sera aimé. Et si j’ai appris quoi que ce soit depuis qu’Olivia est entrée dans ma vie, c’est que l’amour est plus fort que la raison, le devoir, l’honneur ou la tradition.  »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ninie067Ninie067   12 mars 2018
J’ai une vue imprenable sur l’entrée du château, en contrebas, et, en attendant que ça commence, mon livre me tient compagnie. Je suis assise par terre, adossée à l’arbre, et je soupire, heureuse. Ça va être génial. J’ouvre mon livre… et je manque de mourir de peur quand quelqu’un tousse derrière moi. Pourtant, je n’ai vu personne en arrivant. Je referme mon livre et regarde discrètement derrière l’arbre. Juste assez… pour voir Son Altesse Royale, le prince Henry, à quelques mètres de moi. Je retiens un cri et me cache derrière le tronc. J’ai grandi en entendant d’innombrables histoires à propos de la famille royale, et j’avais des posters de nos charmants princes sur les murs de ma chambre, comme toutes les filles de Wessco. Nicholas était sérieux, sage, honorable et éloquent, comme monsieur Darcy1. Henry ressemblait davantage à Fiyero Tiggular, dans Wicked : La véritable histoire de la méchante sorcière de l’Ouest. Il aime s’amuser, il est passionné et impulsif, et n’est concentré que sur son propre plaisir et la prochaine fête à laquelle il va assister. Je me lève et regarde de nouveau derrière l’arbre. Mon cœur se met à battre la chamade, j’ai la tête qui tourne, et ma gorge se referme sur elle-même. Bon sang, il vient par ici ! Ses grandes enjambées déterminées viennent droit sur moi. Cela signifie que lorsqu’il arrivera, il faudra que je lui parle. Si nous nous sommes déjà rencontrés l’an dernier dans un pub, alors qu’il était avec Olivia Hammond, désormais duchesse de Fairstone et épouse du prince Nicholas, et si je connais bien les détails de la vie du prince Henry John Edgar Thomas, il reste un inconnu. Et je ne suis pas douée avec les inconnus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   13 mars 2018
« Putain, ce que t’es belle », murmure Henry.

Instinctivement, je baisse les yeux.

« Personne ne te l’a jamais dit ?

-Pas vraiment, non.

-Et bien ce n’est pas normal. On aurait dû te dire tous les jours combien tu es belle – à l’intérieur comme à l’extérieur. »

Ma poitrine se gonfle, je suis attendrie, émue, et ce n’est pas à cause du compliment. C’est à cause de lui, de ce beau prince pitoyable au cœur brisé. Est-ce que quelqu’un a déjà dit à Henry combien il était brillant ? Gentil, fort, généreux et bon ? Je ne crois pas – et c’est mal. Il aurait dû l’entendre tous les jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   02 mars 2018
«  C’est ce que tu penses, maintenant, mais t’es un Willoughby, Henry. »
Je me gratte la tête, confus.
« Attends, ce n’est pas un kangourou, ça ? »
Elle hésite en parlant comme si elle bégayait. Comme si elle n’arrivait pas à prononcer les mots. Et lorsqu’ils sortent enfin, je les regrette immédiatement.
« Non, un Willoughby, de Raison et Sentiments. C’est le personnage dont Marianne est tombée amoureuse. Il était sauvage et inapproprié, égoïste et imprudent, et il l’a anéantie. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Emma Chase (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emma Chase
Alors je ne sais pas vous, mais moi mon rêve ultime dans la vie, ça a toujours été de devenir une princesse. Sauf que... ça peut avoir des inconvénients. Big wink à Nicholas, le premier tome de la série Il était une fois de Emma Chase, qui a inspiré cette vidéo.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander Nicholas : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2C2pQid Fnac : http://bit.ly/2EwNaq1 Cultura : http://bit.ly/2F7wwKN Chapitre : http://bit.ly/2obAaLF Decitre : http://bit.ly/2sz03ub
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2GjIfFu Fnac : http://bit.ly/2szsMPI
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! #MissNewRomance
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3300 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..