AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755615289
320 pages
Hugo et Compagnie (07/05/2014)
3.76/5   406 notes
Résumé :
Drew Evans est un gagnant. Beau et arrogant, il négocie des contrats pour des millions de dollars et séduit les plus belles femme de New York d'un seul sourire. Il a des amis loyaux et une famille indulgente. Alors pourquoi donc est-il enfermé dans son appartement depuis sept jours, malheureux et déprimé ?
Il vous dira qu'il a la grippe.
Mais nous savons tous que ce n'est pas réellement la vérité.
Katherine Brooks est intelligente, belle et amb... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (125) Voir plus Ajouter une critique
3,76

sur 406 notes

colorandbook
  31 août 2016
J'ai adoré ce livre, il est bourré d'humour, frais, il détend. J'ai passé un super moment de lecture auprès de Drew. C'est un livre parfait pour l'été, pas prise de tête du tout, et très frais. Certes l'histoire n'est pas exceptionnelle, les personnages sont déjà vue et la plume de l'auteur est simple, mais ce livre est un vrai petit bonbon.
Ici on retrouve une histoire certes un peu banale, mais le fais quelle sois racontée du point de vue masculin ajoute, pour moi, un vrai plus à l'histoire et sa change, même si l'auteur fais de grosses généralités et qu'il y a des répétitions l'histoire est agréable à suivre et prenante.
Les personnages sont très attachants, certes un peu clichés, mais il reste malgré tour des personnages fort et avec du caractères. J'ai aimé suivre ce petit groupe de personnages, mais surtout Drew qui est tellement drôle.
La plume de l'auteur est simple, mais très agréable à lire, fluide et mordante je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.
En bref, c'est un livre qui m'a bien plu, un vrai petit bonbon parfait pour l'été. J'ai passé un bon moment dans la tête de Drew. Certes ce n'ai pas extraordinaire, mais sa se lis tout seul. le fais qu'il soit écrit uniquement du point de vue masculin donne un réel plus au roman et que Drew s'adresse directement à nous est super, même si par moment cela donne des lourdeurs au roman.


Les personnages :

Nous retrouvons ici principalement Drew et Kate.

On découvre dans un premier temps Drew, Un homme d'une trentaines d'années. C'est un vrai coureurs de jupon. Tout lui réussit dans la vie, il a toute les femmes qu'il veut, il est riche, séduisant et il a un super job dans une banque d'investissement. Bref, tout ce qui lui faut dans la vie, mais c'est aussi un homme capricieux. Il a des comportements de petit garçon pourri gâté, il est sur de lui, hautain, cynique, il est persuadé que tout lui est dû. Mais, je lai trouvé super drôle, même si il pense énormément au sexe, et qu'il peut parfois être insupportable il en reste pas moins attachant.

Puis on a Kate, une jeune femme drôle et attachante, elle a un sacré caractère elle est forte et indépendante, mais surtout fiancée à Billy Warren, qui est son total opposé. Malgré tout, Kate est une fille sensible, attachante, attentionnée, douce, et drôle. Je l'ai beaucoup aimée.
De l'autre côté on a les amies et la famille de Drew entre Alex : La soeur de Drew, dite "la garce" une fille sur d'elle, un peu pitbull sur les bords, mais une fille gentille et attentionnée. Elle est mariée à Steven le meilleur ami de Drew. Ensemble ils on eu la petite Mackenzie qui est juste a mourir de rire elle est trop mignonne et très drôle.
Il y a aussi Matthew un autre des meilleurs amis de Drew, il est à la fois drôle et attachant, même si il est trop peu présent. J'ai hâte de découvrir le tome 3, qui est sous son point de vue, pour en découvrir un peu plus sur lui. On vois aussi Jack un autre des amis de Drew, qui aime faire la fête avec lui et profiter des filles.
On rencontre également le père de Drew qui ne lui épargne rien. Il croit en son fils et fait tout pour le pousser.
Puis, il y a DeeDee la meilleure amie de Kate, c'est une fille extravagante, drôle, caractérielle, loyale et attachante. J'ai beaucoup aimé son personnage et j'ai hâte de plus la découvrir

L'histoire:


Drew est un jeune homme à qui tout réussit, il a toute les femmes à ses pieds grâce à son charme fou. Il est riche, il a un bon job qui rapporte bien et qui le passionne. Il est séduisent. Lors d'une de ses nombreuses soirées en boite de nuit, il va tomber sous le charme d'une charmante fille qui va lui résister, ce qui va grandement le frustrer.
Mais quelques jours plus tard, quand son père présente la nouvelle employée il tombe nez à nez avec cette charmante demoiselle. de plus, elle est fiancée. Et puis de toute façon, Drew a un code de conduite, il ne mélange jamais le sexe et le boulot.
Malgré tout ça l'alchimie sexuelle entre Kate et Drew est bien présente, il vont tout les deux essayer de résister. Commence alors un jeu de "Je t'aime moi non plus" entre eux. Entre amour et haine, coup bas, rivalité au travail, le fait que Kate soit fiancée, rien ne va être simple.
Alors, prend ton courage à deux mains, rentre dans la tête de Drew et accroche toi pour suivre leurs aventures.

En bref, l'histoire est certes déjà vue. Mais, l'auteur a su emmener un côté frais dans tout ça en prenant le partie de seulement nous donner un point de vue masculin. Alors oui c'est très cru, voir même super vulgaire par moment, certaines généralités qui sont faite peuvent vous faire littéralement lever les yeux au ciel, mais, c'est aussi drôle et très frais.


L'auteur:


J'ai trouvé la plume de Emma Chase, très agréable à lire.
En effet, sa plume est relativement simple, mais elle est surtout fluide, drôle, mordante, piquante et j'ai bien aimé le fais que Drew s'adresse directement à nous, même si parfois ça alourdis un peu le récit. C'est un pari osé, car cette manière de narrer ne plait pas à tout le monde. J'ai beaucoup ri en compagnie de l'écriture d'Emma Chase.


Conclusion :

Je vous le conseil vivement.
Malgré que ce soit du déjà vue, le roman se lit tout seul.
C'est parfait pour l'été, un petit rayon de soleil, mais attention c'est cru et même par moments vulgaire. Il y a aussi des scènes de sexe, donc ce livre est à éviter pour les plus jeunes. le fait que le personnage nous parle directement peut aussi déplaire à certain.

Les personnages sont en effet un peu clichés, mais il n'en reste pas moins agréable à suivre. Leur humour a pour moi estompé les clichés, ils sont attachants, drôle, je les ai adoré j'ai hâte de les redécouvrir dans la suite de cette saga.
L'histoire n'est vraiment pas très originale, mais elle étais tout de même agréable à lire et le fait que l'auteur décide de nous mette uniquement dans la tête de l'homme m'a beaucoup plu, même si par moment c'était cliché à souhait puis un peu lourd avec ses pensées.
En bref c'est un petit bonbon parfait pour la saison estivale. C'est vrai que ce n'est pas très original, mais cela reste agréable à lire. La gros point positif pour moi reste l'humour du roman et les personnages qui bien qu'ils soit un peu clichés m'ont énormément plu.

La plume de l'auteur est aussi agréable à lire, je vous le conseil, mais encore une fois si vous n'aimez pas les scènes de sexe ou le vocabulaire vulgaire et assez cru passez votre chemin.
Lien : https://2.bp.blogspot.com/-R..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Ptitelfe
  23 novembre 2014
Je dois vous avouer que j'ai failli abandonner ce livre à plusieurs reprises, j'ai eu un mal fou à m'adapter au style de narration. L'histoire est racontée du point de vue de Drew, jeune trentenaire qui réussit dans la vie active, qui n'a pas envie de se caser et passe ses week ends à sortir et collectionner les filles pour une nuit. Lorsqu'il rencontre Kate, sa vie va basculer. Pourquoi n'ai je pas adhérer au style? Simplement car il s'adresse un peu trop souvent aux lecteurs, en appartés, genre toutes les 5 lignes, et cela devient très vite répétitif et lourd. D'autre part, Drew a tendance à mettre tous les mecs dans le même sac, genre tous pensent de la même façon, et ce n'est pas possible! Les gens sont tous différents, et les mecs que côtoient Drew, en effet, pensent comme lui vu qu'ils sont dans la même optique et mode de vie identique.
Voilà les deux gros points noirs de ce livre. Mais, après moultes discussions avec des copinautes, j'ai décidé de pousser le livre plus loin et essayer de surpasser ces "défauts". Et au final, j'ai pris beaucoup de recul sur le style et j'ai commencé à apprécier l'histoire. C'est surtout Kate qui a fait pencher la balance car cette nana est bien sympathique! Elle vit une histoire depuis plus de 10 ans avec son amour de lycée mais elle sait pertinemment qu'ils ne sont plus sur la même longueur d'onde. Lorsqu'elle rencontre Drew et qu'elle réalise qu'ils vont être associés au travail, elle va se redécouvrir et faire le point sur sa vie sentimentale. Alors évidemment, tout ne va pas se faire facilement, elle va avoir de nombreux doutes, des hésitations, elle va également déraper, mais à qui cela n'est il pas arrivé? Elle est à fond sur sa carrière et ne veut pas trop que tout s'ébranle à cause d'un garçon réputé pour être coureur de jupons.
Drew est le personnage qui évolue le plus, même si j'ai trouvé certaines de ses actions trop guimauves, il devient une vraie chiffe molle à un certain moment. Sûr de lui au début, il n'a pas l'ombre d'un doute de son pouvoir de séduction et s'amuse sans gêne avec les filles, et aime le raconter à son public, en utilisant un langage assez vulgaire (ou bien est la faute du traducteur? mais entre nous, utiliser à tout va les mots "bite" et "cul" ca va un temps mais au bout d'un moment, il peut utiliser d'autres termes!) Puis, au fil de son histoire avec Kate, il va se rendre compte qu'il est bien avec elle! Alors bien sûr, il va réaliser trop tard qu'en fait il est amoureux (pour la première fois en 30 ans, le pauvre j'ai envie de dire.. C'est tellement beau l'amour) et du coup, il va faire des pieds et des mains pour reséduire sa douce Kate au corps de bombe! un vrai canon apparemment! comme il la décrit, je pense que ca doit être la plus belle femme fictive qui existe ^^ Et un point positif pour Drew, il a de l'argent! Et oui, le garçon doit être millionnaire (encore un, Vive les etats unis!) et n'a donc aucune difficulté à enchaîner les surprises et les grosses déclarations bien voyantes! Ca aussi ça m'a agacé en fait! Parce que si Drew était d'une situation plus modeste, et bien je me demande comment il aurait réussi à la séduire? ou bien est ce que Kate est vénale? Non je ne pense pas car à un certain moment de l'histoire elle n'hésite pas à se débarasser d'un très beau cadeau qu'il lui a fait...
Bon, je m'étale, et en écrivant cet avis, je me rends compte que je n'ai pas tant aimé que ça! En gros, çà m'a juste bien diverti pendant quelques heures mais c'est une histoire que je vais rapidement oublié!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
VoyLitteraires
  25 mai 2015
Me revoilà pour présenter ma nouvelle lecture commune (oui, les LC font leurs grands retours) "Love Game" d'Emma Chase, que j'ai eu le plaisir de le lire avec la charmante Gwenlan. (Vous connaissez la chanson, depuis le temps, donc la chronique c'est par ici)
Depuis sa sortie en librairie, je n'ai eu que des retours positifs sur la blogosphère, je me suis donc lancée. En même temps, comment résister à une histoire raconté tout du long du point de vue de Drew. Je trouve cette idée très originale et j'ai tout simplement été conquise.
Généralement, quand je me lance dans un livre, j'aime bien relire le résumé - cela me donne un avant goût de ce qui m'attend - mais pour le coup, j'ai commencé le livre sans le relire et c'est pas plus mal (pas d'attente insatisfaite, que de la surprise ou de l'imagination).
Parlons un peu de l'histoire maintenant. Drew, trentenaire, travail dans la grande banque d'investissement que son père et ses amis ont créé. Lui et ses amis (tous fils des associés de son père) sont associé et gère ensemble l'héritage de leurs parents.
Drew est un séducteur et coureur de jupon de renom. Rien ne lui résiste, il a les femmes, l'argent, le pouvoir et.... il est séduisant (et il le sait). Il y a une règle qu'il s'est fixé et qu'il n'enfreindra pour rien au monde : il ne mélange pas les affaires et le plaisir - du moins c'est ce qu'il croit. Tous les mêmes ces hommes (oups hors sujets). C'est la qu'entre en jeu la sublime Kate Brooks, jeune femme rencontré dans un bar et qui le malheur de repousser ses avances. Drew n'est pas au bout de ses peines puisque quelques jours plus tard, celle-ci rejoint les rangs de l'entreprise et devient sa collègue. le monde organisé de Drew s'en retrouve chamboulé et c'est là que les ennuis vont commencer (façon de parler ;) Je n'en dirais pas plus, je vous laisse la surprise).
Le Drew du début du livre est une vraie loque, même lui le reconnait et nous explique pourquoi. C'est donc en remontant dans le temps que l'on découvre le vrai Drew. L'homme sur de lui, qui n'a peur de rien, arrogant, séduisant et à qui personne (de sexe féminin de préférence) ne résiste. Mais Drew n'est pas que ça. Il est bosseur, drôle, sarcastique, têtu et surtout .... craquant (vous l'aurez compris, j'ai été faible et j'ai fondu sous son charme).
Il nous parle à nous, femme de l'autre côté du livre, il nous fait vivre son histoire, il n'a pas peur de nous choquer ou nous froisser par ses propos et ses réflexions. Il n'y va pas avec des pincettes et ne craint pas de ternir l'image des hommes (ils pensent plus avec leurs cerveaux bas que haut, pas une grande nouveauté mais il l'assume), le tout raconté avec beaucoup d'humour. Tout le monde en prend pour son grade, même les personnages de dessin animé (Cendrillon, La Belle et la Bête...) (désolé Gwenlan).
Il est capable du meilleur comme du pire et c'est généralement Kate qui en fait les frais. (mais qu'est ce que c'est hilarant).
Kate. Kate n'a pas la langue dans sa poche, elle est sûre d'elle, bosseuse et ambitieuse. Elle n'a pas peur de Drew et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle est drôle, elle rend coup pour coup. Un conseil, ne surtout pas lui chercher des noises, elle peut se montrer très mauvaise en retour (Drew en sait d'ailleurs quelques choses).
Les confrontations entre Kate et Drew sont tordantes, on ne s'ennuie pas une seconde. (On se croirait presque sur un court de tennis.) Les répliques fusent, c'est à savoir qui marquera le point en premier, ils ne mâchent pas leurs mots et disent vraiment ce qu'ils pensent. Ils sont vraiment drôles et attachants.
Les personnages secondaires apportent également une touche d'humour supplémentaire au livre. Les amis de Drew qui aiment parler de leurs soirées du samedi, - où c'est "le jour braguette ouverte de Drew" comme le dit si bien Malwesul - sa soeur Alexandra (alias La Garce) et le reste de sa famille sont détonant. Quant à Mackenzie, sa nièce, je l'adore ! Cette petite fille innocente et tout simplement craquante, qui se retrouve au milieu de cette famille de fou m'a fait pleurer de rire.
"Love Game" est un livre parfait pour passer un bon moment à rire. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Dès le début je suis tombée sous le charme de Drew, avec ses qualités et ses défauts. J'ai eu de la peine pour lui, et son coeur brisé, j'ai adoré son entêtement et sa quête pour reconquérir Kate. Il n'y a pas un seul passage qui ne m'a pas fait sourire ou encore rire. Ce livre contient tout ce que j'aime, de l'humour à foison, des personnages qui savent ce qu'ils veulent, une histoire d'amour... Bref, je n'ai qu'une chose à dire : n'hésitez surtout pas à le lire, il vaut vraiment le coup. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut être dans la tête d'un homme. :)
Une belle découverte littéraire (qui va rejoindre le club des coups de coeur) et un auteur que je vais suivre et dont j'attends les prochains livres avec impatience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AltheaWonderland
  04 février 2014
Ce livre, mais ce livre... Comment vous dire ? Dès le premier chapitre j'ai su que ce serait un coup de coeur et que j'allais passer un excellent moment. Et en effet, à chaque fois que j'avais un peu de temps pour le lire j'en ressortais immanquablement de bonne humeur !
Ce qui m'a énormément plu dans ce roman c'est que non seulement le narrateur est un homme, et c'est assez rare dans ce genre de romans pour être souligné, mais le schéma narratif est également totalement original et se démarque de manière très claire. En effet, on découvre notre héros Drew alors qu'il est reclus dans son appartement car il a la "grippe"... Il a surtout le coeur brisé le petit bouchon, mais il veut pas vraiment se l'avouer car ça le blesserait dans sa fierté de mââââle. Drew consacre donc la première moitié du roman à nous raconter comment il en est arrivé là, chez lui tout seul avec sa "grippe". Et quand je dis qu'il nous raconte les choses, c'est vraiment le cas. Il revient assurément sur les événements et n'hésite pas à y aller de son petit commentaire ou à insister pour qu'on retienne certains points à priori anodins qui s'avéreront importants par la suite. Emma Chase a eu une excellente idée en mettant ce schéma narratif en place et c'est pour moi un des plus gros point positif de cette lecture. On est pas dans la tête du héros, c'est lui qui nous invite dans sa vie et ses pensées tout en contrôlant ce qu'il partage avec nous. de plus, même lorsque dans la deuxième partie nous revenons dans l'action présente alors que Drew met un plan au point pour régler son problème de "grippe", la patte de l'auteure reste. Grand soulagement et grand bravo à l'auteure d'ailleurs pour avoir réussi à manoeuvrer cette seconde partie de la sorte, car les choses auraient pu sans ça facilement basculer dans l'insipide et le mièvre. Mais Emma Chase sait réellement ce qu'elle fait en apportant toujours et encore ce petit plus qui suscite un réel plaisir à suivre les aventures de notre playboy de la finance.
Et puisqu'on parle de notre playboy, ce cher Drew Evans, je dois vous préciser que vous ne pourrez pas lire ce roman sans tout bonnement l'adorer ! Il est juste génial et comme il n'hésite pas à nous interpeller, on a très rapidement l'impression de le connaitre et d'être avec lui tout au long de son histoire. C'est un peu comme quand une de vos amies vous raconter ses péripéties, sauf que là votre amie s'avérerait être un homme hyper sexy et sarcastique à souhait. Il y a vraiment des moments où j'ai du reposer ma liseuse car une des remarques de Drew me faisait partir dans un fou-rire. Il a toujours le bon mot quand il faut et ce livre est donc plein de ce qu'en anglais on appelle "one-liner" et que je traduirais par des phrases qui tuent (mais dans le sens comique du terme). Il y a un moment en particulier où il compare les femmes à des marques de dentifrices qui m'a presque achevée, et le bougre n'arrêtait pas d'y faire de nouvelles allusions à des moment inopinés de son récit.
La protagoniste féminine, Kate, n'est quant à elle pas en reste. C'est une jeune femme ambitieuse, forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et surtout pas par monsieur le playboy de la finance dont je vous parlais précédemment. J'avais un peu peur de ne pas apprécier Kate au début. Il faut dire qu'on s'attache directement à Drew et donc on se demande forcément comment on va s'en sortir face à cette demoiselle qui est responsable de sa "grippe" quand même. On a envie de le défendre notre petit chouchou ! Cependant Kate est tout aussi intéressante que Drew et plutôt attachante, même si bien sûr le récit est biaisé par la narration de Drew. J'ai quand même beaucoup apprécié la jeune femme et ai même été "Team Kate" dans certains de leurs affrontements.
Globalement j'ai juste adoré cette lecture. Pour un premier roman Emma Chase réussi une entrée fracassante parmi les auteures du genre, et beaucoup auraient même pas mal à apprendre d'elle ! C'est original, c'est drôle et les personnages sont un délice ! Deux jours après l'avoir terminé, ils me manquaient déjà !
Lien : http://altheainwonderland.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
leslivresdemorgane
  20 avril 2015
De quoi ça parle?
Drew est un homme d'affaire influent et très efficace. Il contrôle tous les aspects de sa vie. Il a beaucoup d'argent, tient une place importante dans l'entreprise familiale et multiplie les coups d'un soir.
Un samedi soir, alors qu'il flirtait dans un bar, il tombe sous le charme d'une jolie brune aux yeux de biche. Elle semble elle aussi attirée par lui mais repousse ses avances en prétextant qu'elle est fiancée. Même si Drew trouve bien vite un lot de consolation pour finir la soirée, il ne peut ôter la jeune femme de son esprit.
Qu'elle n'est donc pas sa surprise de découvrir le lundi matin que Kate, la jolie brune, est la nouvelle associée de l'entreprise financière dans laquelle il travaille.
Bien que Kate soit fiancée, cela n'arrête pas Drew. Il est décidé à mettre la jeune femme dans son lit, même s'il s'agit d'une collègue de travail.
Kate, cependant, résiste.
Drew pense tout de même arriver à ses fins lorsque son père décide de mettre les deux jeunes gens en concurrence. Un important client voudrait s'allier à l'entreprise et celui qui présentera le meilleur projet sera celui à qui le boss octroiera l'affaire.
Tous deux ambitieux, ils se jettent à corps perdu dans le travail, se déclarant par là même une guerre où tous les coups sont permis.
Finalement, le père de Drew est charmé par les deux propositions et leur propose de collaborer ensemble et de fusionner leurs idées. Ils acceptent cette proposition même s'ils se détestent. Mais la frontière entre haine et amour n'est pas bien épaisse, n'est-ce pas?
Tout bascule le jour où Billy, le fiancé de Kate, rompt avec elle. Drew est là pour elle et il n'y a désormais plus d'obstacles entre eux.
Kate finit par tomber dans les bras du beau brun mais peut-elle lui faire confiance? Peut-elle lui offrir son coeur? Lui qui n'a jamais été amoureux, peut-il voir en Kate autre chose qu'un coup d'un soir?
A quoi faut-il s'attendre en lisant ce livre?
Ce qui m'a le plus surpris dans ce livre, c'est que l'histoire est écrite du point de vue de Drew, un homme. A aucun moment, on ne se trouve dans la tête d'une femme. C'est toujours Drew qui parle. J'avais déjà lu des bouquins où l'homme parlait mais c'est la première fois que je lis une histoire uniquement contée par le héros. J'avoue que cela m'a bien plu car Drew est hilarant. En tant que femme, on se retrouve réellement dans la tête d'un mâle et nous sommes confrontées à ses pensées les plus salaces. Même si j'avais souvent envie de le baffer, je l'ai vraiment trouvé drôle. D'autant plus que l'histoire est écrite comme s'il nous parlait réellement. Encore une première pour moi. Au début, il faut un temps d'adaptation mais on finit par s'y faire assez facilement.
Il s'agit d'un roman d'amour érotique et contemporain. L'histoire m'a beaucoup fait penser à Beautiful Bastard (ma chronique est juste ici). Evidemment, il y a énormément de sexe dans ce livre car Drew pense à ça la plupart du temps et il est limite répugnant par moment (même s'il s'en excuse à plusieurs reprises). Répugnant mais tellement drôle! (cela n'a rien de dégoûtant rassurez-vous)
Le fil de l'histoire est tout de même un peu pauvre puisque l'objectif de Drew dès le départ est de mettre Kate dans son lit. Néanmoins, au plus on avance dans l'histoire, au plus on s'aperçoit que Drew évolue dans ses sentiments. Dès le départ, on sait que Drew est tombé amoureux de Kate car il le dit au chapitre 1. On se demande juste comment il en est arrivé là. D'autant plus qu'il précise que Kate va en épouser un autre. Même si c'est un sale type, on finit par le prendre en pitié car il ne sait pas comment réagir face aux nouvelles émotions qu'il ressent.
Les personnages principaux:
- Drew: jeune homme d'un peu moins de 30 ans, beau, riche, ambitieux, talentueux et coureur de jupons. Il est aussi efficace en affaires qu'au lit et contrôle parfaitement sa vie.
- Kate: jeune femme de 23 ans, très belle et compétente. Elle est une femme d'affaires sûre d'elle et extrêmement brillante. Elle est en couple avec son fiancé, Billy, depuis 10 ans et n'a connu que lui. Elle ressent de l'attirance pour Drew dès les premiers instants mais refuse de céder à ses avances.
J'en pense quoi?
J'ai bien ri en lisant ce livre. Drew, sous ses airs de pauvre con, est vraiment marrant et attendrissant.
J'ai réellement passé un très bon moment pendant cette lecture. le style est fluide et le fait que le héros s'adresse directement à nous est vraiment agréable. On a la sensation de parler avec un ami.
Même s'il s'agit d'une romance érotique, le fait que ce soit un homme qui parle change vraiment la donne. Se retrouver ainsi dans la tête d'un homme est très intéressant. D'autant plus que, souvent, il donne des petits conseils aux femmes afin de mieux cerner ses homologues masculins.
Il y a 3 tomes dans cette série et j'ai vu qu'un 4ème, composé de plusieurs nouvelles, était également sorti. Je compte bien lire la saga en entier car je l'ai vraiment trouvée très agréable. Je ne lis pas souvent des livres comiques et j'avoue que ça fait du bien de se payer des tranches de rire de temps en temps!
Pour qui?
Pour les femmes adultes qui aiment les romans d'amour avec de belles scènes érotiques et une sacrée tranche d'humour.
Lien : http://www.larbredefreya.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   01 septembre 2014
- Mon Dieu, bébé, j’y suis presque.
Faisons un arrêt sur image pendant une seconde.
Pour ces dames qui m’écoutent, laissez-moi vous donner un petit conseil : si un type que vous venez tout juste de rencontrer dans une boîte vous appelle bébé, mon cœur ou mon ange, ou tout autre mot affectueux générique… ne faites pas l’erreur de penser que quand il s’intéresse à vous, il pense à des petits noms d’animaux. C’est parce qu’il ne peut pas ou se moque de mémoriser votre prénom… et aucune fille ne veut être appelée par un nom qui n’est pas le sien lorsqu’elle est à genoux en train de vous sucer dans les toilettes pour hommes. Alors, par mesure de sécurité, j’ai dit bébé. Son vrai nom ? C’est important ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
gabrielleviszsgabrielleviszs   01 septembre 2014
lle colle son visage sur l’ouverture du pot et lève la tête en fronçant les sourcils.
- Hum… oncle Drew ? Les gros mots ne coûtent plus un dollar. Ils coûtent dix dollars maintenant.
- Dix ? Depuis quand ?
Elle est toute excitée.
- C’est Kate qui a eu l’idée. Elle dit que la maconomie est mauvaise.
Qu’est-ce que c’est que ce mot ?
- Elle dit que ça s’appelle in… in…
- Inflation, termine Alexandra avec un sourire.
- Ouais, c’est ça !
Inflation. Génial. Merci, Kate.
Je lève les sourcils en direction de Mackenzie.
- Vous prenez la carte American Express ?
Elle rit. Je paie mon amende en espèces.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
colorandbookcolorandbook   31 août 2016
Ne me regardez pas comme cela. Je ne suis pas un sal type. Je ne mens pas : je ne force pas les femmes avec des mots fleuris à propos d’avenir commun et de coup de foudre. Je suis un franc-tireur. Je cherche à passer un bon moment – pour une nuit – et c’est ce que je leur dis. C’est mieux que les quatre-vingt-dix pour cent des autres types qui sont ici, croyez-moi. Et la plupart des filles ici recherchent la même chose que moi.
Bon, d’accord, ce n’est peut-être pas tout à fait vrai, mais je n’y peux rien si elles me voient, me baisent et veulent tout à coup devenir la mère de mes enfants. Ce n’est pas mon problème. Comme je disais, je leur explique les choses telles qu’elles sont, je leur fais passer un bon moment et puis après, retour à la maison en taxi. Merci et bonne nuit. Ne m’appelle pas, parce que moi, je ne t’appellerai pas."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
leslecturesdeValleslecturesdeVal   08 août 2015
-Ah, te voilà ! J'ai cru que je t'avais perdu.
Elle s'appuie contre moi et caresse mon bras.
-Et si nous allions chez moi? C'est tout près au coin de la rue.
Ah, merci mais non merci. La rousse est rapidement devenue un vague souvenir. Mon attention est fixée sur des perspectives plus fascinantes. Je suis sur le point de le lui dire lorsqu'une autre rousse apparaît à ses côtés.
-Voici ma sœur, Mandy. Je lui ai parlé de toi. Elle pense que tous les trois nous pourrions... tu sais... passer un bon moment.
Je regarde la soeur de la rousse - sa soeur jumelle, c'est sûr. Et c'est à ce moment là que je change mes plans. Je sais, je sais... j'ai dit que je ne montais jamais deux fois la même monture... mais des jumelles? Laissez-moi vous dire qu'aucun homme ne laisserait passer une occasion comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
leslecturesdeValleslecturesdeVal   08 août 2015
- Mon Dieu, oh mon Dieu !
Je souris tout en accélérant le rythme.
- Ce n’est pas Dieu qui te baise, là, bébé.
Oui, je suis amoureux, mais c’est toujours bien moi, ici.
- Drew… Drew… oui… Drew !
Vous ne pensiez pas que j’allais commencer à cracher des phrases écœurantes de douceur, des phrases de trou de cul, si ? Désolé de vous décevoir.
En plus, j’aime bien le mot baiser. Il implique un certain degré de chaleur, de passion et il est explicite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Emma Chase (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emma Chase
Les bancs de l'école vous manquent ? Comme Callie, de retour à son ancien lycée comme professeure, faites-vous une seconde jeunesse en vibrant à la rencontre de Garett, ancien quaterback. Love Lesson 1 & 2 d'Emma Chase, enfin disponibles à tout petit prix, au format poche ! https://www.hugonewromance.fr/lovelessonpoche/
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
325 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre