AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290021733
Éditeur : J'ai Lu (03/07/2010)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Plus personne ne pense à zoé Lexham, kidnappée à l'âge de douze ans lors d'un séjour en Egypte. Personne, sauf Lucien, son ami d'enfance, devenu duc de Marchmont. Lui se souvient de la gamine fantasque et indépendante qui l'enchantait. Or voici qu'après plus de dix ans passés dans un harem, Zoé est de retour en Angleterre ! La nouvelle déclenche un tollé dans la haute société londonienne. Qui oserait fréquenter une odalisque rompue à l'art de l'amour et qui sait tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Luna05
  09 avril 2011
Loretta Chase, un des grand nom souvent cités comme référence dans l'écriture des Romances Régence. C'est à un de ses romans que j'avais décidé de m'atteler ces derniers jours. le synopsis un brin racoleur dans une époque où le paraître faisait partie des choses importantes et où la femme pour trouver sa place devait justement ne pas se démarquer, se marier et avoir des enfants. Sortir du moule pouvant apporter l'opprobre sur sa famille et être vite catalogué et mis en marge de cette société.
Zoé Lexham enfant d'une grande fratrie de sept enfant à disparu 12 ans plus tôt lors d'un voyage en Égypte avec ses parents. Une perte ayant laissé sa famille brisée et son meilleur ami Lucien a jamais changé. Mais voici que réapparaît Zoé à la grande surprise de tous. Cette jeune femme est à présent de retour en Angleterre et souhaite pouvoir y retrouver sa place. Un problème fait cependant surface, comment une jeune femme ayant passé 12 ans dans un harem va pouvoir être acceptée dans cette dure société ou la moindre frasque peut compromettre la réputation, où les jeunes femmes à marier se doivent d'être innocente et se départir d'un langage chaste? Bien entendu Zoé n'est rien de tout cela. le seul à pouvoir l'aider de part sa place dans la société et son titre s'avèrera son ami d'autrefois Lucien Marchmont. Ce dernier lui promettra de la former aux manières Anglaise afin que le Pays oublie son passé dans le Harem de Youri Pacha. Bien entendu rien ne sera simple pour Lucien fasse à cette jeune femme tout sauf soumise et n'ayant surtout pas la langue dans sa poche.
Par où commencer?
Malgré un synopsis présageant de bonnes choses le récit a été pour moi un échec.
Tout d'abord les personnages. Ils se sont tous avérés sans saveur au bout d'un moment…. On ne ressent pas un seul instant la détresse de Zoé quant à son passé dans le Harem, elle en parle avec tant de désinvolture que cela nous laisse sans réaction. Ce personnage est certes assez drôle car en total décalage avec son temps. Au vu de son passif, parler de sexe ou de son anatomie n'a rien d'exceptionnel et est naturel pour elle. Zoé est totalement décomplexée, rompue aux convenances de son pays et donc, ne ressent pas les entraves des Ladys. Chaque sujet jugé tabou par la population Anglaise est abordé dans la bouche de Zoé de manière pure et innocente amenant à des situations assez drôles et laissant un Lucien totalement dépassé par les évènements.
Lucien quant à lui représente tout a fait le Duc Anglais. Assez froid ne laissant rien paraître, ne perdant jamais son sang froid sauf, bien entendu au contact de Zoé. Adorant parier avec ses amis, rentrer ivre après les soirées, ne prenant aucunes responsabilités quant à la gérance de ses comptes, et reléguant ce genre de contraintes à son maître de maison Harrison. Préférant vivre de manière insouciante et ayant une maîtresse. Tout son petit univers sera totalement chamboulé à l'arrivé de Zoé.
Je n'ai pas été convaincu par le couple Zoé, Lucien. L'un des défauts étant avant tout l'absence de passion. Ici l'attirance et relations physique primaient. Heureusement l'humour était bien présent.
le rythme fut assez saccadé, peu de chose se passe dans ce livre, l'intrigue principal trouve solution 50 pages avant la fin puis l'auteur nous sort une intrigue dont ne sait où, une petite enquête tombant comme un cheveux sur la soupe….. L'histoire fut au début intéressante mais s'est trop vite essoufflée jusqu'à devenir ennuyeuse. Mon enthousiasme de lecture s'est très vite élimée et la seule chose m'ayant poussé à poursuivre ma lecture fut la curiosité.
Ce fut mon premier Loretta Chase et je dois dire que j'en ressors déçue et perplexe…. Peut être n'ai-je pas pioché l'un de ses meilleurs titres. Je lui laisserai néanmoins le bénéfices du doute et tenterai un autre titre car, malgré ces défauts, cette auteur nous pare d'un style très agréable et fluide. Verdict lors de mon prochain titre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kakine16
  30 août 2016
Cette romance historique est assez différente des autres, personnellement j'ai passé un excellent moment en le lisant. J'ai adoré le personnage de Zoé qui est tout en sensualité et qui n'a pas honte d'elle-même. J'aime beaucoup Loretta Chase !
Commenter  J’apprécie          00
Nahe
  17 mai 2011
Qualifié de romance de type régence, "Ne me tente pas" attendait depuis quelques temps dans le fond de ma PAL que je l'en fasse sortir… Il aura fallu le challenge hypocalorique de Leiloona pour que je l'exhume et me décide à l'ouvrir.
Loretta Chase nous conte ici les aventures de Zoé Lexham, désireuse de regagner la place qui était la sienne dans l'aristocratie britannique. Enlevée en Egypte à l'âge de douze ans, le jeune femme s'est échappée d'un harem et a trouvé refuge auprès de sa famille. Forte de connaissances qu'une lady devrait ignorer et dépourvue de celles qui lui sont indispensables dans la bonne société, Zoé n'est pas vraiment à sa place et la tâche s'annonce difficile. Son ami d'enfance Lucien, duc de Marchmont, se propose de lui prêter main forte, sans se douter de l'ampleur de la tâche…
La suite sur mon blog...
Lien : http://nahe-lit.blogspot.com..
Commenter  J’apprécie          00
patacaisse
  29 mars 2012
J'adore cette auteure mais pour moi, ce n'est pas son meilleur livre.
L'histoire est originale et en découle des dialogues drôles mais je n'ai pas réussi à adhérer à l'histoire car il y avait des passages qui me paraissaient non plausibles et il y avait des répétitions (dans un livre de 300 pages, ça se remarque facilement).
C'est un bon moment de détente mais il faut pas être regardant sur la plausibilité de pouvoir revenir en Angleterre en se réacclimatant facilement.
Lien : http://patacaisse.wordpress...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2015
Il avait beau être duc, et posséder un physique admirable, après tout il n'était qu'un homme. Et elle devinait que derrière ses paupières à demi closes il la déshabillait du regard, pour tenter de se la représenter en tenue d'Eve. Apparemment, ce qu'il imaginait lui plaisait, car elle avait senti, à son attitude, le prédateur qui a repéré une proie.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2015
La clémence ne se commande pas.Elle tombe du ciel, telle une pluie douce Sur le lieu qu'elle domine, double bienfaisance, Elle fait du bien à celui qui l'accorde comme à celui qui la reçoit. Elle est la puissance des puissances.Elle sied aux monarques sur leur trône, mieux que leur couronne...
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2015
Ce devait être facile, pour un homme, d'oublier une femme dès lors qu'elle ne se tenait plus devant lui. La vie offrait tellement plus de distractions aux hommes qu'elle n'en prodiguait aux femmes ! Sans compter que les hommes se laissaient facilement distraire.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2015
Les membres de la bonne société étaient la plupart du temps alimentés en ragots par leurs domestiques. Mais les informations subissaient souvent plusieurs déformations avant d'atteindre leurs oreilles aristocratiques.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2015
Le commerce des esclaves y était lucratif, et les esclaves blancs fort recherchés - notamment les femmes, qui étaient envoyées dans les harems. Les pirates écumant la Méditerranée le savaient et en tiraient profit.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : sensualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr